80 freelances IT, SI et WEB connectés     4 547 missions
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Par ou commencer ?




Aide pour passer indépendant chez mon client actuel


Aide pour passer indépendant chez mon client actuel

  
prec  1 2
10/12/16 à 22:09
khaldoun
Freelance
très actif
Inscrit le 28 Jan 2015
Messages: 125
Dhaoui a écrit:
Bonjour,
Je tiens d'abord à vous remercier pour ce site qui apporte plein d'informations et conseils sur le métier de freelance informatique. J'aurais besoin de vos avis concernant mon cas. Je suis salarié d'une ssii et en mission chez le client en régie depuis 3 ans. J'ai décidé de passer indépendant. Le client souhaite vivement me garder encore plusieurs mois, en me faisant porter soit par mon employeur actuel soit par une autre ssii référencée chez lui. Cela m'intéresse car il me permettra de commencer mon freelance dans un environnement que je maîtrise. J'informe mon employeur qui refuse et dit que même en passant par lui c'est illégal, c'est un délit de marchandage. Il dit que je ne peux pas passer par un autre intermédiaire à cause d'une clause de non concurrence. Bref, il me propose soit de rester dans cette mission en tant que prestataire, soit changer de mission, soit démissionner avec un préavis de 3 mois non négociable. Il refuse également une rupture conventionnelle. Je ne sais pas le vrai du faux. Et comme j'ai hâte de passer indépendant après 12 ans de ssii, j'ai pensé à un abandon de poste et tant pis pour le client actuel. J'ai également pensé à demander au client de ne pas renouveler le contrat de prestation avec mon employeur actuel, espérant ainsi me retrouver en intercontrat plus rapidement et renégocier donc mon préavis. Bref, je ne sais pas vraiment la meilleure démarche à suivre. Merci de notre aide et je vous prie d'excuser la longueur de ma question.

J'ai connu des gens qui venait en retard, ou se foutait 1 ou 2 semaine en arret maladie.Par contre, faut voir le long terme, il vaut mieux pas se griller chez un client surtout si c'est un gros

Voir le profil de l'utilisateur    
12/12/16 à 10:05
findus
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 10 Avr 2007
Messages: 3010
Dhaoui a écrit:
Merci à vous tous pour vos conseils.
Je vais réfléchir à tout cela, même si je penche plutôt à une démission. J'en ai même parlé à mon client cet après-midi . Comme il veut éviter tout eventuel ennui judiciaire avec mon employeur, il a laissé tomber la solution de portage. Et il a tout essayé de me persuader de rester en mission (en prestation bien sûr). Du coup, ce qui me gène c'est que le client (même si je m'entends bien avec lui) et l'employeur n'essayent de jouer la montre pour que je parte le plus tard possible, ç-à-d trois mois de préavis, car après tout le client cherche aussi son intérêt.


En 2008 il m'est arrivé pareil. J'ai démissionné, et j'ai fait mes 3 mois de préavis. Aujourd'hui, cela fait 8 ans que je suis freelance et comme vous pouvez le voir je le vie bien Laughing

Voir le profil de l'utilisateur    
12/12/16 à 10:22
ExtazZ
Freelance
impliqué
Inscrit le 31 Aoû 2015
Messages: 208
J'ai plus ou moins eu le même cas que toi. La SSII ne voulait pas de Rupture Conventionnelle, refusait catégoriquement chaque RDV que je voulais pour en parler afin de me bloquer.
J'entretenais une excellente relation avec le manager du client final, qui a accepté de me sortir de mission.

Une fois sorti, j'ai été un peu plus en situation de force envers la SSII. Qui m'a proposé des missions que j'ai volontairement refusées.
=> Ils m'ont licenciés, j'ai eu droit aux assédics => ACCRE => ARCE => Début mission (j'ai cherché entre deux ^^).


Par contre je rejoint les autres, tu ne peux malheureusement pas bosser pour le même client à moins que la SSII te libère de la clause de non-concurrence, chose qu'ils ne feront probablement jamais. Mon conseil : Trouves une autre mission et si possible AVANT de créer ta structure. Smile


Bonne chance

Voir le profil de l'utilisateur    
12/12/16 à 14:26
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 20011
Bonjour,

Je remarque que souvent des créateurs sont stoppés non pas par des besoins énormes, mais par le besoin d'assurer le quotidien pendant les 3-4 premiers mois de la création.

Je pense que le système d'aide à la création devrait être revu dans ce sens : aide pendant 3 ou 6 mois avec maintien du chômage sans condition, aide supplémentaire de 6 mois sur justificatifs. Par ailleurs, une aide de 2 ans financée par Pôle Emploi (comme actuellement) est détachée de la réalité. S'il y a un besoin pour un développement commercial ou industriel, c'est une aide trop courte de toute façon. Donc autant que cela passe par d'autres biais que le chômage dès le départ avec étude de dossiers pour éviter que des créateurs se lancent et mettent des efforts dans quelque chose qui ne marchera jamais.

Pour en revenir au fil :
- Les droits que vous toucheriez à la rupture du contrat (congés + pourcentages de primes) + quelques économies ne vous permettrait pas de vous lancer avec un ou deux mois de réserves ?
- Autre possibilité : négocier la rupture conventionnelle en mettant en avant qu'en s'accordant ensemble vous pouvez décider que cette rupture intervient à la fin d'un projet alors qu'une démission c'est un préavis avec une date de fin fixée uniquement par vous.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
12/12/16 à 14:38
Hans
Freelance
impliqué
Inscrit le 05 Mai 2008
Messages: 362
hmg a écrit:
Bonjour,

Je remarque que souvent des créateurs sont stoppés non pas par des besoins énormes, mais par le besoin d'assurer le quotidien pendant les 3-4 premiers mois de la création.

Je pense que le système d'aide à la création devrait être revu dans ce sens : aide pendant 3 ou 6 mois avec maintien du chômage sans condition, aide supplémentaire de 6 mois sur justificatifs. Par ailleurs, une aide de 2 ans financée par Pôle Emploi (comme actuellement) est détachée de la réalité. S'il y a un besoin pour un développement commercial ou industriel, c'est une aide trop courte de toute façon. Donc autant que cela passe par d'autres biais que le chômage dès le départ avec étude de dossiers pour éviter que des créateurs se lancent et mettent des efforts dans quelque chose qui ne marchera jamais.


Approche très pertinente à mon avis !

Voir le profil de l'utilisateur    
12/12/16 à 22:09
jmolive
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 24 Mar 2012
Messages: 1448
Oui, d'accord, mais qui va étudier les dossiers pour décider si ça marchera ou pas.
Cela dépend de tellement de facteurs.
Il faudrait donc des 'pointures' de l'économie à PE, et c'est pas gagné Very Happy


_________________
Gérant maj. EURL IS clot 30/09
Parrain Binck
Voir le profil de l'utilisateur    
12/12/16 à 23:03
Dhaoui
Freelance
nouveau
Inscrit le 09 Déc 2016
Messages: 5
ExtazZ a écrit:
J'ai plus ou moins eu le même cas que toi. La SSII ne voulait pas de Rupture Conventionnelle, refusait catégoriquement chaque RDV que je voulais pour en parler afin de me bloquer.
J'entretenais une excellente relation avec le manager du client final, qui a accepté de me sortir de mission.

Une fois sorti, j'ai été un peu plus en situation de force envers la SSII. Qui m'a proposé des missions que j'ai volontairement refusées.
=> Ils m'ont licenciés, j'ai eu droit aux assédics => ACCRE => ARCE => Début mission (j'ai cherché entre deux ^^).


Par contre je rejoint les autres, tu ne peux malheureusement pas bosser pour le même client à moins que la SSII te libère de la clause de non-concurrence, chose qu'ils ne feront probablement jamais. Mon conseil : Trouves une autre mission et si possible AVANT de créer ta structure. Smile


Bonne chance

Merci pour ton conseil. Je viens de déposer ma démission et je suis en train de chercher une mission.

Voir le profil de l'utilisateur    
12/12/16 à 23:04
Dhaoui
Freelance
nouveau
Inscrit le 09 Déc 2016
Messages: 5
khaldoun a écrit:
Dhaoui a écrit:
Bonjour,
Je tiens d'abord à vous remercier pour ce site qui apporte plein d'informations et conseils sur le métier de freelance informatique. J'aurais besoin de vos avis concernant mon cas. Je suis salarié d'une ssii et en mission chez le client en régie depuis 3 ans. J'ai décidé de passer indépendant. Le client souhaite vivement me garder encore plusieurs mois, en me faisant porter soit par mon employeur actuel soit par une autre ssii référencée chez lui. Cela m'intéresse car il me permettra de commencer mon freelance dans un environnement que je maîtrise. J'informe mon employeur qui refuse et dit que même en passant par lui c'est illégal, c'est un délit de marchandage. Il dit que je ne peux pas passer par un autre intermédiaire à cause d'une clause de non concurrence. Bref, il me propose soit de rester dans cette mission en tant que prestataire, soit changer de mission, soit démissionner avec un préavis de 3 mois non négociable. Il refuse également une rupture conventionnelle. Je ne sais pas le vrai du faux. Et comme j'ai hâte de passer indépendant après 12 ans de ssii, j'ai pensé à un abandon de poste et tant pis pour le client actuel. J'ai également pensé à demander au client de ne pas renouveler le contrat de prestation avec mon employeur actuel, espérant ainsi me retrouver en intercontrat plus rapidement et renégocier donc mon préavis. Bref, je ne sais pas vraiment la meilleure démarche à suivre. Merci de notre aide et je vous prie d'excuser la longueur de ma question.

J'ai connu des gens qui venait en retard, ou se foutait 1 ou 2 semaine en arret maladie.Par contre, faut voir le long terme, il vaut mieux pas se griller chez un client surtout si c'est un gros

Merci. J'ai finalement opté pour une démission en bonne et due forme.

Voir le profil de l'utilisateur    
13/12/16 à 03:36
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 20011
Bonjour,
jmolive a écrit:
Oui, d'accord, mais qui va étudier les dossiers pour décider si ça marchera ou pas.
Cela dépend de tellement de facteurs.
Il faudrait donc des 'pointures' de l'économie à PE, et c'est pas gagné Very Happy

1/ Les banques le font bien pour des prêts en fonction des chances de remboursement. Il suffit d'un taquet moins stricte (le remboursement n'est pas nécessaire).

2/ Souvent de simples calculs peuvent démontrer des erreurs de bases et des oublis. Calculs que les créateurs ne font pas toujours ou mal.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
SARL AGSI
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2017 © Copyright AGSI
Confidentialité