119 freelances IT, SI et WEB connectés     5 844 missions
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Vos projets




Utiliser tréso EURL pour lancer une activée différente


Utiliser tréso EURL pour lancer une activée différente

  
1 2 3  suiv
23/01/17 à 11:38
Acathla
Freelance
très actif
Inscrit le 07 Mar 2014
Messages: 101
Bonjour,

Je suis actuellement en EURL IS/TVA comme Graphiste - UI/UX Designer (TNS Gérant qualifié Artisan à cause de mon code NAF - donc au RSI).

J'envisage de réaliser un de mes rêves qui est de devenir créateur d'une marque de mode, et vendre mes vêtements sur Internet (tout en continuant mon activité de freelance).

Pensez-vous que je puisse utiliser mon EURL et surtout ma trésorerie pour lancer cette nouvelle activité qui n'a pas grand chose en rapport avec mon entreprise ?

Un simple changement de mes statuts serait suffisant ?

Mes statuts a écrit:
La société a pour objet : la conception graphique, le design d'interface, la réalisation de produits multimédia.


Ou faut-il réellement créer une nouvelle EURL (avec tous les frais qui vont avec : greffe, banque, compta, juridique...) ?

Si nouvelle structure : mon EURL actuelle peut-elle détenir 100% du capital de cette nouvelle entreprise ?

Comme les investissements sont importants (fabrication des vêtements + lancement marketing) je doute de pouvoir récolter assez de fonds propres (ma rémunération de gérant) pour réaliser ce projet sans utiliser la trésorerie de mon EURL.

Voir le profil de l'utilisateur    
23/01/17 à 12:16
findus
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 10 Avr 2007
Messages: 2931
Dans ton cas, je pense qu'il est préférable de créer une nouvelle EURL.

Voir le profil de l'utilisateur    
23/01/17 à 14:17
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 19741
Bonjour,

Il n'est jamais bon de mettre tous ses oeufs dans le même panier.

Maintenant, la problématique du coût de la sortie d'argent quand on veut investir dans un autre projet est en effet assez lourd et peut toucher empêcher de réaliser l'investissement.

Il est en effet possible de créer une autre structure possédée par la première.

Attention cependant aux types d'entreprises et comment vous désirez vous rémunérer.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
23/01/17 à 14:40
findus
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 10 Avr 2007
Messages: 2931
C'est pour ça que je partirais sur la création d'une nouvelle structure, possédée à 100% par la première.

Voir le profil de l'utilisateur    
24/01/17 à 10:34
ExtazZ
Freelance
impliqué
Inscrit le 31 Aoû 2015
Messages: 193
Une question me taraude, pourquoi faire détenir les parts de la seconde eurl par la première ?
Y a t'il un certain avantage ou une meilleure optimisation, moins de risques que si les deux sont totalement indépendantes ?

Voir le profil de l'utilisateur    
24/01/17 à 11:02
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 19741
Bonjour,
ExtazZ a écrit:
Une question me taraude, pourquoi faire détenir les parts de la seconde eurl par la première ?
Y a t'il un certain avantage ou une meilleure optimisation, moins de risques que si les deux sont totalement indépendantes ?

Vous avez 100 000 euros de réserves dans une EURL. Vous désirez investir dans une nouvelle activité.

Cas 1 : Vous voulez deux structures séparées.
Vous prenez des dividendes (avec cotisations sociales et IRPP), avec 40% de cotisations sociales et un IRPP marginal à 30% sur la somme... Capacité 50000 € pour investir.

Cas 2 : Vous voulez deux structures dont une détient l'autre.
Vous créez directement la nouvelle structure. L'EURL A peut apporter de l'argent à l'EURL B sans cotisations et irpp. Capacité 100000 € pour investir.

Cas 3 : Vous décidez d'avoir les deux activités dans la même structure (cela pose des problèmes de parasitage entre les activités, de risque sur toutes les activités en cas de problème sur l'une...).
Capacité 100000 € pour investir. Et pas de frais liés à une nouvelle structure.

