72 connectés     6 783 missions IT     21 564 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Par ou commencer ?




Démarche / Conseil


Démarche / Conseil

   Page 1 de 1
20/06/18 à 15:22
lost-in-translation
Membre
nouveau
Inscrit le 20 Juin 2018
Messages: 5
Bonjour,
Je suis actuellement en train d'étudier la possibilité de développer une activité freelance et souhaiterais recueillir quelques témoignages de personnes ayant passées le cap.
Mes domaines de compétences sont les suivants, ingénieur logiciel, ingénieurs réseaux/systèmes informatiques et préparateur physique.

Une de mes motivation principale serait d'avoir une équilibre relatif entre ces différentes activités et ainsi les développer en parallèle.

J'ai dans un premier temps envisagé la micro-entreprise, notamment pour la facilité de gestion que cela semble impliquer. Néanmoins certains échanges, notamment avec une conseillère pour entreprise de ma banque, me font douter de la pertinence de ce choix. D'après elle, depuis l'apparition de la gestion de la TVA à partir d'un certain seuil de CA pour les micro-entrepreneur, il semblerait que la plupart préfèrent dorénavant opter pour la SASU.

Mes questions sont les suivantes.
Quel choix avez vous fait en matière de statut pour la création de votre activité freelance ?
Quels facteurs ont influencés votre décision ?

Enfin dernières questions plus orientées développement de l'activité.
Quels types de démarches mettez vous en place pour trouver des clients/missions? Passez-vous par un intermédiaire ou postulez vous directement à des offres ?

Je remercie d'avance ceux qui prendront le temps de répondre à mes questions.

Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur    
20/06/18 à 15:48
_lael
Freelance
impliqué
Inscrit le 17 Jan 2018
Messages: 192
lost-in-translation a écrit:
Quels types de démarches mettez vous en place pour trouver des clients/missions? Passez-vous par un intermédiaire ou postulez vous directement à des offres ?

Au début, principalement CV en ligne sur des sites spécialisés freelance et attendre d'être contacté. Eviter de mettre autre chose que son email pour ne pas être harcelé en permanence par téléphone (y compris plusieurs mois voire années après...).
Les annonces publiées ne sont que la face émergée de l'iceberg et ce sont rarement les missions les plus intéressantes (en terme de contenu et de tarification).
C'est aussi pas mal de faire un tri en demandant des propositions anonymisées de mission avant d'accepter un premier échange téléphonique car 50% des recruteurs cherchent juste à t'inscrire dans une base de données ou à te "réserver" et ont rien à proposer, c'est une perte de temps.
Il y a aussi pas mal de propositions de missions en doublon qui arrivent par des SSII différentes. Il faut bien faire le suivi de qui te positionne sur quoi pour ne pas te faire griller auprès des clients en ayant ton CV qui soit proposé par 2 boîtes différentes.
Ce n'est pas les propositions qui manquent, tu peux t'attendre à 10 emails par jour et encore davantage si ton profil est très recherché.

Ensuite, avec un peu d'expérience et en ayant développé ton réseau, tu auras souvent des propositions par ce biais-là : des anciens clients qui refont appel à toi, des anciens collègues / contacts qui ont des opportunités à proposer, etc...

Voir le profil de l'utilisateur    
21/06/18 à 12:20
lost-in-translation
Membre
nouveau
Inscrit le 20 Juin 2018
Messages: 5
Merci de ta réponse.
Cela me rassure sur la démarche de recherche de mission.
En revanche est-ce que cette forte demande est généralisée ou c'est spécifique à ta propre situation, géographique, profil etc ?
J'ai effectivement le sentiment que l'informatique est un secteur très demandé, mais cela reste difficile à quantifier pour moi pour le moment.
Autre question, prévois tu ta charge de travail à venir plusieurs missions à l'avance ou cherches tu une mission quand celle en cours arrive à son terme ?

Voir le profil de l'utilisateur    
21/06/18 à 14:39
_lael
Freelance
impliqué
Inscrit le 17 Jan 2018
Messages: 192
lost-in-translation a écrit:
En revanche est-ce que cette forte demande est généralisée ou c'est spécifique à ta propre situation, géographique, profil etc ?

Ma réponse tenait aussi compte de tes domaines de compétences.
Pour en avoir discuté avec plusieurs personnes dans des domaines d'expertise pas forcément les mêmes que les miens, tu es sollicité à peu prêt autant (sauf pour des missions pur développement où c'est différent).
Les recruteurs ont tendance à ratisser large et à être pas forcément très regardant.
Mais ça veut aussi dire que tu auras peut-être plus de tri à faire car certaines missions proposées ne correspondent pas forcément à tes compétences ni à ton niveau d'expérience (junior, confirmé, expert, etc...) donc ton profil aura peu de chance d'être retenu par le client même si c'est passé auprès du recruteur.

