100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Chômage & freelance

Guiwald

2 Messages

nouveau
21/03/2007 à 20:00

Bonjour,
Je suis actuellement à la recherche d'un emploi.
Je viens de recevoir une offre, d'une entreprise, afin de traduire leur logiciel en français, puis d'en assurer ensuite le support.
Il s'agit d'une entreprise allemande, qui ne souhaitent pas m'embaucher en tant que salarier, mais m'avoir comme partenaire.
Il faut donc pour cela que je monte mon entreprise.

Seulement, cette activité ne me prendra pas du tout une grande partie de mon temps. L'argent que je recevrai ne sera d'ailleurs pas suffisant pour vivre.

Le fait est qu'en montant mon entreprise, je perdrait mon allocation chômage (je pourrai cependant récupérer une partie, normalement, grâce à l'ACCRE).

Ma question était surtout pour le futur, lorsque je trouverai un emploi :

-Devrai-je prévenir mon futur employeur que je suis aussi gérant d'une entreprise ?
-Cotiserai-je pour le chômage ? Si oui, et si je perd mon futur emploi (fin de CDD, etc.), aurai-je alors droit à nouveau aux allocations chômage, même si j'ai toujours mon entreprise à coté ?


L'activité qui m'est demandé est vraiment minime. Existe-t-il alors une autre méthode pour faire ce travail, sans être salarier, mais sans perde non plus les droits que j'ai ayant cotisé en temps qu'employé ?

Merci d'avance pour vos réponse !

GP.

jcpiro

31 Messages

actif
21/03/2007 à 21:23

Le but de l'affaire pour votre commanditaire c'est que vous puissiez lui faire une facture, il y a au moins 2 moyens : l'entreprise individuelle (initul de créer une EURL dans votre cas car les frais de gestion sont trop importants par rapport à vos revenus prévisionnels) ou faire du portage c'est faire emmettre la facture par une société de portage dont vous êtes salarié.
Dans le cas du portage, vous cotisez normalement aux Assedic, mais de toute façon vous ne perdez pas vos droits aux indemnités. Les Assedic peuvent même continuer à vous verser des indemnités complémentaires, si ce que vous gagnez pour ce job est inférieur à votre idemnité Assedic comme expliquer ci-après.
Si vous créer une entreprise individuelle vous pourrez faire vos facture vous même mais vous ne perdez pas vos droits Assedic pendant 3 ans.
Si vous créez une entreprise individuelle le dispositif ACCRE permet de toucher de la part des Assedic le complément par rapport aux sommes perçues dans le cadre de votre acitvité d'indépendant. En fait, ils calculent l'équivalent en jours du nombre d'heures que vous déclarez et vous versent le complément à concurrence de votre indemnisation actuelle.
Les jours ainsi calculés repoussent d'autant la date de fin de vos droits Assedic. Vous pouvez aussi toucher la totalité de vos indemnité Assedic en 2 versements, mais après plus rien ....
Sinon si vous retrouvez un emploi, il faut évidement prévenir votre employeur que vous avez aussi des revenus par votre entreprise individuelle, d'autant que celle ne doit pas être consurrentielle de votre employeur. Si cela marche, vous serai salarié et vous cotiserez donc à l'assurance chomage et si vous vous retrouvez à nouveau au chomage vous pourrez toucher à ce titre des indemnités Assedic.
De toute façon, imaginons qu'avec l'emploi que vous venez de perdre vous avec droit à 12 mois d'indemnités. Vous touchez celles-ci pendant 3 mois, vous trouvez un nouveau job, vous ne perdez pas les droits acquis, il vous reste 9 mois de droit dont la date de fin sera repoussé d'autant de jours que le nombre de jours de votre CDD, qui lui même vous redonne des droits...
Pour moi, si vous ne voulez pas être indépendant et que votre but c'est de retrouver un emploi salarié, il vaut mieux passer par le portage.

Guiwald

2 Messages

nouveau
21/03/2007 à 22:56

Merci pour cette réponse.
En fait, je sais à peu prêt comment se passe le cas de l'entreprise individuelle, car j'avais justement le projet d'en monter une, pour un autre projet (assistance informatique à domicile, avec un agrément service à la personne). J'ai dans ce sens suivi plusieurs réunion expliquant en détail les différentes modalités.

Et il est vrai que je peux continuer à toucher de la part des assedic une part de mon chômage (la première année, calculé sur une base d'estimation de ce que je pourrai toucher avec mon activité non salariée).

Par contre, je ne connais pas du tout le portage. Je vais donc m'intéresser à cela, car pour l'activité qu'on me propose, je ne suis pas sur qu'il soit intéressant de monter ma boite : Tout d'abord, je ne serai payé que sur un pourcentage des ventes du produit dans la langue que j'aurai traduit, ce qui veut dire que je ne le serai pas avant d'avoir fini le plus gros du travail, et cela peut prendre plusieurs semaines.
Ensuite, je n'ai aucune garantie justement sur les ventes potentielles.

Après, comme je l'ai dit, je ne connais pas du tout le portage, et je présume qu'il y a pas mal de frais à s'acquitter pour travailler avec eux...
Donc je ne sais pas, encore :)

Merci pour votre réponse, en tout cas.