58 connectés     5 705 missions IT     21 838 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Portage salarial




Que faire après un congé de création d'entreprise


Que faire après un congé de création d'entreprise

  
1 2  suiv
31/10/17 à 13:09
kelfonsby
Freelance
discret
Inscrit le 31 Juil 2016
Messages: 13
Bonjour,
Je viens solliciter vos conseils pour un certain nombre de questions .
Salarié depuis 5 ans dans une SSII , j'ai alors demandé en Octobre 2016 un congé de création d'entreprise à ma société pour passer freelance. Après négociation,le congé a été accepté et je suis resté chez le même client chez qui j'étais salarié . Donc ma boîte m'ayant accordé le congé est devenue ma sous-traitante.
Quelques mois plutard cette boite s'est rendue compte qu'elle était hors la loi du fait de l'existence d'une relation de subordination entre nous(je reste dans les effectifs de la société d'une part et d'autre part elle sous-traite avec moi) et elle m'a alors demandé de démissionner. Le responsable qui suivait ce dossier avait démissionne de la boîte et du personne n'avait suivi ce dossier.
A trois mois de la fin du congé, j'ai envoyé un courrier en recommandé pour demander le renouvellement du congé. La RH devant me répondre était absorbée et n'a pu répondre à temps.
Face à cette situation ambiguë, le Directeur de la boîte a décidé de prendre les choses en main. Je l'ai eu au téléphone la semaine dernière et il propose 3 choix :
1) Je rends ma démissionne et je continue ma mission chez le même client
2) Il me renouvelle mon congé pour une année et dans ce cas je quitte la mission
3)Je réintègre la société comme salarié

Qu'est ce que vous pensez de ces proposions? Pensez-vous que j'aie d'autres alternatives/marges de manœuvre.... Sachant que je peux encore rester 6 mois chez le client
Merci de votre aide

Cordialement,

Voir le profil de l'utilisateur    
31/10/17 à 13:58
findus
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 10 Avr 2007
Messages: 3591
franchement, c'est un peu trop facile de profiter de la simplicité d'être "freelance" en étant salarié en congé, et sous traiter par la même boite.
un simple controle Urssaf et vous êtes tous grillés.

soit vous posez enfin vos C.... sur la table, et vous vous lancez, soit repassez salarié, ça semble la meilleure des solutions pour vous.

Voir le profil de l'utilisateur    
31/10/17 à 14:19
phili_b
Freelance
impliqué
Inscrit le 08 Oct 2014
Messages: 439
Je ne comprend pas moi non plus comment on peut vouloir garder les pieds des 2 côtés indéfiniment, surtout avec son employeur qui est en même temps son client. Ce qui peut être compréhensible durant les premiers mois de la création d'entreprise ne l'est plus au delà si l'entreprise est employeur et client.

On est bien plus loin que la subordination standard d'un freelance vis à vis de son client unique.

La direction du client ne pouvait que proposer ces 3 choix qui sont exclusifs entre eux, sans parler de l'Urssaf qui peut à raison froncer les sourcils là dessus.

En plus autant je peux comprendre en partie d'avoir un client unique si c'est un client final, autant cette relation forte avec une ssii non client final c'est s'interdire totalement d'avoir d'autres relations contractuelles commerciale et renforcer la dépendance et la subordination.

Voir le profil de l'utilisateur    
31/10/17 à 14:25
kelfonsby
Freelance
discret
Inscrit le 31 Juil 2016
Messages: 13
@Phili_b merci pour vos éclaircissements
@findus je trouve que vous êtes très mal élevé pour oser adopter une attitude fort désagréable face aux inconnus.
Un minimum de retenue dans ce post.
Si la situation vous exaspère tant, vous n'êtes pas obligé de réagir et vous n'avez qu'à fermer votre soupape
Enfin chacun est ambassadeur de son éducation

Voir le profil de l'utilisateur    
01/11/17 à 01:15
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 23557
Bonjour,

Même dit de manière crue, l'idee est la même que celle que je soulevais dans votre autre message identique.

À quel moment le congé creation d'entreprise vous a réellement permit de vous confronter à la réalité du marché indépendant ?

Comment à partir de cette expérience pouvez vous être certain de son intérêt pour vous ?

N'est-ce gâcher une opportunité ?


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
02/11/17 à 06:02
kelfonsby
Freelance
discret
Inscrit le 31 Juil 2016
Messages: 13
hmg a écrit:
Bonjour,

Même dit de manière crue, l'idee est la même que celle que je soulevais dans votre autre message identique.

À quel moment le congé creation d'entreprise vous a réellement permit de vous confronter à la réalité du marché indépendant ?

Comment à partir de cette expérience pouvez vous être certain de son intérêt pour vous ?

N'est-ce gâcher une opportunité ?


kelfonsby a écrit:
Bonjour,

Ce Congé ne m'a pas encore permis de me confronter à la réalité du marché indépendant

Mise à part l'idée d'être rassuré de retrouver mon poste,son intérêt reste moindre dans le contexte actuel

Oui exactement l'opportunité du congé n'est pas réellement exploitée

Voir le profil de l'utilisateur    
02/11/17 à 10:37
findus
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 10 Avr 2007
Messages: 3591
j'avais pas vu ce message de 2016 ...

bon, certes je suis direct, mais finalement, je dis la vérité.

HMG est policé, moi je ne fais pas dans la dentelle Laughing

Voir le profil de l'utilisateur    
02/11/17 à 10:48
kelfonsby
Freelance
discret
Inscrit le 31 Juil 2016
Messages: 13
findus a écrit:
j'avais pas vu ce message de 2016 ...

bon, certes je suis direct, mais finalement, je dis la vérité.

HMG est policé, moi je ne fais pas dans la dentelle Laughing


kelfonsby a écrit:

On peut être direct en restant poli.
C'est pas un plaisir de se retrouver dans une situation ambiguë comme celle-ci d'autant plus que je l'ai choisie dès le départ.
Si la DRH avait fait correctement son travail,je n'en serais pas là
:

Voir le profil de l'utilisateur    
02/11/17 à 11:05
findus
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 10 Avr 2007
Messages: 3591
désolé, mais vous êtes autant responsable que la DRH ...

vous avez choisi une solution de facilité, et vous vous mettez vous même dans une situation complexe.

enfin, pas si complexe que ça :
depuis 1 an, vous êtes "serein", avec ce retour en CDI. Peu de gens ont la vie aussi facile en Freelance. Vous avez peut être aussi touché des aides à la création d'entreprise...

maintenant, c'est terminé :
- soit vous continuez en freelance,
- soit vous reprenez vos CDI.

Je ne trouve pas ça si compliqué !

Amicalement
Findus

Voir le profil de l'utilisateur    
02/11/17 à 11:24
kelfonsby
Freelance
discret
Inscrit le 31 Juil 2016
Messages: 13
findus a écrit:
désolé, mais vous êtes autant responsable que la DRH ...

vous avez choisi une solution de facilité, et vous vous mettez vous même dans une situation complexe.

enfin, pas si complexe que ça :
depuis 1 an, vous êtes "serein", avec ce retour en CDI. Peu de gens ont la vie aussi facile en Freelance. Vous avez peut être aussi touché des aides à la création d'entreprise...

maintenant, c'est terminé :
- soit vous continuez en freelance,
- soit vous reprenez vos CDI.

Je ne trouve pas ça si compliqué !

Amicalement
Findus



Kelfonsby a écrit:


Quelle solution de facilité ai-je choisie? En quoi suis-je responsable au même titre que la DRH?
Je viens de vous dire que j'ignorais que c'était illégal, donc c'était à la DRH,censée connaître mieux que moi tous les textes de loi, qui aurait dû recadrer les choses.
Non je n'ai eu aucune aide pour la création d'entreprise(je vous rappelle que mon CDI est suspendu mais pas interrompu)
la SSII ne s'oppose pas que je continue en freelance en étant en congé mais je dois quitter chez mon client actuel

Voir le profil de l'utilisateur    

1 2  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation