100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

PAS et IR 2017 - 2019

michaudm

9 Messages

nouveau
18/05/2017 à 11:23

Bonjour,

J'ai me suis lancé en tant qu'indépendant en septembre 2016 sous la forme d'une EURL IS après du salariat. Je tenais tout d'abord à remercier les personnes qui se donnent la peine de partager ici, car cela m'a été bien utile.

Ceci étant dit, une question me taraude. Ma rémunération ayant sensiblement augmentée, je suis inquiet concernant l'IR et le prélèvement à la source. En 2016, j'ai perçu une salaire sur la moité de l'année ou j'étais salarié et mon premier versement d'ARCE (ni plus, ni moins : aucune rémunération de ma société 2016). En 2017, j'ai commencé à me rémunérer et je devrais bientôt percevoir le second versement d'ARCE (si jamais PE traite mon courrier :p).

Mon activité se porte très bien, et je suis assez embêtez pour décider de ma rémunération en 2017 et 2018. Je ne sais pas s'il vaut mieux forcer cette année ou plutôt l'année prochaine. https://www.economie.gouv.fr/prelevement-a-la-source/2017-annee-de-transition#revenus-exceptionnels dit que :

"L’impôt sur la fraction des revenus des dirigeants et des indépendants de 2017 qui excèderaient ceux perçus les trois années précédentes ne sera pas effacé, sauf si la rémunération de 2018 dépasse finalement celle de 2017."

En lisant cette phrase, je comprends qu'il est plus intéressant de me rémunérer plus en 2018 que 2017.
Surtout que mes revenus ont été bien baissé en 2016.
Mais, je ne sais pas si je dois compter l'ARCE comme rémunération de 2017. Savez-vous ce qu'il en est ?

Pour info, j'ai été voir le centre des impôts qui n'a pas sur me répondre il y a quelques semaines.

Merci par avance pour vos lumières.

cacail

379 Messages

impliqué
18/05/2017 à 11:38

Bonjour,

En même temps, vu que le nouveau gouvernement est en train d'essayer de revenir sur le prélèvement à la source, cela devient compliqué d'essayer de se projeter...

A mon avis, le plus sûr est de vous verser ce qu'il vous faut pour vivre et, en fin d'année, lorsque le flou artistique autour l'IR sera éclairci (espérons !), il sera encore grand temps d'adapter votre rémunération.

Concernant l'ARCE, a priori, les montants sont imposables au moment de leur versement, donc ce que vous touchez cette année devra être déclaré l'année prochaine.

Romain_

2 Messages

nouveau
18/05/2017 à 13:08

Note sur le report du prélèvement à la source: malgré l'existence d'une commission, c'est d'abord une décision politique. Le nouveau président a promis des changements positifs pour les salariés au 1er janvier 2018, il n'a pas envie que le prélèvement de l’impôt (qui diminue le net) soit appliqué en même temps.