100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Débutant : conseils ?

dm77

1 Messages

nouveau
14/09/2006 à 15:23

Bonjour,
Toutes mes excuses par avance si mes questions vous sont trop familières de la part de débutants, mais plus que des quantités d'infos je recherche une sorte de "guide" clair et net.

Je souhaite rapidement m'établir en tant que freelance / indépendant, pour réaliser toutes sortes de missions ( développement / maintenance-exploitation / formation / etc... ). J'ai déjà quelques "contrats" et j'ai donc besoin d'un cadre légal pour facturer et percevoir mes rémunérations.

Je recherche donc une structure :
- la plus simple & légère possible,
- av le moins de charges / frais / etc...

Quel type de structure ( EI / EURL etc... ) convient le mieux dans ce cas ?
En tant qu'indépendant, un expert-comptable est-il indispensable (ou quasiment) ?
Ou puis-je trouver des infos précises sur les étapes à effectuer ? Les démarches de facturation, etc... ?

Merci par avance !

billybob

4 Messages

nouveau
14/09/2006 à 22:08

Bonjour,

J'ai effectué la meme recherche il y a peu, voici les éléments de réponse que j'ai pu glanner :

La structure la plus simple est celle d'indépendant.
Il n'est pas nécessaire d'avoir un expert comptable, une association de gestion est en revanche fiscalement recommandée (sinon 20% de majoration !)
L'autre avantage c'est qu'un compte professionnel n'est pas non plus nécessaire.

Le seul avantage que j'ai pu trouvé a l'EURL comparé a l'EI c'est de pouvoir utiliser l'IS pour payer un peu moins de charge/impots sur les recettes. Mais ce n'est valable que si le CA est au moins de 60k€ annuel.

Le site de l'apce peut probablement t'aider pour les démarches

hmg

25713 Messages

Grand Maître
15/09/2006 à 05:03

Bonjour,

> J'ai effectué la meme recherche il y a peu, voici les éléments de
> réponse que j'ai pu glanner :

Attention : description similaires ne veut pas dire activités identiques.

> La structure la plus simple est celle d'indépendant.

Attention : "indépendant" veut juste dire travailler seul. Cela ne détermine pas le régime fiscal. Or, la suite du raisonnement pré-suppose que vous considérez l'activité comme BNC. Ce qui étant donné la description notamment "maintenance" n'est peut-être pas le cas.

Rappel : [u:cd9a9a391b]La maintenance informatique notamment matérielle est une activité artisanale BIC.[/u:cd9a9a391b] Tout dépend donc le poids des différentes activités.

> Il n'est pas nécessaire d'avoir un expert comptable,

En individuel :
- En micro, ce n'est pas nécessaire,
- En BNC, en effet, ce n'est pas nécessaire non plus même en cas d'adhésion à une AGA (sauf demande d'un tiers),
- En BIC, c'est nécessaire pour adhérer à un CGA.

> une association de gestion est en revanche fiscalement recommandée
> (sinon 20% de majoration !)

25% pas 20%

> L'autre avantage c'est qu'un compte professionnel n'est pas non plus
> nécessaire.

Un compte bancaire dédié à l'activité pro est toujours nécessaire.

> Le seul avantage que j'ai pu trouvé a l'EURL comparé a l'EI c'est de
> pouvoir utiliser l'IS pour payer un peu moins de charge/impots sur les
> recettes. Mais ce n'est valable que si le CA est au moins de 60k€
> annuel.

Il y a aussi la responsabilité limitée ce qui est important notamment en cas de commerce ou de dettes contractées envers un fournisseur quand un client dépose le bilan.

Cordialement,

- HMG -
hmg_71@yahoo.fr

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.