88 freelances IT, SI et WEB connectés     5 691 missions
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Par ou commencer ?




Projet passage salarié=>freelance


Projet passage salarié=>freelance

  
1 2 3 4  suiv
21/12/16 à 16:31
AurelProd
Freelance
discret
Inscrit le 21 Déc 2016
Messages: 15
Bonjour à tous,

Je suis nouveau sur le forum et j'aurais besoin de votre aide pour comprendre le fonctionnement des différnets status éxistants.

J'ai commencé à discuter avec mon commercial pour savoir si il accepterait que je passe freelance, en continuant chez mon client actuel avec qui tout ce passe bien.

Il est d'accord sur le principe et nous nous sommes mit d'accord sur un TJM à 368€. J'avais étudié les différents status et discuté avec des collègues Freelance et j'étais arrivé à la conclusion que l'EI était le bon status pour mon projet. Mais mon commercial me dit qu'ils ont eu plusieurs problèmes avec des freelance EI qui géraient mal leurs compta et se retrouvaient avec des saisies sur salaires, et de ce fait ils travaillent maintenant avec des freelance qui ont le status SARL, SAS ou SASU.

Ces status sont bien plus contraigants pour la création ainsi que pour la gestion, et la question que je me pose concerne ma future rémunération.

Si je créé une SARL dont je suis le dirigeant majoritaire, je serais TNS, mais j'aimerais des confirmation en ce qui concerne mon futur salaire.

1 - Quel est le pourcentage de charge en temps que TNS ?
2 - Est ce que mon salaire sera comme pour une EI identique brut-net ?
3 - Si la totalité de mon CA est utilisé pour payer mes frais et mon salaire aurais-je à payer un IS ou les charges que je paerais sur mon salaire seront les seules "impots" que j'aurais à payer ?

En espérant que vous pourrez éclairer ma lanterne je vous souhaite une bonne journée.

Aurélien

Voir le profil de l'utilisateur    
21/12/16 à 16:47
Hans
Freelance
impliqué
Inscrit le 05 Mai 2008
Messages: 359
AurelProd a écrit:
Bonjour à tous,

Je suis nouveau sur le forum et j'aurais besoin de votre aide pour comprendre le fonctionnement des différnets status éxistants.

J'ai commencé à discuter avec mon commercial pour savoir si il accepterait que je passe freelance, en continuant chez mon client actuel avec qui tout ce passe bien.

Il est d'accord sur le principe et nous nous sommes mit d'accord sur un TJM à 368€. J'avais étudié les différents status et discuté avec des collègues Freelance et j'étais arrivé à la conclusion que l'EI était le bon status pour mon projet. Mais mon commercial me dit qu'ils ont eu plusieurs problèmes avec des freelance EI qui géraient mal leurs compta et se retrouvaient avec des saisies sur salaires, et de ce fait ils travaillent maintenant avec des freelance qui ont le status SARL, SAS ou SASU.

Ces status sont bien plus contraigants pour la création ainsi que pour la gestion, et la question que je me pose concerne ma future rémunération.

Si je créé une SARL dont je suis le dirigeant majoritaire, je serais TNS, mais j'aimerais des confirmation en ce qui concerne mon futur salaire.

1 - Quel est le pourcentage de charge en temps que TNS ?
2 - Est ce que mon salaire sera comme pour une EI identique brut-net ?
3 - Si la totalité de mon CA est utilisé pour payer mes frais et mon salaire aurais-je à payer un IS ou les charges que je paerais sur mon salaire seront les seules "impots" que j'aurais à payer ?

En espérant que vous pourrez éclairer ma lanterne je vous souhaite une bonne journée.

Aurélien


1 - environ 48% : pour 100€ de rémunération (net), il faut verser en plus 48€ de charges sociales aux différents organismes (RSI, URSSAF et CIPAV),
2 - nsp
3 - Pas de bénéfice, pas d'IS à payer. Il y aura tout de même en plus des charges sociales, la CFE à payer annuellement. Et tu payeras tout de même à titre personnel l'impôt sur le revenu pour la rémunération (tu es travailleur NON salarié, donc on parle de rémunération, pas de salaire) que tu te seras versée.

Voir le profil de l'utilisateur    
21/12/16 à 17:22
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 19965
Bonjour,

Précision : 48% est une évaluation large. Selon le positionnement sur la tranche CIPAV et l'évolution dans le temps de la rémunération, le taux peut être plus proche de 40%.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
21/12/16 à 17:32
findus
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 10 Avr 2007
Messages: 3010
bonjour

quelle marge se prend ce gentil samaritain heu pardon commercial ?

Voir le profil de l'utilisateur    
21/12/16 à 17:37
AurelProd
Freelance
discret
Inscrit le 21 Déc 2016
Messages: 15
Hans a écrit:
AurelProd a écrit:
Bonjour à tous,

Je suis nouveau sur le forum et j'aurais besoin de votre aide pour comprendre le fonctionnement des différnets status éxistants.

