62 connectés     7 323 missions IT     24 901 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Le café de Freelance-info




Achat appartement en loi PINEL


Achat appartement en loi PINEL

  
1 2  suiv
19/08/15 à 11:14
Julienherbet
Freelance
discret
Inscrit le 18 Nov 2014
Messages: 23
Bonjour a tous,

L'achat d'un bien en loi PINEL permet de d'investir dans la pierre et de réduire son IR. Déduction des intérêts d'emprunt, réduction d'impôts, déduction de beaucoup de charges liées a la propriété et tout le tralala.

J'y pense depuis quelques semaines, mais ça me parait trop beau pour être vrai. J'ai pas encore trouver le loup.

Avez vous étudiez la question et qu'en pensez vous?

Voir le profil de l'utilisateur    
19/08/15 à 11:56
yoshi
Freelance
avatar
discret
Inscrit le 29 Aoû 2011
Messages: 24
Bonjour,

si si c'est vrai, ces avantages fiscaux sont effectivement hyper intéressant pour les promoteurs qui vous les déduiront dans leurs simulations pour vous faire oublier leurs prix sur-gonflés Laughing


_________________
Yoshi
Freelance EURL IS Paris
Voir le profil de l'utilisateur    
19/08/15 à 13:34
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 24099
Bonjour,

Le problème est que l'on vous inclut en totalité les économies d'impôt réalisées dans le projet comme étant un gain :
- cela suppose que vous utilisez (et pouvez utiliser) en totalité ces économies pendant les années de placement (9 ans ou plus généralement).
- cela suppose que vous fassiez un placement qui ne soit pas catastrophique donc à un endroit que vous connaissez (ainsi, pourquoi des appartements à Nantes ou Perpignan sont proposés à Paris et qu'à l'inverse à Nantes ou Perpignan on vous propose plutôt des placements en région parisienne...).
- cela suppose que vous puissiez louer dans les 12 mois au prix supposé rentable (quand un ensemble immobiliser avec une centaine d'appartements de ce type est livrée, vous n'êtes pas le seul à chercher un locataire).
- cela suppose de pouvoir revendre le bien au prix prévu (quand vous arrivez au bout des 9 ans, c'est étrange, mais la centaine d'autres investisseurs arrive aussi au bout de ses 9 ans...).

A une certaine époque pour des placements dans les DOM TOM, la commission de l'agence qui plaçait ce type d'investissements pouvait atteindre 40% du prix payé. Il faut donc être prudent, ils ont de quoi faire de belles plaquettes et de beaux sites Internet.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
01/09/15 à 10:10
BT Service
Freelance
très actif
Inscrit le 21 Jan 2010
Messages: 112
Bonjour Julien,


Ma petite contribution en réponse à votre interrogation.

Avant tout, je n'ai pas de biens en Pinel, en revanche, je possède un bien en foncier classique (location vide), un autre sous le dispositif Scellier intermédiaire, un 3eme en Duflot et enfin un dernier que je loue de manière opportuniste pour des we/vacances.

Les 3 premiers sont en RP (91 et 92), le dernier sur l'île de Ré.

Pinel n'est que l'évolution des lois précédentes, donc le raisonnement est applicable.

Avant de partir d'un un tel projet, il faut bien comprendre que beaucoup de personnes ayant profité de ces dispositifs successifs sont ravis et y ont trouvé leur compte. Comme dans tout, il y a eu des abus, des erreurs néanmoins, si ce genre de montage existe depuis des décennies, et que le particulier continue d'en acquérir, c'est que ce n'est pas que Mauvais.

Le principe est relativement simple, financer un bien d'une part avec le loyer perdu, l'économie d'impôt et compléter avec l'effort d'épargne.

bien entendu qu'il faut analyser l'investissement (localisation, commodités, cible,...). En revanche, comme dans tout placement, il est primordial de ne pas y mettre d'affect. Un appartement locatif n'étant pas pour vous mais pour X ou Y (il ne faut pas customiser l'appartement avec ce que vous proposera le promoteur sur le carrelage, les coloris,...). Ainsi, mettre du basique (blanc) et laisser les locataires libres de leur intérieur. Cela vous économisera des dépenses pour remettre en ordre un appartement ou vous auriez potentiellement payé de la personnalisation.

De plus, avant de choisir une ville, il faut vérifier les plans d'urbanisation, les prévisions de logements rapport au besoin (beaucoup d'abus ont été opérés dans des villes noires telles que béziers ou il y a eu trop de constructions d'un coup et ainsi pas assez de demandes.

Enfin, quel est l'objectif de l'investissement à terme ? Capital ou Patrimoine ?
Si Capital, vous serez exposé à la revente des autres copro qui à l'issu des 9, 12 ou 15 ans remettrons en vente en espérant la plus value. En Patrimoine, il n'y a pas de problèmes similaires.

Pour revenir sur le dispositif, il faut bien comprendre que la réduction d'impôt n'est pas directement pour vous. Pour illustrer mon propos, si aujourd'hui vous payer 500 euros par mois d'IR, lors de la mise en place du projet et à rémunération équivalente, vous sortirez toujours la même somme d'argent de votre trésorerie, mais une partie sera destinée à financer votre bien et non au Fisc. C'est primordial de comprendre que vous ne dégagerez aucune trésorerie dans votre quotidien durant l'opération et au contraire, il en vous en coutera plus (comme dit plus haut, il y aura aussi un effort d'épargne probablement).

Ainsi la mise en place d'un tel investissement nécessite que vous puissiez aborder sereinement cet effort en sus de votre imposition. (J'ai conseillé à mes amis de n'investir dans de tels supports que s'ils épargnent déjà de manière pérenne).

Comme tout placement, il y a un risque à qualifier (dans le cas présent, le risque est le locataire). Il faut savoir qu'en France, la moyenne de temps pour virer un mauvais payeur de SON appartement est de 18 mois, autant dire que si vous payez votre crédit, mais que vous n'avez pas de loyers, cela peut rendre votre vie difficile.
C'est malheureusement un des causes de la mauvaise presse de ce genre de lois.

D'expérience, je n'ai jamais eu de problèmes pour trouver de locataires (Colombes, Longjumeau et Athis Mons pour les appartements). quand bien même il y ait eu d'autres appartements en offre à la livraison.

J'espère vous avoir donné une vision un peu plus optimiste sur ce genre de projets.

B.

Voir le profil de l'utilisateur    
01/09/15 à 17:04
ubik_2008
Freelance
impliqué
Inscrit le 16 Nov 2008
Messages: 343
Un autre coût qui vient plomber la rentabilité de ces opérations : la remise en état de l'appartement au bout de 9 ans si on souhaite le vendre. Au bout de 9 ans, l'appartement ne sera plus neuf et si vous tombez sur des locataires indélicats... c'est arrivé à des connaissances, ils en ont pour plusieurs milliers d'euros.

Autre chose, dans les simulations des vendeurs, ils considèrent toujours que le prix de l'appartement va augmenter. Il n'y a aucune certitude à ce niveau là surtout si le marché local est saturé.

En définitif, c'est un investissement locatif avec toutes les questions qui vont avec. Le gain d'impôt c'est la cerise sur le gâteau.

Voir le profil de l'utilisateur    
04/09/15 à 16:51
findus
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 10 Avr 2007
Messages: 3694
rien de nouveau sous le soleil, comme expliqué au dessus, il s'agit de la suite du Scellier, Duflot... et maintenant Pinel... Quel est le nom du prochain ministre du logement ? on va vous donner le nom de la prochaine carotte fiscale Smile

Voir le profil de l'utilisateur    
13/11/15 à 13:44
jrousseau
Freelance
nouveau
Inscrit le 13 Nov 2015
Messages: 2
Perso moi je m'y perds un peu dans toutes ces lois de défisc..il y a eu Robien, Malraux, Scellier etc en gros à chaque ministre, sa mise à jour ?

Voir le profil de l'utilisateur    
13/11/15 à 13:57
kzg
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 02 Mai 2012
Messages: 2928
jrousseau a écrit:
Perso moi je m'y perds un peu dans toutes ces lois de défisc..il y a eu Robien, Malraux, Scellier etc en gros à chaque ministre, sa mise à jour ?


C'est bien ça. Les détails du mécanisme (périmètre, conditions, économie d'impôt) changent un peu à chaque fois, le principe reste le même. L'Etat vous invite à engager des fonds à sa place, dans des placements dont la rentabilité à terme est tout sauf garantie.

Voir le profil de l'utilisateur    
13/11/15 à 14:09
jrousseau
Freelance
nouveau
Inscrit le 13 Nov 2015
Messages: 2
En gros kzg, la défiscalisation n'est pas un dispositif intéressant sur du long terme...ou bien je me trompe ?

Voir le profil de l'utilisateur    
13/11/15 à 14:28
kzg
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 02 Mai 2012
Messages: 2928
jrousseau a écrit:
En gros kzg, la défiscalisation n'est pas un dispositif intéressant sur du long terme...ou bien je me trompe ?


Disons que cela peut l'être sous beaucoup de conditions, rarement réunies.

Avant tout il faut s'assurer que l'actif dans lequel on investit est suffisamment rentable en soi, c'est à dire sans tenir compte de la déduction fiscale associée.
Ce critère permet déjà d'éliminer de nombreux programmes Pinel vendus 20 ou 30% au dessus du prix du marché (et dont le loyer sera ensuite plafonné).

Ensuite il faut être confiant dans le fait de pouvoir profiter de cette ristourne fiscale sur toute la durée du dispositif (en général 9 ou 12 ans) donc de payer beaucoup d'impôt pendant tout ce temps, et de les payer en France.
Pour un cadre supérieur d'une grande entreprise, marié et père de jeunes enfants par exemple, ce sera a priori le cas. Peu de chances que sa situation change dans les 9-12 ans à venir.
Pour un freelance célibataire c'est moins évident : les revenus sont aléatoires, et une mission peut vous emmener loin (j'en sais quelque chose).

Voir le profil de l'utilisateur    

1 2  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation