99 connectés     7 098 missions IT     14 695 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Le café de Freelance-info




Proposition d'embauche par le client


Proposition d'embauche par le client

   Page 1 de 1
13/06/18 à 21:45
Liringlas
Freelance
actif
Inscrit le 23 Nov 2017
Messages: 36
Bonjour à tous !

Décidément je vous submerge de questions cette semaine.

Je viens de recevoir une info non officielle sur un besoin d'embauche chez mon client, et on m'a sous entendu que je convenais.

C'est mon unique client (j'ai un intermédiaire mais aucun souci de ce côté) mais mon carnet de commandes pour les différentes entités s'amenuise petit à petit (il me reste une 20aine de jours, + 2 commandes importantes prévues prochainement). Avant ça j'étais alternant, dans une autre entité.

Pour le contexte et faute de pouvoir citer le nom, c'est un très grand groupe (CAC40) dans lequel je commence à avoir des relations aux plus hauts niveaux, et l'emploi serait numéro 2 du responsable IS du siège business group.

Pourquoi je suis tenté ?

- J'ai de la valeur pour cette entreprise (je connais une partie intéressante du SI et je suis spécialiste/formateur sur certains outils), et je crains en avoir beaucoup moins pour les autres entreprises (je reste relativement débutant)

- Je me dis que je peux demander un salaire intéressant (pourquoi pas 3k nets mensuels ? c'est moins qu'actuellement mais très élevé pour un bac+5 lambda, 2 ans d'alternance et un peu moins d'un an de freelance. )

- Je consolide mes relations avec les directeurs, ce qui peut déboucher sur des opportunités

- Je fais mon possible pour être formé sur des choses qui me serviront plus tard (si je passe salarié, c'est une étape avant de redevenir freelance)

- J'évite la case intercontrat, car les missions pour ce client vont se tarir pour des questions de budget.

Pourquoi je ne suis pas tenté :

- La vie de freelance me plaît énormément, j'ai la chance d'avoir un client qui me traite comme tel (pas d'horaires du tout, je choisis librement mes congés, tant que le travail est fait et que j'honore mes engagements)
=> Connaissant le chef en question, je garderai une belle autonomie en tant que salarié. Cependant moins de vacances, pour indication je suis déjà à presque 5 semaines depuis décembre (sans compter les weekends de 3 jours)

- Mon revenu baisserait, presque de moitié (en comptant l'ACCRE) ou de 20/30% sans compter l'accre

- Je me dis qu'en chechant bien, je trouverai bien des missions ailleurs

- Après les premiers mois de galère, j'ai un fonds de roulement qui me permet de tenir un intercontrat le temps de trouver une mission


Je précise que j'habite à Lyon, que je travaille essentiellement à Paris et dans le nord. Le passage salarié m'imposerait de déménager, mais c'est déjà quelque chose que j'envisageais vu les opportunités parisiennes et dans ce cas les aller retours lyon paris ne seraient plus des frais pro déductibles (je ne les déduis pas car en micro, mais ils sont implicitement inclus dans mon forfait).


Bref, maintenir l'aventure freelance, ou choisir la sécurité d'un CDI...

Voir le profil de l'utilisateur    
14/06/18 à 10:49
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 21524
Bonjour,

Comment calculez vous votre revenu net en micro ?

Je suis surpris qu'un directeur adjoint d'un service du siège d'une entreprise du CAC 40 gagne moins en net (+ avantages comme remboursements de frais dont 50% des abonnements de transport minimum, primes, CE, intéressement, participation...). Même au taquet : 70k - 22% = 54600 et il faut encore enlever les frais que vous ne prenez pas en compte aujourd'hui (local, edf, transport, repas, conservation des documents, logiciels, abonnements, CFE...).

J'aurais tendance à peut-être négocier la possibilité de garder votre structure si vous avez une petite activité non concurrentielle en plus.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
14/06/18 à 10:59
Liringlas
Freelance
actif
Inscrit le 23 Nov 2017
Messages: 36
hmg a écrit:
Bonjour,

Comment calculez vous votre revenu net en micro ?

Je suis surpris qu'un directeur adjoint d'un service du siège d'une entreprise du CAC 40 gagne moins en net (+ avantages comme remboursements de frais dont 50% des abonnements de transport minimum, primes, CE, intéressement, participation...). Même au taquet : 70k - 22% = 54600 et il faut encore enlever les frais que vous ne prenez pas en compte aujourd'hui (local, edf, transport, repas, conservation des documents, logiciels, abonnements, CFE...).

J'aurais tendance à peut-être négocier la possibilité de garder votre structure si vous avez une petite activité non concurrentielle en plus.


Bonjour HMG,

Merci pour votre réponse. Il ne s'agit pas de la DSI mais du responsable informatique site (siège business group). Le service informatique n'est composé que de ce chef et de prestataires (principalement techniciens de proximité).

Mon revenu net en micro :

- Actuellement CA (440 par jour, 12 à 20 jous facturés par mois) - frais de déplacement (100 à 120€ par jour) - ~environ 8% CA charges sociales + versement libératoire => Revenu net mensuel de 4 à 7k selon la facturation, les congés
- Je fais bien sûr une estimation de mon revenu sans ACCRE, avec environ 26% => Revenu net environ 2,5 à 5k selon les congés, à la grosse louche
- Je sais qu'il faut tenir compte de certaines choses type congés non payé, etc
- Je sais aussi qu'en mission dans ma ville d'origine, je gagnerais peut être plus (beaucoup moins de frais qui sont non déductibles en micro)

Ensuite, malgré mes entrées dans ce groupe je sais que les RH ont souvent une grille, et lorsqu'il verront un 2-3 ans d'expérience demander trop, ils refuseront. L'avantage étant que je connais déjà les RH et que le courant passe bien.
Quand je pense que la moyenne à l'embauche était de 30/32k brut - 2k net mensuel à Lyon pour mes camarades, un peu plus en IDF avec jusqu'à 36k, je me dis qu'un CDI à 45-50k dès l'année suivante serait un peu gros à demander.

Puis plus le temps passe et plus je me dis qu'on est bien freelance. Mais j'ai aussi besoin de formations, et quelques années de salariat peuvent être bénéfiques de ce point de vue.

Enfin, je travaille entre 3 et 5 jours par semaine ce qui compense les 10-15h de route que j'effectue par semaine. En cas de temps plein salarié, c'est probablement plus de travail à la clé et des trajet en voiture sur le temps libre.

Voir le profil de l'utilisateur    

Page 1 de 1
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
SARL AGSI
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI
Conditions d'utilisation