208 connectés     7 466 missions IT     19 907 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Par ou commencer ?




Structure juridique à choisir


Structure juridique à choisir

   Page 1 de 1
17/01/18 à 11:31
CAROTTES-2016
Freelance
actif
Inscrit le 22 Aoû 2016
Messages: 35
Je suis consultant informatique, pas de grand Investment sur ma structure, Le matériel permettant la réalisation de la mission est mis à disposition par le client souvent.

Ma rémunération est d'environ 500 euros HT par jour, 20 jours en moyen par mois.

Je fais le trajet du travail (environ 60km par jour entre chez moi et chez le client), le client va me rembourser 0,32 euros/km pour les déplacements professionnels si besoin.

Après les comparaisons de structure juridiques, il me semble que c'est plus raisonnable pour avoir une structure entreprise individuelle, au lieu d'une structure comme EURL, à raison d'une simplicité :
- Pas nécessaire d'avoir comptable (2000 euros de honoraire par an en moyenne)
- Pas de publication de compte annuel

Comme on sait bien, le patrimoine de l'entreprise et le patrimoine personnel étant juridiquement confondus, tous vos biens, à l'exception de votre résidence principale, seront engagés.
Pour cela, je vais compléter une assurance RCP chez HISCOX environ 30 euros par mois, 360 euros par an, il me semble que je serai bien couvert par cette assurance aussi, il n'y a pas peu risque sur mes patrimoines personnels, de plus je demanderai le manager de mon client de valider et signer pour les points critiques en tant qu'un consultant.
- Responsabilité Civile Professionnelle : à la hauteur de 100 000 euros
- Responsabilité Civile Exploitation et Employeur : à hauteur de 8 000 000 euros
- Protection juridique : 50 000 euros par litige

J'hésite encore si je vais commencer par Auto-entrepreneur pour cette année ? Parce que je ne suis pas certain que mon activité soit durable, même le client m'a proposé un contrat de 1 an TODAY ! Au cas où le mois je n'ai pas rémunération, POLE EMPLOI peut me verser environ 2600 euros d'allocation/mois dans le seuil d'AE.
Si l'activité est durable, le CA dépasse au seuil (70K euros par l'année civile), je serai automatiquement classé dans Entrepreneur individuel.

A confirmer par vous :
- Les cotisations sociales d'EI seront prélevées sur CA, not sur (CA – les frais de dépenses), c'est différent qu'une structure EURL, mais on peut récupérer TVA sur les achats de matériels pour la réalisation de la mission, ainsi que les frais de dépense peut etre déduits sur les revenusdans la declaration des impôts , est-ce que mes comphrésion sont corrects?

J'aimerais avoir vos avis, parce que je dois démarrer chez mon client dans un mois, je suis un porté dans une société de portage, securisé par 2600 euros net par mois en tant que demandeur d'emploi chez le pole employ dans les mois non activités : C'est à dire que ca vaut le cout de rester dans le formulaire actuel "portage + POLE Emploi" si j'aurai 3 mois de intercontrat par an!

Merci d'avance,
CARO

Voir le profil de l'utilisateur    
17/01/18 à 12:05
cacail
Freelance
impliqué
Inscrit le 18 Avr 2012
Messages: 360
Bonjour,

Si vous souhaitez protéger votre patrimoine personnel, vous pouvez optez pour l'EIRL.

Pour une EI, même si la compta est plus simple, il faut tout de même que vous en teniez une. Vous aurez la responsabilité de faire les déclarations diverses et variées (TVA, DSI, ...).
Ce n'est pas impossible mais il faut juste que vous soyez conscient que c'est tout de même un investissement personnel à prendre en compte.

Pour ce qui est du calcul de la base pour les CS, les frais ne sont pas déductibles uniquement dans le cas d'un AE. A partir du moment où vous passez au réel, tous les frais usuels sont déductibles.

Voir le profil de l'utilisateur    
17/01/18 à 12:26
CAROTTES-2016
Freelance
actif
Inscrit le 22 Aoû 2016
Messages: 35
cacail a écrit:


Pour ce qui est du calcul de la base pour les CS, les frais ne sont pas déductibles uniquement dans le cas d'un AE. A partir du moment où vous passez au réel, tous les frais usuels sont déductibles.


Les frais de dépenses générés pendant la période d'AE peut être rattrapé afin d'être décuctibles sur les CS au moment où je passe à réel?
Si j'aurai 6k euros de frais de dépense pendant la période AE entre Fevrier et Aout, ils peut être classés dans les frais au moment où je passe à reel en Sept?

Voir le profil de l'utilisateur    
17/01/18 à 14:28
mixomatose
Membre
avatar
Grand Maître
Inscrit le 12 Fév 2008
Messages: 6760
non,
et non
aux deux questions...


_________________
calculette de charges sociales TNS indépendant en ligne, comparateur simulateur Autoentrepreneur EI EURL
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php
Voir le profil de l'utilisateur    

Page 1 de 1
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation