100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Que faire du bénéfice ?

freelance-azerty

24 Messages

discret
30/11/2017 à 14:36

Bonjour,

Désolé pour les questions bêtes mais il s'agira de mon 1er bilan et certaines choses sont floues dans mon esprit.

J'ai bien compris que pour obtenir le meilleur net, il faut prévilégier la rémunération dans la majorité des cas donc limiter le bénéfice
... mais dans une optique de prudence (intercontrat, ...), j'aimerai comprendre le mecanisme IS-dividenves-remu un peu plus en détail.

Une fois l'IS (à 15%) passé, il reste disons un résultat de 10.000€

Quels sont les possibilités, dans le futur, pour distribuer ces 10k :?:


1) DIVIDENDES: (j'oublie volontairement la partie <10% capital social vu que capital social très faible)

IS 15% puis CS puis IR (disons tranche 30%) : d'après un ancien post de mixomatose, avec le jeu des déductions et autres, il reste un peu moins de 52% en net net:
https://www.freelance-info.fr/forum/freelance_19251.html

a. Est ce que la nouvelle flat Taxe (30%) qui s'applique aux dividendes change le résultat du calcul ?

b. Combien de temps je dispose pour me donner les dividendes ? Puis je en 2030 me verser des dividendes de mon resultat 2017 ?!

c. Dans cette solution pas de cotisation retraite je crois ?
Je veux dire si je garde les bénéfices sur le compte pro pendant 20 ans (non distribués), est ce que je peux rester peinard 5 ans à la maison, me verser ces dividendes pour attendre la retraite tranquillement ? (pré retraite organisée)


2) REMUNERATION ?

La j'ai un gros doute, si je reutilise la rémunération classique ... j'ai pris -15% avec l'IS ... et je repars sur CS classiques + IR ?
Donc le 53% net net fond comme neige au soleil !
... ou il y a une espèce de déduction prévue dans ce cas ?


Merci d'avance !
:)

hmg

25564 Messages

Grand Maître
30/11/2017 à 15:18

Bonjour,

1a : La Flat tax ne remplace que sur option la procédure actuelle. Elle n'est en effet intéressante que pour les tranches à 41% d'IRPP et donc pour tous les autres ce n'est pas avantageux.

1b : Vous pouvez vous verser les réserves quand vous voulez. D'un autre côté, vous connaissez la fiscalité actuelle. Pas celle de demain.

1c : Si les règles sont les mêmes qu'aujourd'hui, vous pourrez cotiser sur les dividendes versés. Ces cotisations génèrent par contre une perte qui ne diminuera pas un résultat futur dans ce contexte.

2 : Aucune réduction. Le carry back ne porte que sur 1 an.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

Tap

1679 Messages

Grand Maître
30/11/2017 à 16:21

je rajouterai :

solution 3 : tout prendre en rémunération (comme ça 0€ d'IS) et mettre de côté l'excédent en perso (bonne pratique : équivalent de 6 mois de rémunération comme épargne de précaution) pour gérer les aléas

avantage : taxation minimale - possibilité de placer les sommes
inconvénient : si vous faites une année blanche, vous ne cumulez pas vos trimestres (mais ca suppose moins de 6k€ de revenus sur l'année, on est plus sur de l'intercontrat la :))

freelance-azerty

24 Messages

discret
01/12/2017 à 10:08

Merci pour ces eclaircissements.

ENiYi

402 Messages

impliqué
01/12/2017 à 12:56

Tap a écrit :je rajouterai :

solution 3 : tout prendre en rémunération (comme ça 0€ d'IS) et mettre de côté l'excédent en perso (bonne pratique : équivalent de 6 mois de rémunération comme épargne de précaution) pour gérer les aléas

avantage : taxation minimale - possibilité de placer les sommes
inconvénient : si vous faites une année blanche, vous ne cumulez pas vos trimestres (mais ca suppose moins de 6k€ de revenus sur l'année, on est plus sur de l'intercontrat la :))
Bonjour,
J'ai adopté en effet cette solution aussi après maintes analyses et aussi sur suggestion de mon EC. L'avantage est qu'une fois le CA sorti en rémunération, vous pourrez en disposer à votre guise sans justification aucune : provisionner tout de même l'IR. Seul bémol : être rigoureux et se faire des économies en prévision des aléas de la vie.

Focus

12 Messages

discret
03/12/2017 à 23:59

Bonjour,

ça éxiste 0€ d'IS ? mon dernier bilan mon EC m'a conseillé de payé un peu comme même malgré que j'ai choisi de prendre tout en rémunération ?

Merci de votre retour.

Tap a écrit :je rajouterai :

solution 3 : tout prendre en rémunération (comme ça 0€ d'IS) et mettre de côté l'excédent en perso (bonne pratique : équivalent de 6 mois de rémunération comme épargne de précaution) pour gérer les aléas

avantage : taxation minimale - possibilité de placer les sommes
inconvénient : si vous faites une année blanche, vous ne cumulez pas vos trimestres (mais ca suppose moins de 6k€ de revenus sur l'année, on est plus sur de l'intercontrat la :))

mixomatose

7210 Messages

Grand Maître
04/12/2017 à 00:36

Focus a écrit : ça existe 0€ d'IS ?
Oui, sans problème.
En première année, il vaut mieux faire un petit bénéfice suffisant pour constituer la réserve légale.

calculette de charges sociales TNS indépendant en ligne, comparateur simulateur Autoentrepreneur EI EURL
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php

hmg

25564 Messages

Grand Maître
04/12/2017 à 12:01

Bonjour,

Focus a écrit :ça éxiste 0€ d'IS ? mon dernier bilan mon EC m'a conseillé de payé un peu comme même malgré que j'ai choisi de prendre tout en rémunération ?
Oui, mais ce n'est pas conseillé.

1/ Vous pouvez bénéficier d'un peu de dividendes aux règles anciennes.

2/ Le résultat est une variable d'ajustement pour être sur une tranche CIPAV choisie.

3/ Avoir des bilans déficitaires ou négatifs, cela pose problème en cas de besoins de financements.

4/ Un résultat qui tombe exactement à 0 tous les ans n'est pas normal. Je veux bien que les EC soient magiciens, mais un résultat qui tombe ainsi entraîne une série de question sur la force réellement probante de la comptabilité. Tout comme (je l'ai déjà vu il y a quelques années dans un dossier repris), un résultat de 38120 (exactement) tous les ans.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

ubik_2008

351 Messages

impliqué
06/12/2017 à 15:26

hmg a écrit : 2/ Le résultat est une variable d'ajustement pour être sur une tranche CIPAV choisie.
C'est ce qui m'étonne quand certain disent qu'il faut tout verser en rémunération. Si vous sauter une tranche CIPAV pour quelques euros, c'est minimum 2500 euros en plus à payer l'année suivante, pas du tout rentable. C'est à calculer finement avec la CSG non-déductible et les cotisations madelin.

Et quand à tomber pile à 0 euros d'IS, je suis comme HMG, très sceptique.

Une autre solution est da faire du report à nouveau (du temps que l'IS est à 15%), cela paye vos intercontrats futurs et permet d'avoir de la trésorerie pour couvrir les retards de paiement.