100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Freelance ou portage ?

cp22

4 Messages

nouveau
22/06/2005 à 20:18

Bonjour,

J’ai bien lu certains post avant de poser ma question, notamment celui de se renseigner à la chambre des métiers ou de commerce pour avoir des renseignements.

Jusqu’à hier, j’avais décidé de créer une entreprise en passant par le portage, je suis encore salariée et n’ai pas vraiment le temps de chercher des clients et de faire tout le nécessaire avant de me lancer complètement. Le portage me semblait idéal même si il y a effectivement prélèvement d’une commission, pas de soucis pour le reste, du temps pour chercher des clients et il y a certains avantages. Le Frelance me semble se rapprocher davantage du statut de l’indépendant, quels avantages, dans les grandes, a-t-on d’être Freelance plus que portage ?

Merci de vos réponses,

Chantal

Aurelien

29 Messages

Admin du site
23/06/2005 à 13:48

Bonjour,

Je suis actuellement salairié et me pose les mêmes question.
D'aprés mes derniéres info, les avantages du portage sont de bénéficier d'une structure d'accueil (payante 3à 8% du CA) et d'un contrat en bon et du forme avec la Sté de Portage (rassurant mais pas garantie de rémunération) : ce contrat de type Freelance peut conduire à un contrat CDI avec le client final. Le portage reste , pour moi, un intermédiaire efficace donc payant.
Le freelance est toute autre, tu prospecte, tu te vends, tu es libre de A/Z. Pas de structure / pas de frais.
Je préfére le 1er
Bonne chance
A+
Marcel

https://www.freelance-info.fr
https://www.carriere-info.fr
https://www.turnover-it.com

Aurelien

29 Messages

Admin du site
23/06/2005 à 14:10

Bonjour,

Attention, dans les 2 cas : c'est à vous de prospecter et de trouver des clients.

Si vous êtes portés il me semble que c'est la société de portage qui s'occupe de signer le contrat de prestation avec le prospect. Ensuite vous signerez un contrat vous liant avec la Sté de portage.

Le seul avantage du portage est de ne pas s'embarrasser avec le coté administratif. Je pense que le choix d'être porté est judicieux si vous ne compter ne pas rester dans cette situation pendant longtemps.
Sinon, dans le cas ou vous démarrer en indépendant pour un certain nombre d'années, il est, à mon avis, plus judicieux de se mettre vraiment a son compte avec l'aide d'un comptable... cela coûtera moins cher que de laisser 10% de marge à une autre société.

Si vous passez par une société de portage ce serai sympa de nous faire part de votre avis sur cette question !

https://www.freelance-info.fr
https://www.carriere-info.fr
https://www.turnover-it.com

cp22

4 Messages

nouveau
23/06/2005 à 20:53

Merci Marcel, je vais donc rester sur ma première idée. Pas évident de démarcher des clients quand on travail, encore que. Et puis il y a tout l’apprentissage des devis et de la facturation bien qu’il y ait des sites pour cela. Je vais comme toi jouer la sécurité dans un premier temps, en attendant d’être un peu connue et de pouvoir voler seule, c’est aussi une question de tranquillité
d’esprit et de disponibilité pour autre chose même si on gagne un peu moins à cause des com.

Bonne chance et réussite à toi aussi.

Chantal

cp22

4 Messages

nouveau
23/06/2005 à 20:54

Bonsoir Aurelien,

C’est effectivement cela, pas de souci au niveau administratif donc plus de temps pour la recherche de client. Dans mon entourage, je connais des personnes indépendantes qui n’arrivent pas à prendre le tel pour chercher des clients. J’ ai essayé de les aider avec plus ou moins de succès car si j’obtiens le RV, je ne peux garantir le résultat au niveau contrat derrière. C’est aussi ce qui m’a décidé à faire du portage car le temps passe vite quand rien ne se passe.
Je connais quelqu’un qui est passé par le portage et a été déçu par la commission prise, ce premier contrat lui aurait remboursé son inscription à l’Urssaf, d’un autre côté, je crois savoir qu’il a encore un client mais après ?
Ma réaction sera certainement la même que lui mais il faut bien démarrer, je dirai dans quelques mois comment cela se passe, j’espère que les choses vont vite bouger à présent.

A bientôt,

Chantal

Aurelien

29 Messages

Admin du site
24/06/2005 à 12:16

Il faut savoir que l'ensemble des charges sociales + patronales + com de la société de portage sont a prendre en compte pour le consultant porté.
Cela rend le statut de profession libérale BEAUCOUP plus intéressant. Effectivement, le seul avantage de la société de portage est que l'on cotise au assedic... mais il faut comprendre que cela coute tres tres cher.

Par ailleurs la PL peut bénéficier d'abbattements importants quand on sousrcrit à une AGA + amortissement des immo (interdit en portage) et puis vous êtes vraiment indépendant. Pour ce qui est de la paperasse, il y des structures qui vous en soulageront à moindre frais.

https://www.freelance-info.fr
https://www.carriere-info.fr
https://www.turnover-it.com

hmg

25654 Messages

Grand Maître
26/06/2005 à 23:24

Bonjour,

Effectivement, le seul avantage de la société de portage est que l'on
cotise au assedic... mais il faut comprendre que cela coute tres tres
cher.
Plus exactement, le seul avantage de la société de portage est de simplifier la gestion de son activité par le porté.

Pour ce qui est des Assedics, de plus en plus d'antennes régionnales considèrent que les portés (si identifiés comme tels) essayent de bénéficier de manière indue des indemnités chômage (puisqu'ils ne sont pas vraiment salariés). C'est la même chose pour les compagnies de prévoyance qui pourraient en cas de gros dommages à payer reconsidérer les relations juridiques des portés et porteurs qui ne sont pas des relations d'employé à employeur.
Par ailleurs la PL peut bénéficier d'abbattements importants quand on sousrcrit à une AGA
20% sur le résultat (pas sur le chiffre d'affaires)
> + amortissement des immo (interdit en portage) et
puis vous êtes vraiment indépendant. Pour ce qui est de la paperasse, il
y des structures qui vous en soulageront à moindre frais.
En fait, le coût d'un expert comptable et d'une AGA est souvent bien inférieur au montant que laissent les portés au sociétés de portage.

Cordialement,

- HMG -
hmg_71@yahoo.fr

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

raphaelu

33 Messages

actif
27/06/2005 à 09:22

En fait, le coût d'un expert comptable et d'une AGA est souvent bien inférieur au montant que laissent les portés au sociétés de portage.
Je tiens a preciser que les services rendus par un expert comptable sont largement inferieurs a ceux d'une societe de portage ou de service pour freelance :
- Pas de facturation recouvrement de votre client, pas de gestion comerciale....
- pas de garantie du risque si le client ne paye pas

La société de portage signe avec votre client et est donc engagée dans ses propores deniers. Sa responsabilité devient très forte et nécessite son implication dans le contrat. Sur certains types de prestation cela peut être très intéressant de déporter le risque client sur la société de portage. En tant que salarié vous serez nécessairement payé.

Il est donc difficile de comparer les deux dans l'absolu, un point sur la situation perso est souvent nécessaire afin d'établir un bilan et la meilleure orientation.

Nous, société de conseil, quand cela est plus intéresssant pour notre client redirigeons soit vers le portage, même si nous évitions cela (perte de l'indépendance) ou vers un statut plus approprié.

www.dogma.fr
Société de Gestion pour les indépendants

hmg

25654 Messages

Grand Maître
27/06/2005 à 18:01

Bonjour,

Je tiens a preciser que les services rendus par un expert comptable
sont largement inferieurs a ceux d'une societe de portage ou de
service pour freelance :
- Pas de facturation recouvrement de votre client, pas de gestion
comerciale....
Les portés doivent :
- faire le recouvrement client eux-même,
- si le client ne paye pas, les frais de contentieux (courriers et autres) sont à leur charge (même chose que si un indépendant fait intervenir une société de recouvrement),
- si le porté ne trouve pas ses propres clients ce n'est pas la société de portage qui va les lui donner,
- le principal interlocuteur du client reste le porté.
- pas de garantie du risque si le client ne paye pas
Le principe est simple : vous êtes payé si la société de portage est payée. C'est la raison pour laquelle, il y a un acompte à verser au départ par le client qui permet de verser les premières rémunérations du porté.
La société de portage signe avec votre client et est donc engagée dans
ses propores deniers.
Cet engagement est de principe mais ne fait pas courir de risques réels à la société de portage. C'est un contrat disant que l'un et l'autre sont daccord pour que le porté fasse la prestation qui sera payée au fur et à mesure de la réalisation.
Sa responsabilité devient très forte et nécessite son implication dans le
contrat. Sur certains types de prestation cela peut être très intéressant
de déporter le risque client sur la société de portage. En tant que
salarié vous serez nécessairement payé.
Vous oubliez qu'il existe aussi un contrat entre la société de portage et le porté.
Il est donc difficile de comparer les deux dans l'absolu, un point sur la
situation perso est souvent nécessaire afin d'établir un bilan et la
meilleure orientation.
C'est vrai dans tous les cas, même si c'est conseiller à la personne de ne pas démarrer une activité.
Nous, société de conseil, quand cela est plus intéresssant pour notre
client redirigeons soit vers le portage, même si nous évitions cela
(perte de l'indépendance) ou vers un statut plus approprié.
Je vous invite à la prudence dans vos conseils. Malgré la médiatisation des sociétés de portage, elles ne sont toujours pas dans la légalité. Le terme même de "portage" n'a en effet pas de définition légale pour le moment. Donc toute pratique peut être recouverte par ce vocable.

Cordialement,

- HMG -
hmg_71@yahoo.fr

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

Aurelien

29 Messages

Admin du site
27/06/2005 à 19:00

Je crois rêver !!!! Dire que les sociétés de portage ne sont pas dans la légalité !!! Cette accusation est très grave et j'espère qu'lles tomberont sur ce post !

1 / Le porté dépend des conventions et du droit du travail
2/ A ce tite son travail doit etre remunéré conformement aux conventions de son CONTRAT DE TRAVAIL et de la LEGISLATION sur le droit du TRAVAIL
3/ si la société de portage ne rémunère pas son employé, elle peut être obligée à le faire aux prud'hommes conformément à son contrat de travail.
4/ "gestion commerciale" est différent de "trouvé ses clients"... la société de portage assure la gestion commerciale que ne fait pas un expert comptable : facturation du client, recouvrement des créances (je le maintiens), redation du contrat avec le client, etc... (vous avez vu, c'est différent de "trouver des clients")
5/ Si les société de portagte trouvaient des clients, elles pourraient etre attaqué pour "marchandage".

Si quelq'un le souhaite je lui fournirais personnellement les coordonnées de sociétés de portages qui règlent en fin de mois à reception de votre bon d'intervention et ne font supporter aucun risque client.

Etant données les erreurs que comportent le post précédent, je me permettrais de ne pas suivre les conseils qu'il se permet de me prodiguer :-)

https://www.freelance-info.fr
https://www.carriere-info.fr
https://www.turnover-it.com

raphaelu

33 Messages

actif
27/06/2005 à 20:48

Ecoutons les conseils d'un avocat (mieux habilités à parler de droit), pour éviter toute chasse aux sorcières...
http://www.guideduportage.com/virtualegis1.htm

www.dogma.fr
Société de Gestion pour les indépendants

hmg

25654 Messages

Grand Maître
28/06/2005 à 15:09

Bonjour,

Je crois rêver !!!! Dire que les sociétés de portage ne sont pas dans la
légalité !!! Cette accusation est très grave et j'espère qu'lles tomberont
sur ce post !
Avant de dire n'importe quoi renseignez-vous.

Si vous prenez ne serais-ce que le lien de Raphaelu qui est vers un site qui précise bien :
- "absence de dispositif legislatif" = en Français cela signifit "illégal".
- "implicitement reconnu" = en Français cela ne veut pas dire légalisé
- "le portage peut être définit faute de définition légale"

Maintenant, si vous considérez que c'est légal alors que même des sites spécialisés dise que cela ne l'est pas, je pense que vous êtes irrécupérable.

Je n'ai pas dit que cette pratique n'existait pas, je n'ai pas dit qu'elle ne pouvait pas être utile dans certains cas : j'ai dit qu'elle présentait des risques et qu'elle n'était pas définit légalement (donc illégale). Pourquoi pensez-vous que les sociétés de portage ont fondé un syndicat pour être légalisés et reconnus s'ils l'étaient ?
1 / Le porté dépend des conventions et du droit du travail
Sauf que le porté n'ayant pas de lien de subordination avec le porteur, c'est une remise en cause du fondemment du droit du travail.
4/ "gestion commerciale" est différent de "trouvé ses clients"... la
société de portage assure la gestion commerciale que ne fait pas un
expert comptable : facturation du client,
Qui donne les éléments de facturation et qui les négocie avec le client ?

Faire la facture avec un montant donné, c'est la partie facile de l'ensemble.
recouvrement des créances (je le maintiens),
Cela ne change rien à ce que j'ai indiqué. C'est le proté qui doit s'en occuper en premier et pour le reste c'est une société de recouvrement qui s'en occupe : le tout étant à la charge du porté.
redation du contrat avec le client,
Il y a aussi un contrat entre porté et porteur.
Sinon ce n'est pas du portage.
etc... (vous avez vu, c'est différent de "trouver des clients")
Sauf qu'un employeur (code du travail) fournit les clients à ses employés dans le cadre de son lien de subordination et après le travail le client ne part normalement pas systématiquement avec le salarié.
5/ Si les société de portagte trouvaient des clients, elles pourraient etre
attaqué pour "marchandage".
Mais elles ont des clients (ceux qu'elles récupèrent auprès des portés soit parce qu'il leur laisse, soit parce que les sociétés n'ont plus que leur coordonnées).
Si quelq'un le souhaite je lui fournirais personnellement les
coordonnées de sociétés de portages qui règlent en fin de mois à
reception de votre bon d'intervention et ne font supporter aucun risque
client.
Je me demandais quand vous feriez de la pub.
Etant données les erreurs que comportent le post précédent, je me
permettrais de ne pas suivre les conseils qu'il se permet de me
prodiguer

Je suis désolé que vous qui faites de la publicité pour les société de portage ne soyez pas consciente des risques. Mais peut-être l'êtes-vous ?

Cordialement,

- HMG -
hmg_71@yahoo.fr

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

raphaelu

33 Messages

actif
28/06/2005 à 15:37

Vos accusations sont graves et je ne comprends pas du tout vos propos.

La société de portage est notre concurrent direct et je ne leur fait pas de pub, Décidement vous ne comprenez rien !!!, on a pas le droit, d'autant plus quand on appartient à un ordre respectable comme celui des experts comptables de terroriser les gens comme vous le faite pour les attirer comme client.

Déja que je pensais que vous an'aviez pas le DROIT (= INTERDICTION) de faire de la publicité....

Nous ne somme pas une société deportage...décidement vous ne savez pas lire en plus...

Monsieur le professeur je vous rappele que vous vivez en FRANCE pays démocratique et que en conséquence tout ce qui n'est pas nterdit est rigoureusement toléré a partir du moment ou l'acte ou le comportement ne viole pas les conventions de la république.

PS 2 : cherhez gestion commerciale sur internet je pense que cela va vous instruire...
PS 3 : aller vous renseigner sur les services dans une société de portage, vous rendrez compte qu'elle garantisse le réglement a la fin du moi meme si le client paye a 90 jours.

PS4 : informer corectement mes clients est mon devoir en tant qu'indépendant. leur dire que faire appel au portage peut être une bonne solution est également mon devoir de conseil quitte a perdre a court terme.
PS 5 : attaquez l'anpe qui contient sur son site une fiche sur le portage salarial et explique comment devenir indépendant en devenant porté.

JE me pense pas qu'une persone au chomage avec un contrat de 4000 euros en poche puisse devenir indépendant et se créer raisonnablement. Le portage reste une excellente solution dans bien des cas étant donnée la garantie pas les assedics

www.dogma.fr
Société de Gestion pour les indépendants

hmg

25654 Messages

Grand Maître
28/06/2005 à 19:17

Bonjour,

Vos accusations sont graves et je ne comprends pas du tout vos
propos.
Je n'accuse personne et aurai sans doute du mettre un smiley avec ma dernière remarque. Cependant, je vous invite à relire le message entièrement accusateur de Cora et notamment de remarquer le ton employé.

Vous donnez un lien vers un site qui se réclame du portage. Or ce site malgré sa position pro-portage indique que le portage est illégal mais reconnu (3 fois au moins dans le texte que vous donnez en lien). Ce qui veut dire qu'aucun texte de loi n'encadre le "portage".

A titre indicatif :
- une "société de portages" peut aussi bien être une entreprise de transport de pianos,
- le terme "portage" est utilisé par les sociétés de télécom pour le transfert d'une ligne vers un concurrent.

Vous devriez allez lire les fils de discussion sur le sujet dans les forums usenet (notamment sur fr.misc.droit).
Déja que je pensais que vous an'aviez pas le DROIT
(= INTERDICTION) de faire de la publicité....
Rien dans la réglementation actuelle ne m'empèche si je le désire de mettre mon nom et mes coordonnées à la fin de chacune de mes interventions. Je ne le fais pas. Vérifiez mes interventions et listez le nombre de fois où j'indique qu'il faut faire intervenir un expert-comptable. Je pense que vous serez surpris.
Nous ne somme pas une société deportage...décidement vous ne savez
pas lire en plus...
A nouveau j'aurais du mettre un smiley, mais avec la chaleur, j'ai répondu sur le même ton que Cora ce que je n'aurai pas du faire en effet et je m'en excuse.
Monsieur le professeur je vous rappele que vous vivez en FRANCE pays
démocratique et que en conséquence tout ce qui n'est pas nterdit est
rigoureusement toléré a partir du moment ou l'acte ou le
comportement ne viole pas les conventions de la république.
Vous confondez non définit pas la loi (donc illégal comme indiqué aussi dans le lien que VOUS donnez) et "punissable pénalement".

Le Code du Travail parle de "lien de subordination" pour définir la relation employeur-salarié. C'est pour cette raison que les assedics refusent de couvrir les gérants en cas d'arrêt d'activité ou que les assurances demandent que l'on précise si la personne assurée est mandataire sociale (notamment parce qu'il y a des cotisations minimum à payer dans ce cas).

Un porté selon cette définition (fondemment du code du travail) n'est pas un salarié. Tant que le législateur n'aura pas sorti un texte sur le sujet l'ambiguïité restera.

Pour le reste, je vous invite à lire les fils sur usenet et notamment les liens donnés pour les jurisprudences.

Cordialement,

- HMG -
hmg_71@yahoo.fr

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

raphaelu

33 Messages

actif
28/06/2005 à 21:24

J'accepte vos excuses.

Que les lecteurs se fassent leur propre opinion.

Je tiens a souligner que le manque de cadre légal ne rend pas illégal, que le portage salarial est a mon sens une alternative a l'immobilisme reglementaire.

Les entreprises, clients finaux ont besoins de piocher des competences independantes d'avoir affaire à des hommes, mais la procedure de recrutement est risquée et dangereuse.

Par ailleurs, conseillant des freelance dans leur négociations et leurs rapports avec des ties (parfois des sociétés de portages), je me rend bien compte que cela peut être une des meilleurs facon de demarrer.

Aujourd'hui il y aplusieurs dizaines de milliers de portés en France, même L'ANPE conseil cette alertnative : cf http://www.google.fr/search?q=portage+site%3Aanpe.fr

Je pense que rien est tout noir ou tout blanc, quand un consultant à 35 se retrouve au chomage, souhaite devenir independant et trouve la force dans cette situation difficile créer, il peut parfois ne pas être envisageable d'abondonner la protection sociale du chomage -SEUL ET UNIQUE AVANTAGE SOCIAL DU PORTAGE. Alors se faire porter sur un ou deux contrat, pour démarrer sans risque peut devenir une bonne solution.

Le temps de se créer une marge de manoeuvre, le temps de pouvoir souscrire de socntrats d'assurance chomage privés (Oui ca existe!!! pas que les salariés qui on droit a cela... En plus c'est mieux rémunéré et plus performant que l'assedic)

C'est vrai qu'il a des sociétés de portage qui marchandent les hommes, comme il y des SSII qui "truandent" les freelances, des cabinets comptables qui brulent des preuves et des société de conseil qui blanchissent de l'argent... Chaque profession possède des ardoises mais on ne peut pas generaliser.

Le portage à mon sens peut être un bon outil pour démarrer et devenir indépendant dans une deuxième étape, à moindre rentabilité mais a moindre risque.

Voila
:D :o :lol:

www.dogma.fr
Société de Gestion pour les indépendants

Aurelien

29 Messages

Admin du site
05/07/2005 à 19:51

Il faut aussi voir tout cela dans un plan de carriere pour ne pas dire plan de vie. Moi j'ai coulé à 56 ans apres 20 ans d'activité de petit indépendant. C'est la misere, j'ai un revenu foncier de 500 € que je dois mettre de cote pour refaire mon toit, je n'ai donc ni alloc ni RMI. Les assedic ça coute chere mais il faut etre bien sûr de n'y avoir jamais recour jusqu'à la fin. La retraite d'indépendant qui n'a pas cotisé le nombre de trimestre voulu ça nourri pas un homme. Etre à son compte oui pour former une équipe qui puisse palier le jour ou tu dois passer au bloc operatoire et autre alea de lavie. Si l'industrie ne se developpe pas il n'a pas de raison que le terciaire soit une garantie. Ce qui explique les places les plus rechercher sont fonctionnaire. En attente et dans l'insecurité je recommande le portage salarial. Le coût du portage se négocie selon le revenu et le travail c'est du moins le cas chez [bip]

https://www.freelance-info.fr
https://www.carriere-info.fr
https://www.turnover-it.com

Aurelien

29 Messages

Admin du site
05/07/2005 à 20:04

Je trouve ce genre de publicité extrement deplacés, spéculer sur la peur des gens est honteux !!! J'espere que ce site va ête black listé.

https://www.freelance-info.fr
https://www.carriere-info.fr
https://www.turnover-it.com

raphaelu

33 Messages

actif
05/07/2005 à 20:06

J'ai défendu supra les société de portage mais ce post va me le faire regretté.

Je trouve ce genre de publicités extrement deplacés, spéculer sur la peur des gens est honteux !!! J'espere que ce site va ête black listé.

Suite à une erreur je n'avais pas signé.

www.dogma.fr
Société de Gestion pour les indépendants

Aurelien

29 Messages

Admin du site
05/07/2005 à 20:52

azerty

1 Messages

nouveau
09/11/2005 à 16:33

je suis tout à fait d'accord avec cora, je suis en portage actuellement,
Je suis tombée sur une cliente qui ne paie pas la prestation que j'ai faite,
la société de portage m'a quand même payé les 3/4 de la prestation , et elle s'occupe du recouvrement et de l'huissier sans que j'aie à me soucier de quoi que ce soit.
Evidemment je contacte la cliente de mon côté pour qu'elle passe à la caisse, mais je n'ai aucune paperasse à faire.
on dirai que certains ont des à priori sur le portage, j'en fait l'expérience positive, même si je ne touche que 50% de la facture client.
Evidemment, il faut bien choisir sa société de conseil...

cp22

4 Messages

nouveau
28/01/2006 à 19:15

Aurelien a écrit :Bonjour,

Attention, dans les 2 cas : c'est à vous de prospecter et de trouver des clients.

Si vous êtes portés il me semble que c'est la société de portage qui s'occupe de signer le contrat de prestation avec le prospect. Ensuite vous signerez un contrat vous liant avec la Sté de portage.

Le seul avantage du portage est de ne pas s'embarrasser avec le coté administratif. Je pense que le choix d'être porté est judicieux si vous ne compter ne pas rester dans cette situation pendant longtemps.
Sinon, dans le cas ou vous démarrer en indépendant pour un certain nombre d'années, il est, à mon avis, plus judicieux de se mettre vraiment a son compte avec l'aide d'un comptable... cela coûtera moins cher que de laisser 10% de marge à une autre société.

Si vous passez par une société de portage ce serai sympa de nous faire part de votre avis sur cette question !


Bonjour,

Le temps a passé et mon activité à mis du temps à se mettre en place.

Aujourd'hui, je vais travailler pour un client déterminé après quesques essai et donc passer par une société de portage. Pas tout de suite non plus, je pense rester un ou deux mois au chômage pour bien m'asseoir dans mon activité et voir au niveau des chiffres avant de démarrer.

Ce post aujourd'hui juste pour préciser que je n'avais pas oublié.

Cordialement,

Chantal

Priscilla

2 Messages

nouveau
30/01/2006 à 17:38

Bonjour,

Je viens de me lancer comme "portée" j'espére bien sur ne pas avoir à le regretter mais je pense aussi que pour démarrer c'est plus sécurisant! Y'a déjà toute la clientéle à faire et personnellement une formation à finir alors si je peux laisser de coté la gestion ça me semble plutôt avantageux. Mais toujours dans l'optique de devenir indépendant par la suite... si tout va bien :)

+++

P.

Odile P

37 Messages

actif
06/02/2006 à 08:25

Bonjour,
J'ai lu tous vos messages...

J'ai juste une chose à ajouter à ceux qui hésitent entre le portage et l'indépendance.
Posez-vous ces questions ?
- avez-vous fait un business plan ? avez-vous les fonds nécessaires pour démarrer correctement l'activité ? quel est le niveau de BFR ? les banques vous suivent-elles ?
- avez-vous une expérience certaine du produit que vous avez lancé ?
- avez-vous déjà pratiqué une activité commerciale ? Savez-vous vous mettre en avant ? quel temps disposez-vous pour démarcher, exécuter vos contrats ?
- pensez-vous être capable de mener tout de front ?
- avez-vous confronter vos idées avec des tiers : CCI, banquiers, fournisseurs, etc... Quel a été leur réaction ?

Sachez que le choix entre le portage salarial et l'indépendance (ils correspondent à deux besoins différents) sera fonction de ces réponses :
- vous avez bon à toutes les questions, alors l'indépendance est peut être la meilleure solution, l'expert comptable et le centre de gestion vous apporteront quelques conseils necéssaires.
- vous doutez, vous avez quelques lacunes (toutes compréhensibles, nous ne pouvons pas avoir de compétences sur tout, cela fait l'objet de plusieurs métiers), alors le portage peut être envisagé comme un tremplin justement à l'apprentissage de ces connaissances, de cet état d'être.
Et puis, au lieu de démarrer de zéro (avec l'indépendance), le portage salarial, en plus de vous apporter une couverture sociale, va vous permettre de [b:ff45d07c88]constituer un fonds de clientèle[/b:ff45d07c88]. Quand vous passerez le cap de l'indépendance, ce ne sera plus de zéro que [b:ff45d07c88]vous partirez mais d'un certain niveau de chiffre d'affaires ( chiffre d'affaires minimum pour couvrir les charges fixes et sociales).[/b:ff45d07c88]. Le banquier, vos partenaires, alors apprécieront votre démarche progressive.

Si votre idée ne marche pas, vous arrêtez sans faire les frais d'une procédure collective, une ardoise à rembourser...

Autre avantage quand même, le portage salarial va vous apporter un soutien logistique et moral (une aide fondamentale), une compétence commerciale pour peu que vous vous intéressiez à ses services annexes, le plus souvent gratuitement, peut-être même dans le cadre du DIF, une véritable formation complémentaire... prenez ce temps.

Ensuite, vous vous sentirez prêts et vous pourrez démarrer. Statistiquement, le taux de réussite s'améliore de moitié.

Quelques petites remarques pour vous aider...
Certes le portage salarial n'est pas formalisé légalement mais sera indéniablement la relation de travail phare du XXIe siècle...
Si il était présent au salon des entrepreneurs, c'est que sa reconnaissance n'est plus à l'ordre du jour...

Odile P
En création de société de portage

xxavvfr

3 Messages

nouveau
15/05/2007 à 15:26

Bonjour

Apres avoir été salarié en SSII pendant 3 ans, j'ai franchit le pas vers le portage l'année derniere. Je compte desormais franchir un nouveau cap en me mettant independant. Je ne sais pas encore sous quelle structure:EI ou EURL, je doit faire des simulations avec un commissaire au compte.

Le portage est agréable si vous avez un client (ce n'est pas la société de portage qui demarche), mais comme certains l'ont mentionné sur ce forum, le salaire ne tombe que lorsque le client a decidé de payé le société de portage (j'ai eu jusqu'a 4 mois de retard).

Le fait de se mettre à son compte a premiere vu est plus avantageux financierement si on obtient les exonerations (ACCRE) a l'ouverture, ensuite je n'en suis pas encore sur. Je pense qu"il s'agit surtout d'un etat d'esprit (entrepeneur ou pas)

Xavier

hmg

25654 Messages

Grand Maître
18/05/2007 à 12:51

Bonjour,

> Je ne sais pas encore sous quelle structure:EI ou EURL, je doit faire
> des simulations avec un commissaire au compte.

Expert comptable plutôt.

> le salaire ne tombe que lorsque le client a decidé de payé le société
> de portage (j'ai eu jusqu'a 4 mois de retard).

C'est un des problèmes en effet.
Le problème sera le même si c'est votre client direct.

Bonne chance pour votre projet.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.