102 freelances IT, SI et WEB connectés     6 318 missions
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Le café de Freelance-info




Retard de paiemnt


Retard de paiemnt

  
1 2  suiv
15/04/17 à 18:16
GaFree
Freelance
très actif
Inscrit le 29 Juin 2016
Messages: 127
Bonjour,

Pourriez-vous me dire combien de jours de retard de paiement vous autorisez lorsque vous passez par un intermédiaire. c'est à dire, supposant que vous devriez être payer à une date X, a quelle date vous appelez la SSII pour leur dire je vois pas le virement sur mon compte et c'est pas normal?

Voir le profil de l'utilisateur    
15/04/17 à 19:45
flounn
Freelance
actif
Inscrit le 01 Juin 2016
Messages: 47
j+1 : mail auto de notification de paiement
j+3 : lettre postale de notification de retard
j+7 : lettre postale de relance
j+12 : lettre de mise en demeure en recommandé
j+18 : lancement de la procédure d'injonction de paiement

en jours ouvrés. Les plus récalcitrant se réveillent après la mise en demeure mais ne vont pas au delà.

25% des faillites de PME sont dû à des retards de paiement en France. Je leur fait comprendre dès le départ que je ne suis pas une banque. Et je pense qu'il est nécessaire d'être aussi stricte au début pour les rééduquer sur l'importance de respecter les délais de paiement.

Voir le profil de l'utilisateur    
15/04/17 à 23:17
jmolive
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 24 Mar 2012
Messages: 1543
Bonjour,

Je dirai "çà dépend de qui tu as en face et de ta position"

En mission longue durée avec un partenaire fiable (pas d'antécédent et pas de mauvaise réputation), si il y a un retard de paiement alors qu'il n'y a jamais eu de souci, j'attends quelques jours, disons 3 ou 4 jours avant d'envoyer un mail.
Si pas de réponse en 2 jours, alors je renvoie un mail et j'appelle dans la demi-journée suivante si pas de réponse.
Si ça ne répond pas du tout, je considère la confiance cassée et je m'active.

Si par contre, j'avais AL...ou un nouveau, j'agirais plus rapidement.

Si je voyais que ça devient une habitude d'attendre ma relance, je relancerais en systématique au délai, voir je ferais un rappel 5 jours avant la fin du délai.


_________________
Gérant maj. EURL IS clot 30/09
Voir le profil de l'utilisateur    
16/04/17 à 00:13
GaFree
Freelance
très actif
Inscrit le 29 Juin 2016
Messages: 127
Merci pour vos réponses . ça me permettra de mieux calibrer mes réactions face a ces problèmes qui restent malheureusement fréquents dans notre travail.

Voir le profil de l'utilisateur    
16/04/17 à 01:55
Acathla
Freelance
impliqué
Inscrit le 07 Mar 2014
Messages: 180
Je suis d'accord avec l'ensemble. Je suis bien plus souple personnellement, car j'envoie une relance à +15J net de retard car je n'ai pas d'accès direct au service des achats/compta... Ainsi, comme je suis obligé de passer par mes contacts directs (qui sont en général les directeurs de projets), j'ai beaucoup de mal à "oser" les harceler par mail/téléphone/rencontre. Par chance, certains de mes clients sont meilleurs payeur que d'autres...

QUELQUES CHIFFRES (en direct OU via SSII)
J'ai été payé en moyenne à 40J net en 2015 et à 36J en 2016 (au lieu des 30J stipulés sur mes facture). Ainsi, tous confondus, le retard n'est "que" de 10 et 6 jours.

Cependant, si on ne regarde que les mauvais payeurs (en sortant les retards de 1 à 3 jours, causé par les délais des virements bancaires, ou courriers pour les paiements par chèques) cela donne : des paiements reçuent à 54J date de facturation en 2015 et 51J net en 2016. Ainsi, les mauvais payeurs sont en réalité en moyenne à 24J et 21J de retards.

Le triste "record" à battre de mes mauvais payeurs est de 60J de retards (soit un paiement à 90jours net date de facture Shocked). C'était la dernière facture d'un client. J'en conclus que certains clients prennent leur temps avec "la dernière facture" lorsqu'un freelance ne travaille plus pour eux. Sad

De même, je n'ai jamais fait payé la fameuse clause de retard de paiement, car je trouve ce sujet trop délicat à aborder avec mes clients.

Voir le profil de l'utilisateur    
16/04/17 à 10:01
François1
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 04 Avr 2008
Messages: 2074
Bonjour,

flounn a écrit:
j+1 : mail auto de notification de paiement
j+3 : lettre postale de notification de retard
j+7 : lettre postale de relance
j+12 : lettre de mise en demeure en recommandé
j+18 : lancement de la procédure d'injonction de paiement


Ça me paraît quand même un peu sévère. Vous risquez d'agacer vos interlocuteurs en procédant ainsi tous les mois...

Je rajouterais +5 à chaque jalon que vous mettez. Et avant la lettre postale je mettrai un jalon intermédiaire, consistant à téléphoner à votre interlocuteur chez votre client pour comprendre les raisons, puis au service comptabilité en charge des règlements.

En général tout se règle avant qu'on ait besoin d'envoyer un recommandé.

Cordialement

--
François

Voir le profil de l'utilisateur    
16/04/17 à 11:19
flounn
Freelance
actif
Inscrit le 01 Juin 2016
Messages: 47
François1 a écrit:
Bonjour,

flounn a écrit:
j+1 : mail auto de notification de paiement
j+3 : lettre postale de notification de retard
j+7 : lettre postale de relance
j+12 : lettre de mise en demeure en recommandé
j+18 : lancement de la procédure d'injonction de paiement


Ça me paraît quand même un peu sévère. Vous risquez d'agacer vos interlocuteurs en procédant ainsi tous les mois...

Je rajouterais +5 à chaque jalon que vous mettez. Et avant la lettre postale je mettrai un jalon intermédiaire, consistant à téléphoner à votre interlocuteur chez votre client pour comprendre les raisons, puis au service comptabilité en charge des règlements.



C'est volontairement strict et aussi rigide uniquement pour une première fois avec un client. De plus, c'est expressément dis dès le début : je préfère rallonger le délai de paiement sur le contrat que d'avoir des retards de paiement qui s'accumulent pendant toute la durée de la mission. Et ceci, pour une bonne gestion de la trésorerie.

Pour moi il est important de montrer la première fois un processus de recouvrement des créances rapide et performant. Ça prévient très largement l'accumulation des retards et l'envie de ne pas payer une facture (la dernière notamment). Quand le process est professionnel et le but expliqué ça passe généralement très bien et pour la suite les jalons sont allongés voir plus utilisés.

Voir le profil de l'utilisateur    
21/04/17 à 00:14
Pragmateek
Freelance
impliqué
Inscrit le 10 Déc 2014
Messages: 747
Malheureusement les retards de paiement sont souvent la règle.

Après il faut adapter la réaction à sa situation financière (flux tendu ou coussin de plusieurs mois) et à l'honnêteté de la contrepartie (filou patenté ou client de bonne foi).
Le pire en mission ça a été 3 mois de retard, pourtant chez un gros AM, en raison de souci de tuyauterie dans leurs services.
Mais j'ai préféré ces 3 mois aux 2 mois d'un intermédiaire pas des plus réglos quand j'étais formateur où là j'ai vraiment craint de ne pas être payé et où je n'ai pas hésité à menacer d'arrêter le partenariat si le paiement n'était pas effectué.

La palme revient quand même à Supinfo qui m'a payé 1K€ après presque 1 an. Confused

Citation:
- le dernier jour de cours la responsable du campus m'avait laissé entendre que le délai de paiement pouvait être long ; pas de souci en tant que formateur j'ai l'habitude,
- j'ai attendu plus de 3 mois avant de commencer à m'inquiéter et à m'enquérir de façon informelle auprès des responsables du campus qui ont répondu à mes mails,
- de même au bout de 4 mois avec une autre relance informelle par mail qui a reçu une réponse rapide m'indiquant que ma requête avait été transmise à la comptabilité,
- au bout de 5 mois je rentre dans le vif du sujet en indiquant par mail que je suis prêt à accepter un échelonnement du paiement sur 2 mois pour soulager leur trésorerie, proposition restée sans suite ; on m'indique à ce moment que "ça ne devrait pas tarder" puis silence radio,
- au bout de 6 mois passage à la vitesse supérieure avec envoi par courrier simple de la dernière relance avec le formalisme idoine cette fois, courrier resté sans réponse ; j'ai commencé à me renseigner sur les possibilités de recouvrement, notamment les sociétés spécialisées mais payer 250€ sans garantie ça faisait beaucoup,
- au bout de 9 mois, dans l'optique d'une procédure judiciaire, j'envoie en LRAR la mise en demeure de payer qui AFAIK est la dernière étape avant le tribunal ; sans grand espoir ayant constaté que nous étions nombreux dans ce cas et que Supinfo osait même ne pas payer les URSSAFs qui ont pourtant pouvoir de vie ou de mort sur les petits entrepreneurs mais semblent de toute évidence impuissants face à des structures de tailles plus importantes qui ont les moyens de jouer à armes égales dans les tribunaux,
- au bout de presque 11 mois, alors que je n'attendais plus rien et me préparais à entamer la procédure judiciaire, j'ai enfin été payé en totalité.


Mais on va pas se plaindre : un ami prof à Supinfo n'a pas été payé pour presque 10K€ => faillite personnelle, explosion du couple, dépression, hosto, récupéré à la petite cuillère par sa famille. Shocked
Heureusement il a fini par remonter la pente et maintenant c'est un vrai tueur le bonhomme.

Voir le profil de l'utilisateur    
01/06/17 à 09:35
phili_b
Freelance
impliqué
Inscrit le 08 Oct 2014
Messages: 279
Bonjour,

flounn a écrit:
j+1 : mail auto de notification de paiement
j+3 : lettre postale de notification de retard
j+7 : lettre postale de relance
j+12 : lettre de mise en demeure en recommandé
j+18 : lancement de la procédure d'injonction de paiement

en jours ouvrés. Les plus récalcitrant se réveillent après la mise en demeure mais ne vont pas au delà.


Une petite question faussement candide qui ne me concerne pour l'instant pas, mais sait-on jamais: comment ça se passe avec un intermédiaire britannique ou suisse (je parle principalement des deux derniers points) ?

Voir le profil de l'utilisateur    
04/06/17 à 17:25
flounn
Freelance
actif
Inscrit le 01 Juin 2016
Messages: 47
phili_b a écrit:
Bonjour,

flounn a écrit:
j+1 : mail auto de notification de paiement
j+3 : lettre postale de notification de retard
j+7 : lettre postale de relance
j+12 : lettre de mise en demeure en recommandé
j+18 : lancement de la procédure d'injonction de paiement

en jours ouvrés. Les plus récalcitrant se réveillent après la mise en demeure mais ne vont pas au delà.


Une petite question faussement candide qui ne me concerne pour l'instant pas, mais sait-on jamais: comment ça se passe avec un intermédiaire britannique ou suisse (je parle principalement des deux derniers points) ?


Je paraphrase le dossier sur l'injonction de paiement du site infogreffe :
Le débiteur doit avoir en France une résidence ou l'un de ses établissements. Pour un débiteur domicilié à l'étranger, il suffit qu'il détienne en France, par exemple, un appartement ou un bureau. Dans le cas contraire, il existe une procédure dite d'injonction de payer européenne.

Je n'ai jamais eu le cas. Attention à bien vérifier le droit applicable et les tribunaux compétents en cas de litige sur le contrat commercial.
Dans la mesure du possible, il faut éviter que le droit et tribunaux applicables soit le pays de l'entreprise étrangère. J'ai eu le cas d'un contrat commercial avec une entreprise UK, j'ai utilisé mon contrat et pas le leur en partie à cause de cette clause.

Voir le profil de l'utilisateur    

1 2  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
SARL AGSI
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2017 © Copyright AGSI
Confidentialité