232 freelances IT, SI et WEB connectés     6 066 missions
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Vos problèmes, les pièges à éviter




Situation compliquée avec SSII


Situation compliquée avec SSII

  
1 2 3  suiv
16/02/17 à 10:30
developpeur44
Freelance
actif
Inscrit le 05 Sep 2016
Messages: 25
Bonjour à tous,

Je vous explique le contexte :
Je suis salarié d'une SSII avec qui j'ai négocié une rupture conventionnelle, ils ont souhaité que je poursuives ensuite ma mission actuelle en tant qu'indépendant, ce à quoi j'ai dit oui car ils m'ont assuré à l'oral qu'ils prendraient une commission de 15% max.
Jusqu'ici tout va bien, mais 3 jours avant la fin de mon CDI je reçois une proposition de contrat avec 20% de commission, ça m'énerve plus pour une question de principe qu'une question d'argent, je leur signifie que je n'accepterai pas ce tarif là, je n'ai eu aucun retour jusqu'à présent.

J'aimerai avoir votre avis/aide sur les cartes que j'ai en mains et qui me mettraient en position de force, j'ai noté :

    Légalement je suis couvert, je ne suis plus en CDI, aucune obligation de me rendre chez le client


    D'après le contrat que j'ai eu, et si j'ai bien compris, ils calquent le contrat qu'ils font avec le client final pour reporter le maximum de risques sur l'indépendant, ils pourraient devoir payer des indemnités car je ne me serais pas présenté et que eux n'ont pas prévenu le client


    Perte financière pour eux, car jour pas facturé, mais bon ça vaut aussi pour moi -_-


Maintenant, les points négatifs pour moi :

    Le client ne comprendrait pas que je ne sois pas là, il n'est au courant de rien. Risque de mauvaise publicité pour moi mais si c'est la SSII qui est en tord. Surtout que la mission a commencé il y a 1 mois et demi seulement


    Manque à gagner, même si je pense que j'arriverais à trouver une nouvelle mission assez rapidement


Merci par avance pour votre aide

Voir le profil de l'utilisateur    
16/02/17 à 10:34
findus
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 10 Avr 2007
Messages: 3038
Bonjour

Appel les, et voyez vous en tête à tête pour signer le contrat.

max 15%, attention au délais de paiement (ne mets pas "paiement à réception du paiement du client" mais un délai légal 30 ou 45 jours) ...

bon courage
Findus

Voir le profil de l'utilisateur    
16/02/17 à 11:32
ExtazZ
Freelance
impliqué
Inscrit le 31 Aoû 2015
Messages: 221
Les accords oraux sont aussi à retranscrire par voie écrite de façon à avoir une trace.

Citation:
Ce jour dd/mm/yyyy nous nous sommes entrevue afin de discuter de...
Nous avons trouvés un accord sur un TJM de xxx/%age de marge

Cordialement,



Et cela vaut pour TOUT, pas uniquement sur des accords de contrats, en cas de litige aussi.

Voir le profil de l'utilisateur    
16/02/17 à 11:57
freeOuPas
Freelance
avatar
très actif
Inscrit le 09 Nov 2014
Messages: 80
Bonjour

ça sent la partie de poker qui démarre...

C'est une pratique courante des SSII. Ils vont laisser trainer parce qu'ils savent que le temps joue contre toi:

+Si tu attends la signature du contrat avant de commencer, ça te fait une perte de quelques jours. Pour eux, c'est juste un manque à gagner.

+Si tu commences sans signer le contrat, tu seras en position de faiblesse et obligé de signer pour être payé...

A mon avis, il faut rester ferme et ne pas accepter les 20%, quitte à perdre quelques jours de prestation.

Concernant le client, tout dépend de la relation que tu entretiens avec lui. Je pense qu'il faudrait lui expliquer que tu as des "soucis" à régler avec la ssii et que tu vas t'absenter quelques jours. L'idée est de piquer gentiment sa curiosité afin qu'il appelle le commercial. ça devrait faire bouger les choses...

En parallèle de tout ça, il faudrait commencer à chercher ailleurs, car avec les ssii, on ne sait jamais...

Bon courage

Voir le profil de l'utilisateur    
16/02/17 à 12:04
Hans
Freelance
impliqué
Inscrit le 05 Mai 2008
Messages: 385
Quel est ton plan de secours ?
Es-tu prêt à perdre la mission ?

A mon avis, tu es en position de force car le client t'attends et l'intermédiaire n'a pas de plan de secours.

15% maxi (c'était ce qui était convenu à l'oral). S'il te dit qu'il ne t'a jamais dit cela, à toi de te braquer et d'indiquer ton inquiétude sur la suite de vos relations par rapport à ce point, etc.

Et comme l'a dit findus : pas de délai de paiement lié au paiement par le client final. On va te parler de contrat lié au plan qualité et qu'on ne peut les modifier, blablabla ... On m'a déjà fait le coup à 3 jours du début. Je suis resté calme est droit dans mes bottes et la clause a sauté sans problème.

Il faut être strict la dessus. Reste très calme et très posé : je ne signerais le contrat que pour un TJM de XXX€ HT, sans clause de paiement lié à celui du client (ne le mettre que s'ils essayent de la forcer). Je conclus par : je ne pourrais continuer la mission en tant qu'indépendant lundi que si le contrat prend en compte ces deux demandes.

Voir le profil de l'utilisateur    
16/02/17 à 15:07
verbal
Freelance
très actif
Inscrit le 24 Oct 2014
Messages: 137
+1 avec tout ce qui a été dit.

Mais pour le moment la situation n'est pas compliquée, attends-toi à peu près la même situation à chaque signature de nouveau contrat Laughing

Les complications tu verras c'est beaucoup moins drôles

Voir le profil de l'utilisateur    
16/02/17 à 17:20
NTIC75
Freelance
actif
Inscrit le 26 Déc 2016
Messages: 47
Hans a écrit:
Quel est ton plan de secours ?
Es-tu prêt à perdre la mission ?

A mon avis, tu es en position de force car le client t'attends et l'intermédiaire n'a pas de plan de secours.

15% maxi (c'était ce qui était convenu à l'oral). S'il te dit qu'il ne t'a jamais dit cela, à toi de te braquer et d'indiquer ton inquiétude sur la suite de vos relations par rapport à ce point, etc.

Et comme l'a dit findus : pas de délai de paiement lié au paiement par le client final. On va te parler de contrat lié au plan qualité et qu'on ne peut les modifier, blablabla ... On m'a déjà fait le coup à 3 jours du début. Je suis resté calme est droit dans mes bottes et la clause a sauté sans problème.

Je donne une marge de 5% au sous-traitant. à accepter ou à refuser . Il a accepté

Il faut être strict la dessus. Reste très calme et très posé : je ne signerais le contrat que pour un TJM de XXX€ HT, sans clause de paiement lié à celui du client (ne le mettre que s'ils essayent de la forcer). Je conclus par : je ne pourrais continuer la mission en tant qu'indépendant lundi que si le contrat prend en compte ces deux demandes.

Voir le profil de l'utilisateur    
16/02/17 à 18:45
HD AVOCATS
Freelance
nouveau
Inscrit le 16 Fév 2017
Messages: 8
Bonjour,

Le freelance n'a pas vraiment besoin d'un contrat au sens où vous l'entendez, c'est la SSII qui en a besoin pour la clause de non concurrence et les clauses qui vous lient au contrat avec le client final mais qui ne vous sera jamais communiqué.... Alors oui vous êtes toujours en position de force et vous pouvez toujours demander à le faire modifier quitte à prétexter que vous auriez bien signé mais "c'est mon avocat qui me demande de vous le faire modifier".

Pour travailler et être payé de votre prestation vous n'avez besoin que d'un bon de commande avec la date de prestation, sa durée, le montant de votre prestation journalière, la description sommaire de la mission et le lieu d'exécution. C'est un contrat.

Ensuite, il faut impérativement faire signer la fiche de temps par une personne habilitée et identifiée du client final (mais ça vous avez l'habitude). Avec cela, la SSII doit vous régler votre facture sur laquelle vous n'oublierez pas de préciser vos conditions de règlement (à réception, 30 jours fin de mois...) et les pénalités en cas de retard.

Bonne continuation.

Voir le profil de l'utilisateur    
16/02/17 à 19:26
developpeur44
Freelance
actif
Inscrit le 05 Sep 2016
Messages: 25
Suite et fin de l'histoire,

je les ai relancé en précisant que le tarif proposé ne correspond pas à notre accord. J'ai senti une certaine fébrilité chez eux, je pense qu'ils ont eu peur que je ne me présente pas chez le client, finalement ils ont mis une commission de 15% (14.75%) et j'ai signé. J'aurai pu (du?) négocier encore mais je ne l'ai pas fait car voilà ça respectait l'accord initial, peut-être que je le regretterai plus tard, je ne sais pas...

Ce qui m'étonne le plus, c'est leur attitude ! en gros 'j'essaye de te niq*** et si ça passe pas bein on fait comme on a dit', c'est vraiment n'importe quoi, je comprends pas leur logique, ça tend tout le monde, pour pas grand chose au final

ou alors c'est peut-être moi qui découvre la vraie vie de freelance

ça vous arrive souvent ce genre d'entourloupe ?

Merci beaucoup en tout cas pour toutes vos interventions, ça m'a aidé à rester calme, à garder mon sang froid et de ne pas stresser

Voir le profil de l'utilisateur    
16/02/17 à 20:26
GaFree
Freelance
très actif
Inscrit le 29 Juin 2016
Messages: 127
Je ne suis pas d'accord sur le titre. c'est plutôt "situation classique avec SSII". il n'y a pas de promesse avec ces gens la. on signe ou on signe pas et généralement le consultant est en position de force mais il y une partie des gens qui se laissent faire. on va dire les gens qui ont trop gentils.

Voir le profil de l'utilisateur    

1 2 3  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
SARL AGSI
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2017 © Copyright AGSI
Confidentialité