177 connectés     7 204 missions IT     15 999 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Par ou commencer ?




Portage ou auto-entrepreneur ? Taxes et sous-traitance.


Portage ou auto-entrepreneur ? Taxes et sous-traitance.

   Page 1 de 1
16/05/18 à 18:50
Kellogs
Freelance
nouveau
Inscrit le 16 Mai 2018
Messages: 7
Bonjour à tous,

Tout d'abord, comme c'est mon premier message, je tiens à saluer les efforts fournis par la communauté pour animer le forum.

Mon projet est un projet de reconversion. Ces dernières années, j'étais enseignant en mathématiques dans l'Education Nationale (3 ans) et auparavant chef d'entreprise dans des domaines I.T. (10 ans).
J'ai démissionné de l'Education Nationale et j'ai comme projet de développer une activité d'admin système et de développeur full-stack.

Pour les premières missions, me recommandez-vous un simple portage salarial ou bien de me déclarer comme auto-entrepreneur ? L'auto-entrepreneur est-il considéré comme une micro-entrepreneur ? A quelles taxes un auto-entrepreneur est-il assujéti ? En tant qu'auto-entrepreneur, peut-on être sous-traitant d'une SSII ?

Merci pour vos réponses.

Voir le profil de l'utilisateur    
16/05/18 à 19:18
BLAST
Freelance
actif
Inscrit le 10 Nov 2017
Messages: 43
Bonjour
Micro auto c'est du pareil au même
Par contre en auto ou micro vous êtes limite en CA, vous gérer votre compta et admin ainsi que les cotisations
En portage vous délégué l'admin et vous avez un statut de salarié le temps des missions.
Et suivant les sct et les prestations vous avez un certain acompagnement

Voir le profil de l'utilisateur    
16/05/18 à 19:23
Kellogs
Freelance
nouveau
Inscrit le 16 Mai 2018
Messages: 7
BLAST a écrit:
En portage vous délégué l'admin et vous avez un statut de salarié le temps des missions.
Et suivant les sct et les prestations vous avez un certain acompagnement


Merci. Par Sct ("sociétés") est-ce que tu fais référence aux SSII ou aux sociétés de portage. Si demain je me déclare auto-entrepreneur, est-ce que je peux être sous-traitant d'une SSII ?

Voir le profil de l'utilisateur    
16/05/18 à 22:10
htnfr
Freelance
impliqué
Inscrit le 15 Mar 2017
Messages: 282
Bonjour,
Pas de souci pour commencer en auto-entrepreneur (micro-entrepreneur). Pas de problème être sous-traitant.

Plafond CA du régime 70K €
Plafond franchise de TVA 33,2K € (attention au mois de dépassement, avec prorata temporis)
Cotisation sociale environ 23% CA
Abattement micro fiscal: 34% CA donc 66% CA comme revenus imposables.

Voir le profil de l'utilisateur    
18/05/18 à 09:21
architecteIT
Freelance
actif
Inscrit le 09 Juin 2016
Messages: 60
On m'avait dit que pour être autoentrepreneur, il faut avoir plusieurs client, car si vous avez qu'un seul client, en cas de soucis avec la société de services, ils peuvent avoir des problèmes en terme de requalification de travail et puis se retourner contre vous.
Vous n'avez pas cette problématique en portage salarial ou à votre compte (EI, EURL, SARLU, SASU).

Voir le profil de l'utilisateur    
18/05/18 à 10:31
BLAST
Freelance
actif
Inscrit le 10 Nov 2017
Messages: 43
Et bien non car tu est salarié de la sct de portage ..

Voir le profil de l'utilisateur    
18/05/18 à 10:34
htnfr
Freelance
impliqué
Inscrit le 15 Mar 2017
Messages: 282
@BLAST même si vous proposez du portage, ce que je vois, Kellogs est plus intéressé par l'auto-entrepreneur

Voir le profil de l'utilisateur    
18/05/18 à 11:19
BLAST
Freelance
actif
Inscrit le 10 Nov 2017
Messages: 43
@htnfr merci de ta remarque mais...
Je ne donne que mon avis et j'essaye d'éclairer au mieux de part mon expérience. Personnellement je trouve que le portage est une des meilleures solutions car on a un statut de salarié avec la protection qui va avec et de plus on ne gère pas sont admin.
Cependant je ne fait que répondre à sa question concernant le reclassement potentiel en auto si tu n'a que un client.

Je ne fait pas de racolage ni de prospection ici, ce n'es pas le but de ce forum. Mais je suis ouvert pour partager mon expérience.
Si effectivement le portage intéresse quelqu'un je suis à même de le renseigner. Après chacun est libre de sont choix.
De plus je ne pense pas mettre en avant la société pour qui je travail ni leur faire de la pub. Je ne suis pas la pour ça.
Je comprend tout à fait votre remarque mais n'y voyez rien de mal dan spa démarche je suis sur ce forum pour partager mon expérience et apprendre aussi de vous sur les sujet que je maîtrise moins. Donc en bref j'apporte juste mon expertise sur un sujet rien de plus.

Voir le profil de l'utilisateur    
18/05/18 à 12:33
htnfr
Freelance
impliqué
Inscrit le 15 Mar 2017
Messages: 282
Je ne comprends pas juste ta réponse concernant la requalification car architecteIT avait bien dit que le risque n'existe qu'avec l'auto-entrepreneur et pas avec le portage / EI / société.

Voir le profil de l'utilisateur    
19/05/18 à 07:01
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 21941
Bonjour,
architecteIT a écrit:
On m'avait dit que pour être autoentrepreneur, il faut avoir plusieurs client, car si vous avez qu'un seul client, en cas de soucis avec la société de services, ils peuvent avoir des problèmes en terme de requalification de travail et puis se retourner contre vous.
Cherchez "requalification autoentrepreneur" sur google.

Il y a en effet des requalifications pratiquées régulièrement.

C'est à la demande de l'URSSAF ou de l'Inspection du Travail par exemple. Mais le plus souvent, c'est par l'auto/ei lui-même.

Une SSII prudente évitera les prestataires en micro et compte tenu des limites de CA actuel, elle risque de tirer un trait sur les EI pour les petits contrats.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    

Page 1 de 1
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation