98 connectés     8 691 missions IT     26 968 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Vos problèmes, les pièges à éviter




Le client final ne veut pas traiter avec des freelances


Le client final ne veut pas traiter avec des freelances

  
prec  1 2 3 4  suiv
13/02/20 à 17:33
Freelance91
Freelance
impliqué
Inscrit le 17 Jan 2007
Messages: 694
Le système des SSII relève du proxénétisme aggravé en bande organisée Laughing

Voir le profil de l'utilisateur    
14/02/20 à 11:36
jmolive
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 24 Mar 2012
Messages: 2138
_lael a écrit:
Faut bien nourrir les parasites et les commerciaux qui vont empocher un bonus de 500-1000€/mois sur ton dos pendant toute la durée de ta mission.


Il faut nourrir toute la France :
- ceux qui sont sur ton dos pendant la durée de la mission
- ceux qui ont besoin de se loger via la CAF
- ceux qui font des enfants via la CAF
- ceux qui bossent aux impôts
- ceux qui bossent aux urssaf
- ceux qui bossent aux RSI/CPAM/RAM
- les enseignants qui sont souvent en congés
- les employés du public qui souvent sont à 50% de charges
- les malades
- les chômeurs
- les RSA
- ..etc
- ..etc

Faut être con pour bosser en France non ???


_________________
Gérant maj. EURL IS clot 30/09
Voir le profil de l'utilisateur    
15/02/20 à 23:50
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 24432
Bonjour,

1/ AILLEURS DANS L'ESPACE

Il y a aussi des contributions dans les autres pays. Même si en Europe, la solidarité est importante, il faut voir que ce qui n'est pas solidarité comme en France se paye autrement ailleurs.

Dans certains pays, pas d'accès aux soins pour les démunis. Donc des épidémies et maladies qui disparaissent ailleurs toujours présentes.

Dans d'autres, il n'est pas rare de voir les gens loger dans des immeubles ou lotissements avec accès sécurisés avec gardiens.

Dans d'autres encore, si les taxes et impôts nationaux sont faibles, les taxes locales peuvent être très importantes.

2/ AILLEURS DANS LE TEMPS

Vous n'avez jamais bénéficié de cette solidarité de votre côté ?

Ecole publique ? Soins ? Allocations familiales pour vos parents ? (...)


Je pense qu'il est difficile de bien comparer à la fois ce qui est possible ailleurs et comment l'on aurait pu arriver où nous en sommes avec les règles de cet ailleurs.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
16/02/20 à 11:59
jmolive
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 24 Mar 2012
Messages: 2138
Bonjour HMG,

Je suis d'accord avec vous mais le compte ne me semble pas y être.
La qualité de nos services est dramatiquement faible pour tous les efforts/finances nécessaires.

Prenons les 3 exemples :

- Ecole : la qualité du public est quasiment directement reliée au prix de l'immobilier. Mes enfants sont dans le privé. Je suis très critique sur les enseignants : leur manque d'implication vient probablement d'un salaire fixe public, d'avancement et donc de reconnaissance.
Si je pouvais je préférerais ne plus payer d'impôt pour cela et paierais des écoles à 100% en direct.

- Soins : cela fait 8 ans à présent que je n'ai pas vu un médecin. Je continue la visite annuelle chez le dentiste. En général, je n'ai rien sauf une fois, une seule fois où j'ai eu besoin de soin pour une carie, directement une couronne -bien déçu) et ... à peine remboursée, la mutuelle ne fait qu'une partie du chemin ... minable ! je paye des milliers d'assurance maladie obligatoire chaque année. Idem pour des lunettes, c'est minable.
J'ai arrêté la mutuelle complémentaire. Depuis je tiens un PnL pour voir mon avance et mon auto assurance.
Si je pouvais je sortirais complètement de tout cette organisation sur laquelle je n'ai rien choisi et qui s'impose à nous.
Et si par malheur, un jour, je dois payer 20000 hében je paierai 20000.
A moi je bien m'entretenir et faire attention pour augmenter mes probabilités de bonne santé.
La conséquence, c'est qu'on augmente la prévention/responsabilisation.

- CAF jamais vu, et la connerie va jusqu'au point de me rendre 32€ par mois pour mes 2 enfants après nous en avoir prélevé plusieurs milliers chaque année. Ca encourage ceux qui n'en ont pas les moyens de faire des enfants. Sans leur donner l'obligation de bien les éduquer ensuite.

Ces bons exemples illustrent le cercle vicieux :
- je suis pauvre
- je fais des enfants
- je ne m'en occupe pas bien puisque j'en ai plusieurs
- tous vont à l'école publique, ils feront bien ce qu'ils pourront, de toute façon, c'est gratuit. Ici, on dévalue l'enseignement. Puisque c'est gratuit, ça n'a plus de valeur. Ainsi suivre les cours devient peu important. Nous sommes plus exigeants et plus impliqués lorsque nous avons payé nos cours n'est-ce pas ?
Exemple des enfants qui sont contents lorsque le prof est absent Sad alors c'est eux qui trinquent à la fin ...
- et en utilisant toutes les aides possibles, ils vivront bien quand même : CPAM, CAF, aide d'insertions, de formations (oui on y revient encore gratuitement avec le pole emploi !!), écoles et CAF pour leurs enfants ... on refait un tour, on creuse la tombe.

Et ensuite : on voit nos infos.
La France le pays le plus taxé du monde, le système de retraite qu'il faut sauver, la sécu qu'il faut sauver, la dette, les transferts de poches CSG, CRDS ...etc

A la fin, la solidarité et l'emploi public déresponsabilisent, appauvrissent, et enlèvent la fierté et le moral de tout ceux qui y travaillent (augmentant le nombre de dépressions et d'arrêts maladie).

On se retrouve dans un pays où la non responsabilisation, l'oisiveté, le travail mal fait, la non prévention et la pauvreté sont encouragés.

Alors je ne suis pas 100% contre du social mais je crois qu'il y a un juste milieu à trouver en baissant franchement les aides, en baissant franchement les cotisations obligatoires et en créant une matière éducative, du CP au lycée, pendant toute la scolarité, sur vivre en France : prévention santé, responsabilisation citoyenne, prix de l'éducation, des soins, de l'urbanisme, des transports, des déchets...etc.Etc

Pardon pour le HS Embarassed


_________________
Gérant maj. EURL IS clot 30/09
Voir le profil de l'utilisateur    
16/02/20 à 13:09
Papus007
Freelance
impliqué
Inscrit le 22 Jan 2017
Messages: 425
jmolive a écrit:
Bonjour HMG,

Je suis d'accord avec vous mais le compte ne me semble pas y être.
La qualité de nos services est dramatiquement faible pour tous les efforts/finances nécessaires.

Prenons les 3 exemples :

- Ecole : la qualité du public est quasiment directement reliée au prix de l'immobilier. Mes enfants sont dans le privé. Je suis très critique sur les enseignants : leur manque d'implication vient probablement d'un salaire fixe public, d'avancement et donc de reconnaissance.
Si je pouvais je préférerais ne plus payer d'impôt pour cela et paierais des écoles à 100% en direct.

- Soins : cela fait 8 ans à présent que je n'ai pas vu un médecin. Je continue la visite annuelle chez le dentiste. En général, je n'ai rien sauf une fois, une seule fois où j'ai eu besoin de soin pour une carie, directement une couronne -bien déçu) et ... à peine remboursée, la mutuelle ne fait qu'une partie du chemin ... minable ! je paye des milliers d'assurance maladie obligatoire chaque année. Idem pour des lunettes, c'est minable.
J'ai arrêté la mutuelle complémentaire. Depuis je tiens un PnL pour voir mon avance et mon auto assurance.
Si je pouvais je sortirais complètement de tout cette organisation sur laquelle je n'ai rien choisi et qui s'impose à nous.
Et si par malheur, un jour, je dois payer 20000 hében je paierai 20000.
A moi je bien m'entretenir et faire attention pour augmenter mes probabilités de bonne santé.
La conséquence, c'est qu'on augmente la prévention/responsabilisation.

- CAF jamais vu, et la connerie va jusqu'au point de me rendre 32€ par mois pour mes 2 enfants après nous en avoir prélevé plusieurs milliers chaque année. Ca encourage ceux qui n'en ont pas les moyens de faire des enfants. Sans leur donner l'obligation de bien les éduquer ensuite.

Ces bons exemples illustrent le cercle vicieux :
- je suis pauvre
- je fais des enfants
- je ne m'en occupe pas bien puisque j'en ai plusieurs
- tous vont à l'école publique, ils feront bien ce qu'ils pourront, de toute façon, c'est gratuit. Ici, on dévalue l'enseignement. Puisque c'est gratuit, ça n'a plus de valeur. Ainsi suivre les cours devient peu important. Nous sommes plus exigeants et plus impliqués lorsque nous avons payé nos cours n'est-ce pas ?
Exemple des enfants qui sont contents lorsque le prof est absent Sad alors c'est eux qui trinquent à la fin ...
- et en utilisant toutes les aides possibles, ils vivront bien quand même : CPAM, CAF, aide d'insertions, de formations (oui on y revient encore gratuitement avec le pole emploi !!), écoles et CAF pour leurs enfants ... on refait un tour, on creuse la tombe.

Et ensuite : on voit nos infos.
La France le pays le plus taxé du monde, le système de retraite qu'il faut sauver, la sécu qu'il faut sauver, la dette, les transferts de poches CSG, CRDS ...etc

A la fin, la solidarité et l'emploi public déresponsabilisent, appauvrissent, et enlèvent la fierté et le moral de tout ceux qui y travaillent (augmentant le nombre de dépressions et d'arrêts maladie).

On se retrouve dans un pays où la non responsabilisation, l'oisiveté, le travail mal fait, la non prévention et la pauvreté sont encouragés.

Alors je ne suis pas 100% contre du social mais je crois qu'il y a un juste milieu à trouver en baissant franchement les aides, en baissant franchement les cotisations obligatoires et en créant une matière éducative, du CP au lycée, pendant toute la scolarité, sur vivre en France : prévention santé, responsabilisation citoyenne, prix de l'éducation, des soins, de l'urbanisme, des transports, des déchets...etc.Etc

Pardon pour le HS Embarassed

@jmolive
On dirait que vous découvrez les travers du communisme.

😂😂😂

Voir le profil de l'utilisateur    
17/02/20 à 12:25
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 24432
Bonjour,

Votre propos est vrai sur plusieurs points, même s'il y a des degrés d'appréciation à y introduire.

Par exemple, je ne suis pas d'accord sur le fait qu'une personne qui touche beaucoup d'aides vivrait "bien". Elle vit certainement mieux que dans d'autres pays, mais considérer qu'elle vit bien est une erreur.

Chaque système à ses travers. Ainsi, il ne faut pas penser qu'en payant tous les services directement vous vous en sortiriez mieux.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
17/02/20 à 20:06
Ozymandias
Freelance
actif
Inscrit le 27 Nov 2017
Messages: 34
jmolive a écrit:
Bonjour HMG,
Et si par malheur, un jour, je dois payer 20000 hében je paierai 20000.
A moi je bien m'entretenir et faire attention pour augmenter mes probabilités de bonne santé.
La conséquence, c'est qu'on augmente la prévention/responsabilisation.


Désolé de continuer sur le HS mais je me permets juste une remarque sur ce point. Même en vivant sainement, on peut avoir une maladie ou un accident grave.
Et si on avait pas de sécu, je peux vous assurer que 20k€ ne permet pas de couvrir grand chose en terme de soins importants.
Je vous donne juste un ordre de grandeur qui m'avait marqué : la poche de perfusion d'un proche en chimio coûtait...1500€.

Enfin bon, je ne souhaite à personne de découvrir le coût réel de ce genre de choses.

/HS

Voir le profil de l'utilisateur    
17/02/20 à 23:30
mixomatose
Membre
avatar
Grand Maître
Inscrit le 12 Fév 2008
Messages: 7030
jmolive a écrit:

- Soins : cela fait 8 ans à présent que je n'ai pas vu un médecin.
....................

Si j'avais mené une telle stratégie, je serais mort depuis une vingtaine d'année.
Laughing


_________________
calculette de charges sociales TNS indépendant en ligne, comparateur simulateur Autoentrepreneur EI EURL
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php
Voir le profil de l'utilisateur    
18/02/20 à 00:10
François1
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 04 Avr 2008
Messages: 2450
mixomatose a écrit:
jmolive a écrit:

- Soins : cela fait 8 ans à présent que je n'ai pas vu un médecin.
....................

Si j'avais mené une telle stratégie, je serais mort depuis une vingtaine d'année.
Laughing


Et moi aussi Wink

J'ai déjà expliqué ici ce que coûtaient les frais d'une intervention chirurgicale par rapport à ce que coûtent la sécu et l'adhésion à une mutuelle. Visiblement certains pensent encore qu'il suffit d'avoir une vie saine pour ne jamais entrer une seule fois dans un hôpital.

jmolive, fais gaffe à ça. On n'est jamais à l'abri d'un truc à la con, genre AVC, embolie ou cancer, sans jamais n'avoir rien à se reprocher.

Rapidement, on ne parle plus de 20 000 € mais de bien plus...

Cordialement

--
François

Voir le profil de l'utilisateur    
19/02/20 à 10:59
jmolive
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 24 Mar 2012
Messages: 2138
Bonjour,

Ok avec vous, mais c'est une histoire de responsabilité et de probabilité.
Pour mon petit cas, j'ai toujours la sécu puisque obligatoire.

Mais l'absence d'assurance fait réfléchir. Il faudrait diminuer la part obligatoire.
Ne pas oublier que c'est une assurance financière seulement.

C'est sur les gros problèmes à probabilité faible et injuste qu'il faut mettre la solidarité, et non pas sur la vie courante.


_________________
Gérant maj. EURL IS clot 30/09
Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2 3 4  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation