150 connectés     7 884 missions IT     23 960 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Par ou commencer ?




Portage salarial ou... EI


Portage salarial ou... EI

   Page 1 de 1
26/09/13 à 10:51
nmartinez
Freelance
nouveau
Inscrit le 03 Nov 2006
Messages: 7
Bonjour à tous,
dans un précédent sujet "Auto entrepreneur ou portage salarial ou...", je me posais la question du choix d'être en AE ou passer par du portage, dans le cadre d'une mission entraînant un CA de 18000€

Or, il s'avère que le CA de la mission serait légèrement supérieur: environ 23000 + 5850 de frais (déplacement / logement)... et qu'une autre mission se profile Very Happy

Je me pose donc maintenant la question : Ne serait-il pas plus approprié de passer directement en EI?

En effet, en passant par du portage, je toucherai au mieux 45% du CA facturé.

- Qu'en est il en EI (ou autre Eurl, je sais pas trop) ? Quelles sont les charges que je devrai déduire sur ce CA?
- Etant déjà en AE, est-il possible de faire une transformation ou dois-je creer une EI à coté?
- Est-ce que le fait de dépasser le plafond n'entraine pas la creation automatique d'un EI?

J'ai donc beaucoup lu sur les charges à payer en fonction du CA, les implications sur l'année suivante... je suis noyé. :p

Mon objectif, comme tout le monde, est de pouvoir faire un prévisionnel des charges à payer sur l'année, et donc d'en déduire un "salaire réel".

Charge = administrations diverses, securité social etc.

Merci d'avance,

Voir le profil de l'utilisateur    
30/09/13 à 16:40
ErwanITG
Freelance
nouveau
Inscrit le 30 Sep 2013
Messages: 2
Bonjour,

Je suis community manager de la société de portage salarial ITG et je me permets d'intervenir pour donner quelques éclairages à vos interrogations.

En fait vous n'êtes pas le seul à vous poser ce type de questions et c'est pourquoi nous avons récemment rédigé une série d'articles expliquant simplement les différences entre le statut d'indépendant et de portage salarial. Voici l'introduction avec les liens vers les autres articles à la fin :
Lien externe

Nous diffusons aussi le livre blanc du portage salarial que vous pouvez télécharger ici :
Lien externe

En espérant que ces informations vous aident.
N'hésitez pas à nous contacter pour des questions plus précises.

Cordialement,
Erwan

Voir le profil de l'utilisateur    
01/10/13 à 05:12
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 23871
Bonjour,

Un comparatif intéressant, ErwanITG, et hélas erroné sur plusieurs points pour pouvoir mettre en avant le portage. Vous direz sans doute que je suis un des "tenants de l'indépendance" et que mon raisonnement est faux. Mais bon, j'espère qu'au moins quelques lecteurs n'iront pas vers le portage pour de mauvaises raisons.

Le portage est simple (mais demande tout de même un minimum de suivi pour ne pas être bouffé et pour ses notes de frais). Il permet une meilleure couverture sociale qui a beaucoup moins de restrictions que les contrats privés (notamment pour la perte d'emploi, les prévoyantes et ij maladies) et un meilleur rendement retraite de base. Possibilité de louer ou d'acheter plus facilement pour le porté que l'indépendant.

Mais audelà de cela, il ne faut pas rêver. La contrepartie n'est pas que de 7.4% comme vous l'indiquez.

Article 1 : Vous comparez les coûts du portage et d'un TNS pour un CA de 60k. Vous dites trouver seulement 7,4% d'écart en faveur des TNS. 

1.1 - votre première erreur (sans même remettre en question vos calculs et hypothèses) : c'est de parler de "pourcentage d'écart", alors que ce sont des "points d'écarts". En effet, 50,24% d'un côté et 43,6% de l'autre. La différence n'est pas de 7,4%, mais de 7,4 points. Quand d'un côté il vous reste 49,8% avant IRPP, dans l'autre il vous reste 56,4 (sans remise en cause de vos hypothèses erronées, voir ci-dessous). 
Au final, ces 7,4 points représentent une perte de revenus de 16,97% (7,4/56,4). C'est autre chose que 7,4%, non ?

1.2 - votre seconde erreur est de considérer que le taux de cotisation des freelances BNC est de 38% du CA !!!!! Or, c'est 38% du net !!!! D'un seul coup, nous passons de 38% de 60k à 38% en dedans de 60k moins les autres charges (60000-5,6%)/1,38=26% du CA dans votre exemple !!! 
Au final, l'écart n'est pas de 7,4 points, mais de 18,64 points ! Soit une perte de revenus de 27.25%. 

1.3 - votre troisième erreur qui cette fois-ci est difficile à chiffrer est de considérer seulement 5,6% de frais sur le CA (contre +/- 20% pour ce CA dans les AGA). Bien entendu, une partie de ces frais est variable et donc remboursable en TNS et en salarié (plus complexe, même si quelques forfaits existent), d'autres passeront difficilement en portage (part du loyer, achat de matériel, ordinateur, dépenses de prospect)...

Bref, 7,4% du CA ? Il faut être bien naïf pour prendre cela comme référence !!!

Article 2 : vous comparez les situations sociales des salariés et TNS. 

2.1 - maladie, ijss, prévoyance, chômage : je laisse d'autres répondre sur le taux (largement inférieur à 30% pour avoir ces couvertures en TNS). De même que vos calculs pour les droits retraite.

2.2 - retraite (sans vérifier vos calculs, je ne regarde que la base) : c'est là que se situe votre principal tour de passe-passe. En effet, vous dites "comparons 36k nets salariés et 36k nets indépendant". Or, un indépendant en partant du même CA n'aura pas seulement 36k nets. Il cotisera donc sur plus ! Et l'argent qu'il aura en net en plus, il pourra le placer comme il le souhaite. Si on prend 30%, cela veut dire 36 net salarié contre 51k net en TNS. La retraite sera donc supérieure pour les TNS que celle que vous mettez en avant, mais il est vrai n'atteindra pas le seuil salarié. C'est là que des retraites Madelin peuvent intervenir (coût là aussi inférieur au différentiel de taux) pour équilibrer les choses une fois d'autres projets concrétises (résidence principale, investissement locatif, projets familiaux...). 

2.3 - et vous ne parlez pas de vrais avantages du statut salarié : par exemple couverture maladie, mutuelle groupe (dans une société de portage, moins accessible en SASU), ijss sans étude du dossier (avec risques de rejets) par une compagnie d'assurance, accès plus facile aux emprunts....

Article 3 : partant des chiffres erronés obtenus notamment dans le premier article, vous mettez en avant des avantages qui sont sensés couvrir largement les 7,4% que vous trouvez de différentiel. 
- comme déjà indiqué, c'est minimum 30%. 
- vous parlez d'avantages réels, mais oubliez quelques inconvénients pour le porté comme ne pas être le contact du service fournisseur de l'entreprise (c'est la société de portage donc captation possible du client) ou ne pas pouvoir se rembourser tous les frais pro. 

Tout est question de choix. Nombreux sont ceux qui évaluent à des montants importants leur tranquilité d'esprit et choisiront le portage. Mais quand la marié est trop belle, vous en rebutez beaucoup.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
01/10/13 à 10:57
nmartinez
Freelance
nouveau
Inscrit le 03 Nov 2006
Messages: 7
Trés intéressant (et technique) tout ca, merci beaucoup.

HMG, vous me conseilleriez donc de passer en EI compte tenu du CA potentiel? (si je signe les 3 missions sur lesquelles j'attends les retours, je dépasserai un CA de 30k€ d'ici fin Janvier)

- Qu'en est il en EI (ou autre Eurl, je sais pas trop) ? Quelles sont les charges que je devrai déduire sur ce CA?

- Etant déjà en AE, est-il possible de faire une transformation ou dois-je créer une EI à coté?

- Est-ce que le fait de dépasser le plafond n'entraîne pas la création automatique d'un EI?

Merci.

Voir le profil de l'utilisateur    
01/10/13 à 14:21
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 23871
Bonjour,

1/ Une AE est une EI au régime micro social et micro fiscal.

2/ Donc le passage des seuils fait basculer l'AE micro social en EI au réel (passage au réel au 1er janvier suivant pour les organismes et au 1er janvier de l'année en cours pour les impôts).

3/ Attention : Ne dépassez pas le seuil une année où bous n'avez pas adhéré à une AGA dans les 5 mois du début de l'exercice (31/05 si votre entreprise existe au 01/01).

4/ Dans votre cas, si vous ne dépassez pas les seuils dans l'année : Auto semble la meilleure option. Ensuite tout dépend ce que vous souhaitez, comme indiqué plus haut, le portage ne donne pas le meilleur net, mais c'est simple et donne une meilleure protection sociale.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
01/10/13 à 15:46
de CASTEL
Membre
actif
Inscrit le 08 Nov 2010
Messages: 66
Bonjour ,

Une information concernant l'assurance responsabilité civile professionnelle , sujet non évoqué me semble t il.
Si vous êtes en portage c'est la société de portage qui vous assure sans que vous ayiez à vous en occuper ou à régler une prime .
Dans le cas contraire ( auto entreprise, EI, sarl .. ) vous devrez souscrire une assurance . Coût environ 500€ttc, sauf si votre client exige un montant de garantie supèrieure à 100.000€.
Celà arrive parfois et la prime peut être majorée.
Bonne suite dans votre réflexion.
Charles de Castelbajac
www.protexi.fr

Voir le profil de l'utilisateur    
01/10/13 à 18:03
ErwanITG
Freelance
nouveau
Inscrit le 30 Sep 2013
Messages: 2
Bonjour HMG,

Suite à votre réponse très détaillée, je vous transmets ce message de Roland Bréchot, Directeur Général d'ITG et aussi auteur de l'article du blog que vous mentionnez.

-------------------

Cher monsieur,

Je vous remercie pour vos remarques relatives à notre article sur les indépendants.

Elles sont pertinentes et précises et me montrent clairement les erreurs que j'ai pu commettre.

De ce pas je fais les corrections nécessaires et me permet d'utiliser vos suggestions complémentaires

Vu votre intérêt pour ces questions et votre sens critique, en remerciement, je ne manquerai pas de recommander votre cabinet à ceux - malgré tout - qui voudront choisir l'indépendance.

Mille fois merci
Très sincèrement
Roland Bréchot


_________________
Community manager
ITG Société de Portage Salarial
Voir le profil de l'utilisateur    
26/10/16 à 01:17
madril
Freelance
nouveau
Inscrit le 26 Oct 2016
Messages: 2
Bonjour!

On lit partout sur ce forum que minimum 30% de différence entre portage salarial et entreprise individuelle.
Pourquoi pas, mais j'ai besoin d'explications car ca me parait bizarre Smile

Une simulation chez Didaxis ou Monday avec 5% de commission donne :

Pour 10000 euros de brut, avec 5% de marge pour la société de portage salarial :

Ils donnent 5000-5100 euros net,
Donc grosso modo 50% du brut (5000 sur 10000)

Alors, a part s'ils mentent, voulez-vous dire que quelqu'un en EI toucherait 5000*1.30=6500 euros (soit 65% du brut)?

Ou bien voulez voulez vous dire qu'en EI on toucherait 7100. Moins 30% cela donne 5000. Et donc 7100 sur 10000 voudraient dire qu'en EI on touche 71% du brut?

Il me semble qu'il est admis que :
- en portage on touche environ 50% du brut, dans mon exemple, 5000
- via une EI on touche 60% du brut, dans mon cas, 6000

Dans ce cas la différence serait de 1000 euros. Soit une différence de 17% (1000 sur 6000)

SVP qui peut expliquer, clarifier tout cela une fois pour toute?

Comparer clairement par exemple les solutions offertes a quelqu'un qui ferait 10000 de chiffre.

Je vous remercie.

Voir le profil de l'utilisateur    
26/10/16 à 08:06
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 23871
Bonjour,

Vous n'indiquez pas le montant des frais ?

Calcul grossier :

Portage :
Si on suppose 10% de frais :
10000 - 5% de commission (faible, mais disons que c'est le cas) = 9500
9500 - 10% de la base en frais = 8500
8500 = net + charges patronales + charges salariales
net = +/- 8500 / 1,9 = +/- 4500 €

EI (après stabilisation des cotisations au bout de 2/3 ans) :
Si on suppose 10% de frais :
10000 - 10% de frais = 9000
9000 - frais de gestion (disons 4% : compta, aga, banque) = 8600.
8600 = net + charges
net = +/- 8600 / 1,44 = +/- 6000 €

6000 / 4500 = 1,33333

Mais bien entendu, la protection sociale est différente, vous avez le chômage dans le portage et théoriquement moins de charge administrative dans le portage.

Frais :
- En portage : accès à des frais forfaitaires, mais frais réels soumis à acceptation restrictive.
- En EI : pas de frais forfaitaires, mais vous pouvez passer tous les frais que vous pouvez justifier comme pro. C'est votre interprétation qui prime.
Au final, cela s'équilibre entre les deux.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    

Page 1 de 1
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation