200 freelances IT, SI et WEB connectés     5 923 missions
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Protection sociale, retraite




le chomage pour tous


le chomage pour tous

  
prec  1 2 3 4 5  suiv
15/06/17 à 14:21
François1
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 04 Avr 2008
Messages: 2049
GDSM a écrit:
Non mais c'est bidonné/téléguidé ces sondages Evil or Very Mad
Lien externe


C'est surtout à mon avis très mal interprété par le journaliste...

Impossible de trouver la source de ce sondage pour le moment sur le net, mais ce que je lis dans l'article est déconcertant:

21% des auto-entrepreneurs souhaiteraient la création d'une allocation perte d'activité (21%). Ils sont même une majorité (51%) à participer, via le versement d'une cotisation de 2 à 4%.

51% de quoi ? Si c'est de 21% ça ne fait pas grand monde, ce qui me semble plus logique que ce qui est affirmé dans le titre de l'article...

--
François

Voir le profil de l'utilisateur    
15/06/17 à 14:30
freesas
Freelance
impliqué
Inscrit le 21 Déc 2010
Messages: 342
hmg a écrit:


NB : A mon sens, il serait préférable pour simplifier la gestion de prévoir par exemple un panier journalier pour les dirigeants. Il pourrait être du meme montant que les salariés (+/- 8€) et sinon frais réels avec abattement. Quelque chose de clair. Imaginez si demain vous aviez 200 tickets repas de moins à conserver ?


c'est un faux probleme il existe des app pour cela et le probleme d'un seuil c'est que pour le bouger...
Par exemple en Belgique le seuil est à 10e de mémoire et les indep mangent des sandwichs derrière leur écran à l'arrache parce que c'est moins cher et donc ils gagnent sur leur panier repas... c'est navrant mais c'est général pas des cas isolés.
Cela me fait penser à la problématique des fournitures dans les boites, quand on commence a te demander de controler l'usage des stylos et des post-it pour optimiser le poste de dépense.

Bref à la fin c'est pour tout caler sur le salariat... Confused

Voir le profil de l'utilisateur    
15/06/17 à 14:39
mixomatose
Membre
avatar
Grand Maître
Inscrit le 12 Fév 2008
Messages: 6111
Citation:
Ils souhaiteraient encore que la possibilité d'exercer en indépendant soit étendue à d'autres activités, et en premier lieu dans le secteur du Tourisme à 86% (guide, interprètes, chambres d'hôtes...), du Sport à 85% (coach, entraîneurs, professeurs...), mais aussi de l'Artisanat à 84% et du Social (éducateurs, assistantes sociales...) à 63%.

Ca veut dire quoi, ce tissus de conn.ries? Guides interpètes, chambres d'hotes, coach, professurs, sont déjà exerçables en indépendants.


Et "convergence des protections sociales entre salariés et indépendants", concrètement ça veut dire mêmes charges sociales pour indépendants et salariés.... On est morts.


_________________
calculette de charges sociales TNS indépendant en ligne, comparateur simulateur Autoentrepreneur EI EURL
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php
Voir le profil de l'utilisateur    
16/06/17 à 15:36
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 20187
Bonjour,

L'étude commentée est abracadabrante.

Il y a déjà à la base une vérité : Les autos (comme d'autres indépendants) veulent payer moins de cotisations et en même temps avoir le même régime de retraite que les autres. Faut pas rêver. Un salarié doit produire un travail pour couvrir sa rémunération, ses cotisations et ses frais. Un indépendant aussi.

Ce qu'ils reprochent au RSI, ils le reprocheront à tout organisme qui prendra la place de ce guichet unique : Etre l'entité à laquelle ils paient le plus d'argent (bien plus qu'aux impôts). Un auto paye 15 à 20 fois plus au RSI qu'aux impôts. En créant un guichet unique, l'Etat a créé une énorme cible. Changer le nom de la cible ne résoudra rien.

Au final l'étude prouve que les personnes qui veulent être auto ont peu d'infos notamment sur les activités qui peuvent être exercées en auto et sur celles qu'ils n'ont pas intérêt à faire en auto compte tenu des charges normales de l'activité (beaucoup finissent par payer des cotisations alors qu'au réel, ils payeraient bien moins).


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
19/06/17 à 13:19
ubik_2008
Freelance
impliqué
Inscrit le 16 Nov 2008
Messages: 309
Ce qui me tue dans ce genre d'article, c'est résumé l'avis des indépendants à celui des auto-entrepreneurs.

Avec ce genre d'article bâclé, c'est l'autoroute pour le gouvernement pour tuer le statut de TNS :
- soit vous serez auto-entrepreneur (avec un CA augmenté, quelques avantages sociaux en plus)
- soit vous devrez à terme prendre un statut de salarié avec votre société (et toutes les charges qui vont avec)

Pour beaucoup d'indépendant en informatique, le seuil d'auto-entrepreneur sera encore trop bas et le charges en société salarié dissuasive.

Voir le profil de l'utilisateur    
21/06/17 à 15:16
khaldoun
Freelance
très actif
Inscrit le 28 Jan 2015
Messages: 133
ubik_2008 a écrit:
Ce qui me tue dans ce genre d'article, c'est résumé l'avis des indépendants à celui des auto-entrepreneurs.

Avec ce genre d'article bâclé, c'est l'autoroute pour le gouvernement pour tuer le statut de TNS :
- soit vous serez auto-entrepreneur (avec un CA augmenté, quelques avantages sociaux en plus)
- soit vous devrez à terme prendre un statut de salarié avec votre société (et toutes les charges qui vont avec)

Pour beaucoup d'indépendant en informatique, le seuil d'auto-entrepreneur sera encore trop bas et le charges en société salarié dissuasive.

Oui mais si t'est salarié, tu peux te reverser un SMIC on est d'accord non, ca mitigera les conséquences

Voir le profil de l'utilisateur    
21/06/17 à 15:23
findus
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 10 Avr 2007
Messages: 3036
c'est surtout une vaste fumisterie ...

on va toucher le chômage quand on est en inter contrat ? impossible...
quand on ferme la boite, après des mois à galérer sans revenus ? et sur quelle base on va toucher le chomage ? ce qu'on gagnait pendant les années fastes ? sur les 6 derniers mois quand on n'avait plus de revenus ?

et on va cotiser combien pour ces conneries ?

on se lance à notre compte en connaissance de ces risques... maintenant si la cotiz est facultative comme les prévoyances/santés/retraites... top. Si c'est imposé, NON !

Voir le profil de l'utilisateur    
21/06/17 à 15:45
François1
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 04 Avr 2008
Messages: 2049
findus a écrit:

on se lance à notre compte en connaissance de ces risques... maintenant si la cotiz est facultative comme les prévoyances/santés/retraites... top. Si c'est imposé, NON !


A priori ce serait les impôts qui financerait l'assurance chômage, et non plus les cotisations sociales.

Dans un sens c'est une bonne chose car ça évitera les "J'ai cotisé donc j'y ai droit" pour ceux qui ne sont pas au chômage. Wink

--
François

Voir le profil de l'utilisateur    
21/06/17 à 16:06
cacail
Freelance
impliqué
Inscrit le 18 Avr 2012
Messages: 239
François1 a écrit:
findus a écrit:

on se lance à notre compte en connaissance de ces risques... maintenant si la cotiz est facultative comme les prévoyances/santés/retraites... top. Si c'est imposé, NON !


A priori ce serait les impôts qui financerait l'assurance chômage, et non plus les cotisations sociales.

Dans un sens c'est une bonne chose car ça évitera les "J'ai cotisé donc j'y ai droit" pour ceux qui ne sont pas au chômage. Wink

--
François

Ce sera simplement remplacé par "Je paie des impôts donc j'y ai droit"... Sur le fond, je ne pense pas que ça change grand chose. Ca relève plus d'un tour de passe-passe comptable qu'autre chose.

Par contre, là où je suis très dubitatif, c'est sur les conditions d'accès aux allocations chômage comme le dit findus. J'ai bien peur que, dans les faits, rien ne change pour nous (i.e. on ne le touchera jamais) mais on participera au financement. Si ça se confirme, j'espère au moins qu'ils nous offriront un tube de vaseline... Very Happy

Sur le principe, je préférerai presque le système de revenu universel qui pourrait être plus équitable.

Voir le profil de l'utilisateur    
21/06/17 à 16:38
phili_b
Freelance
impliqué
Inscrit le 08 Oct 2014
Messages: 250
findus a écrit:
on se lance à notre compte en connaissance de ces risques... maintenant si la cotiz est facultative comme les prévoyances/santés/retraites... top. Si c'est imposé, NON !


Tout à fait.

Après ça pourrait peut-être être lié à quelque chose de similaire au nombre de refus autorisés. Ça serait une façon de couper la poire en deux pour ceux qui veulent avoir droit au chômage et pour l'Unedic pour que ça ne soit pas un puit sans fonds: on pourrait imaginer que le chômage pourrait ne plus être versé aux indépendant à des conditions assez strictes en terme de durée d'intercontrats.

Mais bon dans l'absolu j'ai du mal à voir la logique dans le principe: le choix d'être indépendant, même avec un intercontrat important, c'est le choix de supporter ce risque sans avoir pole-emploi sur le dos.

En plus reste le souci que Pole-Emploi sache juger du bien fondé des refus de missions, alors qu'ils sont en général complétement à la rue pour les métiers sur les nouvelles technologies.

Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2 3 4 5  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
SARL AGSI
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2017 © Copyright AGSI
Confidentialité