Attention, quelques remarques en vrac :
- Une EURL ne peut diriger une EURL.
- Le dirigeant doit être rémunéré par la société qu'il dirige donc impossible de facturer la gestion entre structures (cela ressort de litiges récents, cela pourrait changer dans l'avenir).
- Un dirigeant bénévole (non associé) est salarié s'il est rémunéré.
- Une SAS peut avoir une société comme présidente.
- Si une SAS possède ou est possédé par une société, il faut un commissaire aux comptes.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
24/01/17 à 11:03
findus
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 10 Avr 2007
Messages: 2931
C'est juste pour isoler le lancement de l'activité, si jamais ça coule...

et puis, vis à vis des clients, c'est peut être plus sérieux d'avoir affaire à une société de prêt à portée, plutôt qu'une société de graphiste ...

Voir le profil de l'utilisateur    
24/01/17 à 11:35
ExtazZ
Freelance
impliqué
Inscrit le 31 Aoû 2015
Messages: 193
Merci beaucoup pour ces précisions.
Le post viens de terminer dans mes favoris pour une utilisation future.

(J'avais fait un post sur ce sujet mais on c'était moqué de moi Embarassed )

Voir le profil de l'utilisateur    
24/01/17 à 13:39
alex77
Freelance
actif
Inscrit le 04 Mai 2013
Messages: 35
Intéressant comme discussion, en particulier les points suivants que j'ignorais.

Citation:

Attention, quelques remarques en vrac :
- Une EURL ne peut diriger une EURL.
- Le dirigeant doit être rémunéré par la société qu'il dirige donc impossible de facturer la gestion entre structures (cela ressort de litiges récents, cela pourrait changer dans l'avenir).
- Un dirigeant bénévole (non associé) est salarié s'il est rémunéré.
- Une SAS peut avoir une société comme présidente.
- Si une SAS possède ou est possédé par une société, il faut un commissaire aux comptes.


Je suppose que le fait qu'une EURL ne peut diriger une autre EURL peut être transposer à la SARL ? ou bien est ce le fait que ce soit unipersonnel ? et du coup la problématique ce pose aussi en SASU ?

Je pense notamment à la possibilité d'investir dans des start up.


_________________
Expert Conception carte électronique et routage PCB
Optimisation CEM / SI sur PCB
Voir le profil de l'utilisateur    
24/01/17 à 15:59
Acathla
Freelance
très actif
Inscrit le 07 Mar 2014
Messages: 101
Merci à tous pour vos réponses Very Happy

Ainsi, pour résumer :
Il est préférable de créer une nouvelle entreprise car l'activité est totalement différente, et pour séparer les risques.

Cela signifie bien qu'en réalité, il n'est pas possible de monter une structure ultra simplifiée pour tester une nouvelle activité ?

hmg a écrit:
Attention, quelques remarques en vrac :
- Une EURL ne peut diriger une EURL.
- Le dirigeant doit être rémunéré par la société qu'il dirige donc impossible de facturer la gestion entre structures (cela ressort de litiges récents, cela pourrait changer dans l'avenir).
- Un dirigeant bénévole (non associé) est salarié s'il est rémunéré.
- Une SAS peut avoir une société comme présidente.
- Si une SAS possède ou est possédé par une société, il faut un commissaire aux comptes.


Les remarques en vrac d'HMG sont très intéressantes, mais semble offrir un panel de combinaisons importants.

Du coup, je me pose plus de questions Shocked

SCÉNARIO 1
    - EURL-1 utilise sa tréso pour créer EURL-2
    - EURL-2 sera dirigée par Gérant non associé (moi) (car gérance par EURL-1 interdite)
    - Si EURL-2 veut rémunérer le Gérant non associé (moi) = salaire
    - Option : EURL-2 octroi des dividende à EURL-1, puis EURL-1 paye des dividendes a son Gérant majoritaire (encore moi) ?

SCÉNARIO 2
    - EURL-1 utilise sa tréso pour créer SARL-2 (répartition du capital 99% via EURL, 1% via moi)
    - SARL-2 sera dirigée par Gérant associé minoritaire (moi avec 1% du capital)
    - Si SARL-2 veut rémunérer le Gérant associé minoritaire (moi) = rémunération sans bulletin de salaire (???)

Dans l'idée, j'aimerai quelque chose de simple donc pas d'SAS pour éviter le commissaire au comptes, ni de devoir éditer de fiches de salaires pour rémunérer le gérant. Et idéalement, quelque chose de simple à liquider en cas d'échec.

Voir le profil de l'utilisateur    

1 2 3  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
SARL AGSI
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2003-2016 © Copyright AGSI