113 freelances IT, SI et WEB connectés     5 955 missions
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums La comptabilité, la gestion, les obligations légales




Typologie et tarifs des RC


Typologie et tarifs des RC

  
prec  1 2
03/07/16 à 05:05
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 20222
Bonjour,

Ce serait un mauvais calcul de considérer que le CA est un element "commercial".

En effet, pourquoi toutes les compagnies auraient des tarifs proches pour les mêmes métiers si cela ne se rapproche pas à des couts réels margés ? L'assurance n'est pas un produit le luxe dans lequel on choisirait une enseigne pour son nom et qui permettrait à cette dernière de faire des tarifs éloignés de la réalité.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
04/07/16 à 09:00
Pragmateek
Freelance
impliqué
Inscrit le 10 Déc 2014
Messages: 747
Pour info aucun problème pour prendre un contrat minimal "entrepreneur" plutôt que "business" même si + de 100K de CA.

Du coup je me retrouve avec un beau CA de 1€ sur le contrat mais ça n'a aucun impacte sur les garanties. Laughing

Voir le profil de l'utilisateur    
09/07/16 à 10:54
BPSG
Freelance
très actif
Inscrit le 30 Aoû 2014
Messages: 102
mixomatose a écrit:
Pragmateek a écrit:


Je crains aussi qu'il y ait du pur commercial : plus tu as les moyens plus on peut te faire payer cher.

Principe commercial très sain. Dans un autre registre, on appelle ça aussi "justice (ou équité) sociale".


La justice sociale, l'équité sociale !! que de beaux mots, bientôt le prix de la banane en fonction des revenus....beau nivellement vers le bas.

On montre du doigt celui qui réussit, on lui prend un maximum sous le sacro saint de la "justice sociale". Continuons ainsi, c'est très encourageant pour nos jeunes et moins jeunes entrepreneurs. Mais n'oublions pas que sans les riches, les pauvres sont plus pauvres et que le monde ne se réduit pas à la France.

Voir le profil de l'utilisateur    
10/07/16 à 02:06
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 20222
Bonjour,

Certaines logiques qui partent de bons sentiments sont problématiques au final.

Prenons la limitation des loyers :
- On donne au préfet (de memoire) l'autorité pour décider géographiquement un loyer de référence les loyers devant être d'autre moins 70% de ce montant et au plus de 120%. (Avec de nombreuses exceptions vers le bas).
- Ces loyers de référence sont fixés par rapport aux loyers déjà pratiqués.
- Donc la commune la plus riche aura le loyer le plus élevé et la plus pauvre aura le loyer le moins élevé...

Vous pouvez m'expliquer comment introduire de la mixité sociales dans les villes quand les villes riches ne sont accessibles qu'aux riches et que les villes pauvres auront des loyers faibles qui ne pourront pas permettre aux propriétaires de rembourser leurs emprunts et de dégager de quoi les rénover ? Ainsi, pourquoi faire des travaux si cela ne permet pas d'améliorer le loyer demandé ? Si les logements ne sont pas de standing, les riches ne viendront donc pas même avec un loyer moins cher dans les villes moins favorisées.

Au final, une idée qui paraît bonne détruit tous les efforts mis en place pour qu'il y ait plus de mixité dans les villes et quartiers.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
08/09/16 à 18:20
de CASTEL
Membre
actif
Inscrit le 08 Nov 2010
Messages: 64
Bonjour ,
Avec un peu de décalage dans le temps je reviens au sujet si cela peut éclairer votre lanterne :
Dans l'assurance on ne connais pas le prix de revient avant de vendre ; c'est une particularité importante ; voilà pourquoi les cies d'assurances engagent des actuaires qui sont habilités à effectuer des calculs savants ( probabilité de sinistres ... coût généré etc.. )
S'appuyant sur ce travail les compagnies déterminent des conditions d'assurances qui au final leur permettront de provisionner l'argent nécessaire qui sera débloqué au moment du sinistre.
Il faudra aussi gagner de l'argent au final ( nous ne sommes pas dans le social mais dans le business )
Charles de Castelbajac
courtier Rc pro
www.protexi.fr

Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
SARL AGSI
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2017 © Copyright AGSI
Confidentialité