AWS VS… le reste du monde


Publié le 10-06-2021 par Modérateur FREELANCE INFO



Amazon Web Services (AWS) est le nom de la plateforme cloud d’Amazon. Mais était-ce vraiment la peine de la présenter ? Lancé en 2006 ce service d’informatique en nuage a connu une popularité exponentielle. En 2020, AWS a ainsi généré un chiffre d’affaires record de 10 milliards de dollars (soit plus de 13 % du chiffre d’affaires total d’Amazon) et a rencontré une croissance régulière de près de 30 % durant les derniers trimestres. À présent, il domine le domaine du cloud avec 39 % de part de marché. Aujourd'hui des millions d’entreprises à travers le globe et même d'autres applications en ligne comme Reddit et DropBox ont recours aux services web d’Amazon. Alors pourquoi une telle popularité ? Et comment Amazon arrive-t-il à se maintenir en tête face à la concurrence de Google, Microsoft ou encore Alibaba ? Découvrez dans cet article les avantages d’AWS VS… le reste du monde !

 

AWS, le pionnier du cloud computing

 

Amazon a lancé son service AWS en 2006. En comparaison, Google a sorti son « App Engine » (prédécesseur de Google Cloud Platform) en 2010. Microsoft Azure, la plateforme cloud de Microsoft, a été introduite en 2010. Enfin, IBM s’est engagé dans les prémices du cloud computing dans les années 1960 avec des plateformes virtualisées expérimentales et des hyperviseurs. Cependant,  son SmartCloud (aussi connu sous le nom d’IBM Cloud) n’est devenu public qu’en 2009, la même année que le la création du cloud d'Alibaba. 

Durant deux ans AWS est donc resté quasiment en situation de monopole sur le cloud computing. Pour son lancement, il a de plus bénéficié de la popularité du groupe Amazon. 

 

Cela signifie aussi que depuis plus de 15 ans Amazon améliore ses services et développe ses capacités de stockage et d’échanges de données sur le cloud.

Selon le rapport de l’entreprise américaine de conseils et de recherches Gartner, « AWS détient plus de dix fois la capacité de calcul des 14 plus grands fournisseurs d’infrastructures réunis ». Amazon possède plus d’une centaine de data centers à travers le monde. AWS dispose quant à lui de 80 zones de disponibilité dans 25 régions cloud. Cette organisation lui permet de mettre en avant des temps de latence extrêmement bas (de l’ordre de quelques millisecondes), une faible perte de paquets et une qualité de réseau globale élevée grâce à un déploiement au plus près des utilisateurs finaux.

La firme américaine prévoit de créer 15 zones de disponibilité et 5 régions AWS supplémentaires dans les prochaines années. De quoi largement renforcer la présence de sa gamme de services web à travers le monde.

 

Les services web et fonctionnalités phares du cloud d’Amazon

 

Si l’offre de cloud d’Amazon reste si populaire, c’est d’abord grâce à la palette de web service qu’elle contient. Elle comporte plus de 200 services complets qui intègrent des logiciels « classiques » de calcul, de stockage, de gestion de base de données, mais aussi des outils pour les développeurs, pour l’analyse des données, le machine learning (avec Amazon StageMaker) ou encore pour l’internet des objets (IoT).

 

La firme de Jeff Bezos enrichit perpétuellement son offre de cloud computing. AWS est ainsi le pionnier du serverless avec la création d’AWS Lambda, un service permettant d’exécuter du code sans s’occuper du provisionnement ou de la gestion des serveurs. 

À cette palette de programmes s’ajoutent des fonctionnalités qui démarquent AWS de ses concurrents.

 

Une compatibilité mobile

 

Les services d’AWS sont proposés pour les deux systèmes d’exploitation mobiles :  Android et IOS. 

De plus, Amazon met à disposition de nombreux guides et documentations pour créer des outils compatibles et adaptés à leurs applications. 

Avec la console AWS, les développeurs peuvent accéder à l’ensemble des services web, y compris les tests et le monitoring des applications mobiles. Celles-ci peuvent être sélectionnées et configurées pour intégrer des fonctionnalités comme les notifications push.

 

Un stockage flexible des données dans le cloud 

 

La fonction de stockage proposée par Amazon est simple d’utilisation, flexible et économique. Les types de stockage fournis par AWS sont :

 

  • Amazon Glacier : employé pour le stockage à long terme et à très faibles coûts ;

  • Amazon EBS : un stockage brut, par bloc qui permet de déployer des bases de données (relationnelles et non relationnelles), des moteurs d’analyse Big Data, des programmes d’entreprise, des applications conteneurisées, des systèmes de fichiers et workflows, etc. ;

  • Amazon Simple Storage Services : un service de stockage de fichiers dans des bucket (conteneurs).

 

Ces 3 types de stockage peuvent être utilisés indépendamment ou combinés pour répondre aux besoins de toutes les entreprises.

 

AWS MarketPlace

 

Un autre grand avantage d’AWS réside dans sa boutique en ligne qui permet de rechercher, d’acheter et de déployer rapidement des logiciels compatibles avec les services AWS.

Les éditeurs de logiciels indépendants, les revendeurs à valeur ajoutée et les intégrateurs de systèmes peuvent proposer des produits logiciels aux clients du cloud d’AWS. Il est ainsi possible d’obtenir et insérer des applications d’IBM, de Microsoft, de Red Hat ou même des offres open source comme Wordpress directement dans le cloud d’AWS.

 

Le reste du monde du cloud computing

 

Microsoft Azure, une croissance soutenue par le SaaS

 

Microsoft Azure a connu une croissance de près de 48 % entre 2019 et 2020.

Cette augmentation est due en partie à la crise sanitaire qui a provoqué une forte demande pour des solutions comme Teams ou Windows Virtual Desktop. Microsoft Azure bénéficie aussi de sa popularité en tant que SaaS. La plupart de ses revenus proviennent d’Office 365 et de Dynamics.

 

Google et le multi cloud

 

Google est le troisième fournisseur de cloud computing avec une part de marché qui avoisine les 7 %. Ses revenus issus du cloud ont pratiquement doublé entre 2019 et 2020. Ce chiffre est en particulier dû à la stratégie d’ouverture du Google Cloud Platform avec notamment l’intégration de la gestion multi cloud grâce aux clusters Anthos.

 

Alibaba, leader en Chine

 

Si Alibaba possède une part de marché mondial d’environ 5 %, il arrive en tête des solutions de cloud computing en Chine et dans la région APAC (Asie-Pacifique). La branche cloud du géant du e-commerce s'est impliquée dans la lutte contre la pandémie en aidant les autorités chinoises à déployer un système numérique de surveillance. À l’heure actuelle plus de 60 % de ses nouveaux consommateurs actifs proviennent des régions les moins développées de Chine.


 

Les concurrents d’AWS connaissent donc une forte croissance. Cependant, cela n’enlève rien aux parts de marché de l’offre cloud d’Amazon qui reste leader. Ces augmentations relèvent davantage de l’essor du cloud computing à travers le monde. 

Néanmoins, Google, Microsoft et Alibaba continuent de déployer des stratégies pour bousculer ce géant du cloud.

Et vous que pensez vous d’AWS ? Utilisez-vous les services web d’Amazon ou préférez-vous vous tourner vers ses concurrents ? N’hésitez pas à nous faire part de vos avis dans le forum.

 

Sources et liens utiles :

 




 



Modérateur FREELANCE INFO