116 connectés     8 613 missions IT     26 873 CV récents
se connecter | s'inscrire


puce

Cloud décentralisé : le point sur le modèle de demain


Publié le 30/12/19 par Team Freelance-info


Le modèle du cloud centralisé s'est imposé sur le marché, mais de jeunes start-ups viennent déjà redistribuer les cartes avec l'émergence d'un modèle décentralisé.Objectif: donner aux clients la possibilité d'acheter et de vendre de la ressource informatique. Revue de cette nouvelle tendance en questions-réponses.

Le cloud décentralisé, c'est quoi ?

Wikipédia apporte la définition suivante du cloud décentralisé.

“Un service de cloud décentralisé est un modèle de stockage en réseau suivant lequel les données sont stockées sur de multiples machines dénommées “noeuds” et hébergées par les participants coopérant au cloud. Pour être viable, un tel modèle doit mettre à disposition un espace de stockage au moins égal à l'espace de stockage requis par les utilisateurs. Cependant, certains nœuds peuvent mettre plus d'espace de stockage à disposition que d'autres. Des récompenses peuvent être mises en place en fonction de la contribution des nœuds du système.

Contrairement au modèle traditionnel centralisé, le service de cloud décentralisé n'utilise pas directement de serveurs dédiés pour le stockage de données, éliminant de ce fait de coûteux investissements en matériel. Chaque nœud utilise un logiciel permettant de mettre à disposition de l'espace de stockage.

De tels services peuvent néanmoins recourir à un certain niveau de centralisation à des fins de supervision de leur bon fonctionnement.”

En quoi consiste le modèle ?

Le modèle du cloud décentralisé vient ainsi s'affirmer comme une alternative sérieuse aux géants d'Internet (Alibaba Cloud, AWS, Microsoft Azure…).Les start-ups qui travaillent sur ce nouveau modèle considèrent en effet la centralisation du cloud comme un sérieux problème : indisponibilité de serveurs, pannes aux coûts financiers monumentaux, dépenses en énergie astronomiques des datacenters… Décentraliser les systèmes de stockage aurait donc pour effet d'éviter les pannes tout en réduisant considérablement les dépenses en énergie.
Pour résoudre les problèmes liés au cloud actuel, il s'agirait donc de créer un marché décentralisé, où particuliers et entreprises pourront mettre à disposition la ressource informatique non utilisée de leurs ordinateurs (puissance de calcul, applications décentralisées, données, services) contre une rémunération (en token, par exemple). Un marché que certains surnomment déjà “le AirBnb du cloud computing”...

De nombreux domaines sont concernés par le cloud décentralisé: intelligence artificielle, Big Data,finance,rendu 3D,cryptographie… Au coeur de ce nouveau modèle: la blockchain https://www.freelance-info.fr/blockchain-place-au-web-decentralise,178.html. A la clé, la promesse d'un système à la fois plus équitable car plus concurrentiel, moins coûteux et plus efficace.

Le cloud décentralisé, facile à mettre en place ?

Bien sûr, le cloud décentralisé représente un véritable défi technique : s'il promet un écosystème plus vert et plus concurrentiel, il est aussi techniquement très difficile à mettre en place et exige de lourds investissements.

D'autant qu'il n'est pas adapté à toutes les applications, certains environnements web étant extrêmement difficiles à centraliser.

Quels objectifs ?

La mise en place d'un cloud décentralisé répond à deux objectifs principaux : réduire les coûts et améliorer la sécurité de l'hébergement.

• Réduire considérablement les coûts d'hébergement et d'exécution. L'idée est de fournir une solution similaire aux clouds centralisés, mais bien moins coûteuse. L'un des enjeux principaux actuellement réside donc dans la conclusion de partenariats entre différents fournisseurs de ressources informatiques et de puissance de calcul pour proposer une offre suffisamment importante sur la marketplace pour générer une baisse naturelle des coûts d'utilisation.

• Améliorer la sécurité de l'hébergement. Le cloud décentralisé présente un avantage indéniable, notamment lorsqu'il repose sur la blockchain : la sécurité du stockage et de l'exécution des données.

Quels acteurs ?

Depuis 2017, des acteurs sérieux ont émergé autour de la problématique du cloud décentralisé dans le monde : le Polonais Golem, le Français iExec, l'Américain Dfinity ou encore le Chinois Xunlei. Avec leur modèle distribué, souvent à base de blockchain, ces jeunes pousses proposent une alternative aux géants et aux GAFA comme Alibaba Cloud, AWS, IBM Cloud, Google Cloud Platform et Microsoft Azure. Leur objectif : permettre à toute entreprise ou particulier de vendre de la ressource informatique (SaaS, IaaS, PaaS).

Quelle progression ?

Le modèle a émergé récemment, en 2017, et force est de constater que la tendance s'accélère déjà : les premières places de marché d'échange de ressources informatiques sont disponibles.

La Chine donne comme souvent le ton : le groupe Internet Xunlei se positionne sur le créneau en partant du million de serveurs déjà déployés chez ses clients particuliers., qui leur permettent de stocker données et fichiers personnels. Une base qui représente une manne de stockage sans précédent, alors que Xunlei affirme avoir reçu des commandes pour 20 millions de boîtiers supplémentaires.

Avec des ressources IT réparties sur des millions de terminaisons réseau, le cloud distribué sera bien sûr bien plus complexe à opérer qu'un cloud centralisé. Son essor est cependant tel depuis deux ans qu'on peut se demander si l'économie de plateforme actuelle pourra continuer dans les dix à vingt à venir, au vu de l'encouragement à la libre concurrence et la levée des barrières à l'entrée. Affaire à suivre !

Et vous, qu'en pensez-vous ? En quoi considérez-vous la tendance du cloud décentralisé comme une opportunité de carrière ?

Pour ne rien rater de l'actualité IT, suivez le blog de Freelance Info !
https://www.freelance-info.fr/articles.php





Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation