100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

conseils

burinho

6 Messages

nouveau
18/07/2006 à 23:21

Bonjour,

je m'adresse à vous car je suis à la recherche de conseils.

Voilà je suis passionée d'informatique, et salarié mais pas dans ce domaine, malgrès dcertaines interventions informatiques de ma part.

Etant donnée que la passion na jamais été reconnue comme diplôme, je me suis décidé de passer en cours du soir un Certificat Professionnel de technicien micro réseaux et internet au CNAM que j'ai obtenu.

Or voilà malgrès tout ça c'est pas evident de décrocher un job dans l'informatique car je manque d'expérience c'est pourquoi j'avais pensé me lancer dans des missions en portage ou en freelance je sais pas bien la différence.


merci a ceux qui pourrons m'aider dans ma démarche

coprocess

18 Messages

discret
18/08/2006 à 12:14

Bonjour,

Portage = transformation d'un chiffre d'affaire en salaire (à la marge de la société de portage près)

Freelance = travailleur indépendant

Dans le premier cas, l'individu a un statut régulier de salarié et la société de portage s'occupe de tout. Gros avantage : le salaire touché est net et définitif (aux impôts près).

Dans le second cas, l'individu est un travailleur indépendant et les charges sociales sont fixées forfaitairement par les URSSAF. Le travailleur indépendant tient également une comptabilité simplifiée et s'occupe de toute la paperasserie (ou alors paye un cabinet comptable pour s'en occuper). Attention à la régularisation qui intervient 2 ou 3 ans plus tard car les rappels se chiffrent en milliers d'€ !

Pour une activité qui débute et normalement irrégulière, il vaut mieux passer par une société de portage qui permet au consultant de s'occuper d'abord de son client...

A+
JP

hmg

25781 Messages

Grand Maître
23/08/2006 à 04:08

Bonjour,

Il y a des avantages et des inconvénients dans les deux statuts. Il est important de voir les différents points un par un pour faire un choix sans oublier les risques pris.

coprocess a écrit :Le travailleur indépendant tient également une comptabilité simplifiée et s'occupe de toute la paperasserie (ou alors paye un cabinet comptable pour s'en occuper).
La paperasserie et la tenue d'un semblant de comptabilité sont loin d'être absents du portage. Il faut en effet réunir des éléments pour faire ses notes de frais et suivre les règlements du client final.
Attention à la régularisation qui intervient 2 ou 3 ans plus tard car les rappels se chiffrent en milliers d'€ !
Les charges sociales sont payées en fonction du résultat, ce n'est donc pas à chaque fois de milliers d'euros de régularisation. Ce qu'il faut s'est savoir que l'on va payer des charges sociales pour conserver suffisamment pour les payer.

Au niveau solde qui reste à l'issu de l'activité, le portage n'est avantageux que dans certains cas. La plupart du temps, c'est le statut indépendant qui à ce niveau est le plus intéressant.

Mais le choix d'un mode d'exercice doit être global en considérant tous les éléments.

Cordialement,

- HMG -
hmg_71@yahoo.fr

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

burinho

6 Messages

nouveau
28/08/2006 à 19:40

hmg a écrit : Les charges sociales sont payées en fonction du résultat, ce n'est donc pas à chaque fois de milliers d'euros de régularisation. Ce qu'il faut s'est savoir que l'on va payer des charges sociales pour conserver suffisamment pour les payer.
certes mains déjà pour cela il faut déjà avoir un chiffre d'affaire bien posé je pense pas quand démarrant c'est toujours le cas.
De plus j'avais déjà fais un simu et il me semblait qu'il y a un forfait d'environs 4000 euros de charges.

sinon c'est quoi les société de portgages sérieuse

coprocess

18 Messages

discret
29/08/2006 à 10:12

Question difficile : il y a à boire et à manger dans la profession.

Bien qu'il faille laisser une chance aux nouveaux entrants, je conseille plutôt de passer par une société de portage établie depuis plusieurs années et qui connaît bien son business.

Les plus sérieuses accepteront de donner des références (des 'clients')... à défaut de connaître quelqu'un qui en utilise les services depuis plusieurs années.

Rappel : ne pas céder au chant des sirènes de sociétés offshores si l'activité est basée en France et si la résidence du consultant est en France. C'est fiscalement et socialement très risqué.

hmg

25781 Messages

Grand Maître
29/08/2006 à 12:54

Bonjour,

Burinho écrivait :
> De plus j'avais déjà fais un simu et il me semblait qu'il y a un forfait
> d'environs 4000 euros de charges.

C'est inférieur à ce montant la première année.

Cordialement,

- HMG -
hmg_71@yahoo.fr

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

burinho

6 Messages

nouveau
29/08/2006 à 19:02

coprocess a écrit :Question difficile : il y a à boire et à manger dans la profession.

Bien qu'il faille laisser une chance aux nouveaux entrants, je conseille plutôt de passer par une société de portage établie depuis plusieurs années et qui connaît bien son business.

Les plus sérieuses accepteront de donner des références (des 'clients')... à défaut de connaître quelqu'un qui en utilise les services depuis plusieurs années.

Rappel : ne pas céder au chant des sirènes de sociétés offshores si l'activité est basée en France et si la résidence du consultant est en France. C'est fiscalement et socialement très risqué.
ok merci je vais faire une recherche, car là j'ai une société qui me propose quelque chose qui ressemble au portage, il appelle ça entrepreneur salarial c'est chez sos pc assistance, mais ça ma l'air louche.