168 connectés     7 763 missions IT     18 531 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Par ou commencer ?




Choix EURL IS/IR


Choix EURL IS/IR

  
prec  1 2
02/02/19 à 20:09
YaFoye
Freelance
très actif
Inscrit le 30 Aoû 2018
Messages: 80
Bonjour,

désolé de squatter le fil mais certaines réponses me poussent à poser des questions:

Citation:
Papus007 a écrit:
La meilleure option est de vous verser tout en rémunération si votre capital n'est pas suffisant pour profiter de l'exoneration de charges sociales sur les dividendes.


est-il intéressant de proceder à une augmentation du capital pour profiter de l'exonération des CS sur les dividendes?



Citation:
CILEX a écrit:
Mais il ne faut pas trop capitaliser quand même car la note fiscale/sociale à la sortie risque d'être encore plus corsée.


je comprends donc qu'il faut doser la capitalisation, mais peux-tu détailler les risques?

et du coup quel est le bon niveau ?

Merci d'avance

Voir le profil de l'utilisateur    
02/02/19 à 21:09
Membre-CC
Membre
impliqué
Inscrit le 03 Mar 2018
Messages: 360
YaFoye a écrit:
Est-il intéressant de proceder à une augmentation du capital pour profiter de l'exonération des CS sur les dividendes?
Question complexe, mais dont mes propres calculs ne m'ont pas conforté à l'envisager si besoin était.
Déjà, il me semble plus souple (et plus lucratif, grâce au taux de rémunération légal déductible) de procéder par apport en CCA, plutôt que par AK.

Mais surtout, il faudrait savoir précisément pour quel % d'économies sociales [car il n'y a pas que sur les CS !] on se bat en bloquant un tel capital. Et là, tout dépend de la rentabilité annuelle réelle que l'on pense obtenir en le plaçant... ailleurs !

L'idéal reste la holding d'animation en régime fiscal mère-fille, mais c'est compliqué à installer et les règles fiscales changent si vite Confused

Voir le profil de l'utilisateur    
02/02/19 à 21:10
Membre-CC
Membre
impliqué
Inscrit le 03 Mar 2018
Messages: 360
YaFoye a écrit:
Citation:
CILEX a écrit:
Mais il ne faut pas trop capitaliser quand même car la note fiscale/sociale à la sortie risque d'être encore plus corsée.


je comprends donc qu'il faut doser la capitalisation, mais peux-tu détailler les risques?

et du coup quel est le bon niveau ?

Merci d'avance
Il me semble que Cilex parlait seulement de capitaliser des réserves...

Voir le profil de l'utilisateur    
02/02/19 à 22:00
YaFoye
Freelance
très actif
Inscrit le 30 Aoû 2018
Messages: 80
Merci Membre-CC

Mais la mise en cca ne passera-t-elle pas par la phase rémunération (donc IRPP) ?

Pour être précis :
J'ai monté une EURL à l'IS avec un capital de 5k. Projection de CA 130-150k
Ou placer le curseur?
Rémunération, cca, capital, dividende, réserves (à 30-40k pour voir venir en période de vache maigre)

Merci pour vos avis & commentaires

Voir le profil de l'utilisateur    
03/02/19 à 04:23
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 22728
Bonjour,

La question est complexe.

Resterez vous réellement aussi longtemps sans une activité qui vous rapportera moins de 30k par an ? (30k car à ce montant vous êtes dans la tranche IRPP à 30%).

Les règles sur les dividendes seront-elles les mêmes dans 3 ans ? 5 ? 10 ? 20 ?

Regardez le nombre de personnes en EURL qui fin 2012 se sont retrouvées bloquées avec de grosses réserves sans pouvoir les prendre en raison des cotisations. Du coup, elles se sont rapidement transformées en SAS pour prendre les dividendes en oubliant que le statut rémunéré en SAS était moins intéressant qu'en EURL.

A mon sens, prendre presque tout en rémunération est une option préférable actuellement.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
03/02/19 à 10:03
YaFoye
Freelance
très actif
Inscrit le 30 Aoû 2018
Messages: 80
hmg a écrit:
Bonjour,

La question est complexe.

Resterez vous réellement aussi longtemps sans une activité qui vous rapportera moins de 30k par an ? (30k car à ce montant vous êtes dans la tranche IRPP à 30%).


Bonjour,
bien entendu, non.
j'ai dans l'idée de me créer une assurance "inactivité" ou "anti-foutage de gueule" constituée grace à cette réserve dès la première année.
les années suivantes, je songerai à investir; il me faudra alors faire un choix : depuis la société ou à titre perso.

Pour l'IRPP, je dispose de 3 parts (marié, 2 enfants) et d'un PINEL. à voir également si je vais pas multiplier l'expérience ( du PINEL , pas de polygamie ni plus d'enfants Laughing ) ce qui pourrait sans doute neutraliser cette hausse de rémunération

Voir le profil de l'utilisateur    
03/02/19 à 10:30
Membre-CC
Membre
impliqué
Inscrit le 03 Mar 2018
Messages: 360
YaFoye a écrit:
Mais la mise en cca ne passera-t-elle pas par la phase rémunération (donc IRPP) ?
Bien sûr, mais dans ma pensée, elle passe par le recours à :
- l'épargne déjà constituée : idéalement sans la "toucher", en procédant par avances sur contrats d'AV (il est vrai qu'il faut qu'ils soient bien remplis) ;
- l'emprunt perso : il est actuellement possible d'emprunter à environ 1% l'an jusqu'à 40 k€ sur 5 ans (il est vrai qu'il faut donner quelques garanties financières).

C'est dans ces cas-là que l'on peut se mettre aux calculs de rentabilité et "matcher" l'économie de cotisations sociales contre le coût du blocage en CCA (rémunéré au taux légal, moins les retenues sur les intérêts à déclarer). Mais même en optimisant ainsi les choses, la rentabilité me paraît a priori faiblarde...

Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation