68 freelances IT, SI et WEB connectés     6 246 missions
se connecter | s'inscrire
10/01/17 à 16:58
Paul92
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 02 Avr 2012
Messages: 1238
Merci, mais vous aviez écrit "Pour mémoire : Votre logiciel de comptabilité et par exemple excel répondent à cette définition."

J'avoue n'avoir toujours pas compris comment on pouvait gruger sur une facture. Le service comptabilité de votre client a votre RIB professionnel, il reçoit la facture, il regarde que ça correspond bien à votre activité validée par votre responsable, il procède au virement SEPA. On peut difficilement faire plus carré, avec ou sans Excel.

Voir le profil de l'utilisateur    
10/01/17 à 17:04
michel95
Freelance
impliqué
Inscrit le 14 Juil 2010
Messages: 449
Bonjour,

@Paul. Avec EXCEL il est facile de modifier une facture existante sans incidence sur la numérotation.

Voir le profil de l'utilisateur    
10/01/17 à 17:15
Paul92
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 02 Avr 2012
Messages: 1238
Oui mais dans quel but? Surtout que lors d'un contrôle je me doute bien qu'un inspecteur ne se contentera pas des factures, mais voudra aussi voir les relevés de compte.

Enfin de toute façon j'envoie le PDF. Mon client actuel exige même que je l'envoie au format papier (forcément issu de mon PDF, mais j'ai renoncé à comprendre l'intérêt Laughing ).

Voir le profil de l'utilisateur    
10/01/17 à 18:08
michel95
Freelance
impliqué
Inscrit le 14 Juil 2010
Messages: 449
Paul92 a écrit:
Oui mais dans quel but? Surtout que lors d'un contrôle je me doute bien qu'un inspecteur ne se contentera pas des factures, mais voudra aussi voir les relevés de compte.

Une facture ce n'est pas qu'un numéro associé à un montant.

Par exemple, une entreprise qui émet une facture libellée pour une prestation déterminée peut se voir demander la modification du contenu par son destinataire.

Avec EXCEL la procédure n'est absolument pas sécurisée vu qu'une modification est très simple à réaliser sans la moindre traçabilité, alors qu'avec un logiciel adapté la modification serait, en principe, traçable.

Voir le profil de l'utilisateur    
10/01/17 à 19:58
Paul92
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 02 Avr 2012
Messages: 1238
Là on sombre quand même dans la paranoïa la plus totale.

Findus a raison, l'Etat est devenu totalement schizophrène. D'un côté on nous parle choc de simplification, et de l'autre chaque année on nous impose toujours plus de paperasse et de procédures.

Voir le profil de l'utilisateur    
11/01/17 à 08:38
michel95
Freelance
impliqué
Inscrit le 14 Juil 2010
Messages: 449
Et c'est encore plus lourd si l'on propose plusieurs types prestations.

Voir le profil de l'utilisateur    
11/01/17 à 17:44
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 20487
Bonjour,
Paul92 a écrit:
Oui mais dans quel but? Surtout que lors d'un contrôle je me doute bien qu'un inspecteur ne se contentera pas des factures, mais voudra aussi voir les relevés de compte.

Enfin de toute façon j'envoie le PDF. Mon client actuel exige même que je l'envoie au format papier (forcément issu de mon PDF, mais j'ai renoncé à comprendre l'intérêt Laughing ).

Exemples :

Cas 1 : Un employé indeliquat de votre client profite que l'entreprise ait reçu deux factures de votre entreprise dont une seule pour laquelle vous attendez un règlement pour détourner le montant de la facture erronée. Les deux ont été validées.

Problème : En cas de contrôle, quelles sont les traces chez votre client ? Deux factures à votre nom avec le même numéro. Qui a des problèmes à votre avis et qui est considéré complice de la fraude ?

Cas 2 : Vous decidez avec un client (ou même dans ce client) que vous arrêtez de relancer de supprimer une facture sans explication (pas d'avoir, pas de raison écrite).

Problème : En cas de contrôle, il sera considéré que si vous avez abandonné cette facture c'est qu'elle vous a été réglée d'une manière ou d'une autre. Que cela soit considéré comme payé en espèce, par la cession d'une clientèle, par une mise en contact... cela ne change rien. Que pensera le contrôleur sans plus d'infos ? Que cette facture devait disparaître ou que vous avez fraudé et avez été payé d'une manière ou d'une autre ?

Cas 3 : vous faites une facture de 12000, le client négocie et vous la refaite à 9000 mais sans faire d'avoir. Or, qui vous dit que c'est celle de 9009 qui est dans la compta de votre client et pas celle de 12000 ? De votre côté, vous êtes payé 9k donc vous pensez que c'est bon. Chez le client, il y a deux règlements un de 9k à vous et un de 3k à x.

Problème : en cas de recoupement par les impôts, vous expliquée comment la facture de 12000 sans avoir ? (Pour le contrôleur, cela s'appelle une fausse facture).


Vous avez la maîtrise des documents de vente. Pour un contrôleur, il est impossible que vous puissiez faire des erreurs dessus. Vous êtes le créateur de ces documents, vous les envoyez, vous relancez, vous pointez les paiements.... vous ne pouvez pas dire que c'est la responsabilité d'un autre d'être carré dessus.

Ce n'est donc pas que l'encaissement qui fait foi. C'est aussi votre facture. Facture qui figure chez le client.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
11/01/17 à 17:52
findus
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 10 Avr 2007
Messages: 3131
HMG, vous êtes encore plus tordus que nous.

A quand des vraies solutions pour sortir notre trésorerie de votre part ?

Voir le profil de l'utilisateur    
11/01/17 à 19:53
Paul92
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 02 Avr 2012
Messages: 1238
findus a écrit:
HMG, vous êtes encore plus tordus que nous.

A quand des vraies solutions pour sortir notre trésorerie de votre part ?


Laughing C'est clair, quelle imagination Shocked .

On a un contrat qui indique le tarif journalier, un CRA pour compter le nombre de jours, et une facture par mois qui fait TJ*nbre de jours+TVA. Ca laisse tout de même peu de place aux embrouilles.

Voir le profil de l'utilisateur    
12/01/17 à 01:50
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 20487
Bonjour,

Et pourtant...

Mes exemples ne sont pas si farfelus. J'ai eu des contacts avec quelques entreprises ayant eu des contrôles. J'ai assisté à des contrôles et vu ce que les contrôleurs voulaient redresser.

Il y a une différence entre ce qu'ils pensent redresser en venant, ce qu'ils veulent redresser avant échanges, ce qu'ils notifient, ce qui est redressé à la fin, ce qui reste s'il y a un litige...

Mais ce qu'il faut, c'est limiter les choses dès le départ car chaque étape a un coût. Il est inutile de multiplier les coûts.

Exemples (véridiques) :

Une entreprise avait reçu des amendes de stationnement pour un véhicule de location. Ces amendes (environ 500€) dataient d'après la date de restitution du véhicule (le loueur n'avait pas changé la carte grise). L'entreprise a dépensé plus de 5000 € d'avocat pour avoir gain de cause (question de principe pour le dirigeant). Bien entendu, le service des impôts n'a été condamné qu'à restituer le montant des amendes et à 700 € de frais de justice.

Une entreprise après avoir été notifié de 1000k et avoir fait intervenir un avocat pour 20k, n'a pas été plus loin en recevant une nouvelle notification de 15k même si les arguments de l'administration n'étaient pas plus défendables que pour les 500k. Pourquoi dépenser 20k pour ne pas être redressé de 15k ?

Donc je reviens à ma remarque : Ce qu'il faut, c'est limiter les choses dès le départ car chaque étape a un coût. Vous maîtrisez les ventes : faites en sorte que cela corresponde à ce que veut l'administration et que cela soit clair et net.

Une facture à refaire = avoir + nouvelle facture --> un point c'est tout.

NB : Avant les réactions, je précise que
- oui, c'est immoral.
- oui, la justice devrait être mieux faite et les frais de justice devraient être remboursés en totalité dans ces cas là.
--> Mais hélas, c'est comme ça.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2 3 4 5 6  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
SARL AGSI
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2017 © Copyright AGSI
Confidentialité