192 connectés     6 994 missions IT     21 858 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Le café de Freelance-info




frais de double résidence - portage salarial - SCI


frais de double résidence - portage salarial - SCI

  
1 2  suiv
27/03/18 à 15:51
capito7
Freelance
actif
Inscrit le 26 Jan 2010
Messages: 59
Bonjour à tous,

J'ai une petite question à soumettre à nos experts comptables et fiscaux.

Je suis actuellement en SASU IS et je vais repasser en portage salarial (CDD). Je souhaite constituer une SCI qui viendra regrouper mes différents bien.

- Ma résidence principale est en Provence et je rentre tous les week end car mes fils y habitent. Je suis papa séparé et donc fiscalement 1 part fiscal et déduction d'une pension,

- je viens d'acheter un appartement sur Paris qui est ma résidence de travail, résidence où je vais donc vivre plus de 8 mois par an.


Mes questions :

- au sens fiscal , ma résidence principale est elle Paris ou Marseille ?

- Dans les deux cas de figure, est il possible de déduire les intérêts d'emprunt du bien parisien ? sachant que le portage se fait en CDD (donc contrats précaires) et que la déduction semblerait selon le BOFIP autorisée car justifiée (enfants à Marseille, et travail de directeur de projets dans un contexte où près de chez moi il m'est impossible de garantir un carnet de commandes - il ne s'agit donc pas d'une convenance personnelle). Si cela est justifiée, pour autant, est ce que la résidence principale doit restée Marseille ? est il possible de déclarer Paris comme résidence principale et déduire également les frais de double résidence ?

- Autre question : j'ai pour projet de créer une SCI afin de regrouper mes biens immobiliers. Si tel est le cas, de mes lectures, j'ai cru comprendre, que la SCI ne peut me louer ma résidence principale car ce serait un abus de droit. Mais si cette dernière est qualifiée de résidence secondaire au sens fiscal est ce possible ?

Merci de vos précisions Smile

Voir le profil de l'utilisateur    
27/03/18 à 18:06
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 23421
Bonjour,

Que devient votre sasu ?

S'il n'y a pas de sasu, vous parlez des frais de double résidence au niveau des frais réels des salariés sur l'irpp (donc en abandonnant les 10% d'abattement).

Attention : si un bien qui vous appartient, vous n'avez pas beaucoup de frais (l'échéancier d'emprunt n'en est pas un, seule la partie intérêts pour la part pro donc 8 mois et peut être pas pour toute la surface) pour compter une charge de loyer en frais réels... il faudrait compter un produit en face que vous devriez déclarer.

J'ai du mal à voir l'avantage..


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
27/03/18 à 18:12
capito7
Freelance
actif
Inscrit le 26 Jan 2010
Messages: 59
hmg a écrit:
Bonjour,

Que devient votre sasu ?

S'il n'y a pas de sasu, vous parlez des frais de double résidence au niveau des frais réels des salariés sur l'irpp (donc en abandonnant les 10% d'abattement).

Attention : si un bien qui vous appartient, vous n'avez pas beaucoup de frais (l'échéancier d'emprunt n'en est pas un, seule la partie intérêts pour la part pro donc 8 mois et peut être pas pour toute la surface) pour compter une charge de loyer en frais réels... il faudrait compter un produit en face que vous devriez déclarer.

J'ai du mal à voir l'avantage..


Hello hmg, ma sasu va être fermée au 01 Avril. Du moins on fait le bilan de liquidation. donc si je comprends une fois l'entreprise fermé je peux déduire pro rata temporis et surface les intérêts d'emprunts (si bien sous personne physique) ou le loyer (rachat par SCI) ?

Le BOFIP ne précise pas qu'on déduit un pro rata mais l'intégralité ... Car on est bien dans des frais de double résidence et pas de distinction pro/perso ??

