78 freelances IT, SI et WEB connectés     6 019 missions
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Vos problèmes, les pièges à éviter




Retard paiement - Affacturage - Clause confidentialité


Retard paiement - Affacturage - Clause confidentialité

  
prec  1 2 3
30/08/17 à 13:03
KvnOnWeb
Freelance
discret
Inscrit le 28 Oct 2016
Messages: 14
Merci Olivier_M pour votre message. Effectivement je ne connaissais pas l'article 12 de la "Loi n° 75-1334 du 31 décembre 1975 relative à la sous-traitance". Pour l'injonction de payer je ferai quelques recherches car je connais mais j'avais pas trouvé de solutions intéressantes toute faite (celle vu incluait des courriers de relances + mise en demeure que j'avais déjà faite).

Pour l'affacturage ça a été en fait très simple d'avoir des offres. Il faut bien sur être dans un obligation de moyen et non de résultat mais sinon c'est tout à fait accessible. La meilleure offre que j'ai trouvé est chez ma banque. Elle coûte 240 euros / mois, sans caution du gérant et sans frais de dossier. Il faut ajouter à cela 4% (taux annuel) sur les factures émises (grosso modo 30 - 60 euros/mois selon si vous êtes à 30 ou 60 jours de paiements). Donc environ 300 euros / mois. Si je souhaite arrêter c'est 3 mois de préavis. Si je n'utilise pas le factor c'est 100 euros / mois.

Suite et fin (je l'espère) de l'histoire. Après avoir menacé une énième fois mais cette fois-ci avec une date précise de sortie de la mission (31 aout) et en précisant que je souhaitais le règlement de la facture en retard de 28 jours et la seconde dont il restait 48h avait quelle ne soit aussi en retard. J'ai obtenu le paiement de ma première facture dans la journée et ils ont attendu 48h pour régler la seconde. Donc content de la résolution même si j'ai trouvé ça un peu mesquin de ne pas régler les deux factures en même temps pour 48h. Ca aurai pu apaiser les tensions et reconnaitre qu'ils avaient mal gérer sur ce coup ci. Quitte à jouer sur la trésorerie, j'avais bien envie de dire qu'ils avaient oublié les pénalités de retard mais bon j'arrête la, au final, j'ai eu ce que je voulais, être payé pour mon travail effectué...

Pour l'affacturage j'hésite toujours. Je vous tiendrais au courant. Ca peut être une solution de confort le temps d'avoir une trésorerie confortable et m'en passé ensuite...

Voir le profil de l'utilisateur    
30/08/17 à 13:34
Olivier_M
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 18 Mar 2010
Messages: 1151
Merci pour votre retour d'expérience.
Le coût de l'affacturage, lorsque vous l'utilisez, c'est un peu comme si dans le mois, vous aviez travaillé un jour "gratuit" pur cela, je trouve que c'est non négligeable.
Mais si vous estimez que ça correspond à un service qui vous est temporairement utile et que cela vous offre une certaine tranquillité d'esprit, pourquoi pas.
Il y a quelques années, un ami avait eu recours à l'affacturage. Lorsque le commercial de la SSII a commencé à inventer des prétextes pour justifier du non paiement des factures et que cet ami s'est contenté de hausser les épaules en répondant "ça ne me concerne plus, tu verras ça avec la boîte de factoring", tout a été réglé dans la journée.
Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur    
30/08/17 à 14:24
tux77
Freelance
actif
Inscrit le 22 Oct 2015
Messages: 52
Effectivement bonne nouvelle que ça ce soit terminé de cette façon.

Mais maintenant il faut avoir à l'esprit qu'il faut être un bon gestionnaire et qu'il y a quand même possibilité de se faire un matelas de façon simple.

Pour ma part je procède de cette façon, pour 1 000 € de rémunération mensuelle, je ne prends réellement que 70 € et le reste est réparti de cette façon :
10 € pour la retraite
10 € pour intercontrat/maladie
10 € pour vacances

Sur un post j'ai vu que tu indiquais que ta rémunération était de 4 500 € donc si tu appliques cette proportion de 70/30 ça te donnerais :
3 150 € de rémunération
1 350 € € pour le reste ce qui pour une année pleine te ferais un matelas de 15/16 K€.

Rien ne t'empêche alors de faire travailler cet argent ou d'en laisser une partie en trésorerie.

Cette proportion est à adapter en fonction de chacun mais pour moi la 70/30 est celle qui fonctionne le mieux, ce qui fait qu'au bout de 5 ans, si tu as une une activité pleine, tu auras environ 75 K€ devant toi ce qui te permettras de bien mieux gérer ce genre de situation, de pouvoir prendre du temps pour toi et de "choisir" tes missions.

Si d'autres appliques cette méthode, ou une autre, ça m'intéresse.

Voir le profil de l'utilisateur    
30/08/17 à 22:29
SCw
Freelance
actif
Inscrit le 29 Oct 2015
Messages: 34
tux77 a écrit:
Effectivement bonne nouvelle que ça ce soit terminé de cette façon.

Mais maintenant il faut avoir à l'esprit qu'il faut être un bon gestionnaire et qu'il y a quand même possibilité de se faire un matelas de façon simple.

Pour ma part je procède de cette façon, pour 1 000 € de rémunération mensuelle, je ne prends réellement que 70 € et le reste est réparti de cette façon :
10 € pour la retraite
10 € pour intercontrat/maladie
10 € pour vacances

Sur un post j'ai vu que tu indiquais que ta rémunération était de 4 500 € donc si tu appliques cette proportion de 70/30 ça te donnerais :
3 150 € de rémunération
1 350 € € pour le reste ce qui pour une année pleine te ferais un matelas de 15/16 K€.

Rien ne t'empêche alors de faire travailler cet argent ou d'en laisser une partie en trésorerie.

Cette proportion est à adapter en fonction de chacun mais pour moi la 70/30 est celle qui fonctionne le mieux, ce qui fait qu'au bout de 5 ans, si tu as une une activité pleine, tu auras environ 75 K€ devant toi ce qui te permettras de bien mieux gérer ce genre de situation, de pouvoir prendre du temps pour toi et de "choisir" tes missions.

Si d'autres appliques cette méthode, ou une autre, ça m'intéresse.


Bonne nouvelle au final !!!

Pour ma part en terme de disponibilité (réserve utilisable à tout moment), je m'étais fixé comme objectif de conserver l'équivalent d'1 an de rémuneration. Suite à discussion avec des amis indépendants à l'époque des difficultés de 4-6 mois (sans mission ou autre) pouvaient se produire et 1 an permettait d'être serein et permettait de gérer ces difficultés.

J'ai donc pris le partie d'économiser 1/3 de ma rémunération chaque année et ainsi constituer au bout de 3 ans "ma réserve complète". Depuis je n'économise pas davantage pour gérer les coups dures.

Les éventuels économies que je réalise maintenant pouvant servir à d'autres projets (voyage, immobilier...)

Voir le profil de l'utilisateur    
01/09/17 à 16:06
KvnOnWeb
Freelance
discret
Inscrit le 28 Oct 2016
Messages: 14
Merci pour vos retours.

SCw et tux77, dans vos exemples votre réserve de sécurité est sur votre compte personnel ou de société ?

Dans mon cas je pensais me verser 3600 euros / mois et le reste en fin d'années (genre 10K - 15K et garder 10K dans la société). Bien sur sans compter l'excédent de trésorerie qui iront dans les charges URSSAF, etc...

Pour la solution d'affacturage j'hésite car en lisant le contrat ça parait pas bien claire dans le cas d'un non paiement du client. Y a bien une partie recouvrement mais j'ai l'impression qu'il se réserve le droit de reprendre l'argent quand bon leur semble en cas d'impayé de la part du client.

Olivier_M effectivement les deux atouts de l'affacturage pour moi c'est qu'on a un avis sur la société avec laquelle on va traité (si elle a des casseroles on le sait) ET les SSII prennent bien plus au sérieux une société d'affacturage qui cours après ses factures qu'un freelance.

J'hésite avec une autre option. J'ai un ami qui a une avocate que j'ai déjà croisé. Je vais voir avec elle combien me couterai la vérification de mes nouveaux contrats et les relances Mise en demeure - Injonction de payé. Ca peut être une alternative intéressante car je suppose qu'un cachet d'avocat sur une lettre à tendance aussi à faire accélérer les choses (bizarre Smile)

Voir le profil de l'utilisateur    
01/09/17 à 23:08
SCw
Freelance
actif
Inscrit le 29 Oct 2015
Messages: 34
KvnOnWeb a écrit:
Merci pour vos retours.

SCw et tux77, dans vos exemples votre réserve de sécurité est sur votre compte personnel ou de société ?

Dans mon cas je pensais me verser 3600 euros / mois et le reste en fin d'années (genre 10K - 15K et garder 10K dans la société). Bien sur sans compter l'excédent de trésorerie qui iront dans les charges URSSAF, etc...

Pour la solution d'affacturage j'hésite car en lisant le contrat ça parait pas bien claire dans le cas d'un non paiement du client. Y a bien une partie recouvrement mais j'ai l'impression qu'il se réserve le droit de reprendre l'argent quand bon leur semble en cas d'impayé de la part du client.

Olivier_M effectivement les deux atouts de l'affacturage pour moi c'est qu'on a un avis sur la société avec laquelle on va traité (si elle a des casseroles on le sait) ET les SSII prennent bien plus au sérieux une société d'affacturage qui cours après ses factures qu'un freelance.

J'hésite avec une autre option. J'ai un ami qui a une avocate que j'ai déjà croisé. Je vais voir avec elle combien me couterai la vérification de mes nouveaux contrats et les relances Mise en demeure - Injonction de payé. Ca peut être une alternative intéressante car je suppose qu'un cachet d'avocat sur une lettre à tendance aussi à faire accélérer les choses (bizarre Smile)


Bonsoir KvnOnWeb,

Dans mon cas j'évoquais ma rémunération versée donc ma réserve constituée est sur mes comptes perso.

Voir le profil de l'utilisateur    
01/09/17 à 23:22
Olivier_M
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 18 Mar 2010
Messages: 1151
KvnOnWeb a écrit:
J'hésite avec une autre option. J'ai un ami qui a une avocate que j'ai déjà croisé. Je vais voir avec elle combien me couterai la vérification de mes nouveaux contrats et les relances Mise en demeure - Injonction de payé. Ca peut être une alternative intéressante car je suppose qu'un cachet d'avocat sur une lettre à tendance aussi à faire accélérer les choses (bizarre Smile)


Pour moi, le recours à l'avocat, ça doit être réservé aux mauvais payeurs de mauvaise foi, car si on a pas d'ami avocat, c'est souvent coûteux.
Il existe des sociétés de recouvrement de créances qui proposent des gammes de services pour tous les budgets et qui sont souvent très efficaces. Pour un prix modéré, elles vont engager envoi de courriers et appels téléphoniques (nombreux) au mauvais payeur, et ça suffit souvent à déclencher le paiement.

Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2 3
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
SARL AGSI
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2017 © Copyright AGSI
Confidentialité