135 connectés     7 494 missions IT     24 955 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums La comptabilité, la gestion, les obligations légales




achat appartement en perso pour le louer à sa société


achat appartement en perso pour le louer à sa société

  
1 2  suiv
20/04/18 à 11:16
Bobby75
Freelance
très actif
Inscrit le 20 Juil 2016
Messages: 91
Bonjour,
Je suis actuellement autoentrepreneur, et comme j'arrive au seuil des 70K, je vais changer de statut (EURL, SASU, je ne sais pas encore).
Je souhaite acheter un appartement en perso (ou sci), que je louerais ensuite à ma future société. Sachant que je suis développeur/architecte, je travaille le plus souvent chez mes clients, mais ce n'est pas toujours le cas. J'ai également des clients en direct, et je ne souhaite plus organiser des réunions/travailler chez moi, surtout que je déménage (résidence principale) et qu'il n'y aura pas la place pour un bureau.
Plusieurs questions :
1 - En ai-je le droit ? (Je ne vois pas trop ce qui s'y opposerait)
2 - Faut il que l'appartement soit obligatoirement à usage professionnel ou mixte ?
Merci

Voir le profil de l'utilisateur    
20/04/18 à 11:25
jmolive
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 24 Mar 2012
Messages: 2120
Bonjour,

1- je pense comme vous, l'usage du 100% pro étant justifié, en plus vous n'y habiterez pas !

2- je ne sais. Si vous organiserez des réunions de travail dans cet appartement il faudra probablement avoir l'autorisation de la copropriété.


_________________
Gérant maj. EURL IS clot 30/09
Voir le profil de l'utilisateur    
20/04/18 à 13:35
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 24106
Bonjour,

En micro : aucun intérêt.

Si vous franchissez les seuils cette année, vous pourriez rester en micro (calcul à faire si avantageux ou pas, ne pas oublier d'adhérer à un OGA si vous passez les seuils).

Donc la question est : cela vaut-il le coup si frais + location (que vous devrez déclarer en revenu) dépassent le seuil micro.

Le micro foncier est à 30% d'abattement + 17,2% de prélèvements sociaux.
Le micro est à 34% d'abattement + cotisations de +/- 22%.

Les écarts sont faibles.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
20/04/18 à 15:21
Bobby75
Freelance
très actif
Inscrit le 20 Juil 2016
Messages: 91
En micro aucun intérêt nous sommes d'accord.
Je vais dépasser les 70K en juin.
Pour faire simple, admettons qu'au 1er janvier 2019, j'ai une EURL, mon calcul (naïf) est le suivant :
1 - pour 1000€ de salaire, le coût réel est d'environ 1400€ pour la société (40% de charges sur salaire versés).
Sur ces 1000€ perçus en salaire, je vais payer environ 300€ d'IR. Au final, pour 1400€ "payé" par la boite, il me reste perso et en net la moitié. En résumé, pour 1400€ prélevé sur ma boite, il me reste 700€, soit un coût total de 700€, 50% donc.
2 - ma société paye un loyer dans un appartement acheté en perso. Pour faire simple, et pour rester sur une base de comparaison cohérente,le remboursement de crédit s'élève au montant du loyer soit 1000€. En perso, je vais déclarer 1000€ de revenu foncier. Après abattement de 30%, je vais payer l'IR sur 700€, soit environ 200€. Au final, 20%.
Il s'agit évidement de calcul approximatif, mais à moins de m'être radicalement trompé, compte tenu du delta (30 points), ça ne me parait pas complètement déconnant comme optimisation.

Voir le profil de l'utilisateur    
20/04/18 à 17:39
mixomatose
Membre
avatar
Grand Maître
Inscrit le 12 Fév 2008
Messages: 6959
Bobby75 a écrit:
mais à moins de m'être radicalement trompé,

Pas radicalement, mais une somme de petites erreurs/omissions....

1) En dehors des sauts de tranche CIPAV, le taux marginal des charges est de 22% sur le net (et non pas 40%)

2) La rémunération d'EURL bénéficie (encore) d'un abattement fiscal de 10%

3) Les revenus microfonciers sont soumis à CSG/CRDS/etc.. au taux de 17,2% sur le montant abattu


Au final, il n'y a que 7% de différence en disponible après IR (avec tes hypothèses).


_________________
calculette de charges sociales TNS indépendant en ligne, comparateur simulateur Autoentrepreneur EI EURL
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php
Voir le profil de l'utilisateur    
20/04/18 à 17:56
jmolive
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 24 Mar 2012
Messages: 2120
mixomatose a écrit:

1) En dehors des sauts de tranche CIPAV, le taux marginal des charges est de 22% sur le net (et non pas 40%)


??
En EURL IS pour 100 net versé, je paye 39,5 de charges sociales. Je viens de vérifier en faisant la moyenne de mes 5 années. Je pensais que c'était 38.
J'ai toujours eu en pense-bête 38% en dehors, et 28% en dedans.

D'ailleurs en EURL/IS, compter 50% de pouvoir d'achat de la partie du CA qui reste affecté à la rémunération est juste.

Une fois qu'on payé toutes ses charges, pour 100 € facturé, c'est 50 € de pourvoir d'achat.


_________________
Gérant maj. EURL IS clot 30/09
Voir le profil de l'utilisateur    
20/04/18 à 18:08
mixomatose
Membre
avatar
Grand Maître
Inscrit le 12 Fév 2008
Messages: 6959
Le mot important ici est "marginal".

Fais le calcul des charges pour 70k€ de rémunération et pour 80k€. Elles ne varient que de 2,1k€ (on reste dans la même tranche CIPAV).

Je veux simplement dire que quand on veut faire de l'optimisation, il faut faire le calcul exact pour son propre cas, pas se contenter de vagues ordres de grandeur.


_________________
calculette de charges sociales TNS indépendant en ligne, comparateur simulateur Autoentrepreneur EI EURL
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php
Voir le profil de l'utilisateur    
20/04/18 à 21:16
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 24106
Bonjour,
mixomatose a écrit:
Le mot important ici est "marginal".

Fais le calcul des charges pour 70k€ de rémunération et pour 80k€. Elles ne varient que de 2,1k€ (on reste dans la même tranche CIPAV).

Je veux simplement dire que quand on veut faire de l'optimisation, il faut faire le calcul exact pour son propre cas, pas se contenter de vagues ordres de grandeur.
+1


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
23/04/18 à 14:36
Bobby75
Freelance
très actif
Inscrit le 20 Juil 2016
Messages: 91
mixomatose a écrit:
Bobby75 a écrit:
mais à moins de m'être radicalement trompé,

Pas radicalement, mais une somme de petites erreurs/omissions....

1) En dehors des sauts de tranche CIPAV, le taux marginal des charges est de 22% sur le net (et non pas 40%)

2) La rémunération d'EURL bénéficie (encore) d'un abattement fiscal de 10%

3) Les revenus microfonciers sont soumis à CSG/CRDS/etc.. au taux de 17,2% sur le montant abattu


Au final, il n'y a que 7% de différence en disponible après IR (avec tes hypothèses).


Merci pour ton retour. Effectivement, ça fait une différence non négligeable entre nos méthodes de calcul Smile J'ai bien précisé que la mienne était approximative, cela dit je ne m'attendais pas à une si grande différence non plus. Sachant que j'ai un TJM de 550€. A l'année ça donne un CA de 120k environ. Je peux donc me verser un salaire net de 72K, on serait donc plutôt sur une base de 40% de charges sociales non ?

Voir le profil de l'utilisateur    
23/04/18 à 16:10
mixomatose
Membre
avatar
Grand Maître
Inscrit le 12 Fév 2008
Messages: 6959
Exact...


_________________
calculette de charges sociales TNS indépendant en ligne, comparateur simulateur Autoentrepreneur EI EURL
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php
Voir le profil de l'utilisateur    

1 2  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation