4 outils incontournables pour les développeurs IT


Publié le 06-04-2021 par Modérateur FREELANCE INFO



Les développeurs IT, en particulier les freelances, ont souvent le choix dans l’utilisation de leurs outils de travail. Ces outils peuvent d’ailleurs prendre de nombreuses formes comme des éditeurs de code ou des environnements de développement intégré, des bibliothèques, frameworks, plateformes ou encore des systèmes d’analyse et de performance. Chaque année, une multitude de logiciels et solutions pour augmenter la productivité des programmeurs sont créés. Alors, comment s’y retrouver parmi tous les choix proposés ? Découvrez dans cet article 4 outils incontournables pour les développeurs IT.

 

Git, GitHub et GitKraken

 

Lancé en 2005, Git est un système de contrôle de version incontournable. Il permet aux développeurs de conserver une trace de toutes les modifications effectuées sur le code et de revenir en arrière si nécessaire. Il simplifie également le travail en équipe puisque plusieurs programmeurs peuvent faire évoluer la même application avant de fusionner leurs changements à l’aide d’un gestionnaire de conflit.

 

GitHub est quant à lui un service d’hébergement basé sur le cloud qui facilite l’administration des référentiels Git. En effet, sans GitHub, l’utilisation de Git demande en général plus de connaissances techniques et le recours à la ligne de commande. Selon une enquête de StackOverflow, en 2020, près de 82 % des développeurs professionnels utilisaient GitHub.

 

GitKraken est un autre logiciel destiné aux développeurs IT. Concurrent de GitHub, il offre également la possibilité d’exploiter les fonctionnalités de GIT avec une interface graphique simple et intuitive. Selon ses créateurs, GitKraken ferait partie des solutions incontournables pour les devOps. Grâce à ses capacités et ses performances, c’est un atout en termes de productivité, de visibilité, de collaboration et d’innovation.

 

Docker, l’outil de conteneurisation le plus populaire

 

Docker est un logiciel libre qui permet de développer, tester et déployer rapidement des applications à l’aide de conteneurs. Ces conteneurs sont des unités standardisées qui offrent la possibilité d’isoler les applications de leur environnement. Les programmeurs peuvent ainsi concevoir des composants exécutables normalisés qui combinent le code source de l’application avec toutes les bibliothèques et dépendances du système d’exploitation (OS). Le code peut alors fonctionner dans n’importe quel environnement.

Les containers sont donc similaires à des machines virtuelles, mais présentent un avantage majeur. En effet, la virtualisation consiste à faire tourner de nombreux systèmes d’exploitation sur un seul et même OS. Les conteneurs, eux, partagent un OS unique et isolent l’application du reste du système. Docker offre également plusieurs autres atouts.

La création d’applications plus « légères » et portables

Les conteneurs incluent uniquement les processus et les dépendances du système d’exploitation nécessaires pour exécuter le code. Comme ils peuvent être utilisés sur n’importe quel OS, ils rendent les déploiements portables (mobiles) et évolutifs. De plus, il est possible de les installer sur n’importe quelle machine physique ou sur le cloud.

Docker a ainsi été adopté par les principaux fournisseurs de cloud, comme Amazon Web Services (AWS), Google Compute Platform (GCP) et Microsoft Azure.

Une maintenance simplifiée grâce à la modularité

La méthode de conteneurisation Docker permet de segmenter une application afin de pouvoir l’actualiser, la mettre à jour ou la débugger sans avoir à la désinstaller. Docker garantit également qu’une programme supprimé ne laissera aucun fichier temporaire ou de configuration sur le système d'exploitation hôte. 

Une augmentation de la productivité des développeurs 

Les conteneurs sont très rapides à déployer, à approvisionner et à redémarrer.

Ce dernier avantage rend l’utilisation de Docker idéal dans les pipelines d’intégration et de livraison continue (CI/CD). C’est un outil incontournable pour les équipes de développement adoptant des pratiques Agile et DevOps. Docker est d’ailleurs devenu si populaire qu’aujourd’hui les termes « Docker » et « conteneurs » sont employés de manière interchangeable.

 

Visual Studio Code, l’IDE star de 2020

 

Placer les IDE (environnements de développement intégré) dans les outils indispensables des développeurs IT est une évidence. Ces solutions apportent tellement de gains de productivité que programmer sans paraît désormais impensable. Selon une enquête de JetBrains (société éditrice, entre autres, de l’IDE IntelliJ Idea), en 2019, seuls 3 % des développeurs ne recouraient pas à un IDE dans leur activité.

Cependant, tous les environnements de développement ne sont pas égaux en termes de popularité. Toujours selon l’enquête de Stack Overflow, aujourd’hui l’IDE le plus plébiscité par les développeurs IT est Visual Studio Code. Ce résultat n’est pas vraiment surprenant, car cet IDE de Microsoft est conçu pour prendre en charge près de 15 langages de programmation (intégrés ou en tant qu’extensions) dont C # C /C ++, Python, PHP JavaScript (et TypeScript).

De plus, VS Code regorge de fonctionnalités utiles telles que : 

  • une interface de ligne de commande intégrée ;

  • une fenêtre graphique qui permet de valider, extraire et publier (push) facilement des dossiers GIT ;

  • des outils de refactorisation et d’autocomplétion intelligents ;

  • des données d’analyse pour améliorer les performances de l’application et corriger rapidement les bugs.

De nombreux autres environnements de développement sont disponibles pour les développeurs IT. Le choix d’un l’IDE repose sur ses fonctionnalités, mais surtout sur leur adéquation avec les besoins et missions du programmeur.

Pour en apprendre davantage sur les IDE les plus populaires, vous pouvez consulter notre article « Quel IDE choisir : le top 5 ».

 

Lighthouse de Chrome DevTools

 

À l’heure où plus de 55 % des consultations de site se font depuis un smartphone et où les moteurs de recherche prennent de plus en plus en considération les critères de performance et de rapidité, l’optimisation des applications devient une priorité pour les développeurs web.

Pour répondre à ce besoin, Google intègre dans le panel de développement Chrome (Chrome DevTools), Lighthouse un outil open source automatisé qui aide à améliorer la qualité des pages web. Il permet d’afficher, dans l’onglet « audit »  de DevTools, des rapports sur les performances, l’accessibilité, le référencement, etc.

Lighthouse peut être exécuté directement dans Chrome ou à partir d’une ligne de commande en tant que module Node (Node Command Line Interface ou CLI). Pour l’installer, il faut simplement taper la ligne de commande :

npm install -g lighthouse

Ensuite pour exécuter un audit, il suffit de fournir l’url de la page à analyser, par exemple :

lighthouse https://www.freelance-info.fr/

De plus, LightHouse teste l’apparence et la réactivité des pages Web sur mobiles et fournit des métriques centrées sur l’utilisateur. Ces données sont des sources d’informations particulièrement utiles pour améliorer l’UX (expérience utilisateur).

 

Les outils à disposition des développeurs IT sont donc nombreux et variés, mais ils ont un objectif commun : améliorer leur productivité en permettant de concevoir, déployer et tester plus facilement et rapidement les applications et sites web.

Et vous quels outils utilisez-vous dans vos projets de développement ? N’hésitez pas à nous les partager sur le forum !

 

Sources et liens utiles :

Enquête de StackOverflow sur les technologies et outils préférés des développeurs : https://insights.stackoverflow.com/survey/2020/#technology-collaboration-tools-professional-developers2

Site de Git : https://git-scm.com/

Documentation officielle de Docker : https://docs.docker.com/

Présentation de LightHouse : https://developers.google.com/web/tools/lighthouse


 



Modérateur FREELANCE INFO