J'ai commencé à discuter avec mon commercial pour savoir si il accepterait que je passe freelance, en continuant chez mon client actuel avec qui tout ce passe bien.

Il est d'accord sur le principe et nous nous sommes mit d'accord sur un TJM à 368€. J'avais étudié les différents status et discuté avec des collègues Freelance et j'étais arrivé à la conclusion que l'EI était le bon status pour mon projet. Mais mon commercial me dit qu'ils ont eu plusieurs problèmes avec des freelance EI qui géraient mal leurs compta et se retrouvaient avec des saisies sur salaires, et de ce fait ils travaillent maintenant avec des freelance qui ont le status SARL, SAS ou SASU.

Ces status sont bien plus contraigants pour la création ainsi que pour la gestion, et la question que je me pose concerne ma future rémunération.

Si je créé une SARL dont je suis le dirigeant majoritaire, je serais TNS, mais j'aimerais des confirmation en ce qui concerne mon futur salaire.

1 - Quel est le pourcentage de charge en temps que TNS ?
2 - Est ce que mon salaire sera comme pour une EI identique brut-net ?
3 - Si la totalité de mon CA est utilisé pour payer mes frais et mon salaire aurais-je à payer un IS ou les charges que je paerais sur mon salaire seront les seules "impots" que j'aurais à payer ?

En espérant que vous pourrez éclairer ma lanterne je vous souhaite une bonne journée.

Aurélien


1 - environ 48% : pour 100€ de rémunération (net), il faut verser en plus 48€ de charges sociales aux différents organismes (RSI, URSSAF et CIPAV),
2 - nsp
3 - Pas de bénéfice, pas d'IS à payer. Il y aura tout de même en plus des charges sociales, la CFE à payer annuellement. Et tu payeras tout de même à titre personnel l'impôt sur le revenu pour la rémunération (tu es travailleur NON salarié, donc on parle de rémunération, pas de salaire) que tu te seras versée.


Ok donc le calcul ci dessous en prenant la fourchette haute de 48% et sans prendre en compte la CFE :

CA (217*368) : 79856€
Frais (Mutuelle, compatable, repas...) : 7000€
Rémunération annuelle : 49000€
Charges (48%) : 23520€
Bénéfices : 336€

J'espère que ça passera avec le status EI car cela réduirait pas mal ma rémunération de devoir créer une SARL, sans parlé de la lourdeur de gestion de toutes les tâches administratives.
Connaissaez vous des freelances qui utilisent un des status que me demande ma SSII ?

Concernant la CFE, en serais-je redevable même si je ne travaille pas de la maison (en dehors de la partie administrative), étant propriétaire je paye déjà des impôts foncier pour ma maison.

Hans nous sommes d'accord pour la partie IR sur la rémunération.

Findus mon commercial prend 20%, le client ne paye pas très bien, mais bon c'est une belle occasion de me lancer en limitant les risques.

Voir le profil de l'utilisateur    
21/12/16 à 17:40
redrat
Freelance
très actif
Inscrit le 14 Fév 2016
Messages: 146
AurelProd a écrit:
Mais mon commercial me dit qu'ils ont eu plusieurs problèmes avec des freelance EI qui géraient mal leurs compta et se retrouvaient avec des saisies sur salaires


Des saisies sur salaires d'un freelance en EI ? Ce n'est pas cohérent. Ou alors j'ai mal compris.

AurelProd a écrit:
Concernant la CFE, en serais-je redevable même si je ne travaille pas de la maison (en dehors de la partie administrative), étant propriétaire je paye déjà des impôts foncier pour ma maison.


Oui, il y a double imposition. Par contre c'est seulement à partir de la deuxième année (La CFE étant due par les entreprises qui exercent leur activité au 1er janvier de l'année, les entreprises nouvellement créées (y compris les nouveaux auto-entrepreneurs) n'y sont pas soumises durant l'année de leur création.)

Voir le profil de l'utilisateur    
21/12/16 à 17:42
AurelProd
Freelance
discret
Inscrit le 21 Déc 2016
Messages: 15
redrat a écrit:
AurelProd a écrit:
Mais mon commercial me dit qu'ils ont eu plusieurs problèmes avec des freelance EI qui géraient mal leurs compta et se retrouvaient avec des saisies sur salaires


Des saisies sur salaires d'un freelance en EI ? Ce n'est pas cohérent. Ou alors j'ai mal compris.


C'est "l'excuse" qu'à invoqué mon commercial, mais comme il préférerais me garder en interne c'est peut petre du pipo... Autant la création et le fonctionnement d'une EI est simple, autant celui d'une SA.. est complexe, couteuse et moins rémunératrice.

Voir le profil de l'utilisateur    
21/12/16 à 17:43
AurelProd
Freelance
discret
Inscrit le 21 Déc 2016
Messages: 15
redrat a écrit:
AurelProd a écrit:
Mais mon commercial me dit qu'ils ont eu plusieurs problèmes avec des freelance EI qui géraient mal leurs compta et se retrouvaient avec des saisies sur salaires


Des saisies sur salaires d'un freelance en EI ? Ce n'est pas cohérent. Ou alors j'ai mal compris.

