Comment exercer plusieurs activités en micro-entreprise ?


Publié le 25-11-2021 par Modérateur FREELANCE INFO



Vous avez enfin fait le saut vers le freelancing, ou vous êtes sur le point de le faire. Si certains cherchent à se spécialiser et devenir une référence dans leur industrie, d'autres préfèrent se diversifier pour s'assurer des revenus en permanence : ce sont les slasheurs. Le fait est que vous pouvez tout à fait exercer plusieurs activités lorsque vous êtes déclaré micro-entrepreneur. Cela dit, les procédures administratives varient selon si votre micro-entreprise est déjà ouverte ou si elle n'existe pas encore. Découvrez tous les détails sur comment exercer plusieurs activités en freelance dans cet article !

 

 

Freelance : déclarer son activité secondaire

 

Dans le cas où vous êtes déjà micro-entrepreneur, il faudra faire une déclaration pour lancer la nouvelle activité. Surtout si elle appartient à une autre catégorie. À qui s'adresser ? Vous devrez présenter votre déclaration auprès du Centre de Formalité des Entreprises, Ils vous indiqueront les démarches à entreprendre, selon la nature de l'activité. Dans tous les cas, vous devrez remplir un formulaire en ligne pour déclarer votre deuxième activité de façon officielle.

 

 

Cela dit, si vous n'avez pas commencé votre activité de freelance et que vous allez ouvrir votre micro-entreprise, alors vous pourrez déclarer deux activités au moment de la création. Cela facilite les démarches car vous n'aurez qu'un seul numéro SIREN et SIRET pour vos activités. Toutes ces procédures sont faites auprès de l'URSSAF.

 

 

Freelance pluriactivité : comment gérer votre facturation ?

 

 

Que vous ayez déclaré les deux activités au moment de la création de votre entreprise ou en différé, le mieux serait d'avoir deux facturations différentes. Cela vous aidera à mieux vous y retrouver. Par ailleurs, cela facilite la comptabilité, car vous pourrez distinguer le chiffre d'affaires correspondant à chacune des activités. Une façon de bien évaluer la rentabilité de mener deux activités pour prendre de meilleures décisions à tout moment.

 

Toutefois, il existe un cas particulier. C'est lorsque vous exercez vos deux activités auprès d'un même client. Ici, on évitera de créer deux factures distinctes par souci de simplicité, pour votre client et pour vous. Multiplier ses factures aide à avoir un meilleur regard global sur vos gains, mais vous aurez plus de chances de vous tromper lors de la déclaration des revenus. En cas de contrôle, cela peut devenir un vrai cauchemar. Dans ce cas-là, il suffira de faire une seule facture où vous détailler chacune des prestations et le montant correspondant. Les lignes distinctes seront suffisamment claires pour votre comptabilité simplifiée de micro-entrepreneur.

 

 

Guide pratique pour déclarer ses revenus de freelance quand on a plusieurs activités

 

 

Pas de stress lors de la déclaration des revenus annuelle, semestrielle ou trimestrielle. Les micro-entreprises qui cumulent plusieurs activités peuvent tout déclarer sur une même procédure. Tous les revenus seront compris dans la même déclaration.

 

Dans les faits, peu changera par rapport au moment où vous n'aviez qu'une seule activité. Pour faire votre déclaration de freelance, rendez-vous sur le site des auto-entrepreneurs de l'URSSAF. Une fois sur le portail, vous aurez deux cas de figure.

 

Si vos activités appartiennent à la même catégorie, soit des activités commerciales ou des prestations de services, alors le chiffre d'affaires total devra figurer sur une même ligne. Au contraire, si vos activités sont mixtes (si vous faites des prestations de service et que vous vendez des produits, par exemple), alors chaque activité aura sa ligne correspondante où vous devrez saisir vos chiffres d'affaires.

 

Mais comme souvent, il existe des exceptions ! Si vous exercez une activité secondaire de façon accessoire, vous ne devrez pas faire apparaître deux lignes. Voici un exemple : vous avez une deuxième activité en lien avec votre métier principal. Si vous vendez du matériel à un client pour pouvoir ensuite réaliser une prestation de services, alors c'est considéré comme accessoire. Et surtout, les revenus sont très minoritaires comme pour pouvoir considérer que vous exercez une activité seconde.

 

Dans ce cas précis, ces revenus minoritaires seront déclarés sur la même ligne que l'activité principale. Même si l'activité appartient à une autre catégorie, vous ferez figurer le montant sur la même ligne. Mais attention ! Le seuil de CA que vous avez en tant que micro-entrepreneur sera celui de votre activité principale.

 

En somme, l'idée à retenir si vous voulez exercer deux activités en tant que freelance est qu'il faut différencier leur catégorie. Votre micro-entreprise doit bien faire la part entre les activités commerciales et les prestations de services. Un grand atout si vous cherchez à diversifier vos revenus et ainsi avoir de nouvelles perspectives professionnelles tout à fait attrayantes ! Mais pas de panique, le statut de micro-entrepreneur simplifie largement la procédure. Exercer deux activités en tant que micro-entrepreneur ne change pas tellement votre quotidien avec une seule activité. Les impôts sur le revenu sont désormais calculés selon chaque activité. Le seuil de TVA s'appliquera donc de façon séparée.

 

 

Cet article fait le point sur les situations les plus courantes. Cela dit, si vous considérez votre situation atypique ou qu'elle ne correspond pas aux cas de figure mentionnés ci-dessus, le mieux sera de contacter éventuellement l'URSSAF ou l'administration fiscale. Ainsi vous serez plus serein dans votre activité pour vous concentrer dans votre expertise de freelance.

 

 

Comment s'organiser lorsqu'on exerce plusieurs activités ?

 

 

<p>On voit apparaître de plus en plus souvent des profils freelances qui mêlent deux domaines d'expertise. Parfois ils sont en lien, comme webdesigner et développeur IT. D'autres fois, ces activités sont totalement indépendantes : coiffeur et rédacteur. Le fait est qu'il vous faudra faire preuve de beaucoup d'organisation. Certains préfèrent couper la journée en deux alors que d'autres préféreront se focaliser sur une activité par jour ou par période. Tout dépendra de vos clients et de votre workflow. Ce qui est déconseillé tout de moins, c'est d'agir en multitâche. Vous perdrez plus de temps en vous éparpillant et votre travail sera sûrement moins efficace et propre.

 

 

Dans ce sens, de nombreux logiciels gratuits ou payants vous aideront dans l'organisation de votre temps. Une méthode agile à l'échelle de la micro-entreprise pour maximiser vos revenus et profiter de la liberté qui vous confère votre statut.



Modérateur FREELANCE INFO