140 freelances IT, SI et WEB connectés     4 932 missions
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Par ou commencer ?




Prévision revenus nets EURL IS


Prévision revenus nets EURL IS

  
1 2  suiv
10/12/14 à 11:48
Pragmateek
Freelance
impliqué
Inscrit le 10 Déc 2014
Messages: 747
Bonjour à tous,

je comptais créer une EURL IS pour exercer mon activité de consulting informatique en 2015.
Mais avoir un statut d'indépendant ferme quelques portes, certaines sociétés n'acceptant en prestation que des salariés en CDI chez leur prestataire de service (société de conseil).

Je suis justement confronté à ce souci : une belle mission mais qu'il me sera difficile voire impossible de décrocher en indépendant.
J'envisage donc la possibilité d'accepter un CDI chez la société de conseil qui a obtenu le contrat pour cette mission.

Le souci c'est que les deux statuts sont très différents, et théoriquement le plus avantageux à long terme étant le CDI car on bénéficie d'un salaire différé (retraite) conséquent, une protection sociale au top, la sécurité de l'emploi...
Cependant le système de retraite actuel est un schéma de Ponzi ce qui me pose deux soucis : "moral" (il faudra trouver toujours plus de nouveaux gogos pour y entrer pour payer ma propre retraite et les fonds sont placés en dettes souveraines qui ne seront probablement jamais remboursées) et financier parce que faire le pari de toucher sa retraite dans 40 ans avec tous les bouleversements que risque de subir le monde et la France en particulier d'ici là me semble complètement illusoire.
Quant à la protection sociale elle n'est pas non plus si précaire que ça pour un entrepreneur et il y a de bonnes mutuelles pour compenser.
Enfin pour la sécurité de l'emploi pour le moment le secteur informatique reste assez dynamique donc je préfère ne pas trop m'inquiéter, et il y a toujours moyen de cotiser à des assurances dédiées.

Donc une grosse partie de ma rémunération de salarié risque de partir en perte sèche en charges sociales diverses et variées.

J'essaye d'évaluer l'écart de rémunération entre les deux statuts pour avoir une idée de l'impact du passage en salarié.

Disons que le CA est de 50K€ pour l'EURL, à combien estimer la rémunération nette de chez nette après passage de tous les impôts/charges : IS, cotisations sociales, IRPP... ?

Ça devrait permettre de calculer le salaire brut théorique correspondant en évaluant l'IRPP pour obtenir le net et en appliquant un facteur 1.25 et 1.82 pour le brut brut, si j'ai tout compris.

Restera pour être tout à fait précis à évaluer les tarifs des assurances privées notamment concernant le chômage pour avoir une idée précise de la différence finale.

Merci par avance.

Mickael

Voir le profil de l'utilisateur    
10/12/14 à 11:57
mixomatose
Membre
avatar
Grand Maître
Inscrit le 12 Fév 2008
Messages: 6035
Tu vas sur mons site et tu utilises le calculateur d'optimisation pour gérant d'EURL :
www.entrepriseindividuelle.info/arbitrage.php
Il te donne en prime le montant que tu toucherais comme salarié.... (net d(IR)


_________________
calculette de charges sociales TNS indépendant en ligne, comparateur simulateur Autoentrepreneur EI EURL
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php
Voir le profil de l'utilisateur    
10/12/14 à 13:12
Pragmateek
Freelance
impliqué
Inscrit le 10 Déc 2014
Messages: 747
Bonjour et merci de ta réponse rapide mixomatose.

Ta calculette est très bien foutue, très joli travail. Smile

En me basant dessus il faudrait que je demande un salaire brut au moins 20K€ au dessus du marché ce qui est bien sûr impossible !

Tout ça me semble inextricable. Sad

Voir le profil de l'utilisateur    
10/12/14 à 13:15
Pragmateek
Freelance
impliqué
Inscrit le 10 Déc 2014
Messages: 747
Ah et si quelqu'un saurait quels sont les leviers activables pour réduire le coût d'un CDI pour la société : frais, primes, intéressement, contrat adapté...

Si vous connaissez un bon forum adapté à ce genre de questions qui du coup ne relève plus du freelance mais du salariat.

Merci.

Voir le profil de l'utilisateur    
10/12/14 à 13:26
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 20011
Bonjour,

Rien qui puisse couvrir ce differentiel.
Ne rêvez pas.

Si cela existait, ne pensez vous pas que toutes les entreprises seraient dessus ?


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
10/12/14 à 13:37
Pragmateek
Freelance
impliqué
Inscrit le 10 Déc 2014
Messages: 747
Bonjour et merci de la réponse Henry-Marc.

Non je ne rêve pas bien sûr mais j'aime bien avoir des chiffres en dur car on est souvent surpris (dans le bon ou le mauvais sens Smile).

Et je me doute bien que ce n'est pas trivial sinon en effet de nombreuses sociétés en profiteraient.

Mais par exemple je sais qu'à une époque pas mal de SSIIs utilisaient les frais journaliers comme levier : 15€ * 220j = 3300€.

Idem il me semble que certaines primes sont moins chargées que le salaire.

En tirant un peu vers le haut la rémunération de salarié en réduisant les charges et vers le bas celle d'entrepreneur en augmentant les charges (assurances notamment) le gap commence peut être à devenir moins rédhibitoire (- de 10K€)...

Voir le profil de l'utilisateur    
10/12/14 à 14:51
Tcharli
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 21 Nov 2008
Messages: 1752
Bonjour,

Pragmateek a écrit:
la sécurité de l'emploi...


Ah oui, ça existe encore ???

Pragmateek a écrit:

Quant à la protection sociale elle n'est pas non plus si précaire que ça pour un entrepreneur et il y a de bonnes mutuelles pour compenser.


Pas uniquement la mutuelle; pensez aussi à la prévoyance, ce que négligent souvent les néo-freelances (et les néo-entrepreneurs de tous les domaines).

Oui, vous aviez un très bon régime de prévoyance SYNTEC mais vous passez à la CIPAV qui n'accorde aucune indemnité journalière et n'a que des garanties embryonnaires pour l'invalidité et le décès.

Pensez aussi à y annexer la garantie de frais généraux permanents qui permet de prendre en charge les frais généraux récurrents de l'entreprise en cas d'arrêt de travail (dont, c'est important, le poste "cotisations sociales obligatoires du TNS).

Retraite Madelin, yes si vous voulez, avec versement d'une louche supplémentaire en fin d'année pour atteindre le plein fiscal.


Pragmateek a écrit:

Restera pour être tout à fait précis à évaluer les tarifs des assurances privées notamment concernant le chômage pour avoir une idée précise de la différence finale.



Cà, ça ne sert à rien pour un freelance informatique dans la plupart des cas. Pour en bénéficier, il faudrait en arriver à la liquidation judiciaire assortie à l'inscription à Pôle Emploi. Ce cas de figure ne doit pas se produire souvent dans votre domaine.

C'est nettement plus judicieux pour un commerçant ou pour un artisan.


_________________
PRS COURTAGE
Cabinet de courtage d'assurances.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés.
ORIAS n° 07 005 467
contact(*)prs-courtage.com
Voir le profil de l'utilisateur    
10/12/14 à 15:29
Pragmateek
Freelance
impliqué
Inscrit le 10 Déc 2014
Messages: 747
Bonjour et merci de ces informations Tcharli.

Pour la sécurité de l'emploi il y a toujours la fonction publique oui. Smile
Et au pire dans le privé les licenciements se font souvent avec un beau chèque + après le chômage.

Pour la prévoyance c'est en cas d'accident ou maladie grave c'est ça ?
Et en effet c'est un critère important : j'ai connu un consultant bien content d'avoir été salarié dans une grosse SSII avec une excellente mutuelle quand il lui est arrivé un gros coup dur de santé et qu'il n'a pas pu bosser pendant plus de 3 ans avec une famille à charge.
Ça m'a beaucoup fait réfléchir à l'époque où j'étais déjà AE.
Mais bon pour le moment étant célibataire sans enfant ce n'est pas aussi critique que pour un père de famille.

Merci pour le conseil sur la garantie de frais généraux permanents. Smile

Quant à la retraite très franchement je ne me projette pas à cet horizon (au moins encore 40 ans à tirer !).
Sans compter le fait que les caisses de retraites sont toutes déjà en faillite ou en passe de l'être (2020 pour la moins exposée je crois) et tout ne repose donc que sur le schéma de Ponzi de la dette.

Concernant l'assurance chômage il me semblait qu'il existait des assurances venant compenser partiellement la perte de revenu lors de période d'inter-contrat, un peu comme le fait l'assurance chômage des salariés entre deux emplois, on m'aurait menti ? Confused

Voir le profil de l'utilisateur    
10/12/14 à 15:54
Tcharli
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 21 Nov 2008
Messages: 1752
Pragmateek a écrit:
Pour la prévoyance c'est en cas d'accident ou maladie grave c'est ça ?
Et en effet c'est un critère important : j'ai connu un consultant bien content d'avoir été salarié dans une grosse SSII avec une excellente mutuelle quand il lui est arrivé un gros coup dur de santé et qu'il n'a pas pu bosser pendant plus de 3 ans avec une famille à charge.



Ben oui, c'est un maintien de revenu en cas d'arrêt de travail par accident ou par maladie.

En cas de gros coup dur, même très jeune, on est assuré d'avoir un revenu jusqu'à l'âge officiel de la retraite en étant exonéré du paiement des cotisations pendant ce temps là.

Cotisations, là aussi payable par l'entreprise et déductibles en Madelin.

On bâtit des gammes de garanties similaires à celles des cadres des SSII.

Pragmateek a écrit:

Concernant l'assurance chômage il me semblait qu'il existait des assurances venant compenser partiellement la perte de revenu lors de période d'inter-contrat


Allons allons, faut pas rêver. La gestion des inter-contrats, c'est tout simplement la gestion de ... votre entreprise. Une assurance ne sert pas à gérer l'entreprise à votre place.

Les pannes d'huile de coude et les pannes d'oreiller, non plus, ça ne s'assure pas. Laughing Shocked


_________________
PRS COURTAGE
Cabinet de courtage d'assurances.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés.
ORIAS n° 07 005 467
contact(*)prs-courtage.com
Voir le profil de l'utilisateur    
10/12/14 à 16:01
Pragmateek
Freelance
impliqué
Inscrit le 10 Déc 2014
Messages: 747
Merci pour ces précisions Tcharli. Smile

Voir le profil de l'utilisateur    

1 2  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
SARL AGSI
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2017 © Copyright AGSI
Confidentialité