Bon après sur un malentendu ou un profil/CV pipoté tu vois des gens retenus et tu te demandes ce qu'ils foutent là.
Et malheureusement ça arrive plus souvent qu'on le croit.

Ensuite d'un point de vue géographique je me basais surtout sur les zones dans lesquelles je recherche : Lyon et surtout Paris.

Je prenais également principalement en compte les missions de longues durées (1-3ans)


lost-in-translation a écrit:

Autre question, prévois tu ta charge de travail à venir plusieurs missions à l'avance ou cherches tu une mission quand celle en cours arrive à son terme ?

Je vise surtout des missions de longues durées (3ans) et je m'y prends en général 2mois avant la fin de la mission.
Mais les clients ont tendance à être pressés, donc ça peut se décider très rapidement avec un démarrage ASAP (sous 2-3 semaines).
Ce qui retarde le plus c'est la validation auprès du service des achats du client.

Voir le profil de l'utilisateur    
22/06/18 à 14:33
lost-in-translation
Membre
nouveau
Inscrit le 20 Juin 2018
Messages: 5
D'accord, merci pour ces infos. Smile
Effectivement j'imagine que c'est plus intéressant de viser des missions longues vu que ça doit diminuer le temps passé à en chercher et par conséquent les périodes inter-missions.

En revanche j'en reviens à mes premières questions sur l'aspect juridique de l'activité. C'est un sujet encore assez flou pour moi, et je ne sais pas quel type de statut serait le plus avantageux.
C'est peut-être un sujet que les gens n'aiment pas aborder, dévoiler, mais si quelques bonnes âmes pouvaient m'éclairer je leurs serais grandement reconnaissant. Rolling Eyes

Voir le profil de l'utilisateur    
22/06/18 à 15:00
mixomatose
Membre
avatar
Grand Maître
Inscrit le 12 Fév 2008
Messages: 6826
lost-in-translation a écrit:
C'est peut-être un sujet que les gens n'aiment pas aborder, dévoiler, mais si quelques bonnes âmes pouvaient m'éclairer je leurs serais grandement reconnaissant. Rolling Eyes

IL n'y a pas de secret, mais comme il y a plusieurs possibilités avec des avantages et inconvénients pour chacune d'elles, il faut faire son choix soi-même en fonction de sa situation, de ses perspectives et de sa sensibilité (très important)....
Les choix sont :
- EI AE, ou au réel
- EURL
- SASU
Les avantages et inconvénents ont été discutés des milliers de fois sur le forum, il suffit de faire une recherche.

Je ne mentionne pas le portage salarial qui est un statut de salarié.


_________________
calculette de charges sociales TNS indépendant en ligne, comparateur simulateur Autoentrepreneur EI EURL
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php
Voir le profil de l'utilisateur    
22/06/18 à 15:31
lost-in-translation
Membre
nouveau
Inscrit le 20 Juin 2018
Messages: 5
Merci de ta réponse, je vais poursuivre ma lecture du forum alors Rolling Eyes

Voir le profil de l'utilisateur    
24/06/18 à 16:41
htnfr
Freelance
impliqué
Inscrit le 15 Mar 2017
Messages: 519
A mon avis, il faut déterminer le CA que tu vas réaliser et aussi les frais de fonctionnement.

Par ex: Si tu n'as pas beaucoup de frais et le CA est <70K> AE est un bon choix.

Voir le profil de l'utilisateur    
25/06/18 à 12:31
lost-in-translation
Membre
nouveau
Inscrit le 20 Juin 2018
Messages: 5
htnfr a écrit:
A mon avis, il faut déterminer le CA que tu vas réaliser et aussi les frais de fonctionnement.

Par ex: Si tu n'as pas beaucoup de frais et le CA est <70K> AE est un bon choix.


C'est ce que je pensais aussi. En revanche il reste la question de la TVA, est-elle réellement une contrainte importante à partir de 35K€ et comment la gérer. Idéalement j'aurais souhaité avoir quelques témoignages d'AE en activité pour avoir une idée avant de sauter le pas.

Merci en tout cas pour ces pistes. Smile

Voir le profil de l'utilisateur    
25/06/18 à 14:10
mixomatose
Membre
avatar
Grand Maître
Inscrit le 12 Fév 2008
Messages: 6826
La TVA, il faut la gérer, cad la facturer aux clients, et ensuite la déclarer et la reverser à l'état.
Ca prend 30s par facture, 1/4h par mois et 1/2h à tout casser par an. Ce n'est quand même pas compliqué.


_________________
calculette de charges sociales TNS indépendant en ligne, comparateur simulateur Autoentrepreneur EI EURL
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php
Voir le profil de l'utilisateur    

Page 1 de 1
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation