100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Documentation

warner

13 Messages

discret
04/10/2006 à 10:44

Est-il possible de déduire en BNC déclaration controlée des abonnements à des revues généralistes (le Monde...)? Et à des revues spécialisées (programmation...)?

Si l'on adhère à une association relevant du domaine d'activité (style AFUL), est-il possible de déduire ces là?

galass

25 Messages

actif
04/10/2006 à 11:24

Vous ne pouvez pas déduire des abonnements à des revues généralistes.

Ce n’est pas possible de tous déduire [b:639556c7af]!!!!!!!!!!.[/b:639556c7af]

Notez qu’on ne gagne pas grand-chose dans les déductions.
Par exemple si vous dépensez 15 euros pour un repas, on en déduis 15 - 4,10 = 10,9.

Cette déduction de 10,9 euros n’est pas un bénéfice, cela signifie qu’on paye pas de charges sociales ni d’impôts la dessus

Cela vous revient à 10,9 / 2 = 5,45 euros puisqu’on paye environ 50 % de charge.


Cordialement.

Froment
Expert comptable.

warner

13 Messages

discret
04/10/2006 à 12:11

et les revues spécialisées et les adhésions à des associations?

Aurelien

29 Messages

Admin du site
05/10/2006 à 09:19

Toute dépense qui entre dans le cadre de ta profession peut être déduit en frais (conserver justificatifs), mais il faut être logique sinon vous risquez un redressement fiscal.

Sachons que les frais ne sont pas gratuits : plus de frais = moins de chiffres d’affaire.

https://www.freelance-info.fr
https://www.carriere-info.fr
https://www.turnover-it.com

hmg

25642 Messages

Grand Maître
05/10/2006 à 12:09

Bonjour,

[color=blue:902c650abf]warner écrivait :

> Est-il possible de déduire en BNC déclaration controlée des
> abonnements à des revues généralistes (le Monde...)?

Oui.

> Et à des revues spécialisées (programmation...)?

Oui.

> Si l'on adhère à une association relevant du domaine d'activité (style
> AFUL), est-il possible de déduire ces là?

Oui.

Attention, quels que soient les frais, il est nécessaire de prouver un lien avec l'activité pour pouvoir les déduire. Il faut donc pouvoir justifier le besoin d'adhérer à une association dans le cadre de l'activité.[/color:902c650abf]

froment écrivait :

> Vous ne pouvez pas déduire des abonnements à des revues
> généralistes.

Il est possible de déduire tout ce qui est justifié professionnellement. L'abonnement à une revue généraliste n'est pas forcément injustifié.

Ex (selon activité) : cours de bourse, météo, trafic, informations sur le domaine d'activité, annonces, pour mettre dans une salle d'attente...

> Ce n’est pas possible de tous déduire !!!!!!!!!!.

En effet, mais tout ce qui est justifié peut l'être. Il n'y a pas de frais catégoriquement exclus car cela dépend des activités.

Ainsi, il est normal qu'un café ou un taxi qui met un exemplaire d'un journal à disposition de ses clients le passe en frais.

> Notez qu’on ne gagne pas grand-chose dans les déductions.

Les frais professionnels permettent de payer moins d'impôts et de charges sociales.

En quoi est-ce négligeable ?

> Par exemple si vous dépensez 15 euros pour un repas, on en déduis
> 15 - 4,10 = 10,9.
> Cette déduction de 10,9 euros n’est pas un bénéfice, cela signifie qu’on
> paye pas de charges sociales ni d’impôts la dessus
> Cela vous revient à 10,9 / 2 = 5,45 euros puisqu’on paye environ 50 %
> de charge.

Tout le monde doit manger. La dépense est donc inévitable.

Vous indiquez que sur un repas de 15 euros, il pourrait y avoir une économie de 5,45 euros. Sur 200 repas par an, cela fait : 1090 euros. C'est loin d'être négligeable pour de nombreux indépendants.

Par ailleurs, cette règle concerne des repas pris seul sur des lieux de mission (sans possibilité de déjeuner chez soi). En cas de réception, la facture est entièrement déductible.


[color=blue:902c650abf]Goph écrivait :

> Toute dépense qui entre dans le cadre de ta profession peut être
> déduit en frais (conserver justificatifs),

Oui.

> mais il faut être logique sinon vous risquez un redressement fiscal.

Il faut éviter de prendre des risques inutiles.

> Sachons que les frais ne sont pas gratuits : plus de frais = moins de
> chiffres d’affaire.

Plus de frais entraînent un résultat plus faible, mais en quoi cela influ sur le chiffre d'affaires ?[/color:902c650abf]

NB : Faire des dépenses inutiles pour diminuer ses impôts et ses charges est à éviter car l'on perd plus à chercher à éviter impôts et charges qu'en les payant directement. Mais les dépenses réelles de l'activité ne doivent pas pour autant être ignorées.

Cordialement,

- HMG -
hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable diplômé.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.