100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Devenir indépendant répondra-t-il mes désirs ?

alanglaispro

4 Messages

nouveau
28/06/2017 à 09:19

Bonjour à tous !

Avant toute chose ceci est mon premier message sur ce forum, donc désolé si je ne suis pas dans la bonne section.

Alors voilà le topo : je suis développeur Java /J2EE depuis 11 ans maintenant.

J'ai commencé par travailler 2 ans dans une petite entreprise où nous étions seulement 2 programmeurs et où l'on expérimentait énormément et découvrait de nombreuses choses par nous même -> le pied !

Ensuite j'ai rejoint le monde des SSII, j'ai travaillé 3 ans en Espagne pour le comité international olympique sur le SI des JO de Londres en 2012 -> un peu moins le pied mais j'ai beaucoup appris également

Puis retour en France, où j'ai co-fondé une startup pour développer une solution de videoconferencing web destinée aux entreprises. J'étais le seul développeur sur tout le projet, un travail titanesque mais probablement la meilleure période de ma carrière : j'avais la liberté de choix des technos, de la gestion de mon temps, je travaillais de chez moi et pour couronner le tout j'avais le statut de salarié actionnaire, donc aucun souci au niveau administratif.

Malheureusement ca n'a duré que 2 ans et depuis, je suis de retour dans le monde des SSII. Cela fait 4 ans maintenant.

4 ans d'un ennui profond ! Manque de challenges, missions de TMA la plupart du temps, code dégoutant, bore-out et j'en passe. J'ai été en arrêt la semaine dernière, tellement mon boulot m'ennuie, ca me prend au ventre. J'ai trop d'amour pour le code propre et bien fait, je me brule les yeux sur des horreurs à longueur de journée :D

Ce dernier point est ma principale motivation pour devenir indépendant; je veux à nouveau m'éclater dans mon travail, découvrir de nouvelles technos, gérer mon temps, maintenir un blog technique, aller à des cafés technos, créer des SI d'un bout à l'autre, en ayant la liberté du choix des technos, méthodos, plateformes, langages, frameworks etc...

A votre avis, est-ce que devenir indépendant répondra à cette attente ?

Merci de votre partage d'expérience :)

mixomatose

7210 Messages

Grand Maître
28/06/2017 à 10:10

alanglaispro a écrit : A votre avis, est-ce que devenir indépendant répondra à cette attente ?
Non, dans 98% des cas les indépendants font la même chse que leurs collègues en SSII.
Il faut arriver à te positionner dans les 2% d'experts de haut niveau qui peuvent choisir leurs clients et ce qu'ils font.

calculette de charges sociales TNS indépendant en ligne, comparateur simulateur Autoentrepreneur EI EURL
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php

alanglaispro

4 Messages

nouveau
28/06/2017 à 10:17

Hello mixomatose merci pour ta réponse !

Grosse désillusion, même si être dans ces 2% est une possibilité (oui j'ai une grosse confiance en moi)

J'attend de lire d'autres avis, même si je pense que beaucoup diront la même chose que toi, peut-être certains sont plus chanceux.

Mais alors du coup, quel est pour toi l'intérêt d'être indépendant, si tu fais la même chose que dans une SSII ?

Est-ce juste le fait d'être ton propre patron qui te motive ? Tu gagnes mieux ta vie ? Tu choisis tes horaires ?

Merci !

Tap

1679 Messages

Grand Maître
28/06/2017 à 10:29

Je ne suis pas dev mais plutôt d'accord avec Mixomatose.

En tant qu'indépendant tu peux choisir tes missions. Mais pour avoir des missions très intéressantes, il faut avoir le carnet d'adresse correspondant (difficile de l'avoir dès le lancement, même si potentiellement avec 11 ans d'xp tu peux déjà l'avoir bien rempli.. à condition d'avoir le réflexe, pas inné quand on est salarié). A un moment, il faut aussi facturer et si la mission parfaite ne se présente pas... Mais au moins tu es plus souple sur ce point qu'en tant que salarié de SSII (tout en ayant plus de pression, l'argent ne rentrant pas en inter-contrat).

L'intérêt principal, ça dépend de tes objectifs.

Mais en vrac :
- Financièrement, il n'y a pas photo, pour peu que tu te vendes à un prix correct (cad, au prix du marché minimum), tu peux faire facilement x2 en revenus nets (sauf très gros salaire actuellement, mais ça reste souvent très intéressant)
- La relation fournisseur - client est infiniment plus équilibrée que la relation employé - employeur
- Ton travail est mécaniquement récompensé : ta boite gagne plus, c'est tout pour toi (moins les charges évidemment ;)), pas d'histoire de négociation.
- Au niveau des horaires, en théorie tu es assez libre, en pratique tu es souvent contraint de suivre grosso modo les horaires de ton client. (mais il n'y a aucune contrainte légale, c'est juste du bon sens commercial en l’occurrence)

alanglaispro

4 Messages

nouveau
28/06/2017 à 10:41

Merci Tap pour ton retour !

Pour ce qui est du carnet d'adresses, j'ai bien quelques contacts mais effectivement je n'ai pas eu le réflexe de garder un contact de "qualité" avec eux.

Je pense me faire connaitre en publiant des articles sur un blog et en allant à des cafés technos / regroupement de type JUG / Devops. Ca ce serait pour être reconnu en tant que développeur.

Pour me faire un carnet d'adresses et trouver des missions (en plus des site web) aller dans des salons organisés par des technopoles me semble intéressant. Il parait que les startups embauchent beaucoup d'indépendants, vrai ou faux ?

Pour l'aspect financier ça fait rêver d'entendre un x2, mais effectivement ca dépend de mon salaire actuel.

Si quelqu'un dans la région nantaise (ou en province de manière générale), pratiquant les tarifs moyen passe sur ce sujet, pourrait-il me dire combien il gagne net ? Pour info, étant en SSII, ingénieur consultant java sénior, je gagne 2,5k€ net / mois

La rémunération que l'on s'octroie va dépendre également de combien on décide de cotiser pour la prévoyance et pour la retraite à ce que j'ai pu lire sur ce forum. Du coup le salaire peut varier assez grandement en fonction de ce que l'on décide non ?

Encore une question : est-ce qu'il y a beaucoup de missions qui se font en télétravail ? C'est un luxe auquel j'aspire également :)

mbCoCo

228 Messages

impliqué
28/06/2017 à 11:09

Pour le télétravail, c'est rare mais ça existe. Il faut souvent faire une partie chez le client, une fois la confiance installée le télétravail peut être envisageable (une partie de la semaine par exemple).

Je rejoins les autres membres sur l'aspect financier, on peut faire la même chose que nos collègues salariés mais le rapport n'est pas le même car on est "fournisseur" et en face c'est nos clients. J'ajoute également la liberté de prendre des congés quand on veut (en respectant évidemment les contraintes projet) mais je vois souvent des salariés obligé de poser 3 semaines en août parce que c'est comme ça!

Toutes les missions ne sont pas passionnantes (loin de là) mais l'équilibre Perso / Finance / Etat d'esprit n'est pas comparable au salariat...

spiralis

204 Messages

impliqué
28/06/2017 à 12:01

Bonjour,

Sans te connaître mais au vu de ton parcours et des aspirations, pas certain que le statut de développeur freelance réponde à tes attentes (à part éventuellement des attentes financières).

En développement, à moins d'avoir une expertise rare sur un framework/méthode autour de JAVA, tu tomberas sur les même missions qu'en SSII, avec souvent le même code mal structuré, jetable et qui sent l'historique avec plein d'intervenants/turnover n'ayant pas une philosophie de codage/architecture commune.

Vu que tu as l'air de t'éclater dans la mise en œuvre d'un code propre et pérenne et si le risque ne te fais pas peur, je ne suis pas recruteur et ne détiens aucune vérité, mais je te verrais plus en lead-tech/CTO d'une startup.

alanglaispro

4 Messages

nouveau
28/06/2017 à 13:36

J'avoue que l'idée d'intégrer une startup m'a souvent trotté dans la tête, mais je me suis toujours laissé embarquer dans une SSII par flemmardise (ce sont elles les premières à spammer mon téléphone dès que je met mon CV en ligne après tout...).

Trouver une startup est plus difficile, mais ça pourrait effectivement être la solution à mon problème de motivation actuel.