Voir le profil de l'utilisateur    
27/03/18 à 18:17
capito7
Freelance
actif
Inscrit le 26 Jan 2010
Messages: 59
capito7 a écrit:
hmg a écrit:
Bonjour,

Que devient votre sasu ?

S'il n'y a pas de sasu, vous parlez des frais de double résidence au niveau des frais réels des salariés sur l'irpp (donc en abandonnant les 10% d'abattement).

Attention : si un bien qui vous appartient, vous n'avez pas beaucoup de frais (l'échéancier d'emprunt n'en est pas un, seule la partie intérêts pour la part pro donc 8 mois et peut être pas pour toute la surface) pour compter une charge de loyer en frais réels... il faudrait compter un produit en face que vous devriez déclarer.

J'ai du mal à voir l'avantage..


Hello hmg, ma sasu va être fermée au 01 Avril. Du moins on fait le bilan de liquidation. donc si je comprends une fois l'entreprise fermé je peux déduire pro rata temporis et surface les intérêts d'emprunts (si bien sous personne physique) ou le loyer (rachat par SCI) ?

Le BOFIP ne précise pas qu'on déduit un pro rata mais l'intégralité ... Car on est bien dans des frais de double résidence et pas de distinction pro/perso ??


J'oubliais un point: le produit en face est de toute façon comblé par une charge qu'est l'amortissement de 4 bien dont ma résidence principale à Marseille qui ne serait pas loué. En gros malgré le produit la SCI n'est ni en déficit ni en profit . Juste à 0.

Voir le profil de l'utilisateur    
28/03/18 à 10:07
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 23421
Bonjour,

Il ne peut y avoir de charge déductible que s'il y a un revenu.

Ou avez vous vu que vous pouviez déduire des frais de votre résidence principale ainsi ?

Par ailleurs, si votre résultat foncier actuel est négatif sur d'autres biens (en imaginant que vous avez des biens achetés en Pinel ou autres), je ne vois pas en quoi cela compense le fait que vous aurez un revenu peut être supérieur au cas où vous n'auriez pas loué de l'autre. Ce résultat foncier négatif se serait imputé sur autre chose.

Réellement cette remarque sur la déduction d'un amortissement sur votre résidence principale m'interpelle. Vous n'avez pas vu que les charges d'un bien occupé à titre gratuit ne sont pas déductibles ?


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
28/03/18 à 10:18
capito7
Freelance
actif
Inscrit le 26 Jan 2010
Messages: 59
hmg a écrit:
Bonjour,

Il ne peut y avoir de charge déductible que s'il y a un revenu.

Ou avez vous vu que vous pouviez déduire des frais de votre résidence principale ainsi ?

Par ailleurs, si votre résultat foncier actuel est négatif sur d'autres biens (en imaginant que vous avez des biens achetés en Pinel ou autres), je ne vois pas en quoi cela compense le fait que vous aurez un revenu peut être supérieur au cas où vous n'auriez pas loué de l'autre. Ce résultat foncier négatif se serait imputé sur autre chose.

Réellement cette remarque sur la déduction d'un amortissement sur votre résidence principale m'interpelle. Vous n'avez pas vu que les charges d'un bien occupé à titre gratuit ne sont pas déductibles ?



Hello hmg. En fait, pour tout te dire, je commence à peine à regarder le fonctionnement des SCI. Je pensais que dans le cadre d'une SCI on regarde le bilan dans sa globalité, pas immeuble/immeuble. En gros, on cumule les produits et on soustrait le cumul des charges. Donc merci de m'apporter cette information. Je vais donc garder mon appartement parisien en personne physique. Pour autant, puis je donc déduire les intérêts d'emprunt ? confirmes tu qu'il y a un prorata surfacique et temporis ? car le BOFIP ne fait pas apparaître la notion de prorata. Par ailleurs, je ne comprends pas bien pourquoi il faudrait faire un prorata. Un salarié muté qui a fait des frais de double résidence cumulent deux charges lourdes (2 loyers par exemple). Si à la fin on déduit uniquement 8m2 de bureau et 220j par an (au lieu de 365) quel intérêt ?

Enfin , concernant les frais de double résidence sont ils applicables également sur une condition (pas suffisante) qui est que la résidence principale doit rester celle du week end, et la résidence secondaire celle de la semaine (où le business est réalisé).

Je demanderai bien un rescrit fiscal car je trouve que le bofip manque parfois de précisions. Qu'en penses tu ?

Voir le profil de l'utilisateur    
28/03/18 à 10:35
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 23421
Bonjour,

La double résidence concerne généralement un pied à terre. Pas deux appartements complets. Si vous comptez un appartement avec 3 chambres, quel est l'interet pro justifiable ?

La loi précise (article 93 du cgi) que la charge doit être normale (nécessaire). Est-ce normal de prendre un appartement de 3 pièces si un studio est suffisant pour les besoins pro ? Les textes n'ont pas à préciser qu'il y a un prorata à prendre en compte puisque un des principes de base est que la charge doit être normale.

Vous noterez d'ailleurs que le principe de base du cgi est qu'aucune charge n'est déductible si on est propriétaire (article 93.1.1). Les frais de double résidence sont une des exceptions. Ce n'est pas un principe de base.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
28/03/18 à 10:40
capito7
Freelance
actif
Inscrit le 26 Jan 2010
Messages: 59
hmg a écrit:
Bonjour,

La double résidence concerne généralement un pied à terre. Pas deux appartements complets. Si vous comptez un appartement avec 3 chambres, quel est l'interet pro justifiable ?

La loi précise (article 93 du cgi) que la charge doit être normale (nécessaire). Est-ce normal de prendre un appartement de 3 pièces si un studio est suffisant pour les besoins pro ? Les textes n'ont pas à préciser qu'il y a un prorata à prendre en compte puisque un des principes de base est que la charge doit être normale.

Vous noterez d'ailleurs que le principe de base du cgi est qu'aucune charge n'est déductible si on est propriétaire (article 93.1.1). Les frais de double résidence sont une des exceptions. Ce n'est pas un principe de base.


hmg, il s'agit dans mon cas bien sûr d'un "pied à terre" (studio de 18 M2). Donc je pense que dans ce cas je peux tout déduire en terme de frais de double résidence. Mais je m'interroge encore sur où mettre ma résidence principale.

Voir le profil de l'utilisateur    
28/03/18 à 10:47
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 23421
Bonjour,

Les frais de double résidence concernent les frais de l'endroit qui n'est pas votre résidence principale.

La résidence principale est l'endroit où (éléments considérés, pas forcément suffisants à l'unité):
- vous êtes enregistré aux impôts,
- vous avez votre famille.
- vous vivez de manière régulière.
- vous y vivez sur une longue période (avant et après votre cdd en l'espece)
- vous avez vos intérêts (ex : propriétaire)
- vous avez vos biens de famille (meubles, objets)
- vous gagnez votre vie
...


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
28/03/18 à 10:56
capito7
Freelance
actif
Inscrit le 26 Jan 2010
Messages: 59
hmg a écrit:
Bonjour,

Les frais de double résidence concernent les frais de l'endroit qui n'est pas votre résidence principale.

La résidence principale est l'endroit où (éléments considérés, pas forcément suffisants à l'unité):
- vous êtes enregistré aux impôts,
- vous avez votre famille.
- vous vivez de manière régulière.
- vous y vivez sur une longue période (avant et après votre cdd en l'espece)
- vous avez vos intérêts (ex : propriétaire)
- vous avez vos biens de famille (meubles, objets)
- vous gagnez votre vie
...


OK . par contre, clairement , je vais gagner ma vie à Paris. sinon, je comprends donc que ma résidence principale reste Marseille et sera vu comme tel par les impôts.

Voir le profil de l'utilisateur    

1 2  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation