42 freelances IT, SI et WEB connectés     6 446 missions
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Vos problèmes, les pièges à éviter




Contrat de sous-traitance : dépassement, facturation


Contrat de sous-traitance : dépassement, facturation

  
prec  1 ... 18 19 20 21  suiv
31/08/17 à 14:08
cacail
Freelance
impliqué
Inscrit le 18 Avr 2012
Messages: 267
pacodoso a écrit:
3. le client :

le dernier point concerne la relation avec le client : malgré mes problèmes avec la SSII, j'ai toujours eu de bons rapports avec le client (réactivité, assistance, patience, ...). Je ne souhaiterais pas terminer sur une fausse note à cause de la SSII.

Pensez-vous que je peux prendre contact avec le client pour "m'excuser" de l'attitude de la SSII? Peut-être est-il préférable de le faire oralement, pour ne pas "laisser de traces"?

Profitez-en pour lui glisser le fait que vous serez très heureux de retravailler pour lui, directement, une fois que votre clause de non concurrence aura expirée Wink

Voir le profil de l'utilisateur    
31/08/17 à 14:13
ExtazZ
Freelance
impliqué
Inscrit le 31 Aoû 2015
Messages: 233
cacail a écrit:
pacodoso a écrit:
3. le client :

le dernier point concerne la relation avec le client : malgré mes problèmes avec la SSII, j'ai toujours eu de bons rapports avec le client (réactivité, assistance, patience, ...). Je ne souhaiterais pas terminer sur une fausse note à cause de la SSII.

Pensez-vous que je peux prendre contact avec le client pour "m'excuser" de l'attitude de la SSII? Peut-être est-il préférable de le faire oralement, pour ne pas "laisser de traces"?

Profitez-en pour lui glisser le fait que vous serez très heureux de retravailler pour lui, directement, une fois que votre clause de non concurrence aura expirée Wink


Ca se trouve sa clause de non-concurrence va être nulle et non avenue car mal rédigée ou abusive. A vérifier Smile

Voir le profil de l'utilisateur    
31/08/17 à 14:15
Tap
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 31 Mai 2013
Messages: 1271
Peu probable dans un contrat commercial. Mais bon dans le doute, a vérifier oui.

Voir le profil de l'utilisateur    
31/08/17 à 14:59
pacodoso
Freelance
très actif
Inscrit le 21 Jan 2016
Messages: 142
Il y a bien une clause à ce sujet :

Citation:
Sauf accord préalable de XXX, le Sous-traitant s'engage pendant la durée du présent Contrat et pour une durée de douze (12) mois suivant son expiration ou sa résiliation, à ne pas fournir ou proposer, directement ou indirectement, au client de XXX des services identiques ou similaires aux services fournis audit client de XXX en vertu du présent Contrat.


Difficile en plus de savoir quelle date est prise en compte pour l'expiration du contrat :
- la date de contractualisation
- la date de livraison
- la date de fin de garantie (3 mois après la livraison)

Si c'est bien cette dernière, il faudrait que j'attende encore 11 mois pour proposer mes services au client. Sachant qu'il y a actuellement moins d'une dizaine de jours de travail pour les évolution à apporter sur la partie que j'ai développé, les risques semblent importants par rapport au gain potentiel...

Voir le profil de l'utilisateur    
31/08/17 à 14:59
Hans
Freelance
impliqué
Inscrit le 05 Mai 2008
Messages: 414
pacodoso a écrit:
Voici quelques nouvelles concernant cette histoire :

3. le client :

le dernier point concerne la relation avec le client : malgré mes problèmes avec la SSII, j'ai toujours eu de bons rapports avec le client (réactivité, assistance, patience, ...). Je ne souhaiterais pas terminer sur une fausse note à cause de la SSII.

Pensez-vous que je peux prendre contact avec le client pour "m'excuser" de l'attitude de la SSII? Peut-être est-il préférable de le faire oralement, pour ne pas "laisser de traces"?


Pourquoi t'excuser de l'attitude de la SSII. Tu l'as bien eu dans le cul dans l'affaire ! Tu peux faire le bilan de la collaboration avec le client avec les positifs (les réussites du projet, ce que tu as appris, etc.) mais aussi les négatifs (comportement abusif/malicieux de la part de la SSII et de l'intermédiaire tout au long de la mission, cadre de la mission qui a largement dépassé ce qui était prévu initialement et qui a plus que doubler le temps passé sur la mission, sans aucune forme de contre partie financière, ce qui a mis en danger ton entreprise). Pour conclure, tu ne pourras malheureusement pas envisager de retravailler avec eux si cela doit se faire avec comme intermédiaire la SSII XXX et la société YYY, cela a posé beaucoup de problème et représente un gros risque pour ma société (en plus des risques sur le projet).

Voir le profil de l'utilisateur    
31/08/17 à 15:04
pacodoso
Freelance
très actif
Inscrit le 21 Jan 2016
Messages: 142
Hans a écrit:


Pourquoi t'excuser de l'attitude de la SSII. Tu l'as bien eu dans le cul dans l'affaire ! Tu peux faire le bilan de la collaboration avec le client avec les positifs (les réussites du projet, ce que tu as appris, etc.) mais aussi les négatifs (comportement abusif/malicieux de la part de la SSII et de l'intermédiaire tout au long de la mission, cadre de la mission qui a largement dépassé ce qui était prévu initialement et qui a plus que doubler le temps passé sur la mission, sans aucune forme de contre partie financière, ce qui a mis en danger ton entreprise). Pour conclure, tu ne pourras malheureusement pas envisager de retravailler avec eux si cela doit se faire avec comme intermédiaire la SSII XXX et la société YYY, cela a posé beaucoup de problème et représente un gros risque pour ma société (en plus des risques sur le projet).


Oui enfin je m'exprime peut-être mal.

Je voudrais simplement remercier le client pour cette collaboration, voir si il est envisageable de le demander comme référence, et expliquer que je ne suis pas responsable du silence de la SSII.

Mais si je rentre plus dans les détails (comportement abusif/malicieux, silence du commercial, etc...), je risque de tomber dans le "dénigrement" et de m'exposer à des problèmes non?

Voir le profil de l'utilisateur    
31/08/17 à 15:06
Tap
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 31 Mai 2013
Messages: 1271
Tant que c'est à l'oral..

Voir le profil de l'utilisateur    
31/08/17 à 15:59
Hans
Freelance
impliqué
Inscrit le 05 Mai 2008
Messages: 414
pacodoso a écrit:
Hans a écrit:


Pourquoi t'excuser de l'attitude de la SSII. Tu l'as bien eu dans le cul dans l'affaire ! Tu peux faire le bilan de la collaboration avec le client avec les positifs (les réussites du projet, ce que tu as appris, etc.) mais aussi les négatifs (comportement abusif/malicieux de la part de la SSII et de l'intermédiaire tout au long de la mission, cadre de la mission qui a largement dépassé ce qui était prévu initialement et qui a plus que doubler le temps passé sur la mission, sans aucune forme de contre partie financière, ce qui a mis en danger ton entreprise). Pour conclure, tu ne pourras malheureusement pas envisager de retravailler avec eux si cela doit se faire avec comme intermédiaire la SSII XXX et la société YYY, cela a posé beaucoup de problème et représente un gros risque pour ma société (en plus des risques sur le projet).


Oui enfin je m'exprime peut-être mal.

Je voudrais simplement remercier le client pour cette collaboration, voir si il est envisageable de le demander comme référence, et expliquer que je ne suis pas responsable du silence de la SSII.

Mais si je rentre plus dans les détails (comportement abusif/malicieux, silence du commercial, etc...), je risque de tomber dans le "dénigrement" et de m'exposer à des problèmes non?


Tu as bien a mon avis bienassez de elements par mails (avec ou sans reponse) pour justifier tes propos.

Voir le profil de l'utilisateur    
06/09/17 à 10:22
pacodoso
Freelance
très actif
Inscrit le 21 Jan 2016
Messages: 142
J'ai essayé de joindre mon contact chez le client la semaine dernière, mais sans succès pour le moment.

Et lundi, après quasiment 4 mois sans nouvelles, à part un mail dans lequel il expliquait avoir fait un geste en me réglant ma facture avec 3 semaines de retard, j'ai reçu un mail du commercial de la SSII Shocked :

Citation:
Bonjour à tous les 3,
Est-ce possible pour vous de venir d'ici mercredi afin de faire un point XXX ?
Objectif : bilan de la phase 1 et des reste à faire + focus Phase 2
Merci pour vos retours,


Quelle "surprise" ! Laughing

Et donc la foulée les réponses des 2 collaborateurs de la SSII:
Citation:
Salut XXX,
Je suis en vacances pour 3 semaines a partir d'aujourd'hui, donc malheureusement pas possible pour moi.


Citation:
Bonjour,
Me concernant je suis en arrêt maladie, théoriquement jusqu'à jeudi mais si je me sens mieux ce soir et demain matin je retourne travailler demain.
Je peux donc venir faire un point à l'agence demain soir normalement, ou jeudi midi.
Merci


Encore une belle preuve d'organisation : le commercial qui ne sait même pas que ses collaborateurs sont en congés ou en arrêt maladie...

De mon côté, je les avais contacté à plusieurs reprises :
- en mai/juin : en réponse à des mails qu'ils m'avaient envoyées
- en juillet : suite à des relances du client restées sans réponse
- et dernièrement, le 18 août : dans mon dernier mail, j'avais souligné que le client les avait déjà relancé à plusieurs reprises, sans retour de leur part, et que je ne saurais bientôt plus disponible pour ce projet.

Je n'ai pas encore répondu au commercial, je m'interroge sur l'attitude à adopter.
- ils me doivent encore 18 jours de prestation : ce chiffre avait été "validé" au cours d'une réunion de fin de projet en avril, mais ils n'avaient pris aucun engagement à ce sujet, et je n'ai eu aucun retour depuis. Dans leur esprit, ces jours devaient être "intégrés" dans une éventuelle V2 facturée au client
- les demandes actuelles du client concernant une V2 représente une charge de travail estimée entre 6 et 8 jours : ce chiffre devrait être affiné après une analyse commune
- la période de garantie me concernant est terminée depuis le 29 juillet : je n'ai donc plus aucune obligation vis à vis de ce projet

Dès lors, que faire et que répondre?
J'ai forcément envie de récupérer une partie de ce qu'on me doit, mais comment négocier?

- demander la totalité des 18 jours, puis facturer les nouvelles demandes au même TJM que pour la mission initiale
- demander la moitié des 18 jours, puis facturer les nouvelles demandes à 50% de plus que le TJM initial

Financièrement, je ne suis pas "obligé" d'accepter, mais ce serait vraiment pour ne pas m'asseoir sur 18 jours de travail, et je veux pouvoir compter le client comme référence sur mon CV et les réseaux sociaux pro...

Merci d'avance pour vos retours!

Voir le profil de l'utilisateur    
06/09/17 à 10:51
Hans
Freelance
impliqué
Inscrit le 05 Mai 2008
Messages: 414
pacodoso a écrit:
J'ai essayé de joindre mon contact chez le client la semaine dernière, mais sans succès pour le moment.

Et lundi, après quasiment 4 mois sans nouvelles, à part un mail dans lequel il expliquait avoir fait un geste en me réglant ma facture avec 3 semaines de retard, j'ai reçu un mail du commercial de la SSII Shocked :

Citation:
Bonjour à tous les 3,
Est-ce possible pour vous de venir d'ici mercredi afin de faire un point XXX ?
Objectif : bilan de la phase 1 et des reste à faire + focus Phase 2
Merci pour vos retours,


Quelle "surprise" ! Laughing

Et donc la foulée les réponses des 2 collaborateurs de la SSII:
Citation:
Salut XXX,
Je suis en vacances pour 3 semaines a partir d'aujourd'hui, donc malheureusement pas possible pour moi.


Citation:
Bonjour,
Me concernant je suis en arrêt maladie, théoriquement jusqu'à jeudi mais si je me sens mieux ce soir et demain matin je retourne travailler demain.
Je peux donc venir faire un point à l'agence demain soir normalement, ou jeudi midi.
Merci


Encore une belle preuve d'organisation : le commercial qui ne sait même pas que ses collaborateurs sont en congés ou en arrêt maladie...

De mon côté, je les avais contacté à plusieurs reprises :
- en mai/juin : en réponse à des mails qu'ils m'avaient envoyées
- en juillet : suite à des relances du client restées sans réponse
- et dernièrement, le 18 août : dans mon dernier mail, j'avais souligné que le client les avait déjà relancé à plusieurs reprises, sans retour de leur part, et que je ne saurais bientôt plus disponible pour ce projet.

Je n'ai pas encore répondu au commercial, je m'interroge sur l'attitude à adopter.
- ils me doivent encore 18 jours de prestation : ce chiffre avait été "validé" au cours d'une réunion de fin de projet en avril, mais ils n'avaient pris aucun engagement à ce sujet, et je n'ai eu aucun retour depuis. Dans leur esprit, ces jours devaient être "intégrés" dans une éventuelle V2 facturée au client
- les demandes actuelles du client concernant une V2 représente une charge de travail estimée entre 6 et 8 jours : ce chiffre devrait être affiné après une analyse commune
- la période de garantie me concernant est terminée depuis le 29 juillet : je n'ai donc plus aucune obligation vis à vis de ce projet

Dès lors, que faire et que répondre?
J'ai forcément envie de récupérer une partie de ce qu'on me doit, mais comment négocier?

- demander la totalité des 18 jours, puis facturer les nouvelles demandes au même TJM que pour la mission initiale
- demander la moitié des 18 jours, puis facturer les nouvelles demandes à 50% de plus que le TJM initial

Financièrement, je ne suis pas "obligé" d'accepter, mais ce serait vraiment pour ne pas m'asseoir sur 18 jours de travail, et je veux pouvoir compter le client comme référence sur mon CV et les réseaux sociaux pro...

Merci d'avance pour vos retours!


A ta place, je ferais le mort et bien le laisser mariner surtout s'il relance par mail et par téléphone. Mais bon, pour une extension de 6 à 8 jours de boulot, je le vois pas régler 9 jours de plus de prestation ce qui plus que doublerait le coût à son client. Cela aurait du être réglé il y a plusieurs mois. L'éventuelle position à prendre est de bien laisser mariner comme il a pu le faire avec toi, puis au bout d'une semaine de relance de sa part qu'il aura fait par mail/téléphone, lui renvoyer un mail laconique "Avant de bouger le petit doigt pour des évolutions, il faut d'abord régler les 18 jours de dépassement sur la phase 1 (nous avions déjà fait le point sur cette phase 1 le XX avril (ou mai) dernier). Je ne participerais pas à une réunion même téléphonique sur ces évolutions tant que ce point n'est pas réglé.

Même si tu le coinces pour qu'il paye ne serait-ce que 9 jours, je pense qu'il ira voir ailleurs, même si au final cela lui coûte plus cher (il ne s'en rendra pas forcément compte au départ).

Au final, il ne faut pas retravailler avec ce client-la. Tu n'as pas réussi à récupérer les 18 jours ni même une partie. Il faut savoir faire une croix dessus. Tu as du passer énormément de temps pour gérer les problèmes et essayer de négocier avec un épicier qui laisse toujours pourrir la situation. Il faut savoir retenir la leçon et ne pas continuer.

Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 ... 18 19 20 21  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
SARL AGSI
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2017 © Copyright AGSI
Confidentialité