100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Indep ou salarie, comparatif de salairé.

aafh

1 Messages

nouveau
09/11/2017 à 16:10

Bonjour,
je voudrais avoir vos avis sur comparatif suivant.

Je suis depuis plus de 10ans en SSII, je suis dev senior en techno microsoft, architecte et leader technique, j'ai un salaire autour de 62k, ce qui me donne autour de 4k/mois net avant impots.
Je réfléchis à l'idée de devenir freelance depuis qq temps mais avant tout, je fais de calcules.
En regardant les missions et TJM proposés, je trouve un tarif qui va de 450eur/jour jusqu'à 550 dans des missions de courte durée.
je prends en compte des possibles commission d'intermédiaire, je pars alors sur un tarif de 480eur/j pour ma simulation de facturation.

je me dis que vais travailler 10mois à l'année, je compte 1mois d'intercontrat(et/ou maladie) et 1 mois de congés.
Selon plusieurs simulateurs, j'obtient que 480eur par jour donne un salaire de 4800eur par mois, ici je sais pas si c'est avant ou apres impot, je me dis que c'est avant, et je ne fais aucune optimisation.
Donc ca me donne un salaire mensuel d’autour 4400eur.(avec 10mois travaillés!)

Si je compare avec mon salaire actuel de 4k/mois, c'est ne pas si énorme passer en indep.

Donc,
est-ce que à mon niveau de salaire il n'est plus intéressante de passer en indep?
Est-ce que mes calcules sont pas du tout bons?
Est-ce que avoir un tarif de plus 500eur/j sera bien possible et donc je pourrait mieux ajuster les calcules?

Merci d'avance,

Tap

1679 Messages

Grand Maître
09/11/2017 à 16:41

En prenant 480€ de TJM, et 200j travaillés (ce qui laisse un peu d'intercontrat + 5 semaines de congés) ca fait 96k€ de CA annuel.

-10% de frais, 86k€ a distribuer.

En comptant 40% de charges sur le net, ca fait grosso modo 62k€ net annuels, soit un peu plus de 5100€ nets mensuels (hors IR).

Donc financièrement, ca n'est pas une énorme différence.

A vous de voir si vous voulez passer indépendant pour l'argent / pour la liberté / pour la fierté d'être son propre patron / *insérez votre raison*...

A noter, je ne connais pas votre domaine, mais si vous avez 10 ans d'xp et que votre profil est recherché (ce qui doit être le cas si la SSII vous a laché un CDI à 62k..) vous pouvez probablement prétendre à un TJM plus élevé. Après il faut savoir se vendre..

mbCoCo

228 Messages

impliqué
09/11/2017 à 16:41

Bonjour,

à 500€ / jour sur 200 jours par an vous toucherez en net avant IR environ 5K€ (avec des frais "normaux").

A 4K€ net en salarié vous êtes vraiment bien payé. Si le seul motif c'est "l'argent" alors ne prenez pas de risques :roll: car en Freelance vous allez devoir gérer de la trésorerie, de la paperasse, prospecter, négocier..... + les risques d'interco et le stress qui va avec.

Ce n'est que mon humble avis. Quand j'ai décidé de me lancer, c'était d'abord pour éviter de laisser mon N+1 gérer ma carrière et décider si je mérite 1% ou 2% d'augmentation.

guessavril

72 Messages

actif
09/11/2017 à 18:10

:D :D :D
"Quand j'ai décidé de me lancer, c'était d'abord pour éviter de laisser mon N+1 gérer ma carrière et décider si je mérite 1% ou 2% d'augmentation."
+1

Les entretiens obligatoires en mode faux c**, ou le N+1 ou N+2 t'explique qu'il ne peut pas t'augmenter, qu'il faut t'améliorer sur la gestion de projet alors qu'il est censé être au courant que tu gères un projet de 1000 jours/homme avec des interlocuteurs projets de différentes specialités.
Ou bien tu es sur un projet, il te reflie une recrue junior de notre SSII en clientele et te demande de le former. Biensur, il devine que tu prendras sur ton temps projet pour aider la personne, ne serait ce que humainement.
Bref après 3 ans de FReelance, rien que de ne plus avoir à gérér ces moments là, je n'ai pas de regret
:P
Jean-Louis

findus

3822 Messages

Grand Maître
09/11/2017 à 18:30

C'est peut être ton TJM ciblé qui est bas, ça m'étonnerait que ta SSII te facture que 480 .. sinon t'es pas très rentable pour eux ;)
pour moi, t'es vendu autour de 600 ...

Freelance n'est pas qu'une question d'argent, c'est un nouveau concept de vie pour toi !

a+

EURL / IS depuis 2008

ENiYi

402 Messages

impliqué
10/11/2017 à 14:32

Bonjour,
Je ne cesserai de le crier haut et fort : NE PASSER PAS UNIQUEMENT FREELANCE SUITE A UN CALCUL €€€. Les périodes sans activité risquent de vous faire regretter votre indépendance.
Etre freelance, c'est pour aussi de multipes raisons :

Tap a écrit : A vous de voir si vous voulez passer indépendant pour l'argent / pour la liberté / pour la fierté d'être son propre patron / *insérez votre raison*...
Pour ne plus avoir à écouter une RH qui n'est pas capable de reconnaître le logo du logiciel sur lequel vous bossez tous les jours pour générer du CA qui lui permet elle, d'avoir un salaire et vous chanter les belles mélodies de RH;
mbCoCo a écrit :Quand j'ai décidé de me lancer, c'était d'abord pour éviter de laisser mon N+1 gérer ma carrière et décider si je mérite 1% ou 2% d'augmentation.
J'ai souvent rédigé des lettres de démission suite à ces entretiens et à force je me suis lancé.
Tap a écrit : A noter, je ne connais pas votre domaine, mais si vous avez 10 ans d'xp et que votre profil est recherché (ce qui doit être le cas si la SSII vous a laché un CDI à 62k..) vous pouvez probablement prétendre à un TJM plus élevé. Après il faut savoir se vendre..
En effet, vous pouvez dégagez beaucoup plus en TJM; car si on vous lâche 62k€ annuel, je vous invite à prendre une calculette et évaluer votre charge salariale pour votre SSII et rajouter le fait qu'ils font une marge de + de 20% sur vous.

Courage !

Squirrel42

36 Messages

actif
11/11/2017 à 11:10

Bonjour,

Je plusune, comparer salaire net et tjm n'a aucun sens.
Si je prends mon cas, à 600€/j je ne peux prétendre à guère plus que 65K brut en salaire (il est évidemment hors de question d'aller en ssii). Donc je me vends peut-être bien en indépendant. Je ne fais pas plus de 65K net en moyenne, bon an mal an. Est-ce que ça vaut le coup ? Financièrement, à peine.

L'indépendant n'a pas de sécurité, ce n'est pas avec les couvertures hors de prix que l'on peut effacer ça. Les périodes de carence ne sont pas des vacances.
L'indépendant n'est pas si indépendant que cela vis à vis de son client et de son parasite (ssii/portage..)
L'indépendant a une charge mentale que n'a pas le salarié.

Bref, la motivation ne doit pas être financière uniquement.

phili_b

516 Messages

impliqué
11/11/2017 à 23:22

Squirrel42 a écrit :Je plusune, comparer salaire net et tjm n'a aucun sens.
Mais ça donne quand même une indication: faire en sorte que son revenu net freelance soit supérieure à celui que l'on avait étant salarié, ceci effectivement pour absorber la précarité plus importante (congé maladie, vacances et intercontrats non payés notamment).

francois_freelance

16 Messages

discret
13/11/2017 à 10:19

Ne pas oublier aussi de prendre en compte les autres points :
- tu n'as pas de fiche de salaire et tu es un paria pour une banque
- tu es un salaud d'indépendant gagnant honteusement plus d'argent qu'un pauvre salarié aux yeux de trop de personne
- tu vas passer surement tes journées à mentir sur ton statuts
- tu devras bosser le soir pour faire tes formalités administratives.

Dans tes calculs n'oublie pas une moins bonne retraite, secu et mutuelle

hmg

25714 Messages

Grand Maître
13/11/2017 à 12:07

Bonjour,

francois_freelance a écrit :Ne pas oublier aussi de prendre en compte les autres points :
- tu n'as pas de fiche de salaire et tu es un paria pour une banque
- tu es un salaud d'indépendant gagnant honteusement plus d'argent qu'un pauvre salarié aux yeux de trop de personne
- tu vas passer surement tes journées à mentir sur ton statuts
- tu devras bosser le soir pour faire tes formalités administratives.

Dans tes calculs n'oublie pas une moins bonne retraite, secu et mutuelle
Vous noirsicez beaucoup trop le tableau.

1/ Retraite : Le rendement actuel est meilleur en libéral, mais le montant cotisé plus faible. Il est possible de consacrer une part du surplus pour ses revenus à la retraite (investissement locatif, assurance vie, Madelin...).

2/ Sécurité sociale : Les remboursements sont identiques. Si vous parlez des IJ maladies, il faut prendre une prévoyance pour cela en libéral (caisse CIPAV).

3/ Mutuelle : Les mutuelles sont des contrats au cas par cas. Il y a obligation d'en avoir une pour des salariés, il n'y a pas de détail sur son contenu et les taux de remboursement. Rien n'empêche un indépendant d'en souscrire un.

4/ Relations avec la banque : Cela dépend des banques, du correspondant et de l'ancienneté de la structure.

5/ Mensonge sur le statut : Il y a en effet des cas où les SSII vendent l'indépendant comme leur salarié. Ceci dit, c'est loin d'être un cas isolé. Vous n'avez jamais eu un technicien telecom venir chez vous en se présentant d'Orange ou Free ? Technicien qui est en fait un sous traitant ? N'avez vous pas reçu des dizaines d'appels de centres qui vous disent qu'ils sont de telle ou telle entreprise, alors que ce sont là encore des sous traitants ?

6/ Administratif : Ce ne sera pas tous les soirs. Cela peut être regroupé une demie journée le w/e. Plus complexe si l'on ne connais pas la comptabilité et que l'on désire la faire.

7/ Image auprès des autres : Là oui, il y a effectivement un gros problème en France. La plupart de gens considèrent que ceux qui travaillent dans d'autres corps de métiers que le leur et surtout les indépendants ont des vies idylliques. Vous noterez cependant que ces mêmes personnes ne se lancent pas en indépendant.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.