Ras le bol des grands comptes et du code historique. J'ai envie de fraicheur, de nouveauté, de code propre et bien entretenu, de nouvelles applications à développer. Est-ce donc demander la lune ? :roll:

En tout cas merci à tous pour vos retours. Même si je suis un peu déçu par rapport à mes attentes, être indépendant n'a pas l'air si mal que ça. Je garderai cette idée dans un coin de ma tête. Mais dans l'immédiat, ce dont j'ai le plus besoin je crois que c'est finalement de changer de mission

jmolive

2183 Messages

Grand Maître
28/06/2017 à 14:06

Bonjour,
Tu as le profil parfait pour être lead dev dans une startup :D

Gérant maj. EURL IS clot 30/09

michel95

520 Messages

impliqué
28/06/2017 à 16:08

Bonjour,

alanglaispro a écrit :Ce dernier point est ma principale motivation pour devenir indépendant; je veux à nouveau m'éclater dans mon travail, découvrir de nouvelles technos, gérer mon temps, maintenir un blog technique, aller à des cafés technos, créer des SI d'un bout à l'autre, en ayant la liberté du choix des technos, méthodos, plateformes, langages, frameworks etc...
[…]
A votre avis, est-ce que devenir indépendant répondra à cette attente ?
Même si je suis un peu déçu par rapport à mes attentes, être indépendant n'a pas l'air si mal que ça. Je garderai cette idée dans un coin de ma tête. Mais dans l'immédiat, ce dont j'ai le plus besoin je crois que c'est finalement de changer de mission
Indépendant, c’est bien surtout si l’on peut se passer des intermédiaires.
A mon avis, c’est réalisable avec plus ou moins de succès selon le domaine. Le principal problème est la capacité à vendre ses prestations à des clients finaux, et c’est le seul problème à résoudre si l’on dispose d’un socle de compétences suffisant.
Ici, l’idée de mettre en ligne un blog technique est intéressante mais pour récupérer des clients par ce biais cela nécessite, à ma connaissance, plusieurs années car il faut développer une bonne visibilité vers des cibles identifiées selon une offre très claire.
Je pense donc qu’il faut initier le projet bien en amont si l’on souhaite s’attaquer à une clientèle abordée en direct. C’est à combiner, bien entendu, avec d’autres méthodes.

Naos

77 Messages

très actif
29/06/2017 à 02:07

salut Anglaispro

tout d'abord, passer indep permet de choisir tes clients et de ne plus subir ceux des commerciaux... c'est un énorme avantage (je trouve).
Ensuite, faire parti des 2% comme annoncé au début (j'aurai plutôt 10%...) te permettra de ne pas avoir de période creuse (3 ans que j'ai pas pris de vraies longues vacances).
Il faut mettre en avant tes spécialités en dev (soit celles que personne ne veut faire, soit celles qui nécessite certaines capacités ou habilitations par exemple).

Te faire connaitre est dans ton parcours ton gros point noir, mais qui peut se résoudre d'ici 1 à 2 ans maximum...
- refaire ton cv le plus complet possible (avec le nom de tes clients / pays / type de mission et le mettre à dispo sur ce site (beaucoup de commerciaux viennent piocher les CV ici... donc ils vont te contacter rapidement)
- avoir un compte lynkedin et viadeo (avec CV et autre). c'est une bonne manière d'être vu aussi... et retrouver d'anciens contactes / clients / etc... dans l'idéal, pour commencer 100 personnes seraient déjà bien... dont quelques commerciaux... car le compte est perso... donc un commercial, en changeant de société t'emmène automatiquement dans sa nouvelle société :) et de fait augmente le fait d'être de plus en plus visible...
- il y a quelques autres astuces à mettre ne place pour que même sur une recherche google tu finisses par apparaître en première page (sans payer) avec certains mots clés (spécialité que tu veux mettre en avant ???)

Et enfin, pour le travail à distance...
Avec ce nouveau client... dans 90% des cas, non, ils préfèrent avoir la personne sous la main... CEPENDANT, lorsque tu travailles avec d'anciens collègues qui ont monté leur boite et qui sont passés commerciaux... cela devient plus facile. Car ils connaissent ton travail, et savent te faire confiance.

Pour la partie rémunération.
si tu connais déjà ton future taux de facturation, alors tu peux aller sur un site de portage salarial et tenter de faire des simulations (leur commission sont entre 5 et 8% généralement) si tu veux pas t'ennuyer avec la création d'une société, c'est généralement ce que font les anciens salariés pour "tester" sans trop de risque... c'est un bon compromis pour voir ce que l'on "vaut" sur le marché du travail en tant qu'indépendant dans un premier temps. (cela ne reste que mon avis).

Après... ???
SAS, SASU, EURL, LP... il y a beaucoup de solutions possibles...
selon ton activité (et le pays ou tu exerces sur une longue durée), situation familiale / fiscale, etc... il y a des choix qui sont mieux que d'autres...