227 connectés     7 396 missions IT     20 859 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums La comptabilité, la gestion, les obligations légales




Optimisation après dépassement de plafond AE et SASU


Optimisation après dépassement de plafond AE et SASU

   Page 1 de 1
04/02/17 à 18:10
ibi0tux
Freelance
nouveau
Inscrit le 04 Fév 2017
Messages: 2
Bonjour,

Je suis actuellement AE et je pense dépasser le plafond pour cette année d'ici septembre ou octobre. Dans une perspective d'évolution je souhaiterais partir sur une SASU, principalement pour l'affiliation au régime général en tant que président salarié.
Toutefois il est fort probable que mon CA total à la fin de l'année soit de l'ordre de 45k et cela nécessiterait si j'ai bien compris un changement de statut au cours de l'année. Or, pour un tel CA les charges étant bien plus élevées le bénéfice final ne serait pas plus élevé qu'avec un chiffre de 33k en AE.

Dans un tel cas, que vaut-il mieux faire ? Est-il envisageable de reporter la facturation à l'année suivante (puisque le régime BNC ne comptabilise que ce qui est payé, pas ce qui est dû) ? Est-ce complètement impossible ; il me semble avoir compris qu'une SASU aurait nécessairement un SIREN différent de celui de l'AE.

Je suis preneur de tout éclaircissement sur le sujet.

Merci

Voir le profil de l'utilisateur    
05/02/17 à 01:25
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 23133
Bonjour,

Ce n'est pas cohérent.

Soit vous cherchez à etre au régime général et en assumez le coût, soit vous restez au régime tns et dans ce cas un régime tns au réel convient.

Ici vous dites que vous voulez etre au régime général, mais que si vous ne dépassez pas les seuis préférez rester en auto.

A 45k, vous aurez un net de paie inférieur à ce que vous auriez en auto à 33k (rappel : en plus vous avez bénéficié de taux accre).


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
05/02/17 à 11:12
mixomatose
Membre
avatar
Grand Maître
Inscrit le 12 Fév 2008
Messages: 6790
ibi0tux a écrit:
cela nécessiterait si j'ai bien compris un changement de statut au cours de l'année.

En principe, on ne change pas de statut en cours d'année. On reste AE jusqu'au 31/12 de l'année de dépassement.


_________________
calculette de charges sociales TNS indépendant en ligne, comparateur simulateur Autoentrepreneur EI EURL
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php
Voir le profil de l'utilisateur    
06/02/17 à 10:29
ibi0tux
Freelance
nouveau
Inscrit le 04 Fév 2017
Messages: 2
Bonjour,

Je me suis sans doute mal exprimé.
Ce que je cherche à savoir c'est s'il est plus logique et avantageux de changer de statut au plus tôt, c'est à dire créer une nouvelle structure et basculer complètement dessus dès que possible ; ou bien s'il vaut mieux terminer l'année avec le statut AE.
Ensuite, dans cette deuxième perspective, est-il plus intéressant de facturer en fin d'année sur l'auto-entreprise (donc en dépassement de plafond) ou de reporter la facturation au début de l'année suivante sur la SASU.

Voir le profil de l'utilisateur    
06/02/17 à 11:13
mixomatose
Membre
avatar
Grand Maître
Inscrit le 12 Fév 2008
Messages: 6790
ibi0tux a écrit:
est-il plus intéressant de facturer en fin d'année sur l'auto-entreprise (donc en dépassement de plafond) ou de reporter la facturation au début de l'année suivante sur la SASU.


charges sociales AE = 23% du CA
charges sociales SASU = 80% du salaire net
A toi de voir...


_________________
calculette de charges sociales TNS indépendant en ligne, comparateur simulateur Autoentrepreneur EI EURL
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php
Voir le profil de l'utilisateur    

Page 1 de 1
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation