76 connectés     5 425 missions IT     21 918 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Par ou commencer ?




Se lancer en FreeLance à 16 ans? Possible ou encore exclu?


Se lancer en FreeLance à 16 ans? Possible ou encore exclu?

  
prec  1 2
16/10/17 à 10:54
jmolive
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 24 Mar 2012
Messages: 2096
Salut,

C'est un fake non ?
16 ans et un texte si clair sans aucune fautes d'orthographe : çà n'existe pas !

Sinon, je suis plus nuancé, et j'aimerai que cette possibilité de la passion soit possible.
Épaule par un confirmé et son réseau, il aurait toutes les chances de réussir en se positionnant junior. Reste l'âge et la maturité qui sont des risques importants de non fiabilité ...


_________________
Gérant maj. EURL IS clot 30/09
Voir le profil de l'utilisateur    
16/10/17 à 11:28
Tcharli
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 21 Nov 2008
Messages: 2310
jmolive a écrit:
16 ans et un texte si clair sans aucune fautes d'orthographe : çà n'existe pas !


Je n'ai pas osé mais j'y ai pensé très fortement. Rédigé par les parents ? Mais à la sortie de la troisième, raisonner et rédiger de cette façon...

Ceci dit, il y a des génies, des têtes, des gens cultivés et en avance sur leur temps, des milieux familiaux très structurés. Si c'est le cas, je m'incline humblement. Bonne chance.


_________________
Ex-courtier en assurances néo-retraité, rangé des voitures.
Opinions sur le forum à titre personnel et non professionnel.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés et SASU.
En MP, bons courtiers pour prévoyance, mutuelle, retraite, RC PRO
Voir le profil de l'utilisateur    
16/10/17 à 12:49
phili_b
Freelance
impliqué
Inscrit le 08 Oct 2014
Messages: 442
jmolive a écrit:

16 ans et un texte si clair sans aucune fautes d'orthographe : çà n'existe pas !


Mais si: ça prouve qu'il a des facilités pour continuer ses études Cool

Laipso a écrit:
Hello!! Pour apporter un semblant d'exemple de parcours "atypique"

Intéressant comme parcours argument Smile

Voir le profil de l'utilisateur    
16/10/17 à 13:23
Imperator
Freelance
impliqué
Inscrit le 02 Mar 2015
Messages: 155
Tcharli a écrit:
jmolive a écrit:
16 ans et un texte si clair sans aucune fautes d'orthographe : çà n'existe pas !


Je n'ai pas osé mais j'y ai pensé très fortement. Rédigé par les parents ? Mais à la sortie de la troisième, raisonner et rédiger de cette façon...

Ceci dit, il y a des génies, des têtes, des gens cultivés et en avance sur leur temps, des milieux familiaux très structurés. Si c'est le cas, je m'incline humblement. Bonne chance.


Une RC pro fonctionne aussi pour les mineurs ? et qu'en est-il d'une mutuelle...

Voir le profil de l'utilisateur    
17/10/17 à 14:39
Pitivier
Freelance
très actif
Inscrit le 09 Fév 2016
Messages: 122
@GenesisFreelance
Sur le fond tu as raison. Un diplôme ne veut pas dire grand chose. Sur la forme tu as tort car qu'est ce qui fait la différence entre un jeune qui arrive sur le marché du travail et un autre ? Ce sont les diplômes.

Je comprend parfaitement ta motivation. Moi même je ne débordais pas d'amour pour les études mais il faut quand même en passer par là. J'ai personnellement fait des études en alternance qui me permettaient de mettre un pied dans la vie active tout en étudiant. Ca peut être une solution.

Sinon, si tu es totalement allergique aux études, il faut quand même être honnête, Tu ne trouvera aucune société qui voudra te prendre en freelance pour te placer chez un de ses clients. Déjà tu es mineur. Je ne suis pas un pro du droit du travail. Mais il doit bien y avoir des particularités au travail des mineurs qui vont te poser des problèmes. Ensuite tu n'as rien pour justifier tes connaissances. Pas d'expérience, pas de diplômes.

Ce que tu peux faire par contre c'est continuer tes études pendant 2 ou 3 ans et à coté de ca te forger une expérience sur les technos que tu as cité et qui sont de bonnes technos très recherchées. Tu peux par exemple démarcher les assos pour leur proposer de leur faire leur site web gratos ou contre une rémunération symbolique. Tu peux aussi t'impliquer dans un projet open source et confronter tes connaissances avec celles d'autres programmeurs. Comme ca, quand tu te lanceras vraiment dans la vie active, tu pourras compenser ton manque de diplômes par de vrais références. Tu pourras montrer des sites que tu as fait, parler de fonctionnalités que tu as développé dans des projets open source. Les client qui font du NodeJS ou du Ruby sont généralement sensibles à ce genre de références et apprécieront d'avoir quelqu'un qui committe régulièrement sur un projet open source.

Voir le profil de l'utilisateur    
17/10/17 à 14:55
KaziChoco
Freelance
très actif
Inscrit le 09 Sep 2016
Messages: 136
Hello,

Il semblerait que la différence entre l'arrogance et la naïveté ne tienne qu'à l'âge de la personne.
Plus sérieusement, je te félicite dans ton esprit d'entreprise et t'encourage à le garder le plus longtemps possible. Cependant, je t'encourage à le faire en parallèle de tes études. Je conçois aisément qu'à ton âge on puisse penser que les études ne servent à rien si elles ne nous apportent pas de connaissances concrète sur le métier que nous souhaitons exercer, mais je me dois de t'informer que les études t'apportent bien plus que tu ne puisse imaginer:
- Des connaissances de bases assez larges (la culture) qui te permettront, à un moment ou à un autre, de ne pas te sentir perdu lorsque la conversation sort du technique
- Des compétences comportementales nécessaires à l'exercice d'une activité en équipe (histoire de ne pas se faire sortir de mission parce que tu n'es pas sociable)
De plus, en lisant ton message, je n'ai pas pu m'empêcher de penser que tu faisais vraiment ton âge (contrairement aux autres, tes "prouesses" grammaticales ne m'impressionne pas. C'est le stricte minimum si tu veux un jour pouvoir te qualifier de professionnel). A titre d'exemple, tu penses "argent" alors que 99% d'entre nous vont penser CA, TVA, CS, IS, IR, dividendes.... Net en poche (finallyyyyyyyyyy). Être indépendant c'est bien plus que savoir coder parce que savoir coder, c'est bien, mais savoir vendre ses compétence en codage, c'est mieux. Et puis savoir vendre ses compétences en s'assurant un revenu suffisant à la réalisation de ses projets personnel tout en ayant un matelas de sécurité en cas de pépin (santé, conjoncture, impayés) et cela dans la durée, c'est être un professionnel. Enfin, je terminerai pas te dire que si tu n'as pas de patience, alors tu vas droit dans le mur. Tu quittes le système scolaire pour te diriger vers quelque chose qui te plait plus, dans un sens, c'est bien, mais dans un autre, le réveil va être très difficile. Le système scolaire c'est le paradis par rapport à certains contexte client. Et dans ce cas, tu as signé un contrat qui t'engage à rester et à effectuer les tâches attendu. Penser que dans la vie en générale tu peux t'affranchir de toute contrainte est probablement la définition même de la crise d'adolescence.

Voir le profil de l'utilisateur    
17/10/17 à 15:12
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 23574
Bonjour,

J'ai déjà eu des clients informaticiens assez jeunes (+/- 20 ans) qui ont développé leurs entreprises sur des technologies pointues. Mais je l'avoue, pas aussi jeune et pas sans diplôme universitaire. J'ai eu d'autres clients dans d'autres domaines que le tertiaire qui ont démarré jeune. Mais je ne pense pas que vous envisagiez de devenir artisan ou commerçant.

Etes vous mineur émancipé ou non ?

Si vous ne l'êtes pas, demandez à vos parents (je ne dis pas cela pour rire) et attendez d'en avoir 18.
Lien externe

Donc soit directement (émancipé), soit avec l'aide de vos parents, vous pourriez exercer une activité.

Mais est-ce que ce sera une petite activité ou une activité qui vous permettra de bien vivre pour des années (qui vous permettra de suivre vos passions sans pour autant devoir travailler toute la journée dans un travail rébarbatif sans du temps disponible pour vous ?).

Avez-vous vérifié combien vous allez avoir besoin pour vivre seul (logement, repas, habillement, couverture sociale, taxes...) ? Votre activité pourra le générer ?

A mon sens, si on parle en terme d'opportunités, vous en aurez plus en poursuivant vos études. Si les cours vous ennuient, suivez des cours par correspondance et passez en candidat libre le bac.

Pourquoi nous insistons pour que vous étoffiez votre parcours académique ? Pour les sujets évoqués et d'autres. Revenons sur quelques points :

1/ Bien que vous le pensiez, vous ne connaissez pas tout.

Vous avez un objectif, ok. Mais suivre des cours vous permettra de vous ouvrir à d'autres domaines pour être meilleur dans le votre.

Par exemple, vous savez programmer, ok.
Savez-vous faire des plans, des organigrammes ?
Savez-vous parler anglais ? Une autre langue ?
Savez-vous présenter et défendre votre travail ?
Savez-vous communiquer avec des personnes plus âgées sans leur donner envie de vous en coller une ? (Cette remarque est plus concrète qu'ironique : Si vous ne pouvez pas intéresser les utilisateurs que vous devez former à vos développements, oubliez les meilleurs jobs).
Savez-vous lire un cahier des charges ?
...

2/ Les études cela permet aussi de se construire un réseau.

Chaque camarade de classe, chaque professeur, chaque intervenant que vous rencontrerez dans vos études est un contact potentiel qui pourra demain vous permettre de bosser. De même que les personnes que vous rencontrerez dans vos stages.

Et plus vous montez dans les études, plus vous êtes dans des groupes restreints, plus les liens professionnels seront forts et les personnes avec qui vous serez connaîtront vos capacités.

Certains diplômes notamment d'ingénieur permettent d'entrer dans des "clubs" fermés : les diplômés de telle ou telle école pourront privilégier des personnes venant de leur ancienne école par exemple.

3/ Pour avoir un diplôme pour "pouvoir se vendre".

Parce que les décideurs des entreprises ou les services achats ne connaissent pas tous les domaines d'activité. Ils ont donc besoin de référentiels pour engager une personne. Et vous engager sur votre bonne mine, on pourra toujours le leur reprocher, vous engager au vu d'un diplôme, non. C'est une sécurité pour eux.

4/ Pour avoir un CV vendeur et simple à lire.

En disant j'ai tel diplôme, cela évite d'avoir à faire la liste que vous avez faite dans votre premier message :
Citation:
-HTML
-CSS
-JS
-JQuery
-BootStrap
-Python
-PHP
-Ajax
-Angular JS
-Node.js
-SQL
-WordPress
-Ruby.

Et cela évite aussi d'interpréter cette liste.

Pour vous cela veut dire "Je sais cela.".

Pour moi cela veut dire "Il ne sait QUE cela." car vous avez listé ce que vous saviez faire. Et comme à côté, pas de diplôme, c'est vraiment "QUE" cela. Un diplôme ne sanctionne pas que la matière technique, il sanctionne un niveau d'étude général et aussi le fait que vous ayez intégré une méthode de travail.

Pour moi, directeur achat, DRH ou chef d'entreprise, j'ai 200 CV ou propositions à lire et 50 autres sujets sur le feu. Pas le temps de jouer au poker en prenant une personne qui est peut-être un génie. Il faudrait un miracle ou du piston pour qu'il en soit autrement. Donc votre demande est déjà à la poubelle. Si je suis sympas, je donne à ma secrétaire pour qu'elle vous réponde que vous n'êtes pas retenu.

