100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Arbitrage freelance France et salarié Suisse

Pragmateek

1229 Messages

Grand Maître
04/04/2018 à 22:40

Salut à tous,

je lorgne sur la Suisse depuis quelques années mais je n'ai jamais engagé de démarche pour y trouver du travail, encore moins m'y installer.

Mais en début d'année j'ai été contacté par une banque genevoise.
Ils avaient un besoin immédiat, mais mon horizon étant l'été (fin de mission fin avril puis vacances puis permis j'espère), on a convenu de reprendre contact plus tard.
Mi-mars je suis recontacté et là les choses s'enchaînent : un 1er entretien d'1h par Skype, mal rasé et en chemisette, un collègue qui a bossé à Genève m'a fait réaliser trop tard qu'en Suisse c'est pas autant à la cool qu'en France, mais c'est passé. :mrgreen:
Puis on m'a demandé de faire un "TP", une appli C#/WinForms avec un algo, de la persistance, de la doc, du versioning... bref simuler un truc pro clean.
Je me suis bien donné et j'en ai bien ch** mais chose promise chose due.
Après le rendu mon contact m'a proposé un entretien sur site, mais j'ai temporisé vu que je n'ai pas trop le temps avec ma fin de mission et le reste, et j'aime prendre le temps des décisions importantes. :)

À la base je partais pour continuer en freelance en France, à Paris ou en paysannie, et bien que ça reste mon scénario central, cette opportunité m'a fait reconsidérer tout cela.

Le "hic" c'est le salaire d'embauche proposé : 110KCHF.
Le même en France et en € ça serait un no-brainer, faisant à peine plus en CA.
Et on m'a en effet confirmé qu'en Suisse, notamment vu le coût de la vie, c'était clairement du low-cost, et que c'est aussi sans doute un coup qu'ils essaient de jouer avec des frenchies ne connaissant pas la Suisse.
À 150KCHF il n'y aurait à priori pas à se poser de question, même à Genève, à 130KCHF ça resterait encore favorable, mais là on me dit "bof".

En faisant abstraction pour le moment de tous les éléments subjectifs, j'essaye d'évaluer la valeur de ce salaire, mais ne connaissant pas la Suisse c'est très compliqué.
Niveau logement je sais que Genève est hors de prix mais qu'en acceptant de faire un peu de train il y a des coins plus abordables comme Lausanne.
La nourriture également chère, mais je pense pas plus de 50% de plus qu'en France.
Les soins médicaux aussi, il faut compter plus de 100€ pour la moindre visite de routine chez un généraliste.
Et il faut prévoir une assurance santé de plusieurs 100aines d'€/mois.
Par contre le total des prélèvements depuis ce brut ne serait que de 25%.

Sur Paris j'espère pouvoir augmenter sensiblement ma factu pour la prochaine mission et faire un CA d'environ 120K€.

Élément important : je suis célibataire, donc d'un côté pas les charges de famille (grand logement, mutuelle++, scolarité, frais de garde, d'habillement, de loisirs...) mais pas non plus la rationalisation des charges partagées (pas besoin de 2 SdB, 2 chiottards, 2 chambres... à 2).

Bref je suis dans le flou et preneur de toute information pouvant éclaircir tout cela.

Merci par avance. :)

Acathla

460 Messages

impliqué
04/04/2018 à 23:00

Bonsoir,

Je ne sais pas si cela vous aide mais je pense que si vous n'avez aucune attache en France (car célibataire), il est plus facile d'aller acquérir de l'expérience à l'étranger maintenant que dans 10 ans quand vous serez "bloqué" (famille, enfants scolarisés, propriétaire d'une maison,...).

En outre, vous pourrez toujours revenir un jour sur Paris et valoriser votre expérience à l'international

Je dis cela, je ne dis rien... j'aurai adoré parcourir le monde, mais je suis "bloqué" à Paris depuis trop longtemps pour partir facilement maintenant.

Pragmateek

1229 Messages

Grand Maître
04/04/2018 à 23:23

Bonsoir Acathla,

oui c'est vrai, mais justement je me sens à une période charnière de ma vie ; jusqu'à maintenant j'ai été beaucoup le nez dans le travail, et je me dis qu'il serait temps de passer la seconde, avec mariage, enfants, tout ça tout ça. :)

Je n'ai pas envie d'y aller en mode mercenaire pour empocher quelques années puis revenir en France, trop peur de "gâcher" un temps qui devient de plus en plus précieux, ça serait plus avec des perspectives de long terme pour m'installer.

Mais venant d'acheter un logement l'aspect cash n'est pas négligeable non plus, je ne peux pas me permettre d'y aller en mode JD qui vit d'amour et d'eau fraîche. ;)

htnfr

890 Messages

impliqué
04/04/2018 à 23:34

Le sujet m'intéresse. Ca fait un moment que j'y pense comme un choix dans un futur proche, et pareil, avec des perspectives de long terme pour m'installer.

Toutefois, j'ai déjà une famille avec un enfant, l'idée est de savoir combien je peux toucher et si j'aurais le même (ou meilleur) niveau de vie. J'ai quelqu'un qui m'a contacté pour faire une proposition de porter, on n'a pas avancé dans la discussion.

Pragmateek

1229 Messages

Grand Maître
04/04/2018 à 23:47

Bonsoir Htnfr,

pour la Suisse, le portage à la limite pour mettre le pied dans la porte, mais je pense que viser le CDI à court-terme est une bonne chose.
En effet j'ai le sentiment que l'arbitrage freelance/CDI n'est pas aussi évident qu'en France, mais je peux me tromper.

bagte

88 Messages

très actif
05/04/2018 à 14:05

Hello


j'ai vu beaucoup d'amis immigrer en suisse ces dernières années , avec des fortunes différentes
beaucoup ont galéré à trouver du travail ,le marché de l’emploi est maintenant très très tendu - les changements d’emplois sont rare , en tout cas moins qu’en France (Paris)

mais bon vous c’est pas le cas vous avez potentiellement un emploi clé en main

Je vais régulièrement en suisse , et de ce que je vois,

Y aller pour de l’argent (dans votre cas) n’est pas un bon calcul . Vous gagnerez nettement plus en France
Le cout de la vie est très élevé , ce qui atténue pas mal l’effet « big salaire » - même si il reste confortable

Par contre la qualité de vie , elle est à des années-lumière des celle Paris (c’est mon avis) – certains diront que c'est plus aseptisé , mais ca son charme. élever des enfants à Genève doit être un bonheur comparé à Paris

En tout cas bon courage pour votre choix :)

Enicay

35 Messages

actif
05/04/2018 à 18:48

https://www.salairesuisse.ch/fr/votre-resultat/

Tu peux calculer en indiquant ton brut mensuel en CHF pour avoir une estimation du net CHF et net € en fonction des cantons et en bas de page tu peux avoir une estimation de tes dépenses mensuelles et ton reste à vivre.

Regarde bien l'assurance maladie de base qui est obligatoire (LaMal).

Pragmateek

1229 Messages

Grand Maître
05/04/2018 à 18:55

Bonjour [i:6af4def45b]Bagte[/i:6af4def45b],

bagte a écrit :vous avez potentiellement un emploi clé en main
Loin de là, mais quelques pas ont déjà été faits.
Après ils sont loin de me courir après : il y a pas mal de lag entre les contacts.
bagte a écrit :Y aller pour de l’argent (dans votre cas) n’est pas un bon calcul . Vous gagnerez nettement plus en France
Le cout de la vie est très élevé , ce qui atténue pas mal l’effet « big salaire » - même si il reste confortable
C'est bien ce que j'essaye d'évaluer, je ne sais pas du tout sur quel pied danser à ce niveau.
bagte a écrit :Par contre la qualité de vie , elle est à des années-lumière des celle Paris (c’est mon avis) – certains diront que c'est plus aseptisé , mais ca son charme. élever des enfants à Genève doit être un bonheur comparé à Paris
Ça fait partie des autres critères qui pèsent lourds bien sûr, mais j'aimerais déjà clarifier ce qui peut l'être objectivement.
bagte a écrit :En tout cas bon courage pour votre choix :)
Merci, mais mieux vaut avoir à faire ce genre de choix qu'au contraire ne pas en avoir du tout. :)

Pragmateek

1229 Messages

Grand Maître
05/04/2018 à 19:06

Bonsoir [i:2169559b17]Enicay[/i:2169559b17],

Merci beaucoup, c'est pas mal du tout comme calculateur. :)

htnfr

890 Messages

impliqué
05/04/2018 à 23:49

Bonsoir,
Je suis tombé sur ce simulateur aussi. Mais les questions qu'il faut poser c'est:
- Vivons nous mieux qu'avec 8000 CHF net en Suisse (Genève par ex) ou qu'avec 5000 € net en France?
- Si c'est moins bien, il faut viser combien pour avoir le même niveau de vie?

C'est un peu près la même réflexion de: rester en province / partir à Paris
:D