94 freelances IT, SI et WEB connectés     5 951 missions
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Vos projets




Micro-Entrepreneur en 2018 selon vous interessant ?


Micro-Entrepreneur en 2018 selon vous interessant ?

  
1 2 3  suiv
05/09/17 à 17:12
Imperator
Freelance
actif
Inscrit le 02 Mar 2015
Messages: 63
Avec le plafond a 70.000 euros pour une prestation de services informatiques (quelle case pour les impôts ?).

Je gagne 20 jours de RTT ... oups non facturés ...

en bénéficiant potentiellement de l'accre avec un taux dégressif pour 3 ans ... ca donne 66.000 euros nets ? (70000 - 5.7% la premiere année)

Ai-je oublié un truc ?

Qu'en pensez-vous

Bien sur, protection de mes biens devant notaire ?

Voir le profil de l'utilisateur    
06/09/17 à 05:45
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 20222
Bonjour,

Les taux dégressifs de l'ACCRE sont limités à un revenu de 29k. Pas un revenu de 70k moins abattement. Au delà d'un seuil, il faudra payer à plein a priori.

Il faudrait donc une décision qui aille à l'opposé de la dernière réglementation sur l'ACCRE qui en limitait l'intérêt. Cela semble étrange. On ne peut pas creuser autant de trous dans les budgets des organismes (cotisations) et des impôts (TVA).


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
06/09/17 à 10:06
Olivier_M
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 18 Mar 2010
Messages: 1151
Bonjour,

Il est un peu tôt pour répondre, attendons de connaitre les modalités exactes d'application des mesures annoncées. Surtout que les entrepreneurs "classiques" ne sont pas oubliés, avec l'exonération (limitée) de cotisations sociales la première année.

Le micro entrepreneur est taxé sur son chiffre d'affaires sans déduction de ses charges, on sait donc que ce n'est parfois pas si intéressant que cela, voire désavantageux. Ce qui se dessine, c'est que dans nos professions de conseil, il y a souvent très peu de charges, et ce relèvement du plafond à 70.000 euros vaudra la peine que l'on s'y intéresse. A mon avis, le choix de ce régime sera sans doute du cas par cas : intéressant pour le freelance qui a un faible tarif journalier, peu de charges et peu de déplacements.

Et de toute façon, il n'y a pas que les chiffres qu'il faudra considérer, mais aussi le "message" que l'on veut envoyer aux clients en affichant un statut plutôt qu'un autre.

Voir le profil de l'utilisateur    
06/09/17 à 10:46
Tcharli
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 21 Nov 2008
Messages: 1793
Olivier_M a écrit:

Le micro entrepreneur est taxé sur son chiffre d'affaires sans déduction de ses charges, on sait donc que ce n'est parfois pas si intéressant que cela, voire désavantageux.


Bonjour,

Je n'ai pas tout étudié en détails mais cette remarque va dans le sens de mes premières réflexions sur la tendance actuelle: Aussi bien que pour les salariés, on va vers une précarisation des indépendants.

- On connaissait déjà la SASU sans rémunération (parce que perception de l'ARCE) et donc sans protection sociale en prévoyance et sans portabilité des frais de santé (et de la prévoyance).

- On savait d'ores et déjà que l'auto- ou micro-entrepreneur ne pouvait déduire aucunes charges, tant pour ses achats de fournitures ou de matériel que pour sa protection sociale (pas de déduction de prévoyance ou de mutuelle Madelin. Contrairement aux autres statuts de TNS qui, eux, déduisent, les AE voient tout paiement comme une dépense ... supplémentaire).
C'est curieux, mais jusqu'à présent, très peu d'AE se couvrent en prévoyance ou frais de santé (même s'ils ont tout-à-fait le droit d'y adhérer mais pouvoir déduire les cotisations).

- Alors, si on double les plafonds du micro-entrepreneur sans leur permettre de déduire quoi que ce soit, cela fera deux fois plus d'entrepreneurs sans protection sociale complémentaire.

C'est le progrès social façon µ Rolling Eyes


_________________
PRS COURTAGE
Cabinet de courtage d'assurances.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés.
ORIAS n° 07 005 467
contact(*)prs-courtage.com
Voir le profil de l'utilisateur    
06/09/17 à 10:55
Imperator
Freelance
actif
Inscrit le 02 Mar 2015
Messages: 63
Tcharli a écrit:
Olivier_M a écrit:

Le micro entrepreneur est taxé sur son chiffre d'affaires sans déduction de ses charges, on sait donc que ce n'est parfois pas si intéressant que cela, voire désavantageux.


Bonjour,

Je n'ai pas tout étudié en détails mais cette remarque va dans le sens de mes premières réflexions sur la tendance actuelle: Aussi bien que pour les salariés, on va vers une précarisation des indépendants.

- On connaissait déjà la SASU sans rémunération (parce que perception de l'ARCE) et donc sans protection sociale en prévoyance et sans portabilité des frais de santé (et de la prévoyance).

- On savait d'ores et déjà que l'auto- ou micro-entrepreneur ne pouvait déduire aucunes charges, tant pour ses achats de fournitures ou de matériel que pour sa protection sociale (pas de déduction de prévoyance ou de mutuelle Madelin. Contrairement aux autres statuts de TNS qui, eux, déduisent, les AE voient tout paiement comme une dépense ... supplémentaire).
C'est curieux, mais jusqu'à présent, très peu d'AE se couvrent en prévoyance ou frais de santé (même s'ils ont tout-à-fait le droit d'y adhérer mais pouvoir déduire les cotisations).

- Alors, si on double les plafonds du micro-entrepreneur sans leur permettre de déduire quoi que ce soit, cela fera deux fois plus d'entrepreneurs sans protection sociale complémentaire.

C'est le progrès social façon µ Rolling Eyes


Pour mon cas avec une famille, il est hors de question de faire l'impasse sur une Très bonne mutuelle.

Voir le profil de l'utilisateur    
06/09/17 à 11:11
Tap
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 31 Mai 2013
Messages: 1232
Tcharli a écrit:
Olivier_M a écrit:

Le micro entrepreneur est taxé sur son chiffre d'affaires sans déduction de ses charges, on sait donc que ce n'est parfois pas si intéressant que cela, voire désavantageux.


Bonjour,

Je n'ai pas tout étudié en détails mais cette remarque va dans le sens de mes premières réflexions sur la tendance actuelle: Aussi bien que pour les salariés, on va vers une précarisation des indépendants.

- On connaissait déjà la SASU sans rémunération (parce que perception de l'ARCE) et donc sans protection sociale en prévoyance et sans portabilité des frais de santé (et de la prévoyance).

- On savait d'ores et déjà que l'auto- ou micro-entrepreneur ne pouvait déduire aucunes charges, tant pour ses achats de fournitures ou de matériel que pour sa protection sociale (pas de déduction de prévoyance ou de mutuelle Madelin. Contrairement aux autres statuts de TNS qui, eux, déduisent, les AE voient tout paiement comme une dépense ... supplémentaire).
C'est curieux, mais jusqu'à présent, très peu d'AE se couvrent en prévoyance ou frais de santé (même s'ils ont tout-à-fait le droit d'y adhérer mais pouvoir déduire les cotisations).

- Alors, si on double les plafonds du micro-entrepreneur sans leur permettre de déduire quoi que ce soit, cela fera deux fois plus d'entrepreneurs sans protection sociale complémentaire.

C'est le progrès social façon µ Rolling Eyes


Ils peuvent souscrire, si ils ne le font pas pour une histoire de coût, ils ne le feraient pas en société non plus (cf les SASU sans rémunération justement, c'est un choix assumé (stupide a mon sens) mais personne ne les oblige a choisir ce statut sinon l'appât (illusoire en plus) du gain).

Si ils veulent déduire les frais, ils peuvent arrêter le micro social quand ils veulent.

On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre.

Voir le profil de l'utilisateur    
06/09/17 à 11:25
Tcharli
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 21 Nov 2008
Messages: 1793
Tap a écrit:

Ils peuvent souscrire, si ils ne le font pas pour une histoire de coût, ils ne le feraient pas en société non plus .


Je tire ma réflexion de ma simple observation professionnelle. Une quantité infinitésimale d'AE souscrit pour sa protection sociale par rapport aux nombre d'adhésions des statuts qui peuvent déduire leurs frais.

Lien de cause à effet.


_________________
PRS COURTAGE
Cabinet de courtage d'assurances.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés.
ORIAS n° 07 005 467
contact(*)prs-courtage.com
Voir le profil de l'utilisateur    
06/09/17 à 11:27
Imperator
Freelance
actif
Inscrit le 02 Mar 2015
Messages: 63
Tcharli a écrit:
Tap a écrit:

Ils peuvent souscrire, si ils ne le font pas pour une histoire de coût, ils ne le feraient pas en société non plus .


Je tire ma réflexion de ma simple observation professionnelle. Une quantité infinitésimale d'AE souscrit pour sa protection sociale par rapport aux nombre d'adhésions des statuts qui peuvent déduire leurs frais.

Lien de cause à effet.


Justement, une très bonne protection pour vous c'est combien par mois, environ pour 5 personnes (couple avec 3 jeunes enfants) ?
Rolling Eyes

Voir le profil de l'utilisateur    
06/09/17 à 11:57
Tcharli
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 21 Nov 2008
Messages: 1793
Imperator a écrit:

Justement, une très bonne protection pour vous c'est combien par mois, environ pour 5 personnes (couple avec 3 jeunes enfants) ?
Rolling Eyes


Oh, entre x et y, ça devrait le faire. Je n'ai pas de boule de cristal sinon j'aurais un autre code NAF. Crying or Very sad

Il semblait que ce fil était une réflexion générale sur une nouvelle actualité importante, non pas pour poser des questions d'ordre personnel. Désolé si je suis aussi direct.


_________________
PRS COURTAGE
Cabinet de courtage d'assurances.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés.
ORIAS n° 07 005 467
contact(*)prs-courtage.com
Voir le profil de l'utilisateur    
06/09/17 à 14:45
laurentdu93
Freelance
impliqué
Inscrit le 31 Oct 2015
Messages: 450
bonjour

les auto entrepreneurs ont t'il les mêmes droit que les travailleurs indépendant au niveau retraite à l'avenir santé ?

Merci

Voir le profil de l'utilisateur    

1 2 3  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
SARL AGSI
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2017 © Copyright AGSI
Confidentialité