112 freelances IT, SI et WEB connectés     5 844 missions
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Vos problèmes, les pièges à éviter




Chasse aux indépendants chez le client final


Chasse aux indépendants chez le client final

  
1 2  suiv
27/07/15 à 14:30
mitkollege
Freelance
nouveau
Inscrit le 27 Juil 2015
Messages: 3
Bonjour,

Un contexte délicat, auquel je n'ai pas trouvé réponse dans le forum : le client (grand compte en général) refuse de traiter directement avec les indépendants, y compris via une SSII intermédiaire, et cherche à terminer dès que possible un contrat si un tel statut est découvert par le service des achats.

Plusieurs théories sont proposées pour expliquer cela : peur du délit de marchandage, peur de jouer contre les tarifs négociés "en gros" avec les grandes SSII, etc.

Quelle qu'en soit la raison, cette "chasse aux indépendants" se manifeste en général par :
(1) exigence d'une attestation URSSAF de première emchauche de la SSII intermédiaire, afin d'attester que l'intervenant est un de ses salariés ;
(2) recherche du nom de l'intervenant dans le Registre du commerce et des sociétés, et remontée d'alerte en cas d'immatriculation comme gérant d'une société de type similaire, l'information étant publique et en ligne.

Contre (1), il existerait des contrats de travail de convenance (d'une semaine par exemple) entre les SSII et les indépendants ; ou encore, le cas de l'ancien salarié passé indépendant depuis, qui pour retravailler chez son ancien client, utilise son ancienne SSII comme intermédiaire. Mais cela ressemble à un sport dangereux et inconfortable, et n'évite pas (2) de toute façon.

N'existe-t-il pas de solution moins délicate pour accéder en toute légalité aux missions de ce type de comptes ?

Voir le profil de l'utilisateur    
27/07/15 à 15:42
autochomeur
Freelance
actif
Inscrit le 25 Juin 2014
Messages: 46
Bonjour mitkollege,

Si le client ne veut pas d'indépendants, cherchez en un autre!

n'est ce pas la bonne attitude à prendre avec ces clients ?

Voir le profil de l'utilisateur    
27/07/15 à 16:17
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 19741
Bonjour,

Il y a des comptes qui ne recherchent pas plus loin que 2 niveaux. Donc un indépendant passant par 2 SSII ne serait pas concerné dans ce cas.

Sinon comme précisé par autochomeur, il faut chercher ailleurs.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
27/07/15 à 21:09
mitkollege
Freelance
nouveau
Inscrit le 27 Juil 2015
Messages: 3
En effet, tenter sa chance ailleurs reste le plus simple, lorsqu'on a le choix. L'inquiétude vient plus d'une impression de généralisation du phénomène, en plus du côté absurde de devoir renoncer à une mission intéressante à bon tarif si cela colle avec l'équipe opérationnelle (en général seuls les services achats y trouvent à redire).

Certes, cela fait partie du jeu économique ; mais trouver des parades légales en fait partie au même titre, donc autant rendre l'exercice plus difficile.

Je note le cas de la double SSII auquel je n'avais pas pensé. Ou alors, peut-on imaginer dédoubler soi-même la société : la SSII intermédiaire sous-traite vers la SAS d'un autre indépendant (à qui on rend le service inverse pour une mission sur un autre compte), SAS qui fournit alors un vrai salarié au SMIC et reverse le gros du CA restant à la SSII-freelance...? Les impôts y trouveraient à redire?

Voir le profil de l'utilisateur    
28/07/15 à 11:56
gimme
Freelance
actif
Inscrit le 04 Mar 2011
Messages: 64
désolé de répondre ainsi mais est-ce vraiment dans votre intérêt de travailler dans un environnement qui ne vous "désire" pas ? Pouvez-vous vraiment développer une relation commerciale qui est bien souvent la vraie valeur ajoutée du travail de freelance dans ce contexte ?

Voir le profil de l'utilisateur    
28/07/15 à 13:37
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 19741
Bonjour,

Intéressante question.

Mais est-ce l'environnement qui ne veut pas du freelance ou plutôt certains services achats qui ont établis des règles strictes à partir de poursuites intentées par des freelances dans des cas particuliers ? Plutôt que se pencher sur les risques réels et le surcoût que va entraîner leur choix, ils préfèrent couper le bras plutôt que soigner le bout du doigt.

Je pense qu'un service a un besoin et qu'il ne se pose aucune question juridique. La hiérarchie de même veut qu'un travail soit effectué, le côté juridique ne les concerne pas directement.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
28/07/15 à 14:07
gimme
Freelance
actif
Inscrit le 04 Mar 2011
Messages: 64
Je n'ai pas la réponse à cela et la mise en place d'une telle solution dépasse de toute façon de loin mes maigres possibilités. Je sais juste que si je ne suis pas/plus désiré chez mon client, c'est au revoir tout le monde dès la fin de mon contrat. Et bizarrement ça a souvent grincé des dents quand j'ai mis cette politique en pratique. On nous prend souvent pour des salariés, il faut à mon humble avis savoir rappeler notre statut.

Voir le profil de l'utilisateur    
29/07/15 à 12:57
findus
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 10 Avr 2007
Messages: 2931
j'ai discuté avec les achats, et notre préavis de 1 mois aussi fait peur ... on part comme ça, du jour au lendemain...
avec une SSII, ils négocient et maîtrisent leurs couts ...

Voir le profil de l'utilisateur    
30/07/15 à 10:30
icedmac
Membre
avatar
impliqué
Inscrit le 01 Nov 2007
Messages: 175
findus a écrit:
j'ai discuté avec les achats, et notre préavis de 1 mois aussi fait peur ... on part comme ça, du jour au lendemain...
avec une SSII, ils négocient et maîtrisent leurs couts ...


Ils sont mignons...

Par contre les 1 mois de préavis ne les dérange pas lorsqu'il s'agit de dénoncer le contrat (de soi-disant 3 mois renouvelable) dans l'autre sens...

Voir le profil de l'utilisateur    
30/07/15 à 10:41
Tap
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 31 Mai 2013
Messages: 1138
Rien n'empêche de prévoir un préavis de 3 mois dans le contrat. Tant que c'est symétrique et que ça nous convient..

C'est mon cas actuellement, ça rassure le client, et ça ne me gène pas compte tenu des avantages de la mission (télétravail permanent).

Voir le profil de l'utilisateur    

1 2  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
SARL AGSI
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2003-2016 © Copyright AGSI