100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

SASU ou EURL avec le nouveau PFU 30%

SAP-EXPERT

29 Messages

actif
05/11/2017 à 00:06

Bonjour à tous,

merci en avance pour vos réponses.

Je me lance dès janvier 2018 en freelance.
Je compte demander ARE pour les deux prochains 24 mois sans me verser de salaire.
Mon CA prévisionnel est de 200K sur 2018.
Célibataire et sans enfants

Je souhaite savoir quel statut me permettrait d'optimiser la distribution des dividendes avec la nouvelle PFU de 30%:

1) EURL IS ou EURL IR ? sachant que le RSI ne sera plus maintenu >> Basculement probable sur le régime générale.

2) SASU IS ou SASU IR ?

Autre formes possibles ?

Je vous remercie pour votre aide.

Cdt,

freelance_data_media

35 Messages

actif
02/12/2017 à 18:47

"demander ARE pour les deux prochains 24 mois sans me verser de salaire. "

Avec 200k de CA prévisionnel, à priori c'est plus raisonnable de demander l'ACRE ou de commencer à vous rémunérer au bout de 6 mois.

Je pense que ce sera difficile de justifier sa non-rémunération avec un CA conséquent.

mixomatose

7210 Messages

Grand Maître
02/12/2017 à 19:35

[quote:56e86fa9f7="SAP-EXPERT"]
1) EURL IS ou EURL IR ? sachant que le RSI ne sera plus maintenu >> Basculement probable sur le régime générale.
[/quote]
A priori, il n'y a aucun changement annoncé dans le régime TNS, ce qui disparait c'est le RSI, c'est purement cosmétique pour le moment.

2) SASU IS ou SASU IR ?
Ce ne sont peut-être pas les bonnes questions à se poser en premier. Que voulez vous faire à terme?

calculette de charges sociales TNS indépendant en ligne, comparateur simulateur Autoentrepreneur EI EURL
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php

hmg

25556 Messages

Grand Maître
04/12/2017 à 04:23

Bonjour,

Si je me place d'un point de vue économique (pas moral), nous n'avons pas assez de chiffres pour dire si ARE ou ARCE est le plus intéressant (en EURL IS) et il reste des inconnues sur les règles de 2018.

Les 30% ne sont intéressants que pour la part de vos revenus supérieurs à 41% de taux marginal. Pour les revenus inférieurs, c'est trop cher.

Il y a par ailleurs une inconnue pour TNS : comment s'intégreront les cotisations sur dividendes ?

200000 de CA, soit +/- 185000 de résultat. Sans rémunération : 47k d'IS. reste 138k. Si on suppose 30% d'impôts (sans abattement et droits sociaux), il vous reste 97k.

Si rémunération TNS : 185000 / 1.4 = 132k avant impôts
132 x 90% = 119k de base IRPP si on suppose 50% à 30% et le reste à 41% :
132 - (119/2 x 30% + 119/2 x 41%) = 90k.
Sans être certain des taux IRPP exacts, j'arrive à 7k d'écart. Mais cela peut être bien pus ou bien moins.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

Papus007

532 Messages

impliqué
04/12/2017 à 10:00

Générer 200000 euros de chiffres d’affaires et continuer à se connecter mensuellement au site de pôle emploi emploi pour déclarer 0 euro de rémunération afin de touche son ARE (Aide au Retour a l’Emploi).

NO COMMENT...
🤐🤐🤐

findus

3820 Messages

Grand Maître
04/12/2017 à 11:07

Papus007 a écrit :Générer 200000 euros de chiffres d’affaires et continuer à se connecter mensuellement au site de pôle emploi emploi pour déclarer 0 euro de rémunération afin de touche son ARE (Aide au Retour a l’Emploi).

NO COMMENT...
🤐🤐🤐
idem...

vivement que la loi change, MACRON si tu nous lis

EURL / IS depuis 2008

hmg

25556 Messages

Grand Maître
04/12/2017 à 12:13

Bonjour,

Le problème, même ici, est que 200 000 € c'est un objectif si tout va bien. Si au bout de 3 mois "bye bye" et pas de contrat derrière... C'est vrai que c'est plus rare dans les métiers de consultants en régie, mais cela arrive.

Ce qu'il faudrait c'est un système gagnant-gagnant (au sens de la protection du créateur, pas du net dans sa poche) qui intégrerait pendant 3 ans (pas seulement 1 an ARCE ou 2 ans ACCRE) les revenus de la structure créée (dividendes compris). Ce serait plus moral d'un côté et de l'autre, cela le protégerai de manière stable plus longtemps avec possibilité de revenir comme chômeur indemnisé pour la fin des droits si l'entreprise ne marche pas.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

Tap

1679 Messages

Grand Maître
04/12/2017 à 12:18

Ok, il y a sans doute des choses à améliorer.

Mais même si le niveau de CA est prévisionnel, il est important et il ne sort pas de nulle part je pense.

Dans ces conditions, choisir le maintien des ARE plutôt que l'ARCE, c'est vraiment abuser sciemment du système.

Par ailleurs, l'ARCE couvre le cas ou l'activité ne fonctionne pas, puisqu'on garde les 55% restants des droits en standby jusqu'à 3 ans après la création en cas d'échec.

hmg

25556 Messages

Grand Maître
04/12/2017 à 12:22

Bonjour,

Tap a écrit :Ok, il y a sans doute des choses à améliorer.

Mais même si le niveau de CA est prévisionnel, il est important et il ne sort pas de nulle part je pense.

Dans ces conditions, choisir le maintien des ARE plutôt que l'ARCE, c'est vraiment abuser sciemment du système.

Par ailleurs, l'ARCE couvre le cas ou l'activité ne fonctionne pas, puisqu'on garde les 55% restants des droits en standby jusqu'à 3 ans après la création en cas d'échec.
Sauf qu'il ne me semble pas que la reprise des versements arrive juste après l'arrêt de l'entreprise.

Il y a 22,5% à la création (enfin, 2/3 mois après), 22,5% 6 mois après et a priori si l'entreprise capote le 7ème mois, les versements ARE ne reprennent pas tout de suite, il faut théoriquement épuiser les délais de carence non appliqués au début et les 45% donnés avant...

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

Tap

1679 Messages

Grand Maître
04/12/2017 à 12:39

Je n'ai pas été dans ce cas, donc je ne peux pas dire.

A priori, ce témoignage semble indiquer que ça va assez vite :
https://aide-creation-entreprise.info/ARE-apres-ARCE-et-liquidation

findus

3820 Messages

Grand Maître
04/12/2017 à 15:50

hmg a écrit :Bonjour,

Le problème, même ici, est que 200 000 € c'est un objectif si tout va bien. Si au bout de 3 mois "bye bye" et pas de contrat derrière... C'est vrai que c'est plus rare dans les métiers de consultants en régie, mais cela arrive.

Ce qu'il faudrait c'est un système gagnant-gagnant (au sens de la protection du créateur, pas du net dans sa poche) qui intégrerait pendant 3 ans (pas seulement 1 an ARCE ou 2 ans ACCRE) les revenus de la structure créée (dividendes compris). Ce serait plus moral d'un côté et de l'autre, cela le protégerai de manière stable plus longtemps avec possibilité de revenir comme chômeur indemnisé pour la fin des droits si l'entreprise ne marche pas.
dans ce cas, ce n'est pas un CA de 200k€

si tu fais un CA de 200k€, tu ne touches pas d'aides, un point c'est tout. Le système est facile à modifier, tu regardes pas "que" le salaire versé, mais aussi les dividendes que tu vas sciemment cacher...

EURL / IS depuis 2008

Tcharli

2526 Messages

Grand Maître
04/12/2017 à 16:17

PFUuuuuuuuuuuuuuu ! :shock:

Ex-courtier en assurances néo-retraité, rangé des voitures.
Opinions sur le forum à titre personnel et non professionnel.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés et SASU.
En MP, bons courtiers pour prévoyance, mutuelle, retraite, RC PRO

hmg

25556 Messages

Grand Maître
05/12/2017 à 07:11

Bonjour,

findus a écrit :dans ce cas, ce n'est pas un CA de 200k€

si tu fais un CA de 200k€, tu ne touches pas d'aides, un point c'est tout. Le système est facile à modifier, tu regardes pas "que" le salaire versé, mais aussi les dividendes que tu vas sciemment cacher...
Actuellement les 200k sont une vue de l’esprit. Pas une réalité. C’est un objectif.

Au vu du projet, c’est pour beaucoup immoral de prévoir are + activité importante. Pour d’autres, même l’arce est en trop.

Mais ça c’est l’objectif. Ce n’est pas la réalité. Or, c’est la réalité qui importe pour aider le créateur qui en a besoin. Et cette réalité, elle ne se regarde avant la création et les objectifs atteints, mais après.

On ne peut donc pas’supprimer l’are avant, cela ne peut être qu’apres

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

sloly09

44 Messages

actif
06/12/2017 à 11:17

findus a écrit :
Papus007 a écrit :Générer 200000 euros de chiffres d’affaires et continuer à se connecter mensuellement au site de pôle emploi emploi pour déclarer 0 euro de rémunération afin de touche son ARE (Aide au Retour a l’Emploi).

NO COMMENT...
🤐🤐🤐
idem...

vivement que la loi change, MACRON si tu nous lis
NO COMMENT

Imperator

242 Messages

impliqué
06/12/2017 à 12:07

[quote:b72d68d0e3="SAP-EXPERT"]Bonjour à tous,

merci en avance pour vos réponses.

Je me lance dès janvier 2018 en freelance.
Je compte demander ARE pour les deux prochains 24 mois sans me verser de salaire.
Mon CA prévisionnel est de 200K sur 2018.
Célibataire et sans enfants

Je souhaite savoir quel statut me permettrait d'optimiser la distribution des dividendes avec la nouvelle PFU de 30%:

1) EURL IS ou EURL IR ? sachant que le RSI ne sera plus maintenu >> Basculement probable sur le régime générale.

2) SASU IS ou SASU IR ?

Autre formes possibles ?

Je vous remercie pour votre aide.

Cdt,[/quote]


Heureusement que les "sans dents" ne parcourent pas ce forum.
Il y aurait un vent de révolution dans l'air...

200K pfiou ....

Cela dit j'en connais qui ont 70K de revenus nets, et zéro impôts et pôle emploi aussi.

Acathla

420 Messages

impliqué
06/12/2017 à 13:35

Papus007 a écrit : Surtout qu’il y en a 1 post en ce moment où le mec a un chiffre d’affaires de 200 KE et pourtant il souhaite conserver ses ARE pour 2 ans tout en se versant tout en dividendes.😱😱😱
:shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock:
Je comprend mieux pourquoi je ne parcours pratiquement jamais la section [i:f98ebc88be]"Par ou commencer ?"[/i:f98ebc88be] de ce forum Je suis carrément choqué par ce type de comportement au vu d'un CA équivalent à plusieurs années de CA pour certains freelances. Il y a clairement abus du système d'aides publiques c'est quand même révoltant.

SAP-EXPERT

29 Messages

actif
07/06/2018 à 15:31

Qui dit 200K de CA , dit 58% de CA rendu à l'Etat ... ARE ou pas, l'Etat recupère son argent ... ce n'est que des circuits différents: l'argent sort de là, et rentre par là.

François1

2521 Messages

Grand Maître
07/06/2018 à 15:51

[quote:a9417a3ecb="SAP-EXPERT"]Qui dit 200K de CA , dit 58% de CA rendu à l'Etat ... ARE ou pas, l'Etat recupère son argent ... ce n'est que des circuits différents: l'argent sort de là, et rentre par là.[/quote]

Rien à voir. Un indépendant ne cotise pas pour le chômage.

--
François

SAP-EXPERT

29 Messages

actif
08/06/2018 à 08:43

[quote:26bf48171c="François1"][quote:26bf48171c="SAP-EXPERT"]Qui dit 200K de CA , dit 58% de CA rendu à l'Etat ... ARE ou pas, l'Etat recupère son argent ... ce n'est que des circuits différents: l'argent sort de là, et rentre par là.[/quote]

Rien à voir. Un indépendant ne cotise pas pour le chômage.

--
François[/quote]

Peu importe la destination finale. L'argent est rendu à l’État, que il derrière, va le re descendre à Pole Emploie.

Je ne comprends vraiment pas les réactions sur ce post. Les ARE ne sont que 1° récupération des cotisations faites dans le passé et 2) crédit donné à la personne et qui sera remboursé par la suite via des impôts

Vraiment on a un souci avec l'agent dans ce pays.

Acathla

420 Messages

impliqué
08/06/2018 à 09:58

[quote:7890f6c12d="SAP-EXPERT"]
Vraiment on a un souci avec l'agent dans ce pays.[/quote]

Euh non. On a rien contre vos 200k€ de CA, on vous encourage même pour atteindre votre objectif en création de société.
Le problème c’est l’optimisation à outrance des aides publiques.

Le chômage est une assurance solidaire qui a pour objectif de vous dépanner en cas de besoin quand vous vous retrouver sans emploi et que vous en chercher un nouveau.
On va donc conclure qu’avec une mission d’un an, vous n’etes pas à la recherche d’un emploi. Avec un CA de 200k€, vous n’etes pas non plus dans le besoin.

La principe d’une assurance est justement de cotiser mais d’esperer ne jamais avoir besoin d’y avoir recours. Donc le but n’est pas de récupérer les cotisations faites ni de « rentabiliser » son assurance.
Pôle emploi a mis en place une aide à la création d’entrepr qui vous permet de récupérer une partie de vos cotisations. Cela est donc largement suffisant pour vous lancer en free-lance.
Le maintient des ares s’addresse aux créateurs d’enteprises qui ne pourront pas se rémunérer pendant la phase de lancement de leurs sociétés car ils auront des frais plus importants comme la R&D en développement de produits, la masse salariale... bref des investissements que vous n’aurez pas. Ils seront également obligés de réinvestir tout leur CA pour développer leurs sociétés.

Donc oui: votre situation correspond à un abus du système, même si cela retombe à un moment partiellement dans les caisses de l’État. Le mot important de cette dernière ligne est bien « partiellement » sinon il n’y a aucun intérêt à déclarer 0€ de rémunération pendant 2ans si vous n’economisez rien au final.

François1

2521 Messages

Grand Maître
08/06/2018 à 10:01

[quote:f56422f9ad="SAP-EXPERT"]
Peu importe la destination finale. L'argent est rendu à l’État, que il derrière, va le re descendre à Pole Emploie.
[/quote]

Ce n'est pas l'Etat qui gère les cotisations sociales mais différentes caisses: celles de la sécurité sociale, de la retraite ou du chômage. Si la caisse de l'UNEDIC est déficitaire, ce n'est certainement pas celle de l'AGIRC qui va la compenser. Et heureusement d'ailleurs...

Je ne comprends vraiment pas les réactions sur ce post. Les ARE ne sont que 1° récupération des cotisations faites dans le passé et 2) crédit donné à la personne et qui sera remboursé par la suite via des impôts
Ça c'est un autre débat. Au coeur justement de cette discussion. Les cotisations chômage sont une assurance. Elles servent à ceux qui ont perdu leur emploi, tout comme une assurance automobile sert à ceux qui ont un accident. Il ne s'agit pas d'un placement financier que l'on peut récupérer plus tard.

--
François

Tcharli

2526 Messages

Grand Maître
08/06/2018 à 10:12

[quote:aa5c71ec02="François1"]
Il ne s'agit pas d'un placement financier que l'on peut récupérer plus tard.

--
François[/quote]

Ca me rappelle une pub d'il y a déjà pas mal d'années :

"J'en ai trois, j'y ai droit". Il suffisait de démontrer à cette laiterie industrielle qu'on avait trois enfants et on gagnait un camembert :-)

J'ai tapé ce slogan pour voir si je pouvais retrouver de quelle marque il s'agissait. Je suis tombé sur un site porno :lol:

Ex-courtier en assurances néo-retraité, rangé des voitures.
Opinions sur le forum à titre personnel et non professionnel.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés et SASU.
En MP, bons courtiers pour prévoyance, mutuelle, retraite, RC PRO