101 connectés     6 930 missions IT     20 911 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Par ou commencer ?




Acceler le processus sans perte de droits


Acceler le processus sans perte de droits

   Page 1 de 1
09/04/18 à 18:04
Microelec
Freelance
discret
Inscrit le 09 Avr 2018
Messages: 11
Bonjour,

J'ai besoin d'aide sur les possibilités d'accélérer un processus de création d'entreprise pour un futur statut freelance dans l'exercice de mon métier (microélectronique numérique).

Je suis dans une situation intermédiaire en ce moment et je me pose des questions sur l'optimisation d'un démarrage en freelance après une rupture conventionnelle mais avant le premier rendez-vous pole emploi.

Je viens de quitter un CDI en rupture conventionnelle le 31 mars, et je souhaite devenir freelance dans ma branche/mon coeur de métier. Je vous présente ci-dessous un bref historique de faits pour pouvoir vous poser des questions ensuite.

- J'obtiens une rupture conventionnelle en échange un long "préavis" dans mon ancienne entreprise.
- Je quitte l'entreprise le 31 mars
- Je me suis inscrit à Pole emploi le 31 mars
- Je suis donc déclaré comme "inscrit" sur le site de pole emploi, officiellement le 1 avril.
- J'ai obtenu mon premier rdv pole emploi pour le 24 avril. (en forçant pas mal à travers la boite de dialogue "mes réclamations")

- J'avais déjà commencé à prospecter avant de quitter ma boite, et j'ai obtenu deux contrats "prêt à signer" avant même de quitter mon poste. Je n'étais pas spécialement intéressé, j'ai donc demandé de patienter sans promettre d'engagements.
- Aujourd'hui, je viens d'apprendre que je suis pris sur un troisième contrat qui m'intéresse beaucoup et dont j'avais démarré la prospection il y a trois mois avec une recruteuse dans le sud.

Alors, je ne pensais pas que ce serait si rapide coté prospection/contrats...J'avais initialement prévu ce planning:
- M'inscrire à pole emploi
- Aller au 1er rdv pole emploi
- Me former à la création d'entreprise avec Pole Emploi (ou la CCI)
- Choisir mes statuts et cadre juridique
- Demander le maintien de l'ARE le temps que mette à flot (disons deux/trois mois...car je vais avoir de grosse dépenses au démarrage, en trajet et hotels)
- Signer un premier contrat avec le maintien ARE le temps qu'il me faut.

Aussi, en restant au chomage, je garde :
- La mutuelle de mon ancien travail gratuitement (un an max)
- La prévoyance (pareil, un an max) gratuit.

Mais ce troisième contrat m'intéresse vraiment beaucoup, et je n'ai toujours pas vu pole emploi.
Je pourrai démarrer le 16 avril...on vient de me le proposer. Et ce serait un contrat sur plusieurs mois (entre 4 et 12 vu la taille du projet.)

Mes questions sont les suivantes:

- Puis-je démarrer la création d'une entreprise entre l'inscription sur le site internet de pole emploi et le premier rdv avec un conseiller (ceci sans perdre mes droits au chomage etc..) ?

- Si je crée une entreprise dans ce laps de temps, que je commence à travailler, et que finalement le contrat ne se poursuit pas plus de deux mois (je n'ai pas de craintes à ce propos, mais j'évalue le risque). Lorsque je retourne à pole emploi, j'ai toujours droit à mes droits ?

- Est-ce que la solution "auto-entrepreneur dans un premier temps" pourrait me permettre d'accélérer le processus et démarrer le 16 avril, puis aller voir mon conseiller le 24 pour lui expliquer que c'est temporaire ?
(c'est à dire que je cree "l'auto-entrepreneur" sur le premier mois, je passe voir mon conseiller le 24, et je me laisse temps de monter une structure plus adaptée (je vise un CA de 500 à 600 / jours, le contrat proposé est à 490 HT)

- Est-ce que pole emploi peut me rayer des demandeurs d'emploi en cours de création d'entreprise car j'aurai fais des choses avant mon premier RDV.

En fait, pour résumer, je suis dans la période entre "fin de contrat cdi" et "premier rdv pole emploi", j'ai une opportunité vraiment interessante, et j'aimerai démarrer le plus tôt possible (le 16 avril) sans perdre mes droits de pole emploi issus de la rupture conventionnelle (maintient ARE, ARCE, ACCRE, etc...). Quelle serait la solution optimale pour ne rien perdre et démarrer très vite ?

En parallèle j'essaie de m'informer, mais la CCI m'a dit de patienter au premier RDV, et je n'ai pas d'interlocuteur coté pole emploi pour m'aiguiller, puisque je n'ai pas encore vu de conseillers ?

Je vous remercie par avance des réponses que vous pourrez m'apporter.

Cordialement,
H.

Voir le profil de l'utilisateur    
09/04/18 à 19:13
Tcharli
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 21 Nov 2008
Messages: 2270
Microelec a écrit:
- Demander le maintien de l'ARE le temps que mette à flot (disons deux/trois mois...)



Microelec a écrit:
- Aussi, en restant au chomage, je garde :
- La mutuelle de mon ancien travail gratuitement (un an max)
- La prévoyance (pareil, un an max) gratuit.


Bonjour,

Non, pas un an dans ce cas là, deux/trois mois.

La portabilité, c'est 12 mois maximum (égale à la durée de votre CDD ou de votre ancienneté en CDI avec un maximum de 12 mois) mais sous réserve de continuer de percevoir les ARE. Wink

Si vous demandiez l'ARCE, vous quitteriez illico les rangs de POLE EMPLOI, ce qui mettrait fin à la portabilité.

La portabilité en prévoyance, vous ne la conserveriez pas tout-à-fait intégralement en incapacité de travail / invalidité: C'est 57% du brut moins les indemnités journalières de la Sécurité Sociale (qui remplacent dans ce cas les ARE... si vous les touchez ces ARE). C'est important de demander cette portabilité là aussi mais sachez qu'en cas de gros coup dur de santé, c'est ce montant maxi jusqu'à la retraite.


_________________
Ex-courtier en assurances néo-retraité, rangé des voitures.
Opinions sur le forum à titre personnel et non professionnel.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés et SASU.
En MP, bons courtiers pour prévoyance, mutuelle, retraite, RC PRO
Voir le profil de l'utilisateur    
09/04/18 à 20:03
Microelec
Freelance
discret
Inscrit le 09 Avr 2018
Messages: 11
Bonjour,

Oui oui, j'avais pris en compte ceci, c'était juste les deux trois premiers mois cette portabilité des assurances. J'ai demandé un devis de la même couverture et téléphoné aux agences, ce sera déjà prévu pour la suite.

Merci,
H.

Voir le profil de l'utilisateur    
09/04/18 à 22:50
Tcharli
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 21 Nov 2008
Messages: 2270
Microelec a écrit:
téléphoné aux agences


Faites plutôt appel au courtage qu'aux agents. (Pas le courtage en ligne, ils ne sont pas axés TNS). Faites une recherche d'un courtier spécialisé en protection sociale plutôt. Il aura accès à différentes compagnies et pourra vous présenter la gamme qui vous conviendra en fonction de vos particularités et vous accompagner au long de votre contrat.

Pour un pro, faire le tour des agents généraux revient à jeter les dés. Avec un peu de veine, ça ira; avec un peu moins de veine, vous pourrez tomber sur une compagnie qui n'est pas très bien positionnée sur le marché de la protection sociale des TNS.


_________________
Ex-courtier en assurances néo-retraité, rangé des voitures.
Opinions sur le forum à titre personnel et non professionnel.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés et SASU.
En MP, bons courtiers pour prévoyance, mutuelle, retraite, RC PRO
Voir le profil de l'utilisateur    

Page 1 de 1
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation