158 connectés     7 296 missions IT     24 348 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Vos problèmes, les pièges à éviter




Refus rupture conventionnelle par la dirrect


Refus rupture conventionnelle par la dirrect

   Page 1 de 1
31/03/18 à 18:42
daloji
Freelance
actif
Inscrit le 09 Fév 2017
Messages: 36
Bonjour a tous,
Je viens de recevoir une lettre de la dirrect m'informant que ma rupture conventionnelle est refusé pour motif(non respect du délai de rétractation)
Mon employeur s'est trompé d'un jour (trop tôt) dans l'envoi du dossier. Le courrier de la direct me dis qu'on peut renvoyer la demande d'homologation en respectant les délais
Ma question est de savoir si on doit recommencer la procédure depuis le début ou juste reenvoyer le dossier.
J'ai deja une mission en vue donc si on recommence toute la procédure depuis le début ca sent la débandade pour ma future mission
Merci pour votre lumière

Voir le profil de l'utilisateur    
31/03/18 à 22:32
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 23970
Bonjour,

c'est pour protéger le salarié.

Et si vous les contactiez pour savoir si vous pouvez leur envoyer, vous, la rupture ?


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
04/04/18 à 22:39
findus
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 10 Avr 2007
Messages: 3660
rien à faire sur ce forum.

On vous accueillera bientôt pour le post "comment toucher l'accre" ou 'l are"

amicalement
findus, conseiller urssaf pour toucher les aides en fraudant le systeme

Voir le profil de l'utilisateur    
05/04/18 à 08:28
CS - KPMG
Conseiller entreprise
discret
Inscrit le 05 Avr 2018
Messages: 14
Bonjour à tous,

Malheureusement je crains qu'il ne soit pas possible de renvoyer simplement le dossier sans repousser la date de sortie effective.

Voici ce que stipule la DIRRECT en date du 17 septembre 2008 : « En cas d'irrecevabilité, il faut inviter les parties à transmettre une nouvelle demande complète et conforme quant aux délais de procédure. En effet, d'une part, aucune disposition législative n'ayant prévu la suspension du délai d'instruction, la transmission de pièces complémentaires aurait pour effet de réduire ce délai. D'autre part, un élément nécessaire à l'instruction et manquant sur la demande pourrait vicier le consentement d'une des parties à la rupture conventionnelle ».

Par ailleurs, elle ajoute : « si votre demande est irrecevable, vous devez envoyer un nouveau formulaire complet à l'autorité administrative. Vous pouvez reporter les dates inscrites dans la première demande, à l'exception de la date envisagée de la rupture, qui doit tenir compte du nouveau délai d'instruction de l'administration. A compter du lendemain de la réception de la nouvelle demande, la DIRECCTE dispose de 15 jours ouvrables (sont exclus les dimanches et les jours fériés) pour instruire le dossier. Si ce délai de 15 jours expire un samedi, un dimanche ou un jour férié ou chômé, il est prorogé jusqu'au premier jour ouvrable suivant ».

Il vous faut donc la renvoyer au plus vite sans tarder...

N'hésitez pas à me contacter pour vous assurer du bon respect du délai.

Bien à vous,
Sid-Ali
Comptable KPMG

Voir le profil de l'utilisateur    

Page 1 de 1
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation