108 connectés     6 976 missions IT     20 705 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums La comptabilité, la gestion, les obligations légales




Doublement du plafond auto-entrepreneur


Doublement du plafond auto-entrepreneur

   Page 1 de 1
28/08/17 à 11:27
Vieux_Magic
Freelance
impliqué
Inscrit le 03 Fév 2010
Messages: 165
Un projet dans les tuyaux pour 2018 est de doubler le plafond de CA pour les AE, ce qui le passerait à 66400 € pour les services.

Je suis actuellement en EI BNC réel, bien au delà des anciens plafonds AE. Cependant, avec les plafonds doublés, et sauf erreur de ma part, je gagnerai sensiblement la même chose voire plus si je reste sous la barre, tout en travaillant beaucoup moins.

Est-il possible de passer du statut EI classique à AE ?

Voir le profil de l'utilisateur    
28/08/17 à 13:24
upgogeta
Freelance
nouveau
Inscrit le 06 Jan 2012
Messages: 2
Si ce projet prend forme, je passe auto entrepreneur demain !

Où as tu vu cela ?

Voir le profil de l'utilisateur    
28/08/17 à 14:35
28/08/17 à 14:42
Vieux_Magic
Freelance
impliqué
Inscrit le 03 Fév 2010
Messages: 165
Voir le profil de l'utilisateur    
28/08/17 à 15:58
Acathla
Freelance
impliqué
Inscrit le 07 Mar 2014
Messages: 394
Bonjour,

Je me demande si le status d'auto-entrepreneur est un frein dans les services des achats ?

En effet, il serait bête de se couper d'un certains nombres de clients qui ne souhaite pas traiter avec ce type de status... Non ?

Pour ma part, j'ai été en AE 3 ans lorsque j'exerçai une activité en parallèle de mon CDI. L'AE c'est super car c'est simple et pas cher. Mais dès lors que je suis passé freelance à temps pleins, j'ai créé mon EURL car j'ai l'impression (peut être à tord) que cela fait plus sérieux. Il y a une petite connotation d'amateurisme rattaché à l'AE qui me déplait.

Je suis actuellement en mission en direct dans une banque CAC40, et je sais que le service des achats a déjà froncé des sourcils en voyant mon capital social modeste de 2k Laughing Donc j'imagine qu'en AE, j'aurais été éjecté du projet.

Voir le profil de l'utilisateur    
28/08/17 à 16:03
serge74
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 07 Déc 2012
Messages: 1179
Vieux_Magic a écrit:
Est-il possible de passer du statut EI classique à AE ?


l'option pour le régime micro fiscal et micro social est bien possible à ce jour.


_________________
Avis 73
Votez pour votre commune sur monbeauvillage.fr et faites-la progresser dans les classements
Voir le profil de l'utilisateur    
28/08/17 à 17:48
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 23112
Bonjour,

Quelques rappels :
- Un auto n'a pas le droit d'avoir un seul client, sinon c'est du salariat caché et votre client peut comme les entreprises du bâtiment être redressé par l'urssaf. Vous aurez donc un nombre important de clients qui vous fermeront la porte en raison du risque.
- Il y aura un manque à gagner TRES important en TVA pour l'Etat. Ce ne sera donc pas un auto-entrepreneriat aussi simple. Il y aura soit une dose de gestion avec de la TVA, soit un taux forfaitaire complémentaire pour tenir compte de cette TVA (rien ne dit que les taux seront les mêmes).
- Rien ne dit que cela sera ouvert à tout le monde. Il y aura peut-être des mesures pour limiter cela aux nouveaux entrepreneurs avec interdiction d'opter pour ce régime si l'on a eu une activité indépendant sur les x années précédentes...
- Attention : Rappelez vous aussi que le taux d'abattement utilisé pour le calcul prend en compte toutes les charges y compris les cotisations sociales. Ce taux en EI BNC est de 34%. Sur ces 34 points, 23 correspondent aux cotisations sociales. Il reste donc 11 points (11% du CA TTC encaissé) pour prendre en compte la totalité des frais que vous avez hors charges sociales obligatoires (matériel, frais de déplacement, assurance, mutuelle, frais de votre bureau notamment).

Ensuite, l'avantage reste la simplicité. Seul vous pouvez juger si le jeu en vaut la chandelle.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
28/08/17 à 20:08
redrat
Freelance
impliqué
Inscrit le 14 Fév 2016
Messages: 181
Il reste effectivement à voir si le plafond de franchise de TVA est augmenté en conséquence.

Dans ce cas, ce serait vraiment intéressant et permettrait de conserver la simplicité du régime tout en permettant une meilleure rémunération.

En gros, un AE peut actuellement espérer au maximum 2000€ de revenu net de charges et d'impôt sur le revenu s'il bénéficie du prélèvement libératoire.

Avec ce doublement du plafond, on arrive à 4000€ environ en super net.

Ceci dans le cas où les frais d'activité représentent jusque 11% du CA, comme mentionné par Hmg.

Dans ce genre de situation, on a moins tendance à vouloir "générer des frais", ce qui est plus honnête à mon sens.

Concernant la crainte des intermédiaires quant à la requalification en salariat, d'expérience, elle existe bien.

Dans mon cas, j'avais d'autres clients minoritaires d'un point de vue CA (moins de 1%) et ça n'a donc posé aucune problème.

Voir le profil de l'utilisateur    
28/08/17 à 20:58
serge74
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 07 Déc 2012
Messages: 1179
résultat de 22500, 7761 de charges, 2840 d'autres frais, donne un CA de 33100 soit le max en ae en 2017.
22500, cela donne 1791€ d'IR.
33100 * 2.2% = 728
la niche fiscale rapporte 1063€.

pour une personne seule, le plafond pour bénéficier du prélèvement libératoire est de 26764€. 26765 / 0.66 = 40553€ de CA

en ei au réel, un résultat de 28 000 donne 9489 d'urssaf, rsi et cipav. 40553 - (28 000 + 9489) = 3064€ d'autres frais
actuellement, en ei à 28 000, l'ir est de 2750.
40553 * 2.2% = 892€
la niche fiscale rapporte 1858€.

maintenir le prélèvement libératoire est très couteux pour les finances publiques, donc il pourrait aussi y avoir des changement de ce coté là.


_________________
Avis 73
Votez pour votre commune sur monbeauvillage.fr et faites-la progresser dans les classements
Voir le profil de l'utilisateur    
29/08/17 à 11:05
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 23112
Bonjour,

Pour la TVA : ne rêvez pas. Il y a peu de chances qu'elle n'existe plus pour ces CA. Il y a trop de manque à gagner.

Si on considère 100 000 entreprises concernées (50k qui passeraient les seuils et 50k qui passeraient d'ei au réel à micro nombre sous évalué à mon sens mais donné par un journaliste. Donc autant partir de celui la), avec un CA de 50k et de la déductible pour 500€. Le manque à gagner est de : 100 000 x (50000/1,2x0,2 - 500) = 783 000 000

En effet la TVA est sur tout le CA dès la seconde année. Je pense que les autos concernés vont vite déchanter.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    

Page 1 de 1
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation