160 connectés     6 961 missions IT     14 828 CV récents
se connecter | s'inscrire
11/01/18 à 14:23
Bobby75
Freelance
actif
Inscrit le 20 Juil 2016
Messages: 51
Bonjour,
les nouveaux plafonds sont-ils HT ou TTC ?
Merci

Voir le profil de l'utilisateur    
11/01/18 à 16:06
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 21592
Bonjour,

Les plafonds sont HT.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
16/01/18 à 14:33
a.CMS
Freelance
actif
Inscrit le 25 Juil 2014
Messages: 55
Et dans quel cas l'auto-entreprise est-elle préférable à la société?
Des collègues freelance veulent ouvrir une A-E spécifiquement pour 2018, puis basculer plus tard sur leur SAS.
Est-ce que ça vaut le coup?
De mon côté, en EURL je ne peux pas le faire.

Voir le profil de l'utilisateur    
16/01/18 à 20:41
kaeshi
Freelance
discret
Inscrit le 09 Déc 2013
Messages: 18
En dessous du seuil tva c'est intéressant niveau paperasse et du fait de ne pas facturer la tva si tu as des clients particuliers.
Au dessus du seuil tva c'est intéressant seulement si tu n'as quasiment aucun frais où si tu fais le yoyo d'une année sur l'autre et que tu peux redescendre sous le seuil.

Voir le profil de l'utilisateur    
16/01/18 à 22:12
Paul92
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 02 Avr 2012
Messages: 1250
Ces nouveaux plafonds révolutionnent le statut.

Auparavant AE c'était une forme juridique qui se devait d'être transitoire pour tester si son projet était viable. Avec les nouveaux plafonds on peut tout à fait envisager une activité pérenne.

A 70K€ ça peut effectivement faire réfléchir un certain nombre de personnes pour changer de forme juridique. Les avantages de l'auto-entreprenariat sont assez conséquents (plus besoin d'EC, plus de justificatif de frais, paperasse simplifiée et fiscalité plus légère ...).

Voir le profil de l'utilisateur    
16/01/18 à 23:15
phili_b
Freelance
impliqué
Inscrit le 08 Oct 2014
Messages: 358
Oui mais il ne faut pas perdre de vue le point de vue justement des clients. Les grands comptes, ou même les PME d'une certaine taille, ne sont pas chaud pour travailler avec les AE.

Et comme on le redisait dans ce sujet (lien) très récemment, le statut d'AE n'est viable que lorsqu'il y a très peu de frais. Dans le cas contraire ça serait trop bête de ne pas déduire les frais en charge.

Normal qu'en AE il n'y ait pas besoin de justifs de frais puisqu'ils ne sont pas déductibles, en plus ça oblige à avoir un CA plus élevé à charges égales, et donc avec un CA davantage imposable.

Moi je vois rien de révolutionnaire. Le seul élément vraiment révolutionnaire et non négligeable est l'effet de seuil où les gens ou bien passait en mode panique de peur de dépasser les 32KE, ou bien étaient complétement désemparés quand ils apprenaient après coup qu'ils y passaient à l'insu de leur plein gré. Et se voyait imposer un statut bien plus complexe alors qu'il avait choisi l'AE pour se lancer sans prise de tête.

En fait je vois cette mesure plutôt comme la suppression du seuil à 32KE, et moins comme un nouveau seuil à 70KE, car en fait je doute que les gens aillent jusqu'à 70KE sans changer de statut. (Mais je n'ai assez d'expériences dans le domaine pour être catégorique).

Voir le profil de l'utilisateur    
17/01/18 à 01:12
Paul92
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 02 Avr 2012
Messages: 1250
Avec l'abattement de 50% sur l'IR, je vois mal comment ça pourrait être moins intéressant qu'en frais réel.

Voir le profil de l'utilisateur    
17/01/18 à 05:10
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 21592
Bonjour,
Paul92 a écrit:
Avec l'abattement de 50% sur l'IR, je vois mal comment ça pourrait être moins intéressant qu'en frais réel.
Sauf qu'en Conseil, c'est 34%. Les 50% c'est pour les artisans.

Petit rappel : Le CA pour les auto/micro = TOUTES les sommes reçues des clients (y compris les remboursements de frais).

Exemple : Vous vous faites rembourser la barème ik, cela s'ajoute à votre CA.

C'est la raison pour laquelle les presta BIC ont un taux de 50% car ils utilisent du matériel.

Et les 34% en question intègrent les cotisations sociales qui sont à 23%. Reste donc 11.

Et n'oubliez pas que ce régime merveilleux peut conduire des personnes à payer IRPP et cotisations alors qu'ils perdent de l'argent.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
17/01/18 à 05:16
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 21592
Bonjour,
Paul92 a écrit:
Ces nouveaux plafonds révolutionnent le statut.

Auparavant AE c'était une forme juridique qui se devait d'être transitoire pour tester si son projet était viable. Avec les nouveaux plafonds on peut tout à fait envisager une activité pérenne.

A 70K€ ça peut effectivement faire réfléchir un certain nombre de personnes pour changer de forme juridique. Les avantages de l'auto-entreprenariat sont assez conséquents (plus besoin d'EC, plus de justificatif de frais, paperasse simplifiée et fiscalité plus légère ...).
Vive les Bisounours...

Dans la réalité, assujetti à TVA = respecter les règles qui y sont liées.

Donc oubliez la simplicité, le léger : Il faut tenir une compta qui respecte les règles et permet de sortir un fichier FEC comme les copains. Et compte tenu du nombre d'abus possibles, ce sera contrôlé (ex : personnes qui tous les ans ne payent de la tva que sur ce qui dépasse 32k et pas dès le premier euro).


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
17/01/18 à 07:47
Paul92
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 02 Avr 2012
Messages: 1250
hmg a écrit:
Bonjour,
Paul92 a écrit:
Avec l'abattement de 50% sur l'IR, je vois mal comment ça pourrait être moins intéressant qu'en frais réel.
Sauf qu'en Conseil, c'est 34%. Les 50% c'est pour les artisans.

Petit rappel : Le CA pour les auto/micro = TOUTES les sommes reçues des clients (y compris les remboursements de frais).

Exemple : Vous vous faites rembourser la barème ik, cela s'ajoute à votre CA.

C'est la raison pour laquelle les presta BIC ont un taux de 50% car ils utilisent du matériel.

Et les 34% en question intègrent les cotisations sociales qui sont à 23%. Reste donc 11.

Et n'oubliez pas que ce régime merveilleux peut conduire des personnes à payer IRPP et cotisations alors qu'ils perdent de l'argent.


C'était pas 50% aussi pour les professions libérales avant?

Effectivement c'est moins avantageux, même si dans les faits on est très loin de faire 34% de frais réels.

Voir le profil de l'utilisateur    

1 2  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
SARL AGSI
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI
Conditions d'utilisation