AurelProd a écrit:
Concernant la CFE, en serais-je redevable même si je ne travaille pas de la maison (en dehors de la partie administrative), étant propriétaire je paye déjà des impôts foncier pour ma maison.


Oui, il y a double imposition.


Chiotte donc ça vient en plus réduire ma rémunération... On est également redevable de la CFE en EI ?

Voir le profil de l'utilisateur    
21/12/16 à 17:45
AurelProd
Freelance
discret
Inscrit le 21 Déc 2016
Messages: 15
findus a écrit:
bonjour

quelle marge se prend ce gentil samaritain heu pardon commercial ?


Mon commercial prend 20% ce qui semble être la norme, le client ne paye pas très bien, mais bon c'est une belle occasion de me lancer en limitant les risques.

Voir le profil de l'utilisateur    
21/12/16 à 17:49
Hans
Freelance
impliqué
Inscrit le 05 Mai 2008
Messages: 359
AurelProd a écrit:
Hans a écrit:
AurelProd a écrit:
Bonjour à tous,

Je suis nouveau sur le forum et j'aurais besoin de votre aide pour comprendre le fonctionnement des différnets status éxistants.

J'ai commencé à discuter avec mon commercial pour savoir si il accepterait que je passe freelance, en continuant chez mon client actuel avec qui tout ce passe bien.

Il est d'accord sur le principe et nous nous sommes mit d'accord sur un TJM à 368€. J'avais étudié les différents status et discuté avec des collègues Freelance et j'étais arrivé à la conclusion que l'EI était le bon status pour mon projet. Mais mon commercial me dit qu'ils ont eu plusieurs problèmes avec des freelance EI qui géraient mal leurs compta et se retrouvaient avec des saisies sur salaires, et de ce fait ils travaillent maintenant avec des freelance qui ont le status SARL, SAS ou SASU.

Ces status sont bien plus contraigants pour la création ainsi que pour la gestion, et la question que je me pose concerne ma future rémunération.

Si je créé une SARL dont je suis le dirigeant majoritaire, je serais TNS, mais j'aimerais des confirmation en ce qui concerne mon futur salaire.

1 - Quel est le pourcentage de charge en temps que TNS ?
2 - Est ce que mon salaire sera comme pour une EI identique brut-net ?
3 - Si la totalité de mon CA est utilisé pour payer mes frais et mon salaire aurais-je à payer un IS ou les charges que je paerais sur mon salaire seront les seules "impots" que j'aurais à payer ?

En espérant que vous pourrez éclairer ma lanterne je vous souhaite une bonne journée.

Aurélien


1 - environ 48% : pour 100€ de rémunération (net), il faut verser en plus 48€ de charges sociales aux différents organismes (RSI, URSSAF et CIPAV),
2 - nsp
3 - Pas de bénéfice, pas d'IS à payer. Il y aura tout de même en plus des charges sociales, la CFE à payer annuellement. Et tu payeras tout de même à titre personnel l'impôt sur le revenu pour la rémunération (tu es travailleur NON salarié, donc on parle de rémunération, pas de salaire) que tu te seras versée.


Ok donc le calcul ci dessous en prenant la fourchette haute de 48% et sans prendre en compte la CFE :

CA (217*368) : 79856€
Frais (Mutuelle, compatable, repas...) : 7000€
Rémunération annuelle : 49000€
Charges (48%) : 23520€
Bénéfices : 336€

J'espère que ça passera avec le status EI car cela réduirait pas mal ma rémunération de devoir créer une SARL, sans parlé de la lourdeur de gestion de toutes les tâches administratives.
Connaissaez vous des freelances qui utilisent un des status que me demande ma SSII ?

Concernant la CFE, en serais-je redevable même si je ne travaille pas de la maison (en dehors de la partie administrative), étant propriétaire je paye déjà des impôts foncier pour ma maison.

Hans nous sommes d'accord pour la partie IR sur la rémunération.

Findus mon commercial prend 20%, le client ne paye pas très bien, mais bon c'est une belle occasion de me lancer en limitant les risques.


Pourrais-tu mettre ton calcul de charges & rémunération dans le cas d'une EI ? pour faire le parallèle.

Je suis en SARL. C'est pas spécialement lourd quand même je trouve. C'est plus compliqué que ma femme qui est en Auto-entrepreneur mais ça va quand même. Mais oui en règle général, tu vas payer un comptable.

Sinon, la norme, c'est plutôt 15%, pas 20%. Mais bon, s'il te laisse démarrer ton activité en restant chez ton client actuel, sans te faire chier, ma foi, 20%, ça va.

Voir le profil de l'utilisateur    

1 2 3 4  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
SARL AGSI
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2017 © Copyright AGSI
Confidentialité