204 connectés     8 418 missions IT     26 793 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums La comptabilité, la gestion, les obligations légales




Que faire de la treso de la SASU ?


Que faire de la treso de la SASU ?

   Page 1 de 1
30/11/17 à 12:51
Magicfifi
Freelance
nouveau
Inscrit le 29 Nov 2017
Messages: 2
Hello,
J'aurais besoin de vos avis et vos conseils sur mon cas ci-dessous svp.

Mon montage initial (suivant les conseils de mon EC):
J'ai ouvert en juin 2015 une SASU ou je suis presidente et seule salariee et en mission ds un grand groupe avec un TJM a 580 HT.
Je me fais des petits salaires a 1500€/mois (soucis de protection social) et j'avais pr objectif de me payer le reste en dividendes - ce que je n'ai tjrs la pas fait.

Ma situation actuelle:
Depuis 2 mois, je suis salariee de l'entreprise chez qui j'etais en prestation (le fameux grand groupe). J'ai signee a 62K brut (sans compter les prime, avantage...) pas tant pr le salaire mais la "stabilite". J'ai arrete de me verser depuis 2 mois mes petits salaires venant de ma SASU.

Il y a pas mal de treso ds la SASU ~100K apres IS et autres charges/frais (vu que je faisais des petits salaire, que je me suis pas versee de dividendes, et que mes notes de frais sont ridicules...ca fait pas mal de treso qui "dors").

Mes Questions (si vous voulez bien y repondre et/ou me donner vos conseils)

1/ma situation de presidente SASU n'est elle pas incompatible avec ma position de salariee dans le fameux grand groupe ?
(Ma hantise c'est qu'on me dise que je ne peux pas beneficier de la secu - si en ceinte - ou chomage - on sait jamais...parce que j'etais x mois presidente d'une sasu)

2/que me conseillez vous de faire avec ma sasu afin d'optimiser la treso de ma sasu ?
Le but n'est pas de faire sortir a tout prix la treso, mais plutot de l'optimiser

Cas 1: fermer ma sasu et tout me verser en dividendes/liquidation ?
Pros: simple et radicale
Cons: ca va faire exploser mon IR...

Cas 2: garder la SASU et me verser tous les ans des dividendes (pas de salaire)
Mais est-ce compatible avec ma situation actuelle ? (Cf question 1)
Pros: j'ai une structure au cas ou je veux devenir freelance, sortir doucement la treso
Cons: frais de gestion de la sasu (ec: 360€/mois), ursaff ??, IS??
(En ecrivant, j'suis plus tres sure si ce cas est a envisager...)

Cas 3 (conseille par mon EC): monter une SCI ou 99% est detenu par la SASU et 1% par moi-meme afin de faire un investissement locatif.
J'ai lu plusieurs post sur ce forum, mais c'est tjrs pas claire pour moi.
- le bien n'est pas a moi, mais a la SASU (a 99%). Donc si "qq chose se passe mal" (genre ABS), on peut me sucrer le bien...et donc byebye la treso
- Mon EC me dit qu'on peut faire une cessation de part, mais je vais acheter des parts a une societe qui est en faite la mienne ?...j'suis perplexe

Y'a peut etre d'autres cas
Merci pr vos avis !
Fifi

Voir le profil de l'utilisateur    
30/11/17 à 13:00
findus
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 10 Avr 2007
Messages: 3757
Bonjour

Dans ton cas, si tu vas rester dans 'le fameux grand groupe', je ferme la SASU, je prends mes dividendes, et je paye mon IR...

Je ne vois pas l'intérêt de se verser progressivement les salaires, de payer un cout de structure pendant x années...

a+

Voir le profil de l'utilisateur    
30/11/17 à 13:05
Papus007
Freelance
impliqué
Inscrit le 22 Jan 2017
Messages: 422
Magicfifi a écrit:

1/ma situation de presidente SASU n'est elle pas incompatible avec ma position de salariee dans le fameux grand groupe ?
(Ma hantise c'est qu'on me dise que je ne peux pas beneficier de la secu - si en ceinte - ou chomage - on sait jamais...parce que j'etais x mois presidente d'une sasu)

Rien à voir.
Vous pouvez être salariée du groupe (avec chômage, sécu et tout) et garder votre SASU ouverte pour d'autres activités tant que ce n'est pas incompatible avec votre contrat de travail.
Magicfifi a écrit:

2/que me conseillez vous de faire avec ma sasu afin d'optimiser la treso de ma sasu ?
Le but n'est pas de faire sortir a tout prix la treso, mais plutot de l'optimiser

Cas 1: fermer ma sasu et tout me verser en dividendes/liquidation ?
Pros: simple et radicale
Cons: ca va faire exploser mon IR...

Vous avez oublié la mise en place de la flat tax.
Si vous pensez que vous ne reprendrez pas votre activié SASU, fermez-la (ça vous évitera des couts inutiles) et versez-vous tout en dividendes. Pour l'IR, optez pour la flat tax à 30%. Elle tombe à pic pour vous.
Magicfifi a écrit:

Cas 2: garder la SASU et me verser tous les ans des dividendes (pas de salaire)
Mais est-ce compatible avec ma situation actuelle ? (Cf question 1)
Pros: j'ai une structure au cas ou je veux devenir freelance, sortir doucement la treso
Cons: frais de gestion de la sasu (ec: 360€/mois), ursaff ??, IS??
(En ecrivant, j'suis plus tres sure si ce cas est a envisager...)

Effectivement, pas terrible ce cas.
Magicfifi a écrit:

Cas 3 (conseille par mon EC): monter une SCI ou 99% est detenu par la SASU et 1% par moi-meme afin de faire un investissement locatif.
J'ai lu plusieurs post sur ce forum, mais c'est tjrs pas claire pour moi.
- le bien n'est pas a moi, mais a la SASU (a 99%). Donc si "qq chose se passe mal" (genre ABS), on peut me sucrer le bien...et donc byebye la treso
- Mon EC me dit qu'on peut faire une cessation de part, mais je vais acheter des parts a une societe qui est en faite la mienne ?...j'suis perplexe

Y'a peut etre d'autres cas
Merci pr vos avis !
Fifi

Bonjour les problèmes avec les locataires.
Mais, c'est toujours mieux que cas 2.

Voir le profil de l'utilisateur    
30/11/17 à 14:02
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 24428
Bonjour,

Je vais vous donner les conseils que je donnerai à un client. Je ne donnerai pas mon avis sur les propositions de votre EC. Mais il a peut être des informations pertinentes sur votre situation précise comme le niveau des sommes en question ou les revenus de votre foyer fiscal.

> Cas 1: fermer ma sasu et tout me verser en dividendes/liquidation ?

+ : C'est terminé, vous n'en parlez plus. L'argent est à vous, vous l'utilisez comme vous le souhaitez.
- : Tout est imposable la même année. Cela dépend donc des réserves que vous avez et de votre foyer fiscal. Si vous restez dans la même tranche IRPP, pourquoi pas.

> Cas 2: garder la SASU et me verser tous les ans des dividendes (pas de salaire)

+ : Vous gardez la structure et avez un petit complément de revenu régulier. Les frais pro engagés sont imputés sur les réserves et la perte dégagée peu se reporter sur une activité future, la TVA peut être déductible. Vous pouvez fermer la structure et revenir au cas 1 quand vous voulez.
- : Coût (peut-être pas 300€HT par an). Conservation de la structure, lourdeur administrative.

NB 1 : Voyez le tarif avec votre EC pour une SASU sans paies et sans activité, dans des cas comme celui-là je facture un minimum pour la tenu et réalisation des déclarations annuelles (+/- 450€HT par an). Il n'y a pas de raisons que votre EC facture un montant important.

NB 2 : S'il y a un soucis avec votre employeur, nommez votre conjoint ou un de vos parents Président à votre place.

NB 3 :
Résultat 0 = IS 0.
Paie 0 = URSSAF 0.

> Cas 3 (conseille par mon EC): monter une SCI ou 99% est detenu par la SASU
> et 1% par moi-meme afin de faire un investissement locatif.

+ Tant que la SCI et la SASU existent, les loyers peuvent générer des revenus intéressants qui seraient un complément de revenu pour vous.

- Par contre, c'est au niveau de la sortie que les choses se gâtent. Vous devez tant que vous avez le bien immobilier garder à la fois la SASU et la SCI. Ce qui veut dire gérer une usine à gaz avec des frais de gestion, compta et juridique chaque année. Vous ne pouvez pas comme dans le cas 2 choisir d'arrêter quand vous voulez aussi facilement.
A la sortie, il n'y a pas d'exonération pour détention puisque IS et les montants amortis s'ajoutent à la plus value, l'apport en compte courant de la SASU à la SCI est remboursé à la société. La plus value est imposable à l'IS aux taux en vigueur et l'argent n'est pas à vous directement, mais à la société.

NB pour Papus007 : Les frais sont les mêmes au niveau de la SASU que dans le cas 2 et là il y a la SCI en plus.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
01/12/17 à 22:40
Magicfifi
Freelance
nouveau
Inscrit le 29 Nov 2017
Messages: 2
Merci pour tous ces elements de reponses et vos avis.


@hmg,
Cas 2 : on peut engendrer des frais pro meme si il n'y a plus d'activite ? (enfin techniquement pas de salaire, ni de rentree d'argent)
Effectivement si je peux negocier le tarif de mon EC, c'est un cas a envisager.

Cas 3 (l'histoire de la sci+sasu) ca sent la galere (enfin pr moi).

Cas 1: je vais sauter de tranche (je suis actuellement quasi pas imposable ayant des petits salaire, divorcee et un enfant a charge). bon, ca va faire mal l'annee prochaine mais au moins la treso est sortie.

Merci encore
Delphine.

Voir le profil de l'utilisateur    
02/12/17 à 08:16
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 24428
Bonjour,

Citation:
@hmg,
Cas 2 : on peut engendrer des frais pro meme si il n'y a plus d'activite ? (enfin techniquement pas de salaire, ni de rentree d'argent)
Effectivement si je peux negocier le tarif de mon EC, c'est un cas a envisager.
Maintenir la structure engendre des frais.

Entre voir un client partir/fermer et accepter une révision des tarifs pour l'adapter à la nouvelle situation de l'entreprise, généralement la révision des tarifs semble plus logique.

Citation:
Cas 3 (l'histoire de la sci+sasu) ca sent la galere (enfin pr moi).
Je n'aime pas l'idée de but en blanc d'un immobilier à l'IS pour une structure personnelle.

Généralement, un tel immobilier est soit pour sa retraite, soit pour revendre, soit pour transmettre :
- si pour retraite : cela veut dire garder à vie ces structures et montages, même lorsque vous serez grabataire...
- si pour revendre : il y a une plus value qui au taux d'IS sera fortement taxée et rattrapera toutes les économies liées aux amortissements précédentes (qui elles n'auront fait économiser que de l'IS à 15%).
- si pour transmettre : cela veut dire transmettre les parts de la holding (donc droits à payer et donation). Dans une SCI à l'IRPP, il est possible au départ de faire entrer les enfants mineurs ou de démembrer (nu-propriétaires et usufruitiers).

L'intérêt d'un tel montage n'est que dans la faisabilité d'un projet. Si un projet n'est réalisable que de cette manière et pas à titre personnel (et bien entendu s'il rapporte plus à la fin). Ou que la structure créée a plusieurs associés et qu'il n'y a pas de besoin de gérer et vendre l'immobilier (en gros, l'argent est investit dans une SCPI et il y a seulement à s'occuper des dividendes qui en ressortent).

Il ne faut jamais oublier qu'un investissement immobilier n'est pas sans risques (ravalements, réparations, catastrophes, chutes des cours...).

Citation:
Cas 1: je vais sauter de tranche (je suis actuellement quasi pas imposable ayant des petits salaire, divorcee et un enfant a charge). bon, ca va faire mal l'annee prochaine mais au moins la treso est sortie.
C'est la solution qui en effet engendre le moins de prise de tête. Mais réfléchissez bien avant si la structure ne vous ai pas utile pour d'autres projets à moyen terme. Et sinon, voyez si quelqu'un aimerait racheter une structure déjà existante (cela évite de la fermer vous-même).


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    

Page 1 de 1
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation