80 connectés     6 851 missions IT     14 084 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums La comptabilité, la gestion, les obligations légales




Consultant independant et investisseur immobilier


Consultant independant et investisseur immobilier

   Page 1 de 1
29/11/17 à 15:16
ibayard
Freelance
discret
Inscrit le 08 Juin 2016
Messages: 12
Bonjour tout le monde,

Je pense très sérieusement à passer en freelance, d'abord comme auto entrepreneur et ensuite en SASU.

J'ai toujours aimé l'immobilier, je possède déjà plusieurs bien immobilier loués. Je souhaite continuer dans ce domaine, je pense donc à créer le schema suivant et j'aimerais avoir votre avis si possible.

SASU (Prestation informatique) détenu à 100% par ma holding.
SCI détenu à 1% par moi même et 99% par ma holding.
toutes les dividendes remontent via la relation mère-fille (entre ma holding et ma SASU) et je réintègre ces fonds dans ma société d'investissement immobilier.

Si ma connaissance est correcte, cela me permettera de gagner moins en revenu "dividendes" mais du coup de payer moins d'impots et de réinvestir tout cela dans l'immobilier qu je posséderais à travers ma holding.

Je pense que tout cela est légal mais j'aimerais juste savoir si c'est optimal et si ca fait sens.

Merci de votre aide
Ibrahim

Voir le profil de l'utilisateur    
30/11/17 à 09:22
Olivier_M
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 18 Mar 2010
Messages: 1181
Bonjour.

C'est sur les forums de gestion de patrimoine qu'il faut aller Smile Mais a priori, oui, pas de problème particulier. A la rigueur, tout étant intégré fiscalement, si la SCI est déficitaire parce qu'elle investit beaucoup ou fait réaliser des travaux, cela sera compensé par le résultat bénéficiaire de la SASU, d'où une économie d'impôts.

La contrepartie, c'est que vous ne détenez pas l'immobilier en direct, mais via une société, elle même détenue par le holding (donc une autre société).
--> règles de fiscalité différentes, notamment en ce qui concerne les plus-values
--> obligation de conserver les sociétés tant que vous détenez de l'immobilier

Voir le profil de l'utilisateur    
30/11/17 à 12:28
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 21405
Bonjour,
Olivier_M a écrit:
La contrepartie, c'est que vous ne détenez pas l'immobilier en direct, mais via une société, elle même détenue par le holding (donc une autre société).
--> règles de fiscalité différentes, notamment en ce qui concerne les plus-values
--> obligation de conserver les sociétés tant que vous détenez de l'immobilier
+ 1

Quelques compléments :
+ Vous avez plus de disponible pour investir quand cela reste dans les sociétés.
mais...
- pas d'abattement pour durée de détention contrairement à l'IRPP (SCI IRPP ou détention en directe).
- les amortissements pratiqués s'ajoutent à la plus value.
- A l'IS, il n'y a pas d'étalement pour des revenus exceptionnels, il y aura donc de l'IS à 28 ou 25% (selon le taux au moment où vous vendrez) sur la plus value.
- il faudra que la SCI rembourse en plus la holding de l'apport en nature.
- une fois dans la holding, il faudra voir comment récupérer l'argent.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
30/11/17 à 16:17
ibayard
Freelance
discret
Inscrit le 08 Juin 2016
Messages: 12
Merci à vous pour vos avis et réponses.

Il n'y a pas que l'immobilier qui m'intéresse, le commerce m'intéresse également. Par exemple la restaurant ou la vente e ligne.

Dans le même principe que pour la SCI, si je fonde une SARL pour l'exploitation d'un restaurant, détenue uniquement par ma holding. Je peux faire une économie d'impôt en transférant mes dividendes de la SASU conseil IT vers la SARL restauration n'est-ce pas ?

Merci encore une fois pour vos avis les amis.

Voir le profil de l'utilisateur    
30/11/17 à 16:27
Olivier_M
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 18 Mar 2010
Messages: 1181
Oui, votre analyse est correcte, vous pourrez effectivement faire remonter les bénéfices (ou les déficits) et profiter d'économies au niveau des impôts et /ou des cotisations sociales grâce au mécanisme de l'intégration fiscale.

Cependant, et c'est le sens de mes réponses et de celles de hmg, n'oubliez pas de réaliser, ou de faire réaliser par un expert comptable / avocat / conseiller, une étude des conséquences à long terme. Le droit fiscal français est bien fait, très souvent, un montage qui génère une économie à court terme entraîne un surcoût à long terme, ne négligez pas cet aspect !

Dit autrement : vous voyez l'intérêt (réel !) de rentrer dans un montage incluant SCI, holding, filiales. N'oubliez pas d'étudier aussi ce qui se passera si / lorsque vous voudrez ou devrez sortir de ce montage.

Voir le profil de l'utilisateur    
30/11/17 à 16:57
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 21405
Bonjour,

Dans ces structures ce qui est souvent oublié ce sont les coûts de gestion des structures elles-mêmes.

Ici le schéma est EURL holding qui a une fille SASU et une fille SCI.

Il faut tenir les comptes des 3 entités. Mêmes si elles n'ont pas d'activité. Il faut payer frais bancaires, compta, juridique pour les 3 structures. CFE pour les sociétés commerciales et commissaire aux comptes pour la SASU. Au bas mot, un coût de 5k à 10k par an minimum. Il faut donc que vos locations génèrent une marge qui couvre au minimum ces frais.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
30/11/17 à 17:14
ibayard
Freelance
discret
Inscrit le 08 Juin 2016
Messages: 12
Merci encore pour vos réponses.

Dans le cas d'une ouverture de restaurant ou boutique quelconque, ce sont des réelles économie qui sont effectués bien que le cout de ces structure coute cher.

En fonction de son CA et du salaire qu'on se donne, la somme qui aurait du allé en impot et qui se retrouve investit dans un nouveau business semble assez importante d'après mes calculs.

Vous avez tout à faire raison, je vais évidement demander conseils aux sachant (expert comptable, avocat etc)

Merci encore

Voir le profil de l'utilisateur    
30/11/17 à 22:58
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 21405
Bonjour,

Il faut juste que vous soyez conscient que sortir l'argent tout de suite peut être moins coûteux que plus tard. Et qu'a la fin, vous n'echapperez pas aux impôts, taxes, cotisations et prélèvements à payer.

Ce n'est que différer un retour dans votre patrimoine pour investir dans des projets.

Mais attention : vous devez le faire que si l'argent que vous transférez est réellement libre et qu'il ne doit pas servir à payer impôts ou cotisations dans une es structures.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    

Page 1 de 1
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
SARL AGSI
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI
Conditions d'utilisation