Je ne dis pas cela en l'air. J'ai déjà aidé des entreprises à recruter un comptable unique. Et chaque fois qu'il y a avait une liste, le personne ne savait rien d'autre et encore quand elle maîtrisait ce qui était listé. Cela ne veut pas dire que la personne avec un diplôme en saura plus sur ces points, soit. Mais elle aura appris une méthode de travail pendant ses études (si elle est jeune) et dans son expérience pro (pour les autres) qui lui permettront d'aborder les spécificités de sa nouvelle fonction.
(études et expérience que vous n'avez pas)

Revenons sur cette notion d'"intégrer" une méthode de travail.

La première phase des études (maternelle, primaire, secondaire), on nous apprend :
- à vivre en société
- à lire, écrire, compter
- à accumuler des connaissances dans divers domaines

Les premiers diplômes permettent de montrer que l'on a ces connaissances de base (filière générale...). Et selon leurs spécificités, certaines autres connaissances plus spécifiques (surtout filière pro...).

Ensuite on s'oriente vers des métiers, et il y a là encore une phase de prise de connaissance des domaines (surtout pour ceux qui viennent des filières générales) et un renforcement de certaines matières générales (surtout pour ceux qui viennent de filières pro). Le but étant d'avoir des diplômés avec un niveau technique et général similaire au stade suivant (licence).

Mais pas seulement, il y a aussi petit à petit quelles que soient les études que l'on suit l'apprentissage d'une "manière de faire", d'une "manière de raisonner", "d'une méthode" (Maîtrise, Doctorat)...

Aussi bizarre que ça le soit, les diplômes les plus élevés sanctionnent plus le fait de savoir bien raisonner selon les critères de son métier que d'avoir accumulé des connaissances. Quand on rédige une thèse (ou un mémoire), on a toute la documentation disponible pour cela. Ce n'est donc pas un test de connaissances, mais un test pour vérifier que l'on connaît bien son domaine et que l'on peut sur un sujet souvent nouveau développer l'ensemble des méthodes apprises.

C'est pour cela que les polytechniciens ou énarques quelle que soit leur promotion abordent les problèmes de la même manière. Ainsi quand on embauche une personne ayant un diplôme d'ingénieur informatique, il raisonnera toujours en ingénieur informatique face à un problème et ceci quel que soit le langage qu'il devra utiliser (html, c++, basic, wordpress...).

Et vous ?
Comment raisonnerez vous ?
Vous pouvez être un génie. Mais comment le prouver ?
Qui se risquerait à vous donner une chance ?

Si vos parents ne vous forcent pas à travailler :
- reprenez vos études pour toutes ces raisons et d'autres
- développez une nouvelle solutions informatique innovante qui fera de vous réellement ce génie
- rien ne vous empêche d'avoir un petit boulot par ailleurs ou de suivre en parallèle étude et travail. si vous avez votre diplôme en 4 au lieu de deux ans, ce n'est pas grave si vos parents vous épaulent.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
17/10/17 à 15:27
ENiYi
Freelance
impliqué
Inscrit le 09 Fév 2016
Messages: 353
Bonjour,

J'ai juste envie de saluer la disponibilité de tous à répondre à ce post et surtout de manière détaillée; bien que le titre ferait fuire plus d'un.

@hmg : quelle réponse! Si avec ça notre cher génie n'a pas reconsidéré les choses c'est qu'on ne sait pas tout Smile .

Merci à la communauté Freelance-info !!!

Voir le profil de l'utilisateur    
16/11/17 à 21:45
guillaume61000@outlook.fr
Freelance
nouveau
Inscrit le 06 Nov 2017
Messages: 2
salut

Pour ma part je dirait juste une chose :

N'oublie pas que ton cv est la première chose que voit ton recruteur/client potentiel

J'ai toujours trouvé cela injuste car il faut souvent 2ans d'étude en plus pour le poste que j'exerce.

J'ai toujours dit a tout le monde que le CV ne servait qu'a décroché un entretien et sans cette entretien tu ne peut pas prouver ce que tu vaut ...

Si vraiment l'école ne te convient plus fait des formations a distance , voir de l'auto formation. si tu veut être indépendant a toi de savoir toujours évolué/apprendre.

Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation