100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Changement d'expert comptable

dpop34

74 Messages

actif
25/10/2017 à 00:42

Bonjour,

Je suis entrain de changer d'expert-comptable et je rencontre quelques problèmes.

Le nouvel EC réclame ces éléments :
- bilan et compte de résultat,
- grands livres
- balances
- journaux

Mais l'ancien EC, me dit que les fichiers FEC suffisent.
Qui a raison ?

Puis-je réclamer à l'ancien EC ces éléments sans qu'il me les facture (je précise que j'ai réglé le solde de ses honoraires à la fin de mon exercice soit le 30/06)
J'ai en ma possession les fichiers FEC et ce qu'il appelle la plaquette (en fait le bilan sous PDF), est-ce que je peux de mon bon droit réclamer les journaux, les balances et les grands livres sans être facturé ?

Je suis pris entre deux feux et je commence à en avoir marre. Demain j'appelle l'ordre des EC pour leur parler de l'affaire.

Merci pour vos retours d'expérience et vos réponses éventuelles.

--
Freelance EURL/IS
Conseil&Développement Android

hmg

25654 Messages

Grand Maître
25/10/2017 à 10:09

Bonjour,

En fait, il n'y a aucune obligation légale pour un cabinet d'ec de fournir un FEC au cabinet suivant ou même à vous. Par contre, il garde la responsabilité de sortir et fournir le fichier en cas de contrôle. Il est donc préférable qu'il le prépare tout de suite.

Par contre, il doit bien vous fournir les éditions comptables des travaux que vous lui avez payé. Vous, personnellement, n'êtes pas sensé avoir un logiciel de comptabilité pour pouvoir regarder le détail de vos comptes.

Pour ce qui est du paiement, c'est difficile à dire car c'est contractuel. Avez vous vérifié dans la lettre de mission si les éditions sont indiquées. Si c'est le cas et sans coût supplentaire précise, cela fait partie des honoraires convenus.

Donc pour moi, les éditions sont obligatoires, le FEC facultatif à moins d'un contrôle qui porterait sur cet exercice dans le futur.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

dpop34

74 Messages

actif
25/10/2017 à 10:35

Bonjour HMG,

Merci pour la réponse précise comme d'habitude.
Je viens d'appeler l'ancien EC et je vais chez lui avec une clé USB pour qu'il me fournisse tous les documents c'est à dire tous les PDF depuis 2011. Que je transmettrais au nouvel EC.
Je trouve que la pratique de l'ancien EC très limite dans son attitude depuis le début de cette histoire (non réponse au téléphone, il joue sur les mots, il refuse de parler aux salariés du nouvel expert comptable).
Est-ce que c'est suffisant pour le dénoncer ?

--
Freelance EURL/IS
Conseil&Développement Android

hmg

25654 Messages

Grand Maître
25/10/2017 à 10:58

Bonjour,

"dénoncer" ?
Je ne comprend pas ce que vous voulez dire par cela. Si c'est écrire à l'Ordre des Experts Comptables, non.

En effet, c'est normalement d'EC à EC que la communication doit se faire. Généralement avec une copie des documents transmis à vous même.

Il aurait été en effet plus aimable de sa part de vous envoyer par mail les éditions et/ou de les communiquer au nouvel expert comptable avec vous en copie et éventuellement aussi en copie des salariés du nouvel EC.

Mais hormis cette mauvaise volonté qui vous oblige à vous déplacer, il ne semble pas faire de rétention et donc rien ne peut lui être reproché sur ce point.

Par ailleurs, il peut aussi vous indiquer suivre cette procédure pour des raisons techniques ou de sécurité des données. De même que parler de votre dossier à une personne inconnue qui se présente comme salarié du nouvel expert comptable pourrait lui être reproché comme rupture du secret professionnel. Il ne connaît pas l'ensemble des salariés de son confrère. Vous ne lui avez indiqué que l'identité du confrère en question.

Généralement, j'envoi dans ce cas les documents à mon ancien client ou au nouvel EC avec copie à mon client.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

dpop34

74 Messages

actif
25/10/2017 à 11:16

Effectivement je parlais bien de dénoncer son attitude à mon égard à l'ordre des experts comptables.
Je ne compte plus les coups de fil de ma part, sans réponse pour la plupart, les mails échangés, les recherches de solution pour que les documents soient transmis au nouvel EC.
Je trouve que son attitude a été un frein non négligeable au bon déroulement de mon activité.

--
Freelance EURL/IS
Conseil&Développement Android

hmg

25654 Messages

Grand Maître
25/10/2017 à 11:36

Bonjour,

Difficile d'être indemnisé pour la mauvaise volonté ou l'absence de disponibilité pour gérer son dossier d'un fournisseur que l'on quitte, que ce soit un EC ou non (essayez d'obtenir un duplicata de facture Telecom après avoir quitté un opérateur par exemple).

Ce qui compte pour vous c'est d'obtenir les documents.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

jmolive

2189 Messages

Grand Maître
25/10/2017 à 11:49

Bonjour,

C'est quand même courant ces problèmes d'experts comptables.
On pourrait penser que le forum concentre plus de remontés mais j'en entends autant en dehors ...

Est-ce que l'ordre des EC a ce rôle de contrôle ?
Peut-on le saisir en tierce personne pour juger des désaccords ?

Merci

Gérant maj. EURL IS clot 30/09

dpop34

74 Messages

actif
25/10/2017 à 11:53

Je ne parlais pas d'être indemnisé d'aucune façon. Je ne suis pas procédurier.
Je pense seulement que cet individu ne devrait pas avoir le droit d'exercer parce que son attitude est incorrecte (et en plus j'ai noté bcp d'erreurs de saisie sur le bilan que j'ai rectifiées à chaque année) ou bien il devrait revoir complètement sa façon de faire.
Peut être que le mieux c'est de passer à autre chose, mais c'est vraiment dommage de voir des professionnels qui sont sensés être de toute confiance pour un gérant, agir comme ça, ça ne devrait pas exister.
Bien sûr, il s'agit d'une exception j'en suis convaincu.
Merci hmg

--
Freelance EURL/IS
Conseil&Développement Android

findus

3822 Messages

Grand Maître
25/10/2017 à 12:06

c'est vraiment compliqué de changer d'EC, pour le moment, je n'ai pas le courage de le faire !

EURL / IS depuis 2008

hmg

25654 Messages

Grand Maître
25/10/2017 à 17:49

Bonjour,

jmolive :

Il y a des problèmes avec des professionnels dans de nombreux domaines.
Souvent, c'est induit par une mauvaise compréhension et une mauvaise communication (il n'y a pas toujours de fautes). D'autres fois, par des calendriers et des agendas qui ne coïncident pas ou des litiges créés par des aléas indépendants des uns ou des autres.

Par contre, ne nous le cachons pas, il faut bien se rendre à l'évidence, un client qui part n'est pas toujours la priorité de l'EC (personnellement, j'essaye de transférer rapidement les documents dès que les conditions sont remplies).

De même, quand un client représente un CA faible (en low cost, ou avec des tarifs tirés vers le bas ou encore dans un cabinet gérant surtout des PE ou PME, une TPE a peu de poids), l'EC aura moins de temps à y consacrer. Par exemple, un dossier commerçant/artisan en EI avec un seul intervenant est en moyenne facturé dans les 300€HT+ par mois. Une EURL de conseil avec un tarif de 150€HT par mois a donc moins de poids pour des cabinets ayant des clients de ce type.

En cas de litige toujours en cours, passer par l'arbitrage de l'Ordre est un moyen de débloquer les choses. Mais s'il n'y en a plus ?

Quel problème faire remonter ici ? A qui (Ordre, Tribunal) ? Quel litige subsiste ? Quels dommages ? Que l'EC ait mit quatre mois à donner les documents après règlement de sa dernière facture ? Qu'il a fallut le relancer plusieurs fois ? Qu'au final, il s'est exécuté, mais qu'il a fallut aller chercher les documents ?

dpop34 :

Je vous comprend.
Mais c'est une frustration que vous ne pouvez pas régler ainsi.
Un moyen, c'est de le déconseiller à vos connaissances.
Vous n'avez pas vraiment d'autres possibilités à moins de prouver un manquement grave et ayant des répercussions significatives.

findus :

C'est en effet comme pour une banque.
Vous savez ce que vous quittez, pas ce que vous rejoignez. Et l'herbe n'est pas toujours plus verte ailleurs.

Ceci dit, je dis cela empiriquement car les clients qui partent ne reviennent généralement pas car il y a une certaine gêne à revenir et avouer que l'on s'est trompé. En 25 ans, je n'ai vu le cas que 4 fois. Même si j'ai eu des échos de personnes ayant changé d'EC encore après.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

dpop34

74 Messages

actif
26/10/2017 à 05:08

Hmg,

Je comprends votre point de vue sur le fait de ne pas être une priorité.
Dans mon cas, je payais à mon EC 2160€/an (ce qui n'est pas un tarif au rabais vous en conviendrez), je suis en EURL/IS pas de salarié avec un CA < 100k et max 15 factures de ventes par an.
Le nouvel EC demandait juste le bilan définitif qui était à portée d'un clic (soit 5 sec de son temps, je l'ai vu faire quand j'étais dans son bureau).
Donc cet argument ne vaut pas dans mon cas.
J'ai récupéré toute ma compta. En constatant la désorganisation dans les dossiers qu'il m'a donnés, ça me prouve bien que j'ai eu raison de changer, et j'aurais dû le faire plus tôt.

--
Freelance EURL/IS
Conseil&Développement Android

hmg

25654 Messages

Grand Maître
26/10/2017 à 07:46

Bonjour,

Il est possible maintenant en vous connectant sur impôts.gouv.fr d’avoir votre liasse fiscale en copie (version reçue par les impôts). Cela peut aider s’il manque le bilan.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

findus

3822 Messages

Grand Maître
26/10/2017 à 09:33

hmg a écrit : findus :

C'est en effet comme pour une banque.
Vous savez ce que vous quittez, pas ce que vous rejoignez. Et l'herbe n'est pas toujours plus verte ailleurs.
Non, la banque c'est très facile à quitter, et on sait ce qu'on va trouver comme herbe.

Par contre, vous, il faut s'y prendre un an à l'avance, on n'est pas certain que l'année ne sera pas baclée, et on n'est pas sûr de retrouver tous les documents nécessaires à la fin... et ça s'trouve, l'herbe sera jaune chez le concurrent...

bon moi je suis satisfait de mon EC, je paye cher, mais mon dossier est plus complexe que 12 factures comme certains ici...

EURL / IS depuis 2008

hmg

25654 Messages

Grand Maître
26/10/2017 à 10:46

Bonjour,

findus a écrit :Non, la banque c'est très facile à quitter, et on sait ce qu'on va trouver comme herbe.

Par contre, vous, il faut s'y prendre un an à l'avance, on n'est pas certain que l'année ne sera pas baclée, et on n'est pas sûr de retrouver tous les documents nécessaires à la fin... et ça s'trouve, l'herbe sera jaune chez le concurrent...

bon moi je suis satisfait de mon EC, je paye cher, mais mon dossier est plus complexe que 12 factures comme certains ici...
Le travail n'a pas à être bâclé.

Les conditions générales classiques (elles peuvent être modifiées, attention) : Le préavis est de 3 mois avant renouvellement, il est possible de quitter plus tôt moyennant une indemnité (25% des honoraires de l'année) + le travail effectué.

La plupart du temps je ne facture pas cette indemnité. Mais cela peut arriver selon les circonstances de la rupture.
Exemple : Un chef d'entreprise avec qui je travaille la semaine de Noël en urgence sur un prévisionnel (40 heures de travail en 3 jours). Je reçois le lundi suivant une lettre d'un confrère m'informant qu'il reprend le dossier (joyeux Noël !). Seule remarque du client quand je lui ai indiqué mon incompréhension : "Pourtant je leur avais demander d'attendre le 30/12 pour vous écrire", pas plus d'explications, pas d'excuses, rien...

Le problème vient souvent comme dit plus haut d'un calendrier différent. Généralement, le client ne dit pas "je vous quitte dans trois mois pour le nouvel exercice". Il dit : "je vous quitte dans trois mois, donc il me faudra mon bilan 15 jours après la clôture". C'est là qu'il y a un gros problème. Pourquoi le cabinet travaillerait en urgence sur un dossier pour satisfaire un client qui part, alors que ses dates limites déclaratives sociales et fiscales n'ont pas changées ? Cela crée une tension qui nuit à la communication et peut conduire à un sentiment que le dossier est moins bien traité. Mais, il n'y a pas de raisons.

Personnellement, j'ai des dossiers qui partent chaque année (généralement, liquidation de l'activité et +/- 5 entreprises qui changent d'expert comptable) et d'autres qui arrivent (créations et +/- 5 entreprises qui changent d'expert comptable). Je ne vois pas pourquoi je traiterai mal ceux qui partent. D'ailleurs comme indiqué plus haut dans le fil, il m'est déjà arrivé même si c'est rare que des clients partis reviennent (ou même qu'ils me conseillent à d'autres). Ceci dit, j'ai aussi des clients qui voulaient revenir et que j'ai refusé.

Et pour conclure sur une note d'humour, si vous aimez mon travail conseillez moi à vos amis... Et si vous n'avez pas aimé, conseillez moi à vos ennemis... :P

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.