201 freelances IT, SI et WEB connectés     6 186 missions
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Vos problèmes, les pièges à éviter




indépendant et crédit immobilier


indépendant et crédit immobilier

  
prec  1 2 3 4 5  suiv
25/07/12 à 11:45
Nolive
Freelance
très actif
Inscrit le 21 Sep 2011
Messages: 143
cladsam a écrit:
Bonjour,


Je profite du fait que déterrer ce post que j'ai initié il ya quelques temps soit une spécialité nationale (cf. un mois en arrière.

Désormais mon passage en indép est effectif depuis 1 an et 9 mois (le temps passe vite). Mon activité est stable et j'ai sous le coude un contrat renouvelable à échéance initiale fin fevrier 2013.

Ma chère banque actuelle (la banque postale) m'a refusé un prêt. Meilleur taux m'a refusé un prêt.

JE reviens donc vers vous avec une question déjà posée dans ce poste mais donc la réponse a pu changer depuis : quelles seraient à ce jour les banques réputées ouvertes à prêter de l'argent à un indépendant n'ayant qu'un bilan + 1 prévisionnel ?

Merci de vos retour Smile


Bonjour,

J'ai contracté un crédit en 2010 pour l'achat d'un appartement loi Scellier. Le meilleur taux m'a été proposé par ma banque, celle qui gère mes comptes perso et mon compte pro. Je pense que cela soit y faire beaucoup Very Happy
A l'époque du crédit je n'avais qu'une année d'exercice en tant que EURL (avant j'étais en EI et ai changé courant 2009).
Afin de mettre toutes les chances de mon côté j'ai opté pour une approche pro de ma demande de crédit.
Je suis allé voir ma conseillère de l'époque avec un projet : explication du pourquoi et du comment de la raison d'être d'acheter un appartement, moultes détails : plan de financement, activité en cours + prévision d'activité => CA et bénéfices à venir...
Bref un petit dossier qui à défaut d'être facilement vérifiable par le banquier montre au moins que l'on ne fait pas les choses à la légère.
Comme ce que recherche un banquier c'est être rassuré, c'est déjà un bon début, je pense, comme démarche et approche.
J'ai d'ailleurs réitéré en début d'année pour un crédit à la conso (à peu près 40 K€) pour changer de voiture avec un plan de remboursement du crédit en 2 ans s'appuyant sur les dividendes perçues.
Je n'ai eu aucun problème pour l'obtenir en ayant même un transfert de garantie d'un contrat Déces, invalidité ITT en lieu et place de l'assurance de la banque.
A défaut de pouvoir la nommée explicitement je pourrais dire que c'est la banque jaune et bleue du tour de France.

En résumé je dirais que cela est plus facile si :
- une grande partie de vos comptes sont dans la même banque
- vous adoptez une démarche pro avec un vrai projet à présenter
- vos perspectives business sont plutôt favorable (mais ça c'est juste une évidence)

Voir le profil de l'utilisateur    
09/09/12 à 17:20
albifrons
Freelance
actif
Inscrit le 09 Sep 2008
Messages: 61
Bonjour,

voyez toujours un courtier comme empruntis.com (je peux éventuellement vous donner par email perso le nom de la conseillère que j'avais eu l'an dernier qui a été extra, a trouvé la banque de proximité ( BNPPARISBAS, une chargée d'affaires non moins extra) qui m'a accordé un crédit, très certainement risqué, à des conditions avantageuses pour l'époque (dossier réalisé en été 2011, signature notaire effective en nov 2011 . j'espère qu'elle (la conseillère d'empruntis) exerce toujours) Laughing
Bref ils ont fait confiance, mais chaque dossier est unique, et je ne sais si la politique d'empruntis et encore la même , de même que la BNP vu les soucis MOODY et cie. Toutes les autres banques avaient refusé mon dossier sauf le CIF par un courtier, mais à des conditions irréalistes pour mon âge.

Voir le profil de l'utilisateur    
23/03/17 à 11:59
zozime
Freelance
nouveau
Inscrit le 22 Mar 2017
Messages: 1
Bonjour,

C'est assez appréciable en fonction de la personne qui se chargera d'analyser les bilans, pour ma part j'ai obtenu un prêt immobilier avec un calcul assez clément de la banque.

Ce qui a penché en ma faveur sur les chiffres, c'est surtout les virements que je recevais sur mon compte en rémunération gérant. Car on peut faire beaucoup de choses niveau compta et certaines banques l'ont bien compris.

En tout cas, en étant freelance ou entrepreneur, c'est toujours plus compliqué que d'être fonctionnaire ou en CDI.

Voir le profil de l'utilisateur    
10/07/17 à 13:47
Tomtomfree
Freelance
nouveau
Inscrit le 10 Juil 2017
Messages: 7
Bonjour à tous, c'est mon premier message sur ce forum que je parcours régulièrement pour la qualité des réponses apportées.

Je me permets de déterrer ce topic car les réponses m'intéressent.

Donc pour vous expliquer ma situation, je suis sur le point de quitter un CDI (démission déjà envoyée). Je suis en train de rechercher un appartement à acheter pour y habiter profitant de ma situation de CDIste! Mais les bonnes opportunités étant rares, je ne suis pas sur de pouvoir concrétiser avant les 3 mois fatidiques de préavis.

Pour préparer la suite, je me demandais qu'elles étaient les banques qui acceptent de prêter au neo-indépendant et sous quelles conditions?

Merci à tous pour vos réponses!

Voir le profil de l'utilisateur    
10/07/17 à 13:53
sellams
Freelance
impliqué
Inscrit le 27 Sep 2006
Messages: 182
Bonjour
Réponse simple : aucune

Quelle idée de réaliser ce projet en passant indep alors que vous pouviez le faire en cdi....
Bref soit vous signez rapidement, soit il suffira d attendre d avoir 3 bilans..soit au moins 3 ans et demi...
Bon après midi

Voir le profil de l'utilisateur    
11/07/17 à 10:08
BT Service
Freelance
très actif
Inscrit le 21 Jan 2010
Messages: 112
OU.....


Vous avez de l'épargne bloquée ou non, qui pourrait être nantie pour "garantir" l'acquisition suffisamment conséquente pour rassurer la banque.

si vous avez qq K€ pour plusieurs centaines de K à emprunter c'est mort en revanche, si vous avez 40 ou 50% ou plus de l'acquisition, vous pouvez prétendre à un prêt.

Voir le profil de l'utilisateur    
11/07/17 à 10:45
Tomtomfree
Freelance
nouveau
Inscrit le 10 Juil 2017
Messages: 7
Bonjour,

merci pour vos réponses, c'est bien ce que je craignais.

Je vais donc tenter de faire ça avant!

bonne journée!

Voir le profil de l'utilisateur    
12/07/17 à 14:34
hamdiml
Freelance
très actif
Inscrit le 14 Avr 2015
Messages: 76
J'ai rencontré la conseillère Pro pour l'éventualité d'un crédit immo et ceci avec un seul bilan pour une demi année d'activité.

Pour elle, aucun problème pour l'obtention du crédit. Ses critères sont:
- un parcours homogène
- continuité dans la même activité quand j'ai basculé en indep
- je travaille dans les TIC (pas le cas de tout le monde et je pense c'est qui fait pencher la balance).

Voir le profil de l'utilisateur    
26/08/17 à 11:12
KvnOnWeb
Freelance
discret
Inscrit le 28 Oct 2016
Messages: 14
Peut être avec un bon apport et un très bon premier bilan. De mon côté j'ai tenté avec ma compagne en CDI conseillère pro en banque et c'est pas passé dans sa banque qui est également la mienne en pro et perso. Bon après nous n'avons que 20 000 euros d'apport et mais tout de même 7000 euros / mois de revenus confondu (2500 ma compagne / 4500 moi). D'ailleurs les TIC ne sont pas si souvent reconnu. Sur toutes les banques que j'ai fais 4 ou 5 + appels de 3 - 4 courtiers. Une seule conseillère a reconnu que notre métier était super rentable et que si ça tenait qu'à elle elle me suivrait mais qu'elle avait déjà obtenu un refus catégorique de sa hiérarchie 4 mois avant dans la même configuration.

En somme les 3/4 des banques s'en foutent de l'informatique et préfère 10 fois le domaine de la santé (ma belle soeur n'avait pas sa thèse de dentiste qu'on lui a accordé un prêt immo sans difficulté). Si tu montres pas patte blanche avec 1 voir 3 bilans t'es un OVNI.

Voir le profil de l'utilisateur    
26/08/17 à 12:37
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 20200
Bonjour,

Le problème est surtout que les banques peuvent facilement analyser les statistiques des professionnels de santé.

Pour les informaticiens, il y a beaucoup trop de diversité de métiers. Ils demandent donc des données suffisantes dans le temps avant de prêter.

Les banques françaises sont mais habituées. Avec les cdi, elles ont en terme de risques du pain béni. Elles gagnent bien leur vie avec. Elles sont donc prudentes avec tous les autres profils.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2 3 4 5  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
SARL AGSI
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2017 © Copyright AGSI
Confidentialité