180 freelances IT, SI et WEB connectés     6 078 missions
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Le café de Freelance-info




Freelance = apprendre moins ?


Freelance = apprendre moins ?

   Page 1 de 1
21/04/17 à 10:05
karibuu
Freelance
nouveau
Inscrit le 15 Mar 2017
Messages: 2
Bonjour à tous

Avant tout, je voulais vous remercier pour ce forum, une mine d'or que je scrute tous les jours depuis quelques semaines. Un spécial big up aux habitués qui nous aident tous les jours.

Pour mon premier poste, j'aimerais avoir votre avis, votre ressenti sur le sujet suivant : Est-ce que vous pensez que vous montez moins vite en compétence depuis que vous êtes en freelance, par rapport à votre situation précédente de salarié ? Je m'explique :

J'ai 2 ans d'expérience avec la casquette technico-fonctionnel en BI dans un cabinet (je m'oriente tout doucement vers la data analyse). Par conséquent je n'ai pas eu encore l'opportunité gérer des consultants, de gérer des missions (ça vient plutôt autour de 4/5 ans en général). Malgré cela, j'ai la chance d'avoir des consultants expérimentés autour de moi ce qui favorise ma montée en compétence. Je me demande si en passant freelance, j'allais perdre cet accompagnement et l'enrichissement que je peux avoir de la part des autres de mon entreprise (on a souvent des présentations, des retours d'expériences, des séminaires/formations etc.) ? Est-ce que 2 ans d'expérience c'est encore trop tôt pour se lancer ?

A côté de cela, je me dis que même en étant en freelance, je serais dans une équipe, et non seul, abandonné à mon triste sort. De plus, j'imagine qu'on progresse énormément sur un éventail large de compétence : entretien avec les commerciaux/clients, gestion de son activité etc.

Il y a 3 envies qui me poussent à passer freelance :
- La liberté de pouvoir refuser les missions qui ne m'intéressent pas : une fois sur deux je suis déçu de ma mission (4 missions en 2 ans).
- Pouvoir faire des pauses de 2 mois chaque année
- Les billets roses : mon TJM est de 900 euros, ce qui me fait rêver (même si je sais que je ne pourrais pas forcement avoir le même)

Mais ces envies, je suis prêt à les mettre dans mon escarcelle pendant 3 / 4 ans si cela m'est profitable dans quelques années. C'est pourquoi j'aurais besoin de votre partage expérience car vous faites partie des rares qui sont passés à travers la StarGate et qui savent ce qu'il y a derrière.

Parlez-moi comme vous vous parlerez à vous-même ! Et prenez garde à vos mots, mon aventure Freelance peut commencer au premier de vos commentaires !
Je vous souhaite une excellente soirée, et à bientôt.

Voir le profil de l'utilisateur    
21/04/17 à 10:08
findus
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 10 Avr 2007
Messages: 2931
bonjour

je pense avoir beaucoup + progressé en temps que Freelance...

je choisis mes missions, et je provoque mes opportunités de carrière...

un salarié de SSII c'est : 3 ans sur ta mission et tais toi...

A+
Findus

Voir le profil de l'utilisateur    
21/04/17 à 10:37
kzg
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 02 Mai 2012
Messages: 2800
karibuu a écrit:
Est-ce que vous pensez que vous montez moins vite en compétence depuis que vous êtes en freelance, par rapport à votre situation précédente de salarié ?


Je dirais, ni plus ni moins ; différemment.

Quand vous êtes salarié (en interne ou dans une ssii ou cabinet de conseil) vous avez l'opportunité d'évoluer vers des fonctions de management (devenir responsable d'une équipe en interne, ou encadrer des presta juniors en ssii voire monter une business unit) et/ou commerciales (participer au développement business de votre ssii par exemple) ou
Quand vous êtes freelance vous pouvez moins prétendre à cela, en revanche vous apprenez plus au niveau technique (vous devez en permanence actualiser vos connaissances, être au fait des tendances et projets à venir etc.), vous rencontrez aussi davantage de monde, ce qui vous permet d'élargir votre horizon et éventuellement d'évoluer vers d'autres secteurs ou fonctions.


karibuu a écrit:

Il y a 3 envies qui me poussent à passer freelance :
- La liberté de pouvoir refuser les missions qui ne m'intéressent pas : une fois sur deux je suis déçu de ma mission (4 missions en 2 ans).
- Pouvoir faire des pauses de 2 mois chaque année
- Les billets roses : mon TJM est de 900 euros, ce qui me fait rêver (même si je sais que je ne pourrais pas forcement avoir le même)


La liberté de pouvoir refuser des missions ne dépend pas seulement du statut mais surtout de la trésorerie que vous aurez mis de côté. Quand il n'y a plus de sous pour payer le prochain loyer, que vous soyez salarié ou freelance, vous prenez la première mission qui se présente qu'elle vous plaise ou non.
Mais ce sont de bonnes motivations, j'avais les mêmes et je ne regrette pas d'avoir sauté le pas (dans quelques années vous pourrez augmenter les temps de pause Wink 2 mois ça passe vite)



karibuu a écrit:

Parlez-moi comme vous vous parlerez à vous-même !


- "T'es le meilleur, kzg, t'es un tueur, un killer !"
https://www.youtube.com/watch?v=oL_s3a35kgU

Laughing Laughing ( @Tcharli : oui je sais, c'est pas du Fernand Raynaud mais c'est pas tout jeune non plus)

Voir le profil de l'utilisateur    
21/04/17 à 10:54
Tcharli
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 21 Nov 2008
Messages: 1697
kzg a écrit:


Laughing Laughing ( @Tcharli : oui je sais, c'est pas du Fernand Raynaud mais c'est pas tout jeune non plus)


Wink Quand j'étais gamin, je me disais "Comment certains vieux de 50 ans peuvent-ils se marrer avec un type comme Fernand Raynaud ?"
HORS SUJET Laughing


_________________
PRS COURTAGE
Cabinet de courtage d'assurances.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés.
ORIAS n° 07 005 467
contact(*)prs-courtage.com
Voir le profil de l'utilisateur    
21/04/17 à 17:51
gokam
Freelance
nouveau
Inscrit le 21 Avr 2017
Messages: 3
Personnellement je trouve que j'ai plus appris en tant que freelance.

Mais c'est vrai que c'est peut être car c'est encore nouveau pour moi Smile

Voir le profil de l'utilisateur    
21/04/17 à 19:04
david25
Freelance
actif
Inscrit le 11 Sep 2012
Messages: 49
On apprend beaucoup plus en freelance.

Déjà dans ses rapports avec les intermédiaires et les clients finaux, ça n'a rien à voir (et on se rend compte à quel point on était niais à ses débuts). Notre secteur est plus commercial que réellement ultra-technologique, il est donc primordial d'avoir quelques compétences dans ce domaine.

Ensuite par rapport à ses compétences métier et technique, le fait de réellement choisir ses missions constitue un avantage énorme. Il ne faut pas se leurrer, quasiment aucune SSII ne vous permet un réel plan de carrière aujourd'hui. Si j'étais resté salarié je serais toujours analyste programmeur et on me sortirait maintenant que je suis devenu trop cher à mon âge.

Voir le profil de l'utilisateur    
21/04/17 à 19:49
karibuu
Freelance
nouveau
Inscrit le 15 Mar 2017
Messages: 2
Mille et un merci pour toutes vos réponses!

@Kzg, ta video m'a fait trèsrire je connaissais pas Very Happy


kzg a écrit:


Quand vous êtes salarié (en interne ou dans une ssii ou cabinet de conseil) vous avez l'opportunité d'évoluer vers des fonctions de management (devenir responsable d'une équipe en interne, ou encadrer des presta juniors en ssii voire monter une business unit) et/ou commerciales (participer au développement business de votre ssii par exemple) ou
Quand vous êtes freelance vous pouvez moins prétendre à cela, en revanche vous apprenez plus au niveau technique (vous devez en permanence actualiser vos connaissances, être au fait des tendances et projets à venir etc.), vous rencontrez aussi davantage de monde, ce qui vous permet d'élargir votre horizon et éventuellement d'évoluer vers d'autres secteurs ou fonctions.


J'aurais voulu ne jamais lire ca ! J'aime la technique mais pas au point d'en faire la journée. Je suis plus tourné vers l'encadrement, le développement sur le long terme. Est ce que c'est à ce point opposé aux missions que peut avoir un freelance?

david25 a écrit:


Ensuite par rapport à ses compétences métier et technique, le fait de réellement choisir ses missions constitue un avantage énorme. Il ne faut pas se leurrer, quasiment aucune SSII ne vous permet un réel plan de carrière aujourd'hui. Si j'étais resté salarié je serais toujours analyste programmeur et on me sortirait maintenant que je suis devenu trop cher à mon âge.


Je suis entièrement d'accord. Il a fallu que je brandisse le drapeau du départ pour qu'on me change de mission... Je pense que bcp de boite m'auraient dit au revoir.

Voir le profil de l'utilisateur    
21/04/17 à 23:34
kzg
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 02 Mai 2012
Messages: 2800
karibuu a écrit:

J'aurais voulu ne jamais lire ca ! J'aime la technique mais pas au point d'en faire la journée. Je suis plus tourné vers l'encadrement, le développement sur le long terme. Est ce que c'est à ce point opposé aux missions que peut avoir un freelance?


Désolé. En même temps je n'ai pas la science infuse, je me trompe peut être. L'encadrement, le long terme, n'est pas vraiment compatible avec le statut même de freelance, par définition précaire et donc plutôt dans le court terme.

Cela dit en tant que freelance si vous voulez sortir du "tout technique" vous pouvez évoluer vers des fonctions type gestion projet, PMO, coordination, conduite du changement, stratégie, etc. Ça se rapproche peut être plus de ce qui vous intéresse, accessoirement ça paye mieux
Laughing

Voir le profil de l'utilisateur    
23/04/17 à 14:51
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 19737
Bonjour,
findus a écrit:
un salarié de SSII c'est : 3 ans sur ta mission et tais toi...

Et encore, il y a pire.

Je connais des personnes qui travaillent comme salariés depuis 15 ans dans les mêmes SSII. Imaginez leur employabilité alors qu'ils n'ont pas eu de formations sur les nouveaux outils pendant cette période.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
23/04/17 à 19:11
SCw
Freelance
discret
Inscrit le 29 Oct 2015
Messages: 22
findus a écrit:

un salarié de SSII c'est : 3 ans sur ta mission et tais toi...



Çà reste à relativer quand même. On a toujours le choix de partir si la mission ne nous convient pas Very Happy ou de s'arranger avec eux si vous avez de bonnes relations. Changer n'est pas des plus difficile...


Après cet aparté, les raisons envisagées sont celles qui poussent en général beaucoup consultant à partir en mode freelance (au-delà de la rémunération).
Avez-vous déjà des missions en vue ou des interlocuteurs prêt à vous prendre sur des sujets ?

Si vous passez en freelance, les entreprises vous prendront pour vos compétences actuelles et votre savoir faire. A mon sens vous aurez du mal à partir sur de l'encadrement et du développement.

Comme vous ne partez pas sur du technique pur et dure, je vous conseillerai de vous aguerrir en SSII en évoluant vers du management de projet/MOA/Encadrement de mission (et junior). Participer également à des AO et gérer des RDV clients, consolider un réseau vous seront également bénéfique pour la suite afin de basculer en freelance.

La vie de Freelance n'est pas toujours facile à gérer et ne convient pas à tout le monde. Mais si vous voulez vous lancer rien ne vous empêche de la faire et vous avez toujours la possibilité de revenir en SSII Laughing

Voir le profil de l'utilisateur    

Page 1 de 1
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
SARL AGSI
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2003-2016 © Copyright AGSI